background preloader

Orphée et Eurydice

Orphée et Eurydice
Orphée avait reçu de sa mère le don merveilleux de la musique, alors les dieux lui avaient fait cadeau d'une lyre. Depuis, il jouait de l'instrument au gré de ses envies ou de sa mélancolie, pour le plus grand plaisir des êtres qui l'entouraient.Le poète n'avait aucun ennemi, pas même les bêtes féroces : charmées, elles finissaient toujours par s'étendre à ses pieds. Bien sûr, aucune jeune fille ne pouvait résister aux notes tendres et apaisantes que faisait naître Orphée, mais aucune ne trouvait grâce à ses yeux, jusqu'au jour où il rencontra l'envoûtante Eurydice. Leur amour était si profond et si pur qu'ils décidèrent très rapidement de se marier. Mais ce bonheur fut de courte durée… Le mariage fut une fête pour tous les invités, chacun se réjouissant du bonheur des jeunes époux. Les Enfers étaient peuplés de créatures terrifiantes, toutes soumises à Hadès, le dieu des profondeurs de la Terre. Orphée aperçut rapidement la lumière du jour : ils allaient enfin quitter les Enfers. Related:  Séquence Orphée et EurydiceCatabase

.: Orphée et Eurydice :. La mythologie à l'école primaire > Séquence pédagogique autour du mythe d'Orphée et Eurydice Pour chaque tableau, les élèves ont trouvé les indices pertinents leur permettant de faire le lien avec le mythe. - Carlo SARACENI, La chute d’Icare (17ème siècle) Indice : Les plumes de l’aigle. - Marc CHAGALL, La chute d’Icare (1974) La peinture très colorée de Chagall a d’abord laissé les élèves perplexes. Le rouge, évoquant pour certains le feu, induisait l’idée d’enfers, et ainsi, le mythe d’Orphée et Eurydice (des verbalisations similaires à celles relatif au tableau de Bruegel sont apparues). La mise en commun a permis d'éclairer les élèves, en les orientant sur le mouvement du personnage (la chute) et ses attributs (les ailes). Les élèves se sont posés beaucoup de questions sur ce tableau, ce qui est compréhensible puisque Chagall a déplacé le lieu de l'action, qui se déroule dans un village, où toute une foule de spectateurs regardent avec horreur la chute d’Icare.

Le mythe d'Orphée en Images Une Introduction au mythe d'Orphée en images: Calliope, la mère d'Orphée, est la Muse de l'éloquence et de la poésie épique (on l'appelle aussi "la belle voix"). Les Muses inspirent les artistes, particulièrement les musiciens. D'après un tableau de Simon Vouet, XVIIème siècle. Orphée se marie avec Eurydice. {DIY} la suspension plume plume! Voici un tutoriel lumineux pour démarrer la semaine en beauté! Vous allez en effet apprendre à fabriquer cette suspension toute en plume et légèreté...suivez le guide! Fournitures - des bandes de plumes (vous pouvez en trouver ici) - un lanterne japonaise en papier de riz (Ikea, Alinea...) - un pistolet à colle - un kit électrique avec fil et douille (Casto et cie) Commencez par le bas de la lanterne, et collez vos bandes de plume à l'aide du pistolet à colle. décalez chaque rangée d'un cm, pour bien recouvrir toute la surface de la lanterne. Une fois arrivé à la moitié, retournez votre lanterne pour la mettre dans le bon sens et attaquez la deuxième partie. Installez le kit électrique avec la douille et une ampoule qui ne chauffe pas, puis branchez tout ça au plafond.

Descente aux Enfers (Jésus) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La descente aux Enfers (lat. Descensus Christi ad Inferos) est une tradition qui concerne les trois jours pendant lesquels le corps de Jésus-Christ était dans la tombe. Aussi, le Symbole des apôtres raconte que le Christ « a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers ». L'idée d'un voyage par le Christ à travers le monde souterrain s'est développé plus tard, par l'intermédiaire des légendes chrétiennes, de l'art et de la littérature[1] et par la tradition scolastique qui se fonde ici sur la première épître de Pierre, laquelle indique que Jésus « est allé prêcher aux esprits en prison » (3:19) soit sa visite à la Limbe des patriarches. Portail du christianisme

Capture de Cerbère par Héraclès Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La capture du chien Cerbère constitue, dans la mythologie grecque, l'un des travaux accomplis par le héros Héraclès pour le compte d'Eurysthée. Le héros s'aventure jusque dans les Enfers pour en ramener le chien monstrueux qui garde l'entrée du royaume d'Hadès. Place dans les classements des douze travaux[modifier | modifier le code] Représentations antiques[modifier | modifier le code] Mythe[modifier | modifier le code] Comme ultime épreuve, Eurysthée demanda à Héraclès de descendre aux Enfers et d'en ramener Cerbère, le chien de garde des portes souterraines. Hermès et Athéna l'escortèrent jusqu'au séjour des Morts. Cerbère était un chien monstrueux qui possédait trois têtes et dont le corps se terminait par une queue de dragon. Notes et références[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code]

La catabase d’Énée | Religions & Histoire n° 30 Dans l'Énéide, Virgile (70-19 avant J.-C.) raconte dans un mode épique la façon dont le prince troyen Énée, fils de la déesse Vénus et du mortel Anchise, quitta Troie en flammes avec son père, son fils et ses compagnons pour aller fonder ailleurs une nouvelle cité, sur l'injonction des dieux. Au cours de ses pérégrinations, il perdit son père et, pour lui parler, décida de se rendre dans le royaume des morts. C'est l'objet du célèbre livre VI de l'épopée. La catabase virgilienne est un voyage insolite, tant géographique que symbolique. En précisant la topographie des enfers, l'auteur donne à ce monde irréel une dimension tangible. Auteur : Virginie Lérot - Carine Basquin-Matthey

les Enfers : catabases et topographie les Erinnyes (cratère d'Apulie ca. 400 ante Christum, exposé au musée du Land de Bade, à Karlsruhe, R.F.A) Proserpine, par F.G. ROSSETTI (Londres, Tate Gallery) Le mythe de la descente aux enfers ou la métaphore d'un voyage spirituel - Du mythe au symbole Catabase, descente aux enfers, on parle d’une descente physique ou de l’esprit, ou imaginaire, ou rituelle ou spirituelle. Ce voyage qu’il ait lieu en enfer, au royaume des morts à des buts : acquérir des pouvoirs, trouver des réponses à des interrogations existentielles, fuir la réalité pour chercher un ailleurs … Le mythe de la descente aux enfers est un thème constant dans la littérature, un motif récurrent dans les mythologies. La croyance en un lieu où se prolonge l’existence de tous les humains après leur mort est très ancienne. Le voyage aux enfers représente donc une descente aux origines, comme dans le 6ème chant de l’Enéide ou une descente dans l’inconscient, selon les interprétations modernes. Certains voyages (comme celui d’Ulysse) peuvent être interprétés comme des recherches d’ordre psychique et mystique. Comment le retour au mythe peut opérer une prise de conscience et une analyse de soi même De l’importance d’entreprendre une Nekuia dans le parcours de l’homme-héros

Orphée et Eurydice Accusant de cruauté les dieux de l'Érèbe, il se retira enfin avec son chagrin sur les hauteurs du Rhodope et sur l'Hémus battu des Aquilons. Lamentations d'Orphée (1896) Alexandre SEON © Musée d'orsay Orphée et Eurydice par Michel Martin Drolling (1820) Près du Strymon glacé, dans les antres de Thrace, Durant sept mois entiers il pleura sa disgrâce: Sa voix adoucissait les tigres des déserts, Et les chênes émus s'inclinaient dans les airs. Sur les sommets déserts des monts Hyperborées Il pleurait Eurydice, et, plein de ses regrets, Reprochait à Pluton ses perfides bienfaits. La mort d'Orphée Emile LEVY (1866) © Musée d'Orsay On prétend qu'il mit fin à ses jours mais toutefois il existe d'autres récits où Orphée est foudroyé par Zeus pour avoir divulgué des secrets aux hommes. La tête d'Orphée (1865) Gustave MOREAU La lyre d'Orphée avait également été portée par les eaux jusqu'à Lesbos et déposée dans le temple d'Apollon. Affiche d'Orphée de J. voir d'autres peintures

Orphée et Eurydice dans l'art. Musicien exceptionnel, Orphée charme les dieux comme les Hommes. Il épouse Eurydice qui meurt de la morsure d'un serpent. Inconsolable, Orphée descend aux Enfers pour charmer Pluton / Hadès qui consent à la restituer au jour à condition qu'Orphée ne la regarde pas pendant son voyage de retour. BASSANO Francesco DAGAN-BOUVERET Pascal Orphée et Eurydice : Orphée aux Enfers : Orphée ramène Eurydice : La mort d'Orphée :

Orphée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Mythe grec Sa femme, Eurydice (une dryade) fut, lors de leur mariage, mordue au pied par un serpent. Elle mourut et descendit au royaume des Enfers. Orphée fou amoureux d'elle, put, après avoir endormi de sa musique enchanteresse Cerbère, le monstrueux chien à trois têtes qui en gardait l'entrée, et les terribles Euménides, approcher le dieu Hadès. Il parvint, grâce à sa musique, à le faire fléchir, et celui-ci le laissa repartir avec sa bien-aimée à la condition qu'elle le suive et qu'il ne se retourne ni ne lui parle tant qu'ils ne seraient pas revenus tous deux dans le monde des vivants. Une autre version veut que lors de la remontée des Enfers, Orphée se rassure de la présence d'Eurydice derrière lui en écoutant le bruit de ses pas. Orphée se montra par la suite inconsolable. Il circulait en Thessalie une légende au sujet de la tombe d'Orphée. Orphée est également parfois considéré dès l'antiquité comme un mage ou un sorcier[10]. Musique

Catabase (littérature) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Catabase. La catabase (du grec ancien κατάϐασις / katábasis, « descente, action de descendre ») est un motif récurrent des épopées grecques, traitant de la descente du héros dans le monde souterrain, les Enfers. "La catabase est la descente de l'esprit, soit imaginaire, soit rituelle (ex. : descendre à la grotte d'Éleusis), soit spirituelle" ; elle a lieu "soit en enfer (ex. : Orphée descendant chercher Eurydice aux Enfers) soit au royaume des morts (ex. : Jésus, selon Matthieu, XXVII), soit à l'intérieur de la Terre (ex. : l'antre de Trophonios) ; le but est nécromantique (acquérir des savoirs ou pouvoirs par les morts), ou chamanique (extase, guérison, recherche des âmes, etc.) ou initiatique (revenir à l'origine ou à 'l'intérieur') ou symbolique" (Pierre A. "Katabasis", article de Ganschinietz, in Pauly-Wissowa, Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft, 85 vol., 1890-1980, t.

Orphée Poète musicien des légendes de Thrace, fils du roi Œagre. Par son chant il devint le maître des créatures, charmant les animaux, les plantes, et les pierres même. Après la mort de son épouse, Eurydice, il alla la réclamer aux Enfers, et Hadès se laissa fléchir. Orphée a fasciné les poètes, depuis Virgile (les Géorgiques) jusqu'à P. Sous le titre d'Orphée, d'Eurydice, etc., le mythe a tenté de très nombreux musiciens.

Related: