background preloader

Confit de coquelicots

Confit de coquelicots
Related:  Confitures, compotes and cofleursGelée de Fleurs

Confiture d'angélique: recette L’angélique officinale (Angelica archangelica) est une plante bisannuelle de la famille des Apiacées. C’est une proche cousine du céleri, des carottes et de l’anis. Elle tient son nom pieux de la place importante qu’elle prit par le passé en Europe dans les potagers monastiques où les moines lui attribuaient des vertus exceptionnelles comme celles de prévenir de la peste ou de neutraliser le venin de serpent. Rien que ça ! Attiré par cette réputation presque magique et jardinier de nature curieuse (il faut bien dire ce qui est !) L’angélique coupée dégage un puissant parfum aromatique. Aussi, les jeunes feuilles peuvent être ciselées finement comme le persil pour aromatiser de nombreux plats. Les graines et les pétioles des feuilles entrent dans la composition de liqueurs ou d’elixirs stimulants aux propriétés médicinales rendues célèbres: l’eau de mélisse des Carmes par exemple ou encore la Bénédictine, originaire de Fécamp en Normandie. Confiture d’angélique : pour trois à quatre pots

Recette Confiture de prunes Ingrédients 2 kg de prunes (= environ 1,7 kg de fruits préparés)Sucre: le poids en sucre des fruits préparés soit 1,7 kg environPour les reine Claude et les mirabelles, mettre moins de sucre : compter 800 g de sucre pour 1 kg de fruits préparés (soit environ 1,3 kg de sucre pour 1,7 kg de fruits préparés) Ustensiles 1 bassine à confiture 1 terrine 1 balance Préparation Laver les fruits et les dénoyauter en les coupant en deux. Au bout de ce temps, le jus des fruits a fait fondre le sucre. Ailleurs sur le web Vous avez aimé cette recette de cuisine? N'hésitez pas à laisser un petit commentaire sur le site ou sur votre blog si vous avez aimé la recette. Commentaire(s) de la recette Ajouter un commentaire Autres recettes de la même catégorie > confiture de prunes> Confiture de prunes-melon-pistaches A propos de l'auteur... Maman de trois enfants, j'ai décidé en 2003 (avec l'aide de mon fils) de créer ce site pour me faciliter la cuisine de tous les jours. 74 visiteurs connectés Les recettes du Terroir

Recette de gelée rose d'hibiscus - Recettes de confitures originales On utilise ici des fleurs séchées d'hibiscus sabdariffa (aussi appelé bissap, karkadé ou oseille de Guinée). Facilement trouvables en herboristerie, et dans les épiceries africaines et égyptiennes. Cette gelée très fraîche a un petit goût qui n'est pas sans rappeler les fruits rouges ! Préparation : 30 min Cuisson : 15 min Ingrédients (pour 2 pots de 450 g) : - 100 g de fleur d'hibicus ou 4 sachets de thé rose - 1 L d'eau - 4 g d'agar-agar - sucre cristallisé ou blond de canne Préparation Rincez soigneusement les fleurs à l'eau froide. Plongez-les dans 1 L d'eau froide, portez à ébullition et laissez bouillir à couvert 10 min. Filtrer le jus obtenu. Mélangez le jus et le sucre dans une bassine à confiture, portez à ébullition et laissez bouillir 5 min. Diluez l'agar-agar dans un verre d'eau, ajoutez-le à la bassine en remuant énergiquement et laissez bouillir 1 min. Mettez en pots.

Gelée de Roses Rouges : Recette de Gelée de Roses Rouges Ingrédients (pour 4 pots environ) : - 15 à 20 roses rouges épanouies et parfumées- 1 litre d'eau- 1 kg de confisuc- 1 jus de citron Préparation de la recette : Avant de rincer les pétales, il faut couper la base blanche des pétales (pour enlever l'amertume possible). Pour aller plus vite, procéder comme suit: d'une main tenir la fleur par les pétales, de l'autre main tirer sur le calice vert, délicatement mais fermement, le calice se sépare des pétales en entrainant les étamines... La pointe blanche des pétales est visible. Avec un ciseau, couper l'ensemble des pointes sans lacher les pétales. Rincer les pétales préparés, les faire cuire dans l'eau additionnée du jus du citron pendant 20mn, à petite ébullition. Petit à petit, les pétales se décolorent et l'eau devient rouge. Enlever les pétales à l'écumoire et bien les presser ds la main pour exprimer tout le jus absorbé par les pétales. Peser ou mesurer le jus: pour 800g (ou 80cl) de jus, ajouter 1 kg de confisuc. Remarques :

Faire sécher des légumes 9 commentaires Les fruits et légumes séchés sont un atout pour la santé : 100% de vitamines, pas de matières grasse, une conservation longue et un goût savoureux. Mais pour conserveur leurs vitamines et leur goût, comment sécher des légumes ? La solution : un déshydrateur, et notre guide pour le séchage des légumes. [toc] Avocat séché Pelez et coupez en quatre ou en huit vos avocats dans le sens de la longueur. Temps de séchage des légumes : 2 à 3 jours Astuce : conservez impérativement au réfrigérateur vos avocats, sinon le goût risque d’être très amer. Champignon séché Ne les lavez pas et enlevez uniquement le pied. Temps de séchage des légumes : 1 à 2 jours Chou & Brocoli séchés Les chou-fleur ou brocoli peuvent devenir croustillants sur le séchoir. Concombre séché Coupez vos concombres en tranches de 5-10 mm d’épaisseur, puis placer-les de manière rapprochées sur la grille de votre déshydrateur. Courgette séchée Coupez vos courgettes en tranches de 5-10mm d’épaisseur avant de les faire sécher.

Chutney de prunes à l’aigre-doux Recettes | 28/08/2009 Parfumez vos plats avec cette sauce épicée et fruitée. Prunes à croquer ou à cuisiner - C. Hochet - Rustica Préparation : 30 min Cuisson : 45 min Pour 4 pots de 500 g : 500 g d’échalotes 1,500 kg de reines-claudes ou de quetsches 1 citron 400 g de miel 2 gousses d’ail 75 cl de vinaigre de vin blanc 2 cuill. à soupe d’huile 1 cuill. à soupe de sel fin 1 cuill. à café de maniguette en grains 1 cuill. à soupe de gingembre frais râpé Lavez, égouttez, dénoyautez et coupez les prunes en quatre. Dans une casserole, mettez le vinaigre, le miel, le sel, la maniguette, le gingembre et les gousses d’ail pelées et écrasées. Pelez et émincez les échalotes. Dans une bassine à confiture (ou une cocotte à fond épais), versez les prunes, les échalotes et le vinaigre. Connaissez-vous la maniguette ? Blandine Vié

Gelée de Violettes (printemps) Depuis quelques jours, elle est partout. La violette, pourtant si discrète en impose, tant par son doux parfum si enivrant que par sa couleur qu'elle affiche par de magnifiques tapis bleus. Bleu ou mauve?Dans le lointain, on aperçoit des belles taches bleues, mais plus on s'approche, plus le bleu se transforme en violet. Et savez-vous ce qui se passe dès que nous la cuisinons? Ce matin, le soleil étant au rendez-vous, j'ai cueilli des violettes pour faire une gelée. Voici ma recette: 4 tasses de fleurs de violettes2 tasses et demi d'eau2 tasses et demi de sucre blondagar-agarcitronVerser l'eau frémissante et le jus d'un demi citron sur les violettes dans un pot fermant bien.Laisser infuser jusqu'au lendemain. Filtrer en pressant bien les fleurs.Ajouter le sucre.Faire chauffer doucement, mélanger jusqu'à dissolution complète de sucre et ajouter l'agar-agar dilué préalablement dans un petit peu d'eau froide.

Les délices de Baradozic: Gelée de violettes Un petit clin d'oeil à nos amis toulousains pour ce défi fleur organisé par le site Recettes de cuisine. Alors j'aurais certainement pu faire plus simple, mais j'ai voulu aller jusqu'au bout du défi en réalisant vraiment une recette avec des fleurs. Beaucoup de fleurs sont comestibles mais il y a certaines contraintes à respecter : les fleurs doivent bien sûr être sans pesticide, sans engrais, mais également sans pollution. Cela exclut les fleurs du fleuriste, mais aussi celles ramassées sur le bord des routes. J'ai donc cherché dans mon jardin et j'ai découvert dans le gazon toute une zone où les violettes sauvages s'étaient installées. Parfait, il ne me restait plus que la recette ! Ingrédients : des violettes bien sûrdu sucre pour confiture (avec gélifiant) Préparation : Préparer les violettes en retirant les queues. Déposer toutes les fleurs dans un verre et bien repérer le niveau. Faire chauffer de l'eau (attention, il faut faire comme pour le thé, l'eau doit être frémissante).

Beignets aux pommes de notre enfance Voici des beignets aux pommes comme quand on était enfants, fruités, moelleux et croustillants à la fois, c'est un vrai délice régressif. Les petits comme les grands les adorent. On a de la chance, tous les ans, au milieu de l'hiver on peut s'en régaler sans complexes. Le mardi gras, c'est mardi prochain, mais pourquoi attendre ? Il existe plusieurs recettes de pâte à frire. Pour 4 personnes125 g de farine1 cuil. à café de sel1/2 cuil. à café de poudre levante25 g de sucre2 œufs125 ml de lait30 ml de calvados4 à 6 belles pommes1 bain d'huile de fritureSucre glace, seul ou mélangé avec de la cannelle Mêlez dans une jatte la farine, le sel, le sucre et la poudre levante. Pelez les pommes et retirez le trognon avec un vide pomme, puis coupez-les en tranches de 5 mm d'épaisseur. Chauffez l'huile de friture à 170°C, dans une friteuse ou tout simplement dans une poêle : versez l'huile sur 3-4 cm d'épaisseur, cela suffit.

Gelée de pommes Quand j'ai conçu le synopsis de mon livre, j'ai dû écarter par la suite de nombreuses recettes, à regret. Parmi elles, il y en a une qui me ravit au plus haut point, qui me fait attendre l'automne, c'est la gelée de pommes. De mémoire, je n'ai jamais cédé à la facilité de réaliser mes confitures avec du sucre gélifié. C'est pratique, on est d'accord mais percer les mystères des confitures n'a jamais titillé votre curiosité ? La pectine, c'est quoi au juste ? Dans le Larousse des confitures, écrit par une référence en la matière, Christine Ferber, on définit la pectine comme étant "une substance présente dans les fruits dont la quantité varie selon les variétés et le degré de maturité". Comment réussir une gelée de fruits ? Une gelée de fruits consiste à les faire cuire dans un peu d'eau et de jus de citron, à récupérer leur jus et à cuire celui-ci avec du sucre. Choisissez des fruits riches en pectine comme les agrumes, les groseilles, le cassis, la pomme, le coing... 1. 2. 3. 4. 5. 6.

gelée de fleurs de pissenlit, dite cramaillote ou miel de pissenlit La cramaillote, ou miel de pissenlit, trouve son origine dans le nom qu'on donne au pissenlit en Franche-Comté, le cramaillot, cette jolie fleur jaune qui s'épanche partout dans les prairies au printemps et qu'on trouve jusqu'à la fin de l'été avant qu'elle ne sème à tout vent ! Tout le monde connaît le pissenlit, je ne vous le présente donc pas, il suffit seulement de faire attention au lieu de récolte, choisir de préférence une prairie loin des champs cultivés pour éviter les pesticides. Elaborée à base de pétales des fleurs de pissenlit, la cramaillote a l'apparence d'une gelée de fruit avec une couleur plus ou moins dorée qui s'apparente à celle du miel, dont elle a d'ailleurs un goût assez proche, mais avec une saveur très subtile, assez douce tout en restituant une petite pointe d'amertume de la plante, qui rappelle un peu certains miels puissants. Elle se consomme de la même manière, au petit-déjeuner, sur des tartines, c'est assurément un délice, au goûter c'est tout aussi bon.

Gelée de fleurs d'acacia Lorsque l’acacia se couvre de fleurs, les magnifiques grappes couleur crème viennent nous donner envie de prolonger cette saison éphémère... Pour préserver ce parfum fleuri si subtil, j’ai exceptionnellement utilisé du fructose, (son goût est plus neutre que celui du sucre de canne blond). J'utilise parfois cette gelée translucide et fondante pour sucrer un dessert : une cuillerée dans une salade de fruits... 40 grappes de fleurs d’acacia 400 g de fructose 4 g d’agar-agar en poudre Dans une grande casserole, versez 1 litre d’eau froide sur les grappes de fleurs d’acacia. 480 pages et plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être. Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes à l'agar-agar du blog.

Related: