background preloader

Cinéma et Littérature

Cinéma et Littérature
Vous connaissez sûrement l'histoire des deux chèvres qui sont en train de manger les bobines d'un film adapté d'un best-seller. Et une chèvre dit à l'autre : "Moi je préfère le livre." (Hitchcock à propos de l'adaptation de Rebecca, Le cinéma selon Hitchcock, p. 144) L'art est une affaire de vision, déclarait André Bazin dans Pour un cinéma impur, défense de l'adaptation. Pourtant, les chiens de garde de la littérature traitent souvent l'adaptation cinématographique sous le seul aspect de ses écarts avec l'œuvre d'origine, de ses manquements par rapport à la matière romanesque, de son incapacité à en retrouver le style. Face à un tel investissement le critique ne peut faire l'économie d'un résumé des enjeux de l'œuvre littéraire avant de le confronter à l'œuvre cinématographique. Celles-ci sont d'ailleurs de nature souvent très différentes et disposent chacune de moyens de mise ne scène propres à entrainer, ou non, l'adhésion du spectateur. Autres : Cervantes, Karen Blixen. Related:  1314 TPE PL_Sélections élèves

Analyser une bande dessinée L'analyse d'une bande dessinée se mène comme celle de tout texte littéraire, de type roman court ou nouvelle : analyse du contexte d'écriture, conduite de l'intrigue (schéma narratif, analepses et prolepses), étude des personnages (caractères et relations entre eux), significations et interprétations de l'oeuvre... Mais de même qu'une pièce de théâtre ne se réduit pas à un texte, car elle y ajoute une dimension de « représentation théâtrale », la bande dessinée ne se réduit pas à une histoire : la présence de l'image est évidemment à prendre en compte ainsi que le traitement de cette image. La bande dessinée est à la fois texte littéraire, dessin et cinéma. C'est un art à part entière (pour certains c'est le « 9ème art »). L'image et le texte ne doivent pas être étudiés seulement séparément : c'est l'association image - texte qui fait sens. Une planche correspond à une page entière d'une bande dessinée. Le tracé du trait est net, ou brossé par touches successives.

How can films be used to popularise classics for teen audiences, with specific reference to: William Shakespeare (1597) and Baz Luhrmann’s (1996) Romeo and Juliet, and Jane Austen’s Emma (1816) with Amy Heckerling’s Clueless (1995) - University of Brighto Amy Heckerling’s Clueless and Baz Luhrmann’s Romeo and Juliet feature prominently on best teen adaptation lists across the Internet.[1] Yet their sources, Jane Austin’s Emma (1816) and William Shakespeare’s Romeo and Juliet (1597), are unlikely to feature on any teenage fiction lists. What separates the original classics from these adaptations is the way the adaptations have been re-worked to create a new option for teenagers to access these classics. The content is everything teen viewers desire; Romeo and Juliet[2] includes references to drugs, teen suicide, romantic and familial love and betrayal, sex and alcohol; all issues teen audiences are interested in discussing, with universal themes they can relate to. Clueless similarly has reference to love, homosexuality, relationships, fitting in, drugs, alcohol, sex, and both feature lack of parent responsibility and intervention, often a recurring theme in young adult literature and films. 3615 words Bibliography: Gyde, Richard.

Adaptation L'Adaptation cinématographique Par Jean Cléder a- Littérature et cinéma : les mauvaises fréquentations. La question de l'adaptation cinématographique des textes littéraires peut être appréhendée dans le cadre d'une confrontation dissymétrique entre les arts : d'un côté un art de raconter dont on peut retracer l'histoire depuis les sources de notre civilisation a imposé dans notre culture le règne de « sa majesté le dire » (Jean-Luc Godard) ; de l'autre côté une technique récente, un art sans histoire, sans noblesse et d'abord pratiquement muet est affecté devant la littérature d'un « complexe d'infériorité ». Sous le règne économique des adaptations en costumes et de la division des tâches (la littérature est alors un bon placement[iii]), la célèbre comparaison d'Alexandre Astruc fait du cinéaste un créateur au même titre que l'écrivain, en déplaçant l'acte d'écriture du scénario vers la réalisation elle-même. b. « Le cinéma arrête le texte, frappe de mort sa descendance : l'imaginaire.

ROMAN D’UNE GARDE-ROBE Imaginez-vous pousser la porte de l’une des plus grandes maisons de haute couture parisiennes au début du siècle dernier… Alice Alleaume, première vendeuse de 1912 à 1923 chez Chéruit, 21, place Vendôme, vous reçoit et vous propose de réaliser vos rêves les plus fabuleux…Ainsi, le musée Carnavalet présente, du 17 octobre 2013 au 16 mars 2014, une exposition hors les murs du Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris, Roman d’une garde-robe, le chic d’une parisienne de la Belle Epoque aux années 30. Cette garde-robe exceptionnelle, présentée pour la première fois, est celle d’Alice Alleaume. Elle révèle des robes griffées Chéruit, Worth et Lanvin, des chaussures du soir d’Hellstern, des chapeaux d’Alphonsine, Marcelle Demay, Madeleine Panizon, Le Monnier, des bandeaux du soir de Rose Descat, des bijoux… L’influence familiale, la maison Chéruit et la place Vendôme, la vie professionnelle et les goûts de cette parisienne à la mode rythment le parcours de l’exposition.

Auteur of the Week: Baz Luhrmann | the diary of a film history fanatic I’ve been a fan of Baz Luhrmann since I saw his version of Romeo + Juliet when it was first released in theaters. It was unlike anything I’d ever seen before. He wowed me again five years later with Moulin Rouge! Luhrmann was born on September 17th, 1962 in Sydney to a ballroom dance teacher/dress shop owner mother, and Leonard Luhrmann, a farmer. Luhrmann’s first three films are known as “The Red Curtain Trilogy,” although they are not a trilogy in the tradition sense – in that the plots are not connected. I finally saw this film for the first time last night and I thought it was magnificent. This scene here, where the film’s leads – Tara Morice and Paul Mercurio, practice their steps on a rooftop in front of a Coca Cola ad immediately made me think of Moulin Rouge!. The principal choreography was by John ‘Cha Cha’ O’Connell and I absolutely loved it. Luhrmann’s next film was a modernized adaptation of William Shakespeare’s Romeo & Juliet. I absolutely LOVE Moulin Rouge! Like this:

Ennio Morricone - Official Site - News It is with great disappointment that the management of Maestro Ennio Morricone has to announce that the forthcoming April concerts in Europe have to be postponed following medical advice after a recent back procedure. Here are the rescheduled new dates: 22 June 2014 LANXESS ARENA COLOGNE , COLOGNE 24 June 2014 OLYMPIAHALLE MUNICH, MUNICH 26 June 2014 ZIGGO DOME AMSTERDAM, AMSTERDAM 27 June 2014 PALAIS 12 BRUSSELS, BRUSSELS 15 July 2014 COQUE LUXEMBURG, LUXEMBOURG 06 October 2014 SLOVNAFT ARENA BRATISLAVA, BRATISLAVA For the first time in the magnificent setting of the French city of Nimes, Maestro Morricone will arrive in concert. His most famous film music such as “The Good, the Bad and the Ugly”, “Once upon a time in America”, “Cinema Paradiso”, “Chi Mai”, “Once upon a time in the West” and “Mission”, among others will be played among the ancient stones of the Arena with a timeless magic show. For Information and Tickets, contact the box office: Or visit www.gdp.fr/fr/node/17010

Dandyism in Nineteenth-century French and British Literature | Department of English and Comparative Literature In this field, I will analyze a set of diverse texts French and British novels and essays, ranging from the canonical to the ephemeral which are joined together by their shared focus on the figure of the dandy. The main goal of this comparative field is to historicize the phenomenon of dandyism. Because dandyism exalts the values of aesthetic autonomy and individual "personality," nineteenth century theorists of dandyism often portrayed the dandy as a trans historical, timeless phenomenon. StendhalThe Red and the Black Honore de BalzacTreatise on the Elegant Life (selections)Old GoriotThe Girl with the Golden EyesLost IllusionsSplendor and Misery of Courtesans Jules Barbey D'AurevillyOn Dandyism and George Brummell Charles BaudelaireThe Painter of Modern Life Joris Karl HuysmansAgainst the Grain Benjamin DisraeliVivian GreyConingsby Edward Bulwer LyttonPelham: The Adventures of a GentlemanEngland and the English (selections) Thomas Carlyle"The Dandy School" (from Sartor Resartus)

La réécriture accompagnée : une démarche didactique efficace par Michèle Prince Ph.D, chercheuse au CRIRES La réécriture accompagnée : une démarche didactique efficace La démarche présentée ci-dessous, comme la recherche menée à son sujet, s’appuie sur un cadre théorique multiréférentiel, résolument socioconstructiviste. C’est une innovation construite selon une démarche réflexive1(17). Présentation de la démarche La démarche de « réécriture accompagnée » est fondée sur trois grandes théories : une théorie du texte, une théorie de l’apprentissage et une théorie de l’évaluation. Cadre général La réécriture accompagnée s’actualise dans une séquence didactique finalisée par un modèle didactique de genre (7). La séquence comporte quatre étapes immuables (mise en situation, production initiale, processus d’évaluation, réécriture) et des ateliers différenciés, conçus en fonction du groupe d’apprenants et de ses besoins. Quatre étapes et des ateliers Un exemple dans le secondaire Enfin la réécriture clôturera chaque séquence. La recherche Notes

Calindex Teaching philosophy with Spider-Man 12 August 2010Last updated at 07:24 By Katie Connolly BBC News, Washington Spider-Man's alter-ego Peter Parker struggles with his superhero status (Image courtesy Marvel Entertainment) For years, fans of the Batman comics have puzzled over a mystery at the heart of the series: why doesn't Batman just kill his arch-nemesis, the murderous Joker? The two have engaged in a prolonged game of cat-and-mouse. The Joker commits a crime, Batman catches him, the Joker is locked up, and then invariably escapes. Wouldn't all this be much simpler if Batman just killed the Joker? Enter philosopher Immanuel Kant and the deontological theory of ethics. At least, that's how the discussion progresses in a growing number of philosophy classes in the US. Cultural and media studies have paved the way for universities to incorporate pop culture into their curriculum. Moreover, superheroes are attracting students to a discipline often perceived as overrun by musty books, suede elbow patches and bow ties. Sniggers

Related: