background preloader

Obsolescence programmée : vos appareils condamnés à mort ?

Obsolescence programmée : vos appareils condamnés à mort ?
Obsolescence programmée : un terme un peu rébarbatif qui pourtant concerne chacun d’entre nous, ou tout du moins nos appareils électriques et électroniques en priorité. L’obsolescence programmée : définition L’obsolescence programmée ou planifiée est le processus par lequel un bien devient obsolète pour un utilisateur donné, parce que l’objet en question n’est plus à la mode ou qu’il n’est plus utilisable. En clair, certains produits sont prévus pour ne plus fonctionner ou être passés de mode après un certain temps d’utilisation afin de forcer le consommateur à les remplacer. Cette technique est particulièrement utilisée par les constructeurs d’appareils électroniques (ordinateurs, téléphones, consoles, etc.) et électroménagers. Sa signification ? Obsolescence programmée : la panne qui tombe à pic… Pour être plus clair, vos appareils seraient fabriqués pour ne plus fonctionner ou être passés de mode après un certain temps d’utilisation. De quand date l’obsolescence programmée ?

Des produits conçus pour ne pas durer ? Les industriels sont aujourd'hui accusés de raccourcir la vie des produits pour en augmenter la consommation. Qu'en est-il vraiment ? Une idée hante le monde écolo : les produits industriels seraient conçus de manière à s'user prématurément. Cette " obsolescence programmée ", destinée à vendre plus pour gagner plus, serait à l'origine d'un gigantesque gâchis de ressources. En fait, l'optimisation de plus en plus poussée des produits par les industriels au cours des dernières décennies a plutôt eu pour effet de limiter le gaspillage de matières premières et d'énergie. Le gâchis est pourtant bien réel, en raison de la baisse spectaculaire du prix des produits industriels qui facilite leur renouvellement accéléré. La durée de vie et la fiabilité des produits industriels dépendent d'abord de l'usage qui en sera fait. Durabilité renforcée Les biens de consommation, dans l'ensemble, n'ont cependant pas la même fiabilité ni la même durabilité que les biens d'équipement. Une fiabilité plus grande

differents types d'obsolescence programmee trouvé sur wikipedia, comme je ne savais pas où le mettre je l'ai mis là... au modérateur de voir...lien: Il existe différentes variantes d'obsolescence programmée. Certaines impliquent d'ajouter sciemment des défauts de conception au produit vendu (il ne s'agit pas alors à proprement parler d'obsolescence, mais de défectuosité) ; d'autres formes plus psychologiques tentent plutôt de dévaloriser l'image du produit auprès des consommateurs. Voici un tour d'horizon non exhaustif des mécanismes utilisés par les industriels. Défaut fonctionnel Lorsqu'une pièce ne fonctionne plus, l'ensemble du produit devient inutilisable. L'utilisation de plastique au lieu du métal fera en sorte que le produit se brisera plus facilement. Obsolescence par péremption Certains produits possèdent une date de péremption à partir de laquelle ils sont annoncés comme « périmés ». Obsolescence indirecte Obsolescence par notification Obsolescence esthétique

L’obsolescence programmée des produits désormais sanctionnée La loi sur la transition énergétique, adoptée le 14 octobre 2014 par l’Assemblée nationale, définit cette pratique et ouvre la possibilité de recours en justice. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout Qui n’a jamais été mécontent d’un appareil tombant en panne quelques jours seulement après la fin de la garantie ? Il va être désormais possible de saisir la justice sur certaines pratiques industrielles visant à réduire la durée de vie ou d’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement, ce que l’on appelle l’« obsolescence programmée ». Obsolescence par defaut fonctionnel Selon le texte de loi, l’obsolescence programmée désigne « l’ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise, notamment par la conception du produit, à raccourcir délibérément la durée de vie ou d’utilisation potentielle de ce produit afin d’en augmenter le taux de remplacement. Affichage de la durée de vie obligatoire Mesures insuffisantes

Obsolescence programmée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La célèbre Ford T, fiable, solide, durable et accessible à l'Américain moyen, a très peu évolué durant ses 19 ans de production (1908 – 1927). Elle n'a finalement pas pu faire face à la concurrence de General Motors qui a établi sa stratégie sur la production régulière de nouveaux modèles démodant les séries précédentes[1]. C'est un des exemples proposés d'obsolescence programmée, par le design et la mode entretenue par la publicité. L'obsolescence programmée (OP) ) est le nom donné à l'ensemble des techniques visant à réduire la durée de vie ou d'utilisation d'un produit afin d'en augmenter le taux de remplacement[1]. Face à la prise de conscience du public, certains pays tentent de légiférer pour limiter le recours à l'obsolescence ou au vieillissement programmés. Position du problème[modifier | modifier le code] L'obsolescence programmée constitue un effet pervers de la société de consommation. Définitions[modifier | modifier le code]

Reportage : l'obsolescence programmée des produits Apple Aujourd'hui le smartphone est un produit indispensable dans la vie de tous les jours. Malheureusement comme chaque appareil doté d'une batterie, sa durée de vie n'est pas infinie à moins que l'utilisateur ne la change, mais encore faut-il pouvoir le faire. En effet, les téléphones de chez Apple ne permettent pas facilement de changer sa batterie comme le consommateur le souhaiterait, puisqu’il faut passer par un démontage qui peut être parfois difficile si nous n’avons pas les outils qu'il faut. C'est ce qu'a tenté de montrer le magazine Cash Investigation diffusé vendredi 1er juin dernier sur France 2. Apple a rendu ses produits difficiles à démonter et réparer si l'utilisateur ne s'y connait pas un peu, ce qui permet à la société de pousser le consommateur à racheter un autre produit dès la moindre panne ou défaillance de la batterie. Malgré de nombreuses relances, la réponse d'Apple reste invariablement la même : "no comment ;-)".

Comment lutter contre l’obsolescence programmée ? Rafaele Rivais a relayé sur son blog SOS Conso, samedi 20 avril, un article largement repris et débattu au sujet de l’obsolescence programmée, notion selon laquelle la durée de vie des produits serait volontairement programmée pour être écourtée. Mais alors que le sujet est de nouveau au cœur de l’actualité, quels sont les outils à disposition des institutions publiques et des citoyens pour ne pas subir l’obsolescence des produits ? Les différents types d’obsolescence Il est courant de différencier plusieurs types de « désuétude planifiée ». D’après un rapport d’information déposé par la mission d’information sur la gestion durable des matières premières minérales au nom de la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire et présenté par les députés M. Christophe Bouillon et M. L’Ademe résume ces différents aspects en deux catégories d’obsolescence : Au niveau institutionnel Au niveau de la société civile

Le cycle de vie d'un produit L'Analyse du Cycle de Vie d'un produit ou d'un service : Applications et mise en pratique de Laurent Grisel, Philippe Osset Quatrième de couverture On ne saurait adopter de stratégie de développement durable sans s'interroger sur tes performances environnementales des produits et services fournis par l'entreprise. Depuis l'adoption des normes de la série NF EN ISO 14040, les Analyses du Cycle de Vie (écobilans) d'un produit ou d'un service sont d'un usage de plus en plus fréquent, et même, parfois, encouragées directement ou indirectement par la réglementation. Cet ouvrage présente de façon pratique Les principales applications des ACV - y compris certaines applications qui ne sont pas mentionnées dans Les normes.

iPhone 5 : déjà décrié pour son « obsolescence programmée » 01net. le 12/09/12 à 09h28 Les Amis de la Terre ont dénoncé ce mercredi 12 septembre 2012, avant la présentation par Apple de la nouvelle version de son iPhone, « l'obsolescence programmée en série » de ses smartphones et mis en avant « le coût écologique et social » du renouvellement rapide et voulu de ses modèles. L'iPhone 5 « n'est en réalité pour Apple qu'un nouveau chapitre de sa longue saga sur le thème de l'obsolescence programmée », écrivent dans un communiqué Les Amis de la Terre. « Avec trois générations d'iPad en deux ans et six d'iPhone en cinq ans, les produits Apple sont très rapidement obsolètes », souligne l'organisation écologiste. Une réalité évidente, mais qui oublie également que les smartphones d’Apple sont parmi ceux qui trouvent le plus facilement preneurs sur le marché de l’occasion. « Apple gaspille les ressources naturelles »

Related: