background preloader

Esprit(s) de mai 68

Esprit(s) de mai 68
En mai et juin 1968, l’intersyndicale de la Bibliothèque Nationale prend part aux mouvements contestataires qui agitent le pays et se réunit chaque jour rue de Richelieu pour réfléchir à l’avenir de la BN. Dans le même temps, une centaine d’agents volontaires font preuve d’ingéniosité et s’activent pour collecter tracts, affiches, banderoles qui forment aujourd’hui un témoignage unique du mouvement de mai 68. Voici des extraits du récit qu’en fait Marie-Renée Morin alors responsable du Service de l’Histoire de France. Comme tous les organismes publics ou privés, la Bibliothèque Nationale ne resta pas indifférente aux événements de mai 68. Une séance mémorable de l'intersyndicale se tint le 20 mai dans la salle de travail envahie par le personnel, les grandes tables des lecteurs se transformèrent en tribunes et servirent de tremplin aux orateurs en mal de dominer le brouhaha. Le 25 mai, l'administration décidait la fermeture des locaux du 58 rue Richelieu. toutes sortes de volontaires

http://expositions.bnf.fr/mai68/arret/01.htm

Related:  Médias et opinion publiqueMai 68Médias et opinion publiqueMédias et démocratie sous la Vème République

Allocution radiodiffusée du 30 mai 1968 - Charles de Gaulle - paroles publiques Charles de Gaulle Françaises, Français, étant le détenteur de la légitimité nationale et républicaine, j'ai envisagé, depuis vingt quatre heures, toutes les éventualités, sans exception, qui me permettraient de la maintenir. J'ai pris mes résolutions. Le 13 mai 1958 et ses conséquences à Paris et Alger - Jalons pour l'histoire du temps présent Les événements du 13 mai 1958 mettent fin à la conception parlementaire de la République. Ce jour là, à Alger, un comité de vigilance fondé par d'anciens combattants, des groupes de patriotes et des partis politiques, appelle à manifester contre le FLN. Au même moment, à Paris, le président de la République René Coty désigne au poste de président du Conseil le MRP Pierre Pflimlin, qui est investi avec une majorité confortable de 174 voix pour, 120 contre et 137 abstentions. A Alger, Pierre Pflimlin est soupçonné de vouloir abandonner l'Algérie française, si bien que sa désignation entraîne la manifestation sur un terrain politique, à un moment où Alger connaît une vacance du pouvoir : Robert Lacoste, représentant du gouvernement en Algérie, est parti sans attendre son successeur. La manifestation dégénère en émeute, et les émeutiers s'emparent du siège du Gouvernement général.

Mai 1968 : images et médias Cet exercice propose, à partir de documents de l’Ina et d’une exposition virtuelle consacrée à Mai 1968 sur le site de la Bibliothèque nationale de France, des pistes pour aborder à la fois les évènements de mai 1968 grâce aux médias et le traitement de Mai 1968 par les médias et l’image. Cette étude peut être menée en classe de 3° (dans son intégralité ou en partie) sur TNI (elle peut aussi être réalisée en salle informatique). Elle s’accompagne bien sûr de précisions de l’enseignant, qui pourra par exemple attirer l’attention des élèves sur la taille des affiches, leurs producteurs, expliquer avec eux la symbolique de certains éléments. Les documents peuvent éventuellement être utiles en Terminale ST2S pour traiter de l’événement. Consultez : Que dénoncent les 2 affiches à droite de l’image ?

Le jour d'avant : La guerre au fil des ondes Lorsque l'on évoque la Radio en France durant l'Occupation, deux types d'auditeurs viennent à l'esprit. Les uns, peu nombreux, écoutaient la Radio de Londres la BBC (qu'ils prononçaient d'ailleurs sans snobisme "bébéçé"). Les autres se groupaient autour du poste familial pour ne rien perdre des programmes de Radio-Paris. La Radio de Londres et Radio-Paris, se livraient une guerre sans merci sur les ondes mais elles cohabitaient plus pacifiquement dans le vieux poste de TSF familial. L'écoute de la radio de Londres était interdite et en cas de contrôle, il valait mieux ne pas laisser trainer n'importe où l'aiguille du cadran... Ici Londres...

» Le 13 Mai 1958 : la journée qui fit tomber la IVème République - Réussir en Histoire et Géographie Le mois de Mai 2008 aura été celui des anniversaires. Après les 40 ans de Mai 68, déjà évoqué dans des articles précédents, voici les 50 ans de la Vème République Voici un lien vers les vidéos de l’INA : "Anti-Le Pen" 2002 : Images et Internet. Nouvel outil : nouveaux procédés ? n°3, automne 2004, p. 182-293. Au printemps 2002, l’histoire politique française a été marquée, comme chacun sait, par un événement majeur : la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, ce que les journalistes ont traduit par la formule, désormais communément admise, de « séisme du 21 avril ». La mobilisation qui s’en est suivie, pour « faire barrage à l’extrême droite », a été largement analysée et commentée, parfois à chaud, par les spécialistes des médias. En revanche, peu parmi eux ont souligné la place brusquement occupée par Internet dans ce phénomène, devenu, en quelques heures ou quelques jours, l’outil le plus efficace pour organiser la riposte, faire circuler l’information sur les formes variées des initiatives, nourrir et relayer les mots d’ordre, garantir le succès des manifestations de rue, nationales ou locales. Internet contre Le Pen

Une radio de combat 4/5 : Radio-Vichy et radio Paris Pendant que la BBC prête sa voix à la Résistance, les radios de la collaboration exercent une contre-propagande active. Radio-Vichy: Henriot dénonce la BBC (13 juin 1942) A partir de février 1942, Philippe Henriot, ancien député de Gironde élu en 1932 qui dérive par la suite vers l’extrême droite, tient une chronique hebdomadaire sur les ondes de Radio-Vichy. 13 mai 1958 - Alger se révolte Le 13 mai 1958, les Algérois d'origine européenne en appellent au général de Gaulle pour maintenir la souveraineté de la France sur l'Algérie. L'insurrection va avoir raison de la IVe République... et inutilement prolonger la guerre d'Algérie en mettant fin aux espoirs nés quelques mois plus tôt. Sabotage d'une solution politique Au début de l'année 1958, Pierre Pflimlin, député MRP (chrétien-démocrate) de Strasbourg, est pressenti pour la présidence du Conseil.

Charles de gaulle - paroles publiques Parcours thématique Aude Vassallo Introduction Chacun connaît le goût du général de Gaulle pour les "petites phrases". Le rôle de la radio, 1940-1944 Le rôle de la radio, 1940-1944 Jean-Louis CRÉMIEUX-BRILHAC (Chef du service de diffusion clandestine au commissariat à l'intérieur à Londres, 1942-1944) Le rôle de la radio, 1940-1944, Espoir n°66, 1989

Related: