background preloader

Histoire de la Bibliophilie

Histoire de la Bibliophilie
Related:  livriesqueVers...

Histoire du livre le bibliomane moderne Conservateur des antiquités et objets d'art Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le conservateur des antiquités et objets d’art (CAOA) est, en France, l’interlocuteur du conservateur régional des monuments historiques (Direction régionale des Affaires culturelles) au niveau départemental pour tout ce qui a rapport à la protection et à la conservation des objets mobiliers. Histoire[modifier | modifier le code] Les conservateurs départementaux des antiquités et des objets d'art ont été créés par un décret du 11 avril 1908. Il s'agissait alors de prendre en charge la gestion du patrimoine mobilier des églises, après la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des églises et de l'État. Par la suite, leur mission s'est élargie et diversifiée et elle touche tous les types d'objets mobiliers ayant un intérêt patrimonial[1], y compris le patrimoine industriel et scientifique et les objets contemporains. Rôle du conservateur des antiquités et objets d'art[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bibliothèque Dauphinoise De Natura libris - Le Blog Il y a quelques mois j’ai vendu un petit livre dont l’annonce indiquait « mors fendu, premier plat mobile ». La cliente qui me l’avait commandé m’a ensuite avouée qu’elle fut désagréablement surprise à réception dudit livre. Malgré la description correcte de l’état et les photos de l’annonce, elle n’avait pas saisi ce qu’était un mors et un plat ; et sans doute intimidée par un vocabulaire qu’elle ne connaissait pas n’avait pas osé demander. C’est qu’à force de fréquenter les bibliophiles, lire des livres et des blogs savants, on en oublie peu à peu que l’on utilise un vocabulaire bien particulier qui peut être totalement obscur pour le novice. Le projet du Petit Lexique du bibliophile amateur a pour but d'ouvrir les portes de la bibliophilie à ceux qui n’en ont pas encore acquis les clés. C’est aussi une réaction à la modification profonde du marché du livre dans lequel les bibliophiles auront de moins en moins la possibilité de toucher le livre avant de l’acquérir. Evolution

BiblioMab : le monde autour des livres anciens et des bibliothèques – Bibliothèques, livres anciens, bibliophilie, mutations Le Blog du Bibliophile, des Bibliophiles, de la Bibliophilie et des Livres Anciens Émile Boeswillwald Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Émile Boeswillwald (1815 - 1896) est un architecte français. Il succéda à Prosper Mérimée comme inspecteur général des Monuments Historiques et collabora avec Eugène Viollet-le-Duc. Biographie[modifier | modifier le code] Émile Boeswillwald naît à Strasbourg le 2 février 1815[1]. Il exposa aux Salons de 1839, 1841, 1842, 1844 et 1855. Émile Boeswillwald décéda à Paris le 20 mars 1896[1]. Son Œuvre[modifier | modifier le code] Publications[modifier | modifier le code] Coauteur avec René Cagnat et Albert Ballu : Timgad, une cité africaine sous l'Empire romain, Paris, 1895-1905, E. Généalogie descendante[modifier | modifier le code] Distinctions[1][modifier | modifier le code] Médaille de seconde classe au salon, en 1849 ;Chevalier de la légion d'honneur, en 1853 ;Officier de la légion d'honneur, en 1865 ;Commandeur de la légion d'honneur, en 1889. Notes et références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code]

Intersignes : Livres Anciens Rares & Curieux

Related: