background preloader

Portraits d'un Nouveau Monde

Portraits d'un Nouveau Monde
Hongkong, la ville extrême Hongkong fut la dernière colonie de la Couronne britannique en Asie. Depuis le 1er juillet 1997, le territoire est de nouveau rattaché à la Chine. En vertu du principe « un pays, deux systèmes », la région administrative spéciale de Hongkong jouit d'une certaine autonomie vis à vis de la Chine Continentale. Cette autonomie reste relative car Pékin a le dernier mot sur les affaires politiques de Hongkong. Densité et verticalité de l'urbanisme Ce qui frappe tout visiteur à Hongkong, c'est d'abord la concentration de population et la verticalité de son urbanisme. Avec le développement économique de Hongkong, la main d'oeuvre chinoise venue du continent commença à peupler massivement ce territoire d'à peine 1000 km². Les zones non-constructibles représentent 80% du territoire. Une terre d'immigration Lorsque le Japon envahit la Mandchourie en 1932, des centaines de milliers de Chinois vinrent trouver refuge dans la colonie britannique de Hong-Kong. Crédits narrative Related:  Construire son identité culturelle

Made in Russia: Unsung Icons of Soviet Design by Maria Popova What the 1980 Olympics have to do with IKEA and medieval helmets for modern role-playing games. During the Cold War, the world on the other side of the Iron Curtain certainly yielded its fare share of design curiosities, from its eerie monuments to its various propaganda to its haunting photography to its prison tattoo subculture. But nowhere does that world’s peculiar design culture shine more dazzlingly than in Made in Russia: Unsung Icons of Soviet Design — a fascinating and irreverent compendium of 50 masterpieces of agitprop graphic and industrial design, collected by editor Michael Idov, from cross-cultural icons like the LOMO camera and the Sputnik to mundane yet bizarre items like carbonated tap water dispensers, fishnet grocery bags and a color-coding system for caviar that endures to this day. The Russian bear Misha, mascot for the 1980 Olympics in Moscow The vertushka, a dialless phone made to receive important calls, but unable to make any Donating = Loving

Espace Pédagogique - arts plastiques et culture métisse (Gilbert Pélissier) L'un des traits à remarquer dans l'art du XXe siècle, si l'on considère la diversité des productions, est un décloisonnement des catégories artistiques traditionnelles telles qu'elles étaient représentées par les "Beaux Arts":Peinture, Sculpture, Architecture... La création artistique depuis la modernité peut être assimilée à l'exploration d'un "champ ouvert" dans lequel des productions hybrides, ou radicalement nouvelles sont apparues. Inclassables dans les catégories anciennes elles ont nécessité une invention terminologique abondante : "performance", "body-art", "land-art", "art conceptuel", "minimal-art", "pièces", "installation", ... Partant de là on peut imaginer aisément que la transformation profonde du champ artistique depuis le début du siècle n'a pas été sans conséquences pour l'enseignement des Arts plastiques dans la mesure où celui-ci - comme tout enseignement - n'existe n'a de sens et de valeur que par rapport à un objet de référence.

Related: