background preloader

Internet, c’est un truc de hippies

Internet, c’est un truc de hippies
Conçu en pleine période Flower Power par des barbus libertaires, Internet n'a jamais perdu – malgré les tentatives de récupération politiques et commerciales – son esprit profondément lié au partage. Cette prise de conscience doit perdurer et produire un acte de résistance face à la tentative forcenée de nivellement du monde par les inconscients qui nous gouvernent. Je suis souvent présenté comme un dinosaure d’Internet, mais c’est faux : même si je suis trop vieux pour faire partie de la génération “digital-native”, j’étais trop jeune quand Internet est né, trop jeune pour pouvoir vivre une époque à laquelle toutes les utopies étaient encore imaginables. Et je voudrais, pour replacer mon propos dans son contexte historique, revenir quelques instants sur ce monde dans lequel Internet est né. Arpanet est né en 1969. On dit souvent qu’Internet a cassé la logique hiérarchique verticale préalable et créé une société plus horizontale. La tribu informatique L’art de la guerre Les voleurs 2.0

Le web : promesse tenue ? Que les choses soient claires. Le web, «mon» web, est d'abord, depuis plus de 15 ans que je le fréquente, une source perpétuelle de découverte, d'enrichissement (symbolique s'entend), et d'émerveillement, y compris devant les choses pourtant en apparence les plus triviales, les plus inessentielles. Dernier exemple me concernant, cette découverte . Si le web est cela, s'il peut encore l'être c'est parce que, trivialement, au prix d'une acculturation somme toute minimale qui tiendrait en quelques lignes de code HTML, chacun a la possibilité de partager, c'est à dire de «présenter aux autres» en autorisant toutes les réappropriations possibles, chacun à la possibilité de partager ses opinions, ses réflexions, ses créations. Ou celles des autres. Que les choses soient dites Le web, «le» web n'est plus aujourd'hui ce réseau de réseau, non propriétaire, sans droits d'accès. La question est celle de savoir si l'utopie du web peut raisonnablement basculer vers une dystopie. Dystopie

Ressources numériques en ligne pour l'Internet Responsable - Histoire-Géographie-Education civique Des portails généralistes : Portail National Eduscol : http ://eduscol.education.fr/internet-responsable/ Portail Académie de Rouen : http ://www.ac-rouen.fr/internet-responsable-6068.kjsp ? Portail de l’ESEN : Des vidéos très courtes sur les droits d’auteur, l’exception pédagogique, le droit à l’image etc… . http ://www.esen.education.fr/fr/ressources-par-type/outils-pour-agir/l-internet-responsable/ Le site de l’IUFM de l’université Lyon 1 propose dans le cadre de la formation des enseignants un cours en ligne sur la culture numérique de l’Enseignant : droits et obligations.Les auteurs sont Catherine Watrin et Pierre Dusseux http ://spiralconnect.univ-lyon1.fr/webapp/website/website.html ? Internet sans crainte http ://www.internetsanscrainte.fr/ Jeunes et CNIL : La CNIL propose de nombreuses ressources, un espace élève, parent et enseignant. http ://www.jeunes.cnil.fr/ Des dossiers thématiques : Savoir CDI propose un dossier complet sur le plagiat Des serious game pour sensibiliser les élèves

TIME article TIME Magazine Domestic SPECIAL ISSUE, Spring 1995 Volume 145, No. 12 Forget antiwar protests, Woodstock, even long hair. The real legacy of the sixties generation is the computer revolution Newcomers to the Internet are often startled to discover themselves not so much in some soulless colony of technocrats as in a kind of cultural Brigadoon - a flowering remnant of the '60s, when hippie communalism and libertarian politics formed the roots of the modern cyberrevolution. At the time, it all seemed dangerously anarchic (and still does to many), but the counterculture's scorn for centralized authority provided the philosophical foundations of not only the leaderless Internet but also the entire personal-computer revolution. We - the generation of the '60s - were inspired by the "bards and hot-gospellers of technology," as business historian Peter Drucker described media maven Marshall McLuhan and technophile Buckminster Fuller. "Ask not what your country can do for you.

L’origine médiévale de l’hyperlien, des pointeurs et des smileys Le second manuscrit que nous présentons dans une vitrine à réalité augmentée pour l’exposition « Le lecteur à l’oeuvre » est une copie du XIVe siècle produite à Bologne d’un texte juridique de l’empereur byzantin Justinien Ier. Sa décomposition révèle d’étranges surprises et nous invite, comme pour le Guido delle colonne à un voyage dans le temps. Je me base pour ce billet sur le texte de Valérie Hayaert (à paraitre dans le livre le lecteur à l’oeuvre chez Infolio) qui s’appuie elle-même sur certaines conclusions d’Élisabeth Pellegrin (1982, pp. 195-198.). Et toujours un grand merci à Radu Suciu qui me guide dans la compréhension dans ces mondes des manuscrits médiévaux. L’empereur Justinien a opéré au VIe siècle un grand travail de réorganisation législative. Pointeurs En marge de la première colonne, une petite main, ou manicule, a été dessinée pour souligner un passage important. Ce signe calligraphique était fréquemment utilisé dans les manuscrits au Moyen-âge. Là sur une partition

Les jeunes et Internet, guide et fiches pédagogiques Accueil > Formations et ressources > Liste des références > Les jeunes et Internet, guide et fiches pédagogiques Une équipe pluridisciplinaire de l’Université de Namur en Belgique publie à l'intention des professeurs du 1er degré et leurs apprenants ainsi que toute personne concernée un guide pédagogique et ludique intitulé : les jeunes et Internet. Ce guide comporte Un jeu de portraits : une activité ludique destinée aux élèves du 1er degré. Ce guide propose donc du matériel de cours et des activités pédagogiques, directement utilisables en classe et conjuguant simulation, jeu et réflexions pour une utilisation réfléchie des différentes opportunités d'information et de communication par Internet. Niveau : Primaire Sujets : Droit civil Éthique Réseaux - Télécommunications Formation à distance Évaluation - Reconnaissance des acquis Enseignement - Didactique - Pédagogie Méthodologie d’étude et de recherche Internet - Médias interactifs Réseaux sociaux Identité numérique

Métiers de A à Z de l'internet Webdesigner Le webdesigner (ou designer d'interfaces web) est chargé de concevoir et de réaliser le design d'une interface web : son métier ne se résume pas à la conception graphique seule car il s'attache avant tout à la formalisation des interactions des pages du site web. Créatif et novateur, il tient néanmoins compte des contraintes spécifiques au support Internet en termes d’ergonomie, d’utilisabilité et d’accessibilité. Le webdesigner peut exercer dans une agence Web, dans une Société de Services en Ingénierie Informatique (SSII), en tant que travailleur indépendant ou directement chez le client. Webmarketeur Le webmarketeur est un généraliste qui a une excellente connaissance des leviers e-marketing permettant de favoriser la création de trafic sur un site web. Webmestre Le webmestre est responsable d'un site internet ou intranet.

Le premier site internet est remis en ligne par le Cern pour les 20 ans du web INTERNET - Aujourd'hui est un jour bien particulier pour le web. Il y a 20 ans jour pour jour, le 30 avril 1993, le Cern, le laboratoire européen de recherches nucléaires, autorisait l'utilisation du protocole "World Wide Web" sur lequel est basé la majeure partie des contenus créés sur Internet. Ce mardi, le Cern a lancé un projet visant à rétablir le premier site internet et ce afin de marquer les vingt ans du web, a-t-il annoncé mardi. Si ce premier site était archivé depuis 2012, il est maintenant accessible à l'adresse web originale. Pour y accéder, c'est par ici, mais ne vous attendez à quelque chose de très visuel: c'est une simple page blanche avec quelques textes et liens vers les principes de base du web. Le Cern avait déjà fait parlé de lui à ce sujet en juillet dernier, en republiant la première photo mise en ligne sur le web, les fameuses "Cernettes": Il y avait même une vidéo de ces Cernettes dans l'accélérateur de particules: Une technologie développée pour les universitaires

Permis de bon sens numérique et guide du bon sens numérique 2012 Après avoir lancé en 2011, le guide du bon sens numérique (qui répond à 4 questions : Qui est responsable de la protection de votre vie privée sur Internet ? Comment protéger votre identité et votre réputation sur Internet ? Comment gérer au mieux les interactions entre marque personnelle et marque d’entreprise ?) Test du permis du bon sens numérique Le permis du bon sens numérique propose un total de 20 questions sur 5 thématiques : la protection de la vie privée,la délinquance numérique,la protection de son identité et de sa réputation,la gestion des interactions entre marque personnelle et marque d’entreprise,l’éducation numérique des enfants … avec une analogie liée à la conduite automobile : « Sur Internet, comme sur la route, votre conduite vous protège ». En fin de test, la réussite ou non au permis de bon sens numérique est indiquée après avoir rempli un formulaire (où il est demandé de mentionner nom, prénom, âge et adresse de courrier électronique). Éditorial Conclusion Glossaire

Une nouvelle revue consacrée à la littérature pour la jeunesse Deux enseignantes de l’Université de Montréal, Isabelle Montésinos-Gelet et Marie Dupin de Saint-André, didacticiennes du français, viennent de créer une revue en ligne, Pollen, consacrée à l’usage didactique de la littérature pour la jeunesse. Le site web du Centre de diffusion et de formation en didactique du français présente la revue en ces termes: « De plus en plus d’enseignants se tournent vers la littérature de jeunesse pour mettre leurs élèves en contact avec des œuvres de qualité. Cet usage des œuvres de littérature de jeunesse à des fins d’enseignement a été documenté dans plusieurs recherches; celles-ci tendent à montrer qu’être en contact avec des œuvres de qualité amène les élèves à développer leurs compétences en français (Morin et Montésinos-Gelet, 2007), leur motivation à lire des œuvres diversifiées et à écrire (Montésinos-Gelet et Dupin de Saint-André, 2009). Chaque numéro comprendra les parties suivantes : Pour tous renseignements, contacter cdfdf@scedu.umontreal.ca.

Une journée type sur Internet en 1999 Rappelez-vous 1999, et les débuts du web vraiment grand public. Un an avant l’éclatement de la bulle internet, les modems 56K et les PC de salon se généralisent. Il y avait uniquement 10 millions de sites internet en ligne mais certains resteront gravés dans nos souvenirs d’internautes. 1 – Démarrer son ordinateur sous Windows 95 Vous vous rappelez de votre machine de guerre version 1999 ? Pour les fans de la pomme, vous aviez la chance de pouvoir utiliser un ordinateur particulièrement novateur : l’iMac premier du nom. 2. Rappelez-vous cette époque lointaine ou l’ADSL était un rêve uniquement accessible aux Américains et au Japonais. 3- Ouvrir Netscape Communicator ou IE 5 Avant d’aller sur le web, il fallait d’abord se frotter à un des 2 navigateurs de l’époque : Internet Explorer 5 ou Netscape Communicator. 4 – Va chercher Lycos Difficile à croire mais en 1999 Google n’est qu’en version Bêta. 5 – Consulter ses mails sur Caramail 6 – Drague en ligne sur AIM ou MSN

12 vidéos didactiques sur les réseaux sociaux et le numérique La firme Orange via le blog Le Collectif a eu la bonne idée de mettre à disposition des internautes et mobinautes des vidéos courtes didactiques et avec un brin d’humour sur des services en ligne (Twitter, Pinterest, Klout, Foursquare, Google Plus…) et notions de l’Internet (cloud computing…) et du monde connecté (TV connectée, voiture connectée…) d’aujourd’hui afin de mieux les comprendre et les appréhender. Appréhender, comprendre, apprendre En moins de 2 minutes, l’ensemble de ces vidéos intitulées 60 secondes présentent de petits films d’animation pour mieux visualiser ce que recouvrent les outils en ligne et les pratiques qui sont le sujet de ces médias ; une voix off fournissant des explications et d’actions pour ces différents thèmes évoqués. Ces vidéos peuvent être utiles à des néophytes de l’informatique, de l’internet, des smartphones ou à des personnes qui souhaitent découvrir l’utilité de pratiques ou services numériques. Liste des 12 vidéos courtes didactiques 60 secondes

Related: