background preloader

De la gestion des risques à la gestion des risques financiers

Introduction L’entreprise est conventionnellement définie comme étant un système complexe et ouvert sur son environnement sur lequel elle est exposée à des risques différents. Ainsi, la multiplication des crises à l’international surtout depuis les années 70 et le rythme croissant des changements provoqués par le système économique et financier mondial à travers l’adoption des mécanismes fondés sur la déréglementation, la dérégulation et le décloisonnement, obligent les entreprises à se prémunir contre les risques en disposant des outils et des moyens nécessaires à leur gestion afin d’assurer leur pérennité et leur compétitivité. La gestion des risques dans un univers globalisé est alors une nécessité et un choix stratégique qui doit mobiliser tous les moyens humains, financiers et informationnels de l’entreprise afin d’être à l’abri de la vulnérabilité. Définition Il convient ensuite de distinguer entre les notions de gestion des risques et du management des risques. Types des risques 1. Related:  GESTION DES RISQUESGESTION DES RISQUES

Management des risques informatiques | principes Management des risques de l’entreprise Selon COSO II * : "Le management des risques est un processus mis en œuvre par le Conseil d'Administration, la direction générale, le management et l'ensemble des collaborateurs de l'organisation. Il est pris en compte dans l'élaboration de la stratégie ainsi que dans toutes les activités de l'organisation. * Traduction du COSO II Report par l'IFACI, PriceWaterhouseCoopers et Landwell & Associés Si on reprend cette définition, on retrouve les points clefs : C'est un processus continu et transverse à l'organisation Les notions de seuil d'acceptabilité du risque : dans les limites de son appétence pour le risqueLe management des risques est un support pour l'atteinte des objectifs de l'organisation : Cette évolution du concept de management des risques, que l'on retrouve dans ISO 31000, s'applique également au Management des Risques liés aux Système d'Information. Management des risques liés aux systèmes d'information Cartographie des Risques Informatiques

Intérêt de l'analyse financière À quoi sert l'analyse financière ? À qui est-elle indispensable ? Explications. Définition L’analyse financière consiste à étudier une entreprise sur le plan financier en s’appuyant sur ses documents comptables, et sur des informations économiques et financières relatives à la société ou à son secteur d'activité. Utilité de l'analyse L'analyse financière sert à apprécier : La santé financière de l’entreprise : Est-elle solide ? Outils de l'analyse financière L’étude financière s’appuie sur des informations financières récentes qui se trouvent dans la comptabilité de l’entreprise. Il s’agit de « faire parler » les chiffres et de comprendre la réalité qui se cache à travers ceux-ci. Après avoir mené une analyse rigoureuse des documents comptables et des informations complémentaires obtenues auprès de différentes sources (organisations professionnelles, publications spécialisées, etc.), il est possible de porter un jugement d’ensemble sur une société. À qui est-elle indispensable ?

Guide "sécurité informatique" (Sécurité et aspects juridiques des TIC) La sécurité informatique est l'affaire de tous! Qu'il s'agisse d'une utilisation privée ou professionnelle, assurer cette sécurité commence par une série de bonnes pratiques et l'usage adéquat des outils de protection existants Le facteur humain au coeur de la sécurité informatique Nombreux sont ceux qui pensent que la sécurité informatique ne concerne que les techniciens compétents en la matière. Lorsque nous quittons notre domicile, nous sommes relativement confiants dans le fait que personne ne pourra pénétrer dans notre habitation car nous sommes équipés de dispositifs de protection tels que les serrures des portes ou encore un système d'alarme sophistiqué. Platon nous a appris que ce sont les hommes et non les pierres qui font le rempart de la Cité! La plupart des entreprises et des administrations ont peu ou pas de compétences pour gérer cette matière toujours plus complexe. Un monde ouvert et interconnecté Nous vivons dans un monde de plus en plus interconnecté.

Cours de Information et gestion 1re STMG - Temps, information et gestion 1. Horizon et période en gestion a. Le temps, source d'incertitude L’entreprise doit faire face aux défis qui se posent immédiatement à elle et donc y répondre en agissant sur les problèmes de court terme. b. c. La vie d’une organisation est découpée en périodes imposées par des contraintes institutionnelles, des contraintes sectorielles et des contraintes technologiques. • Découpage du temps et gestion comptable et financière La loi impose à toute organisation de calculer son résultat régulièrement. Comment évaluer les risques de l'entreprise ? - gestion administrative financiere A peine la moitié des entreprises françaises évaluent l'ensemble de leurs risques tous les ans. Or les experts sont formels : seule une stratégie globale des risques, bien maîtrisée et régulièrement actualisée, permet de gérer le développement de l'entreprise et d'assurer sa pérennité. Administrateur NetPME , mise à jour le A peine la moitié des entreprises françaises évaluent l'ensemble de leurs risques tous les ans. Le monde change. Mais au fait, qu'est ce qu'un risque ? Les grandes familles de risques Les risques stratégiques : Ils sont liés au déploiement d'une mauvaise stratégie, à l'absence de veille concurrentielle. Les risques opérationnels : Ils touchent au modèle économique de l'entreprise, à son fonctionnement, à sa chaîne de valeur (la production, les ventes, les achats, etc.). Les risques humains : Le capital humain est une des composantes du patrimoine de l'entreprise. Les risques financiers : Les plus dangereux sont souvent les plus méconnus.

Les principaux risques (Sécurité TIC ou Sécurité Systèmes d'Information ?) L'activité industrielle et commerciale est par nature risquée. Certains risques, endogènes, sont dans la nature même du business : développer un nouveau produit, choisir une stratégie de prix, s'engager avec un partenaire. D'autres sont exogènes et ne sont que facteurs de perturbation pour le bon déroulement des affaires : panne d'un équipement, mauvaises conditions météo, incendie, inondation, acte terroriste, etc. L'effet de tels évènements est accentué par les nouvelles pratiques de gestion qui privilégient l'interdépendance et la minimisation des sécurités spatiales (stocks) et temporelles (délais) : production " just-in-time ", supply chain aux flux tendus, etc. Ces réductions ont été rendues possibles par la capacité à disposer d'information accessibles en permanence et actualisées en temps réel. A quoi cela sert ? Notre introduction fait état de risques endogènes et de risques exogènes. Une organisation peut traiter ses risques endogènes de manière exhaustive. Combien cela coûte ?

La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? - stmg Thème 5 1ère question : la prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? Exposé de Corinne Berho, IA‐IPR Créteil et Alain Henriet, IGEN, accompagnant la présentation du diaporama Diapositive 2 : § Le temps est une notion difficile à saisir. C’est un questionnement universel, qui déborde bien largement la gestion puisque c’est un questionnement qu’on retrouve en philosophie, en histoire, en physique etc. Au sein des sciences de gestion, c’est un concept universel qu’on retrouve quelque soit la taille de l’organisation, quelque soit le secteur d’activité, quelque soit la spécialité (l’aménagement du temps de travail, le cycle de vie du produit, le développement des boutiques éphémères, les délais de paiement etc.) Il ne faut pas perdre trop de temps en envisageant toutes les différentes approches du temps en sciences de gestion. § Le programme privilégie 2 approches clés : - la dimension échéance (à une date donnée) et - la durée que l‘on peut distinguer en 2 sous-thèmes : Diapositive 3 :

La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? L'horizon de l'organisation est ordonné en termes échelonnés : court, moyen et long termes, avec des niveaux décisionnels différents (de l'opérationnel au stratégique) et des degrés variables quant à la valeur de l'information disponible. Par ailleurs, le découpage du temps en périodes au sein d'une organisation est lié à différentes contraintes : institutionnelles (durée du travail, publication des résultats…), sectorielles (fluctuations saisonnières, longueur du cycle de production, ouverture des marchés…), technologiques. Pour mieux faire face aux contraintes temporelles, l'organisation peut utiliser des outils et des méthodes d'aide à la prévision et à l'homogénéisation de la valeur par rapport au temps. 1. Horizon et niveaux de décisions L'horizon correspond à la limite temporelle sur laquelle le décideur va agir (court, moyen ou long terme). Les périodes et les contraintes de découpage Les périodes correspondent à un découpage du temps. Le temps est donc source d'incertitudes. 2.

Related: