background preloader

Visite virtuelle

Visite virtuelle

Les visites virtuelles L’idée d’un parcours virtuel en ligne du Musée et de ses collections est née, tout d’abord, d’un désir de mettre en place un outil d’accrochage des collections basé sur un développement 3D temps réel, puis de proposer une série de vues virtuelles en 360° , afin de restituer l’accrochage des salles. Depuis 2006 la société Readymade s’est attachée à restituer l’extension de l’architecte Manuelle Gautrand puis de tout l’ensemble du Musée. Doté de cet outil d’accrochage virtuel ainsi que du fonds numérisé du musée, la conservation réalise des accrochages préparatoires des collections permanentes et des expositions temporaires. En septembre 2010, la société Icone-graphique quand à elle, propose une navigation dans les salles du musée au travers de photographies dotées d’un zoom permettant d’approcher au plus prés les oeuvres. © Chloë de lyonMusées et patrimoines virtuels Réalisation & photographie : Chloë de Lyon

Matignon - Regards croisés - - Mai 1936 - Un mouvement de grève inédit, avec occupation d'usines, gagne la France. La plupart des entreprises sont au point mort, l’économie est paralysée. Le nouveau Gouvernement du Front populaire avec Léon Blum à sa tête doit agir vite. Le chef du Gouvernement réunit les représentants du patronat ainsi que les dirigeants de la CGT, à l'hôtel de Matignon. © Namur-Lalance/Sipa Conférence des syndicats à Matignon avec Léon Blum, les délégués syndicaux et les ouvriers avant l'accord du 7 juin 1936. En quelques heures, les participants s’accordent sur la signature d’un accord historique : la création des congés payés (15 jours minimum), les conventions collectives par branche et la semaine de 40 heures (au lieu de 48). Lettre de Léon Blum à Léon Jouhaux (alors secrétaire général de la CGT) détaillant les délais dans lesquels il envisage de faire adopter les lois découlant des accords de Matignon. - Mai 1988 - Cet accord sera approuvé par référendum le 6 novembre 1988 avec près de 80% de oui.

Visites panoramiques Vue 1 de la chapelle du musée Vue 2 de la chapelle du musée Vue 3 de la chapelle du musée Vue du jardin et du cloître du musée Les Terrasses saint Pierre, café-restaurant du musée Salon des fleurs Salles des peintures françaises du XVIIe siècle Salle des peintres lyonnais Le cycle du Poème de l'âme de Louis Janmot Salles des impressionnistes Vue 1 du réfectoire du musée Vue 2 du réfectoire du musée Les toits de Lyon vus du musée Definition du glossaire

Château de Chambord En 1519, François Ier ouvre à quelques lieues de Blois, au cœur d’un désert d’arbres et de marais prés d’un village à demi abandonné, un immense chantier dont il ne verra pas la fin. François Ier visite quatorze fois le chantier de Chambord. Le château connaît l’abandon régulier propre aux résidences royales : le roi, en effet, sillonne son royaume pour se faire voir et imposer son autorité. L’édifice conserve la silhouette d’un château fort, flanqué de tours, ceinturé de douves ; mais les innovations rapportées d’Italie lui donnent sa singularité. Vainqueur de la bataille de Marignan, François I entend séduire par les pierres comme il a séduit par les armes. Au sortir de l’escalier, on prend pied sur les terrasses. Château et parc sont indissociables. La terrasse relie le donjon à l’aile royale. Chambord est un château à deux visages : au sud, un donjon enserré d’une enceinte et au nord, la majestueuse ordonnance d’une façade étirée sur quelque 156 mètres. Le Château de Chambord

le jardin Couverture du guide d'exploration du jardin Lieu de nature et de culture, le jardin est une invitation au voyage : sentiers, petites collines, chemins dallés de pierre de torrent, bassins propices à la méditation et à la rêverie… 169 arbres et une trentaine d’espèces végétales sont ici rassemblés : chênes et érables côté nord, magnolias et cerisiers côté sud. Grâce à la construction sur pilotis, le jardin passe sous le musée dont le ventre est planté de graminées de sous-bois : c’est ici que le visiteur du musée trouvera les guichets de la billetterie, à l’extérieur. Le jardin enclôt également un théâtre de verdure dont la programmation propose spectacles, conférences et concerts de plein air. téléchargez le guide d'exploration du jardin (pdf, 905 Ko, nouvelle fenêtre)

la Petite Galerie du Louvre Peu connue du grand public, la Petite Galerie est un espace d’exposition pérenne au cœur du musée, ouvert à tous, et tout particulièrement destiné aux familles, aux scolaires et aux publics éloignés des musées. Conçue pour donner des clés de lecture du musée, la Petite Galerie propose chaque année une exposition pluridisciplinaire sur un thème transversal de l’histoire de l’art, en ce moment : la figure de l’artiste. Chaque exposition se double d’une visite virtuelle accessible depuis le site du Louvre permettant d’examiner de plus près chaque œuvre exposée et d’en apprendre plus via la lecture de leurs cartels. À l’honneur de cette cinquième édition, Albrecht Dürer, Rembrandt ou encore Eugène Delacroix… une bonne excuse pour réviser ses classiques ! Les liensLa visite virtuelle Figure d’artiste.Les ressources offertes par la Petite Galerie.

Related: