background preloader

Vincent Peillon lance sa "stratégie numérique"

Vincent Peillon veut faire entrer l'école dans le monde numérique « Faire entrer l'école dans l'ère du numérique », telle est l'ambition que s'est fixée Vincent Peillon. Le ministre de l'Education nationale a dévoilé au mois de décembre dernier un ensemble de mesures destinées à développer les services numériques au sein des écoles françaises : développement du très haut débit, mise en ligne de ressources documentaires numériques, accompagnement des élèves et des professeurs… Ce programme s’inscrit dans le vaste chantier de « refondation de l’école » défendu par Vincent Peillon depuis sa prise de fonction au mois de mai 2012 : « Le numérique offre une occasion unique de refonder l’école de la république ». Les premiers effets de ces mesures devraient se faire sentir dès le premier trimestre 2013 avec le lancement d'un service en ligne d'orientation pour les élèves en situation de décrochage scolaire. Un site web leur permettra de trouver un lieu d'accueil adapté à leurs besoins spécifiques. inscription dématérialisée portail de référence

Peillon lance une "stratégie globale" pour le numérique "Le numérique offre une opportunité unique pour refonder l'Ecole". Le 13 décembre, Vincent Peillon a su trouver les mots pour inscrire le numérique éducatif à la hauteur d'une grande ambition collective. Devant un public constitué des acteurs du numérique éducatif, le ministre de l'éducation nationale a présenté "la stratégie pour le numérique à l'Ecole" et à plusieurs reprises évoqué les enseignants innovants. "Le projet de refondation de l'Ecole que nous portons est résolument inscrit dans notre temps", affirme le ministre de l'éducation nationale. Vincent Peillon souhaite intervenir en direction des enseignants, des parents , des collectivités territoriales et déjà modifier la gouvernance. En direction des enseignants, V Peillon permettra dès la rentrée 2013 "un meilleur accès aux ressources numériques des grands établissements culturels et scientifiques". Ce catalogue hétéroclite révèle en fait les limites du programme ministériel. François Jarraud Le discours de V Peillon : [...]

Faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique : stratégie présentée par le Ministère de l’Education nationale Faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique. Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, a présenté la stratégie pour le numérique à l’École en présence de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique, jeudi 13 décembre 2012. Transmettre des savoirs à des enfants qui évoluent depuis leur naissance dans une société irriguée par le numérique et donner à chacun les clés pour réussir dans sa vie personnelle, sociale et professionnelle future nécessitent en effet de repenser en profondeur notre manière d’apprendre et d’enseigner ainsi que le contenu des enseignements. Faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique : dossier en ligne Les détails de la stratégie « Faire entrer l’école dans l’ère numérique » sont disponibles en ligne sur le portail du Ministère de l’Education nationale avec un dossier dédié qui comprend : Plusieurs dossiers sont disponibles en ligne Vidéos en consultation Infographie Licence :

Numérique : Anna Angeli : "Il faut travailler la décentralisation" Maire adjointe du Pré Saint-Gervais (93) et déléguée générale d'Ecoles Internet, Anna Angeli a une connaissance concrète de l'intégration du numérique dans l'éducation. Elle décrit les freins rencontrés au quotidien pour l'intégration du numérique dans les écoles. Et aussi ses espoirs dans le programme Peillon. Dans votre vie d'élue, quels freins rencontrez-vous pour l'intégration du numérique à l'école ? Il y a de vraies réticences chez certains enseignants. Au Pré Saint-Gervais diriez vous que vos efforts d'équipement ont un impact sur le niveau scolaire des enfants ? Les inspecteurs de l'éducation nationale nous disent qu'il y a un impact sur les résultats. Quel regard jetez-vous sur la "stratégie" numérique de Vincent Peillon ? Je suis très encouragée par ces nouveaux dispositifs, la nouvelle gouvernance et la reconnaissance des différents acteurs que l'on trouve dans ce programme. Globalement je suis pleine d'espoir. Propos recueillis par François Jarraud

Vers une réforme minimaliste de l’exception pédagogique dans la loi Peillon C’était aujourd’hui que Vincent Peillon et Fleur Pellerin présentaient à la presse le plan du gouvernement pour le numérique à l’école et le Ministre de l’Éducation nationale a évoqué ce matin sur France Inter sa stratégie globale sur la question. Le Ministre a orienté son discours sur le développement des usages numériques à l’école, mais on peut s’étonner qu’il ne soit aucunement fait mention d’une révision de l’exception pédagogique et de recherche, alors même que l’on sait que des discussions sont en cours sur le sujet. Cela avait été confirmé notamment lors du Forum SGDL qui s’est tenu le 25 octobre dernier, au cours duquel Aurélie Filippetti avait indiqué que le Ministère de la Culture était lui aussi associé à ces réflexions. Bonnet d’âne. Cette nouvelle formulation est très proche de la rédaction précédente de l’exception, mais elle en diffère en deux points : Attention école. Open Education. Like this: J'aime chargement…

Peillon présente aujourd'hui son plan numérique C'est dans un théatre parisien que V Peillon va présenter le 13 décembre son plan numérique. Le numérique tient une place remarquée dans la loi d'orientation. La loi d'orientation annonce "un service public de l’enseignement numérique et de l’enseignement à distance". Il devrait permettre de "mettre à disposition des écoles et des établissements d’enseignement des services numériques permettant de prolonger l’offre des enseignements qui y sont dispensés et faciliter la mise en oeuvre d’une aide personnalisée aux élèves". Il proposerait " aux enseignants des ressources pédagogiques pour leur enseignement, des contenus et services destinés à leur formation initiale et continue et des outils de suivi de leurs élèves et de communication avec les familles" et assurerait " l’instruction des enfants qui ne peuvent être scolarisés dans une école ou dans un établissement scolaire".

Related: