background preloader

Les chiffres de l'obésité

Les chiffres de l'obésité
L'obésité dans le monde Le surpoids concerne 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus dans le monde (estimations mondiales de l'OMS). D'ici 2030, le nombre de personnes en surpoids devrait atteindre 3,3 milliards. Le surpoids et l'obésité représentent le cinquième facteur de risque de décès au niveau mondial et fait au minimum 2,8 millions de victimes chaque année. source : Organisation Mondiale de la Santé (OMS) - "Obésité et surpoids" - Aide-mémoire N°311 En France 6,5 millions de personnes sont considérées comme obèses (soit 14,5% de la population adulte). L'augmentation de la prévalence est observée dans toutes les tranches d'âge de la population, y compris les seniors. source : "Enquête épidémiologique ObEpi - Roche 2009" Les chiffres clés - Obésité-Santé Obésité dans le monde1 adulte sur 10 2009 : 1,4 milliards 2030 : 3,3 milliardsObésité en France 2009 : 6,5 millions L'enquête de l'ObÉpi

http://www.obesite-sante.com/comprendre_l_obesite/obesite_et_surpoids/chiffres_de_l_obesite1.shtml

Related:  jilhan

Santé : un Français sur deux est en surpoids Trop gras, trop gros. Voilà le portrait-robot de près d’un Français – et d’une Française – sur deux, tel qu’il ressort d’une étude publiée, mardi 25 octobre, dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Inédite par son ampleur et sa méthodologie, elle confirme que l’obésité est très fortement corrélée aux inégalités sociales. Ces résultats sont issus du suivi de la « Cohorte constances », un programme de recherche lancé en 2012, que pilotent conjointement l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et la Caisse nationale de l’assurance-maladie des travailleurs salariés (Cnamts). Plus de 110 000 volontaires sont déjà suivis au sein de cette cohorte, qui rassemblera à terme 200 000 personnes. Les épidémiologistes ont passé au crible les données de près de 29 000 participants âgés de 30 à 60 ans en 2013, répartis à égalité presque parfaite entre les deux sexes.

pub McDonald's en Grande Bretagne Pour répondre aux accusations portées dans Super Size Me, film produit et réalisé par Morgan Spurlock, selon lequel la consommation régulière des portions géantes proposées par McDonald’s était très nuisible à la santé physique et mentale, la société-phare du repas rapide et simple s’est lancée dans une grande opération de communication : convaincre l’opinion et les « décideurs » politiques que non seulement elle n’est pour rien dans l’ampleur de l’épidémie mondiale – 1 milliard de personnes en surpoids, dont 300 millions d’obèses en 2004, à comparer aux 842 millions de personnes dénutries –, mais au contraire qu’elle fait tout – et depuis longtemps – pour la combattre. Par ses spots, elle vante ses pseudo-initiatives « pour accompagner les changements de préoccupations alimentaires des Français », euphémisme type de l’industrie agroalimentaire qui nie jusqu’à l’existence du terme « obésité ». Contrairement à ce que McDonald’s (...) Taille de l’article complet : 2 258 mots.

obésité Peut-on parler véritablement de crise ? En Europe pas encore, mais lorsqu’on sait qu’aux Etats-unis, le taux d’obésité chez les adultes est de 34%, on peut se poser la question. Le comportement alimentaire américain s’importe de mieux en mieux en Europe, et notamment en France, où le taux d’obèses et de personnes en surpoids ne cesse d’augmenter chaque année. Les conséquences d’un tel phénomène sont graves, au-delà du bien-être personnel. Le cortège de pathologies associées à la malbouffe est grand (problèmes cardio-vasculaires et diabète de type II en tête), les coûts associés sont terribles et tout cela à cause d’une crise du système alimentaire. Peut-on jeter uniquement la pierre aux différents acteurs de la chaîne alimentaire qui nous poussent toujours plus à consommer ?

Obésité Dossier réalisé en collaboration avec Arnaud Basdevant, nutritionniste et chercheur, unité Inserm U872, Institut hospitalo-universitaire ICAN (Institute of cardiology metabolism and nutrition), Paris, président du Plan National Obésité 2010-2013 - Janvier 2014. © Fotolia Maladie de l’adaptation aux récentes évolutions des modes de vie, l’obésité résulte d’un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques. Ce déséquilibre aboutit à une inflation des réserves stockées dans le tissu graisseux qui entraîne elle-même de nombreuses complications. L’obésité concerne aujourd’hui la quasi-totalité de la planète, y compris de nombreux pays émergents : selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 35 % des adultes dans le monde sont atteints d’obésité ou de surpoids.

DIU Prise en charge des violences faites aux femmes vers la bientraitance - Université de Paris Descartes - Catalogue des formations Calendrier : Décembre à juin Rythme : 2 séminaires de 5 jours et 1 séminaire d'une demi-journée Lieux : Université Paris Descartes et Université de Grenoble Alpes Module 1 : Contexte des maltraitances faites aux femmes Maltraitances et société contemporaine : Aperçu statistique de l'importance des violences sexuellesToutes les formes de maltraitances, les enfants : Maltraitances sexuelles envers les enfants et leur impactMaltraitances et cadre juridique : Le dépôt de plainte et l'enquête judiciaire en matière de violences au sein du coupleLa prise en charge juridique d'une femme victime de violences Module 2 : Toutes les formes des maltraitances envers les femmes

McDonald's Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. McDonald's Logo de McDonald’s, dit des « arches dorées ». Obésité chiffres - L'hexagone de plus en plus rond L'obésité ne cesse de progresser en France depuis quelques années. Cette tendance est suffisamment alarmante pour être un véritable enjeu de santé publique. Les députés l'ont bien compris et viennent d'adopter des mesures pour lutter contre les mauvaises habitudes alimentaires de nos enfants.

II) Comparaison entre la France et les Etats Unis : Le problème lié à la forte augmentation du nombre d'obèses dans le monde entier, que ce soit dans les pays développés ou dans les pays en voie de développement, provient tout d'abord des Etats-Unis, que l'on peut qualifier de «berceau» de cette maladie. La France est certe, touchée par ce problème, mais à un degré moindre qu'aux Etats-Unis. En effet en matière de surpoids la France reste derrière les Etats-Unis, et «progresse» moins vite. Mais malheureusement, notre pays montre des signes inquiétants depuis quelques années, et les prévisions sont pour le moment très négatives : à ce rythme la France rattrapera les Etats-unis en 2020.

DU Victimologie - Université de Paris Descartes - Catalogue des formations Référence formation : BUG31 1. Créer et activer votre compte utilisateur sur la plateforme C@nditOnLine (accessible grâce aux navigateurs Chrome ou Mozilla) LA NUTRITION CHEZ McDONALD'S Ce système a été conçu pour vous aider à choisir au mieux le menu qui vous va bien. Disponible sur les emballages des principaux produits et au dos des sets à plateau, il vous aide à mieux connaître les produits et équilibrer vos repas. Pour calculer les apports caloriques de votre menu préféré, rendez-vous sur www.mcdonaldsmenu.info ! Familiarisez-vous avec notre information nutritionnelle Tout d'abord, que sont les "RNJ" ? Les Repères Nutritionnels Journaliers indiquent les apports moyens en calories et en nutriments (protéines, lipides, acides gras saturés, glucides, sucres, fibres et sel) nécessaires à l'alimentation quotidienne d'un adulte ou d'un enfant.

Statistiques surpoids - Nombre obèses France - Obèses Etats-Unis - France: environ 33 % (20 millions) des Français seraient en surpoids (avec toutefois de fortes disparités Nord-Sud) et environ 10 % (6 millions de personnes) des Français seraient obèses selon des chiffres de 2009 (enquête de ObEpi Roche). - Aux Etats-Unis: 34% des Américains sont obèses, certaines sources parlent toutefois de 27.6% d'obèses aux USA (année 2012). Si on retient le chiffre de 34%, il y avait 72 millions d'adultes obèses aux Etats-Unis, dont 33,3 % d'hommes et 35,2 % de femmes en 2005-2006, selon cette étude qui tous les deux ans porte sur 4400 adultes. Aux Etats-Unis, ceux qui ont entre 40 et 59 ans ont plus de risques d'être obèses: 40 % des hommes de ce groupe sont obèses contre 28 % lorsqu'ils ont entre 20 et 39 ans. Parmi les femmes, 41 % des 40-59 ans sont obèses. L'obésité touche davantage les minorités: plus d'une femme noire sur deux est obèse (53 % des 40-59 ans), de même pour les Hispaniques (51 %) tandis que les femmes blanches sont obèses à 39 %.

Related: