background preloader

La France compte 8,6 millions de personnes pauvres

La France compte 8,6 millions de personnes pauvres
INFOGRAPHIE - Les jeunes, les enfants et les personnes âgées sont les plus touchés par la précarité. En 2010, 8,6 millions de personnes vivaient avec moins de 964 euros par mois, soit 350.000 de plus qu'en 2009. Des chiffres saisissants, des rapports et un grand plan interministériel et pluriannuel de lutte contre l'exclusion sont au menu de la conférence nationale contre la pauvreté qui se tient lundi 10 et mardi 11 décembre au Conseil économique social et environnemental (Cese). La France compte 8,6 millions de personnes pauvres, vivant avec moins de 964 euros par mois, en 2010, selon les dernières statistiques de l'Insee. Pour lutter contre cette explosion de la pauvreté, les associations et les syndicats plaident pour une revalorisation du revenu de solidarité active (RSA) et réclament d'en faciliter l'accès. 2.665.000 enfants vivent dans une famille pauvre «Entre 2008 et 2010, la pauvreté a touché 350.000 enfants de plus. 133.000 sans domicile » Un jeune sur quatre est pauvre Related:  Inégalités

Réduction de la pauvreté : quel bilan pour le RSA Le Centre d’études de l’emploi (CEE) publie en novembre 2013 une étude intitulée "le pari perdu de la réduction de la pauvreté par le RSA". Cette étude révèle que le revenu de solidarité active (RSA) n’aide ni au retour à l’emploi, ni à l’amélioration des revenus des travailleurs pauvres. Créé en 2008, le RSA a pour objectif de lutter contre la pauvreté en permettant à ses bénéficiaires de renouer durablement avec l’emploi. Deux leviers complémentaires sont utilisés : une incitation à la reprise d’un emploi, permettant que les gains constitués par le nouveau revenu d’activité ne soient pas annulés par la diminution des prestations sociales (attribution du RSA-socle seul, complété par le RSA-activité en cas de reprise d’un emploi), un complément de revenu destiné aux travailleurs pauvres (attribution du RSA-activité seul).

Des pauvres de plus en plus pauvres, selon le Secours catholique | France info Dans son rapport annuel sur l'état de la pauvreté en France, le Secours catholique pointe une paupérisation de la population, chez les seniors notamment - à cause de carrières instables. "Des pauvretés qu'on ne voit plus", selon l'association. "La pauvreté s'intensifie. On rencontre davantage de personnes avec un niveau de vie de plus en plus faible", explique Bernard Thibaud, le secrétaire général du Secours catholique. En publiant son rapport annuel, l'association dresse un bilan assez peu optimiste de l'évolution de la société. Le Secours catholique dit avoir accueilli près d'un million et demi de personnes en 2013, dont 8,5% de plus de 60 ans, alors qu'ils représentaient 5% des populations aidées en 2000, et la progression est plus forte chez les plus de 50 ans, qui comptent pour 25,5% des personnes accueillies contre 18% en 2011. De plus en plus seuls Le Secours catholique s'inquiète en outre de la proportion grandissante de femmes parmi les seniors accueillis : de 54% en

Comment calcule-t-on l’impôt sur le revenu ? Bonjour Etienne, L’impôt sur le revenu est progressif : on paie son impôt en fonction d’un montant appelé « base imposable » ou « assiette fiscale » (dont vous trouverez tout le détail du calcul dans la vidéo). On applique à cette base imposable le barème de l’impôt sur le revenu qui est composé de différentes tranches d’imposition. Par exemple, selon le barème de l’impôt 2014 (applicable sur les revenus de 2013) : si la base imposable est inférieure à 6 011 euros, on ne paie rien ; si la base imposable est de 20 000 euros, on va acquitter 5,5 % de ses revenus compris entre 6 011 euros et 11 991 euros (= la première tranche), puis 14 % sur ceux qui vont de 11 991 euros à 15 000 euros (ce qui correspond à la deuxième tranche qui va jusqu’à 26 631 euros maximum). L’Assemblée nationale a voté, le 16 octobre 2014, la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu au taux de 5,5 %. Ainsi, cette mesure permet d’alléger, voire d’annuler en 2015 l’imposition de certains contribuables.

Pourquoi les inégalités augmentent-elles ? Quand les fruits du capital sont supérieurs à ceux du travail, le fossé entre riches et pauvres se creuse, constate l’économiste Thomas Piketty. Comment inverser la tendance ? « Nous sommes les 99 %. » Ce slogan né avec les Occupy Wall Street en 2011, puis repris par tous les mouvements internationaux marque une prise de conscience : les sociétés modernes sont profondément inégalitaires, et il est impossible de continuer à l’ignorer. En France, les statistiques de l’Insee (1) dénombrent deux millions de personnes en situation de grande pauvreté qui vivent avec moins de 651 euros par mois (40 % du revenu médian). Dans le même temps, les hauts revenus se sont envolés.

ENCADRE-Les prélèvements obligatoires en France PARIS, 25 novembre (Reuters) - Voici les principaux prélèvements obligatoires en France et leur répartition, à l'heure où le Premier ministre Jean-Marc Ayrault entame ses consultations pour une remise à plat de la fiscalité française. © Thomson Reuters 2014 Tous droits réservés. En France, la pauvreté augmente et le niveau de vie recule, sauf pour les plus aisés (Insee) S'il ne faut retenir qu'un chiffre de l'enquête édifiante de l'Insee publié vendredi 7 septembre, c'est celui-ci: 19.270 euros. Soit le niveau de vie* médian d'un Français en 2010, quel qu'il soit (salarié, indépendant, chômeur, retraité, inactif, enfant…). En clair, il y a deux ans, la moitié de la population avait un revenu disponible inférieur à 1.610 euros par mois, quand l'autre moitié dépassait cette barre. Pour la première fois depuis 2004, on constate un recul sur un an de 0,5%, en tenant compte de l'inflation. Autrement dit, le niveau de vie des Français a baissé de 2009 à 2010. Toutefois, derrière ce constat déprimant, les situations sont très différentes selon les catégories de population, comme le montre sans équivoque le graphique ci-dessous. Le niveau de vie des plus riches augmente de 1,3% Sur le graphique, on observe que la baisse du niveau de vie en 2010 a été la plus brutale pour les Français les moins privilégiés, représentés par les déciles D1 et D3.

CONTROVERSE • Réduire l’écart des salaires par la loi, bonne idée ? Les Suisses se prononceront le 24 novembre sur l’initiative “1 :12”, qui veut empêcher qu’au sein d’une entreprise un salarié gagne en un an moins que ce que son patron touche en un mois. Vif débat assuré ! Courrier international 21 novembre 2013 | Partager : NON • Une démarche populiste —Pierre Veya—Le Temps Genève L’initiative des Jeunes Socialistes dite “1 :12” n’est ni une utopie sympathique ni banale dans son principe. Déjà abonné ?

Le mal-logement en 2013 31 janvier 2014 - 3,5 millions de personnes sont concernées par le mal-logement en France. 694 000 personnes n’ont pas de domicile personnel, 85 000 vivent dans une habitation de fortune, cabane, camping ou mobil home toute l’année. Beaucoup reste à faire pour que chacun dispose de conditions d’habitat dignes de ce nom. État des lieux Beaucoup reste à faire pour que chacun dispose de conditions d’habitat dignes de ce nom comme le rappelle chaque année la Fondation Abbé Pierre dans son rapport annuel sur le mal-logement [1]. 3 524 426 personnes sont non ou très mal logées en France . 693 978 sont privées de logement personnel et 2 778 000 vivent dans des conditions de logement très difficiles (privation de confort et surpeuplement accentué). Certes, la misère d’aujourd’hui n’est pas aussi dramatique que celle des années 50. Le mal-logement ne se réduit pas pour autant aux situations extrêmes. Évolution de la situation La construction de logements Montée de la précarité énergétique

De la stratégie de Lisbonne à la stratégie Europe 2020  - Approfondissements Découverte des institutions Par Marion GAILLARDDiplômée de l’IEP de Paris, docteur en histoire spécialiste de la construction européenne et de la relation franco-allemande Durant les années 1990, un écart important se creuse entre l’Europe et les États-Unis, alors que les puissances économiques émergentes progressent et que le Japon demeure très performant en recherche-développement proportionnellement à sa population. À titre d’exemple, entre 1996 et 2006, le nombre d’articles scientifiques publiés dans les pays de l’Union européenne représente seulement 88% de ceux publiés aux États-Unis. De même, le nombre d’articles européens figurant parmi les publications les plus citées au monde ne s’élève qu’à 54% du total américain. L’objectif était ambitieux et dépassait le simple cadre de la recherche pour s’étendre au taux d’emploi des femmes, des jeunes et des seniors, ainsi qu’au taux de croissance. L’échec de la stratégie de Lisbonne Cette stratégie a échoué. En effet, cette dernière souffrait de nombreuses faiblesses.

Regard sur le mal-logement en Europe 2015 Clic here for English version La France dispose de politiques publiques plus ambitieuses que la majorité des pays Européens, mais ne se situe que dans le milieu de tableau en terme de situation du mal logement. Les points sur lesquels elle est en retard sont les sans-abri, le coût du logement pour les ménages pauvres, les expulsions, la précarité énergétique, le sentiment d’isolement en milieu rural, l’inégalité hommes-femmes et l’inégalité faite aux jeunes face au coût du logement. Les Français sont plus inquiets que les autres d’avoir à quitter leur logement en raison de son prix. Pour l’Europe : Le coût du logement a augmenté plus rapidement que les revenus depuis les années 2000, dans la grande majorité des pays européens. Les pauvres consacrent une part beaucoup plus importante de leurs revenus que les autres pour se loger. Au registre des inégalités, en France les propriétaires non pauvres consacrent - 33 % que les locataires pauvres pour se loger.

Ce site nous donne pas mal de chiffres assez alarmant..(1 jeune sur 2 est pauvre , 3,6 millions de mal logés..) by cpl_pparouty Mar 18

Related: