background preloader

Littératie numérique, définition

Related:  Littératie numérique et éducation aux médiasnumérique et education

Apprendre/désapprendre : sur la ligne de crête des apprentissages numériques A l’occasion de la parution de la 3e édition du Digital Society Forum consacrée aux nouvelles formes d’apprentissages (la première édition était consacrée aux nouvelles relations, la seconde à la famille connectée), en partenariat entre la Fing (et notamment son média, InternetActu.net), Psychologies Magazine et Orange, nous republions le texte introductif du sociologue d’Orange Labs, Dominique Cardon, qui revient sur les rapports entre éducation et technologies. Une bonne introduction aux deux principales problématiques de l’apprentissage : qu’est-ce qu’apprendre et qu’est-ce que change le fait d’apprendre avec le numérique… En elles-mêmes, les Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE) ne sont causes de rien, ne rendent pas les enseignants plus pédagogues, les enseignés plus performants ou la société plus savante. Regarder ailleurs Qu’apprendre ? Alors, si le savoir est dans le réseau, toujours à portée de main, que faut-il apprendre ?

Les fondements de la littératie numérique Introduction De nos jours, on dit souvent que les jeunes sont « les enfants du numérique » en raison de leur apparente facilité à utiliser tous les outils technologies. On le comprend aisément : les jeunes Canadiens vivent dans un monde interactif, une culture numérique « sur demande » où ils ont accès aux médias à toute heure et en tout lieu, à volonté. La messagerie instantanée, le partage de photos, les messages texte, les réseaux sociaux, la vidéo en continu et l’Internet sans fil – dans tous ces secteurs d’activité, les jeunes ont pris les commandes par de nouvelles façons de s’engager en ligne. Nous devons former nos jeunes et les préparer à vivre dans un monde hautement médiatique; les jeunes doivent absolument acquérir les compétences de la littératie numérique - développer leurs connaissances, renforcer leurs valeurs, posséder toute une gamme d’aptitudes adaptées au numérique, allant de la pensée critique à la gestion de l’information et des communications. 1. 2. 3. 4. 3.

Littéracies (audiovisuelle, numérique, informationnelle, etc.) — EduTech Wiki La littératie numérique est un concept récent dans notre société. Traditionnellement, la littératie se définit par l’apprentissage d’aptitudes liées à la lecture, l’écriture, l’éloquence verbale, la pensée critique, l’écoute et la numératie dans le but de former des citoyens actifs, engagés socialement, informés et capables de réfléchir et critiquer. À l’ère numérique, les compétences de la littératie traditionnelle sont encore importantes, mais d’autres compétences et aptitudes sont maintenant essentielles. La place occupée par les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans notre société explique l’arrivée de la littératie numérique dans l’objectif de former des citoyens qui pourront participer pleinement à la vie en société dans un monde numérique et développer des compétences qui leur permettront d'utiliser, de comprendre et de créer avec les TIC. Source A

Créer des infographies et des présentations animées avec Easy Web Content Presenter Il existe sur le marché un certain nombre d’outils permettant de créer des présentations, ou des infographies. Easy Web Content Presenter fait partie de ces derniers, avec quelques subtilités intéressantes. Easy Web Content s’est tout d’abord fait connaître grâce à son Site Builder, soit grâce à son outil de création de sites. Relativement proche de Dreamweaver dans sa logique de conception, ce dernier permet à n’importe quel internaute de « dessiner » facilement un site par l’intermédiaire de son navigateur, sans avoir besoin de pondre une seule ligne de code. La société a ensuite remis le couvert avec une autre solution, se présentant cette fois sous la forme d’un éditeur HTML. Presenter est le dernier module de la suite et il se concentre pour sa part sur la création d’éléments visuels. Tout commence par l’habituelle inscription. Il suffira d’un clic sur le bouton vert pour lancer la création d’un nouveau document. Presenter nous demandera ensuite de choisir un modèle.

Le numérique comme support de la connaissance : entre matérialisation et interprétation - Bruno Bachimont Plus de 50 MOOC créatifs d’étudiants sur la culture numérique (Université Lille 3) La culture numérique, cela existe-t-il ? Laurence Allard, maîtresse de conférences en Sciences de la Communication (IRCAV-Paris 3-Lille 3) a initié un impressionnant travail sur cette thématique avec des étudiants qui rassemblent, extraient et cherchent à formaliser des connaissances de 3 ans d’études en Culture et Médias (présentement en cursus L3 Culture et Médias à l’Université Lille 3 – Charles de Gaulle). Ils s’appuient également sur leurs propres pratiques numériques et recherches via des travaux inventifs, : Le Mooc des Etudiant-e-s : savoirs situés, classe renversée et créativité digitale – voir les réalisations à cette adresse : le réseau du MOOC des étudiants. Des savoirs numériques situés D’un savoir « institué », les étudiants se saisissent d’un savoir « situé ». Le travail a été réalisé sur un semestre, de janvier à mai 2014 sans budget spécifique et avec les ressources propres des étudiants. MOOC créatifs Plus de 50 MOOC d’étudiants sur la culture numérique

Littératie médiatique: quelles compétences par Pierre Fastrez , FNRS Research Associate sur Université catholique de Louvain on 3,126 vues Présentation donnée à la table ronde "pratiques, cultures médiatiques, quels enjeux pour la formation?" Présentation donnée à la table ronde "pratiques, cultures médiatiques, quels enjeux pour la formation?" Statistiques Vues Total des vues Vues sur SlideShare Vues externes Actions J'aime Téléchargements 6 Ajouts 175 Droits d'utilisation © Tous droits réservés Identité Numérique et Réseaux sociaux : enjeux et pistes pour l'éducation by Fanny Lalande on Prezi

Jack Goody et l'empire de la littératie (version intégrale) - Canal Socio Bibliographie indicative BARBIER, Frédéric, 2006, L’Europe de Gutenberg. Le livre et l’invention de la modernité occidentale, Paris, Belin. BARTHES, Roland, L’aventure sémiologique, Paris, Seuil, 1967. BOTTERO, Jean, Mésopotamie, l’écriture, la raison et les dieux, Gallimard 1987. CALVET, Louis-Jean, Histoire de l’écriture, Paris, Plon, 1996. CHARTIER, Roger, 1987, Les Usages de l’imprimé (XV°-XIX° siècle), sous la dir. de R. CHRISTIN, Anne-Marie, L’image écrite ou la déraison graphique, Paris, Champs/Flammarion, 2001. CHRISTIN, Anne-Marie, Histoire de l’écriture. DE CERTEAU, Michel, « Système de sens : l’écrit et l’oral », L’Ecriture de l’histoire, Paris, Gallimard, 1975, p. 245-248. DE CERTEAU, Michel, « Récits d’espace », L’Invention du quotidien. DE CERTEAU, Michel, « L’économie scripturaire », L’Invention du quotidien. DERRIDA, Jacques, De la grammatologie, Paris, Éditions de Minuit, 1967. FEBVRE, Lucien et Henri-Jean Martin, L’Apparition du livre, Paris, Albin Michel, 1958. GREIMAS, A.

Related: