background preloader

Julian Assange

Julian Assange
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Julian Assange Julian Assange en Norvège, en mars 2010. Julian Paul Assange, né le à Townsville en Australie[1], est un informaticien et cybermilitant australien. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance[modifier | modifier le code] Julian Assange affirme être né sur Magnetic Island (l'île Magnétique),[2],[3], au large de Townsville en Australie, où il passe une grande partie de son enfance. En 1979, sa mère se remarie avec un musicien, « fils présumé d'Anne Hamilton-Byrne[7] », fondateur de la secte New Age Kia Lama[8],[9],[10], fondée par Anne Hamilton-Byrne. En 1982, le couple divorce après la naissance du demi-frère de Julian. À l'âge de 18 ans, Julian Assange emménage avec sa compagne qui donne naissance à leur fils, Daniel[3],[14]. Carrière informatique et études universitaires[modifier | modifier le code] Assange a fréquenté six universités. Carrière au sein de WikiLeaks[modifier | modifier le code] Le , Donald S. Related:  Les veilleurs, les vrais

NSA - National Security Agency Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La National Security Agency (NSA, « Agence nationale de la sécurité ») est un organisme gouvernemental du département de la Défense des États-Unis, responsable du renseignement d'origine électromagnétique et de la sécurité des systèmes d'information et de traitement des données du gouvernement américain. Le Central Security Service (CSS) est une agence qui loge dans les mêmes bureaux que la NSA et qui a été créée dans le but de coordonner les efforts des sections de cryptographie de la NSA et de l'armée américaine. §Missions[modifier | modifier le code] La NSA/CSS est chargée de diriger les activités de cryptologie du gouvernement américain. Signals Intelligence (SIGINT), c'est-à-dire le renseignement d'origine électromagnétique ;Information Assurance (IA), la sécurité des systèmes de communications et de traitement des données. §Histoire[modifier | modifier le code] §Origine[modifier | modifier le code] §Création[modifier | modifier le code]

La révolte du pronetariat Edward Snowden Pour les articles homonymes, voir Snowden. Edward Joseph Snowden, né le 21 juin 1983 à Elizabeth City, Caroline du Nord, est un lanceur d'alerte américain. Informaticien[1], ancien employé de la Central Intelligence Agency (CIA) et de la National Security Agency (NSA)[2],[3], il a révélé les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques[4]. S'exilant à Hong Kong en juin 2013 puis à Moscou, Edward Snowden obtient le 31 juillet 2013 l’asile temporaire en Russie[12]. Le 1er août 2014 il obtient un droit de résidence pour trois ans en Russie[13]. Le 14 avril 2014, l’édition américaine du Guardian et le Washington Post se voient décerner le prix Pulitzer pour la publication des révélations sur le système de surveillance de la NSA, rendues possibles grâce aux documents fournis par Snowden[14],[15],[16]. Le 18 janvier 2017, la Russie prolonge son droit d'asile de trois ans (jusqu'en 2020). Biographie[modifier | modifier le code] Le 17 février 2014, James R.

WikiLeaks founder Assange slams Swiss banker arrest Polémique Facebook vie privée Le journal Metro a annoncé, lundi 24 septembre que d'anciens messages privés publiés sur Facebook avaient été rendus publics sur le bloc des publications des amis sur le mur de nombreux utilisateurs. Mais le réseau social dément : il s'agirait en réalité d'anciens messages publiés sur les murs des utilisateurs, auxquels le passage à la Timeline de Facebook a donné une nouvelle visibilité. Le gouvernement français a saisi la CNIL. 4 février 2004 : les débuts de Facebook Après avoir créé Facemash, qui permettait de classer les étudiants de Harvard en fonction de leur physique, Mark Zuckerberg lance Facebook. Septembre 2006 : nouveau statut pour le réseau social Les ingénieurs de Facebook intègrent le fil d'actualité, agrégation des "statuts" des amis présents sur le réseau social. Novembre 2007 : publicité ciblée Facebook lance Beacon, un système publicitaire fondé sur l'utilisation des relations personnelles des usagers. Février 2009 : "j'aime" Mai 2010 : "amis" visibles

Bradley Manning Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bradley (Chelsea) Manning Bradley Manning en 2012. Biographie[modifier | modifier le code] Petite enfance[modifier | modifier le code] Manning est né à Crescent dans l'Oklahoma, de Susan Fox, originaire du pays de Galles, et son mari, Brian Manning. Casey — il a 11 ans à la naissance de Bradley — a témoigné à la cour martiale que leurs deux parents étaient alcooliques, et que leur mère avait été soûle sans arrêt alors qu'elle était enceinte du capitaine Manning. Le père de Manning travaille en tant que chef de projet en technologie de l'information pour une agence de location de voitures, et est souvent en déplacement. Divorce des parents et déménagement au pays de Galles[modifier | modifier le code] Très indépendant dans son enfance, il est athée ouvertement opposé aux religions, ce qu'il démontre à plusieurs reprises en restant silencieux durant la partie du Serment d'allégeance au drapeau des États-Unis qui se réfère à Dieu.

Avertissement pour la société FNAC DIRECT en raison de manquements dans la conservation des données bancaires des clients du site www.fnac.com Les données bancaires communiquées par des clients lors d'un achat sur Internet sont des données dont la nature justifie des conditions de conservation strictes, entourées de mesures de sécurité élevées. La collecte et la conservation de telles données sont soumises au respect des prescriptions de la loi "informatique et libertés". Au-delà de la transaction, la conservation de ces données est ainsi subordonnée au consentement des clients et ne peut intervenir que pour une durée limitée. Afin de s'assurer du respect de ces exigences, la CNIL a mené, en février 2012, plusieurs contrôles dans les locaux de la société FNAC DIRECT, qui exploite le site fnac.com. La formation restreinte a rappelé que les données ainsi collectées ne devaient être conservées que pendant une durée limitée, et dans des conditions de sécurité renforcées.

WikiLeaks en accusation sur les 250 000 câbles non expurgés Julian Assange au tribunal de Londres, le 13 juillet (Suzanne Plunkett/Reuters). Les télégrammes étaient déjà sur Internet, en version non-expurgée. Mais en décidant, la nuit dernière, de publier à son tour les 251 287 câbles diplomatiques sans biffer les noms de personnes pouvant pâtir de cette publication, WikiLeaks suscite la consternation. Critiquée de toute part, l’organisation de Julian Assange est aux abonnés absents. Ce qui pose « la » question : qui, désormais, acceptera de faire confiance à WikiLeaks ? Mais la décision d’entériner cette fuite en la répétant, prise après la consultation, jeudi, de milliers d’internautes sur Twitter, provoque un effet déplorable : donner le sentiment que WikiLeaks approuve la divulgation des identités de personnes potentiellement menacées. « Julian Assange est seul responsable » Le New York Times, le Guardian, El Pais, Der Spiegel et Le Monde accusent explicitement Julian Assange : « WikiLeaks s’est tiré une balle dans le pied », selon RSF

Gérer ses profils et ses identités | Internet responsable Page mise à jour le 01 septembre 2011 Savoir quelles informations personnelles il est pertinent de divulguer sur Internet. Comprendre les enjeux liés à l’exploitation des identités numériques et posséder les clés permettant d’organiser, en particulier, la distinction entre vie privée et vie professionnelle sur Internet. Cas concret Mathias est élève en BTS. en tant qu’élève pour communiquer avec ses enseignants et utiliser les outils en ligne du lycée ;dans sa vie professionnelle pour prendre contact avec des professionnels et parfois pour trouver un emploi saisonnier ;en tant qu’artiste pour mettre en valeur ses créations vidéo ;dans sa vie personnelle pour communiquer avec ses amis, écouter de la musique, Toutes ces identités sont différentes et les informations que Mathias fait figurer sont très variables. Les bonnes questions à se poser Quelles informations sont essentielles lors de l’inscription sur un site internet ? Présentation Témoignage 1. 2. Conseils Dans tous les cas : Les lois

Hervé Falciani - Affaire des évadés fiscaux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Affaire des évadés fiscaux est une affaire financière dans laquelle l'informaticien Hervé Falciani, ex-employé de la banque HSBC, fournit à l'administration fiscale une liste de comptes bancaires non déclarés, en lien avec des soupçons de fraude fiscale. Transmission d'une liste d'évadés fiscaux[modifier | modifier le code] En 2008, Hervé Falciani, un informaticien travaillant chez HSBC, à Genève, en Suisse, se trouve en possession une liste de 8993 évadés fiscaux français en Suisse[1]. Des accusations de ses détracteurs, niées par l’intéressé, disent qu'il a commencé par tenter de vendre le fichier au Liban[2]. Hervé Falciani fournit d'abord une liste de sept noms, dans le but de prouver sa crédibilité. Hervé Falciani indique qu'il "comptait donner [les preuves] à la justice française. Action des autorités françaises contre les supposés évadés fiscaux[modifier | modifier le code] Publication des noms[modifier | modifier le code]

Données personnelles : l'UFC fixe un ultimatum à Facebook, Google+ et Twitter L'UFC-Que choisir a donné vingt et un jours aux réseaux sociaux Facebook, Twitter et Google+ pour modifier les conditions d'utilisation que l'association de défense des consommateurs juge "abusives" car elles permettraient l'utilisation "tentaculaire" et "à l'infini" des données personnelles. "Si rien ne bouge à l'issue de ce délai, nous envisagerons d'aller plus loin et d'agir en justice. Nous irons jusqu'au bout", a affirmé le président de l'UFC-Que choisir Alain Bazot. Ce dernier a précisé que l'ultimatum, envoyé mercredi aux sièges américains de Twitter et Google, et au siège irlandais de Facebook, "leur intimait de supprimer les clauses que nous jugeons abusives ou illicites au regard du droit français. Lire : "Plainte collective aux Etats-Unis contre les nouvelles règles d'utilisation d'Instagram" A titre d'exemple, "la politique de vie privée, les conditions d'utilisation et les règles de Twitter (trois textes !)

Wikileaks THE FIFTH ESTATE Official Trailer by The Fifth Estate 1 month ago 1,852,127 views L’affaire Cahuzac et ses retombées… qui ne font que commencer ! J’évoque ceci dans la vidéo, mon billet du 20 janvier 2010 : Top 10 du Post des blogs politiques qui montent. LE MONDE, « Ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés », jeudi 4 – vendredi 5 avril 2013 Le texte qui suit est plus long que celui qui paraît dans Le Monde. Julian Assange et le siège de l’ambassade de l’Équateur à Londres Ringolevio d’Emmett Grogan La banque Standard Chartered et les régulateurs La vidéo sur YouTube. The English version of this post can be found here. LES ÉCHOS, Chute du monde ancien ? Un compte-rendu de La guerre civile numérique (Textuel 2011) par Pascal Ordonneau dans Les Échos. BFM RADIO, LUNDI 20 DECEMBRE A 11h39 – LE CONSOMMATEUR DESARME Ce texte est un « article presslib’ » (*) Les crises ont cet effet que des choses jusque-là invisibles apparaissent soudain en surface.

Related: