background preloader

Neurosciences et méditation

En 2000, une rencontre exceptionnelle eut lieu à Dharamsala, en Inde. Quelques-uns des meilleurs spécialistes des émotions, psychologues, chercheurs en neurosciences et philosophes passèrent une semaine entière à discuter avec le Dalaï-Lama dans l’intimité de sa résidence située sur les contreforts de l’Himalaya. C’était aussi la première fois que j’avais l’occasion de prendre part aux rencontres fascinantes organisées par l’Institut Mind and Life qui fut fondé en 1987 par Francisco Varela, un chercheur renommé en neurosciences, et Adam Engle, un homme d’affaires américain. Le dialogue portait sur les émotions destructrices et sur la façon de les gérer.1 Lors de cette rencontre, un matin, le Dalaï-Lama déclara : « Toutes ces discussions sont fort intéressantes, mais que pouvons-nous vraiment apporter à la société ? Un bienfait global Les méditants expérimentés ont la faculté d’engendrer des états mentaux précis, ciblés, puissants et durables. Il n’y a pas d’âge pour changer Related:  zigueMéditation Pleine ConscienceLa Pleine Conscience

S’affranchir des automatismes de pensée - Les voies de l'âme S’affranchir des automatismes de pensée J’étais allé faire un tour sur le site de « Méditation France » et je suis tombé (façon de parler) sur ce texte de Matthieu Ricard. Encore un texte pour réfléchir sur nos comportements mentaux. Lorsque nous sommes prisonniers d’automatismes mentaux, il faut observer la nature du mécanisme qui nous affecte et reconnaître en nous ce qui n’est pas affecté. Ce qui nous affecte, c’est un enchaînement de pensées qui sélectionne et isole un aspect de la réalité, ou un événement parmi d’autres, et le magnifie en lui accordant le champ entier de nos pensées. Cette distorsion est renforcée par le processus de répétition d’un enchaînement de pensées particulier qui va être joué « en boucle » dans notre esprit et prendre un caractère obsédant, ce qui signifie qu’on se trouve impuissant à l’écarter du champ de nos préoccupations. Pour remédier à cela il faut d’abord comprendre ce qui, en nous, n’est pas affecté par l’obsession. Qui est Matthieu Ricard ?

Jon Kabat-Zinn Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Zinn. Jon Kabat-Zinn Jon Kabat-Zinn, né le 5 juin 1944, est un professeur émérite de médecine. Il a fondé et il dirige la Clinique de Réduction du Stress (Stress Reduction Clinic) et le centre pour la pleine conscience en médecine (Center for Mindfulness in Medicine, Health Care, and Society) de l'université médicale du Massachusetts. Il enseigne la « méditation de la pleine conscience » (mindfulness meditation) comme une technique destinée à aider les gens à surmonter leur stress, leur anxiété, leur douleur et leur maladie. Naissance[modifier | modifier le code] Il est né en 1944. Vie professionnelle[modifier | modifier le code] Il a dédié sa vie à essayer de faire rentrer sa technique de la pleine conscience (mindfulness meditation) dans la médecine et la société. Retraites[modifier | modifier le code] Vie privée[modifier | modifier le code] Il est marié à Myla, la fille d'Howard Zinn et de Roslyn.

La pleine conscience - MBSR-Paris Tous nos conseils pour pratiquer la pleine conscience - Physiothérapie Universelle La pleine conscience est une pratique ancestrale issue de la tradition bouddhiste qui avait pour but de soulager la souffrance. Depuis quelques années, cette pratique méditative connait une évolution grandissante dans les pays occidentaux et ses bienfaits, tant sur la santé physique que mentale, sont de plus en plus reconnus. Au Québec, elle est présente dans plusieurs milieux hospitaliers et universitaires, ce qui illustre un intérêt de plus en plus marqué afin d’intégrer cette pratique méditative au quotidien. Comment la pleine conscience peut-elle vous aider? La pleine conscience (ou « mindfulness ») est une forme de méditation qui consiste à vivre le moment présent, d’être dans le « ici et maintenant », en prenant conscience de nos émotions, de nos pensées et de nos sensations physiques, sans porter de jugement. La pleine conscience exerce des changements directs sur certaines régions du cerveau qui sont reliées, entres autres, à l’attention, la mémoire et les émotions. Lecture

La méditation améliore le cerveau Peut-on prouver scientifiquement que les exercices de méditation améliorent le fonctionnement du cerveau ? Antoine Lutz, chercheur à l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), a participé à beaucoup d'expériences menées en France et aux États-Unis. Bilan (1). Le Point.fr : Pourquoi les neurosciences s'intéressent-elles à la méditation ? Antoine Lutz : Certains neuroscientifiques y voient un modèle prometteur pour explorer la neuroplasticité du cerveau, mieux comprendre les bases physiologiques qui sous-tendent le caractère subjectif de l'expérience méditative. Peut-on déjà présenter des résultats ? Oui. La méditation produirait-elle ainsi une conscience augmentée ? Cela reste à démontrer. Quels sont les autres défis de cette recherche ? Un défi méthodologique : faire la différence entre ce qui relève de la méditation en tant que telle et ce qui provient d'autres facteurs. Vous semblez avoir peur de ne pas être pris au sérieux ? C'est un catalyseur.

Les lions intérieurs et la fêlure - Fabrice Midal La méditation est en rapport à la vie toute entière. C’est vraiment malencontreux de la penser comme une sorte de technique de bien-être. Nous la réduisons ainsi à un outil dont l’usage est limité et étroit. Les lions intérieurs Rilke évoque les lions pour nommer ce qui nous habite et qui n’est pas confortable. Et en effet, nous sentons bien de temps à autre que quelque chose de sombre vient nous visiter. Autrement dit, soit nous cherchons à vaincre nos lions intérieurs, ce qui correspond aux discours de nombreuses approches psychologiques qui prônent la volonté et la maîtrise ; la pratique viserait dans ce dessein à mieux contrôler l’inconnu. Soit nous adoptons l’autre stratégie et nous cherchons à ignorer ces créatures. Ignorer ce qui est sombre en nous, ne fait en réalité que nous rendre inauthentique, comme ces personnages de films toujours jeunes, souriants, plein de maquillage — complètement faux et qui au fond d’eux savent qu’ils sont faux. N’est-ce pas le sens de la méditation ?

STOP ! une pratique toute simple de 3 minutes et qui fait vraiment du bien. | Méditation de pleine conscience et MBSR en présenciel et en ligne depuis 2014 : apaiser ses tensions, retrouver la bienveillance et la joie par la pleine conscience. On court, on court… et si on arrêtait le pilote automatique ? Facile, utile, pour tous les jours : la méthode STOP, un arrêt en pleine conscience. S : Décidez de dire Stop. T : Prenez un Temps de respiration consciente. O : Observez ce qui se passe, dans votre respiration, votre corps, vos pensées, vos émotions et votre esprit. P : Poursuivez vos activités. C’est expliqué dans cette video (en anglais). WordPress: J'aime chargement… Articles similaires Petits exercices - la respiration, c'est trop cool (1 / 4) Aujourd'hui premier petit exercice de méditation, dans la série "la méditation c'est cool" : porter attention à sa respiration. 19 septembre 2014 Dans "Exercices de méditation" Petits exercices : accepter ses pensées, c'est très cool (2 / 4) Alors, cet exercice sur la respiration ? 21 septembre 2014 "Découvrir la pleine conscience" : rendez-vous pour l'atelier du 5 mars à Lille Comment ça va ? 2 février 2015 Dans "Comment ça va ?"

Related: