background preloader

Croire - page d'accueil - Questions de vie, questions de foi - Site catholique

Croire - page d'accueil - Questions de vie, questions de foi - Site catholique

http://www.croire.com/

Dossier Médias - Christianisme Aujourd'hui, magazine chrétien Sommes-nous trop surveillés? L’affaire Snowden a rappelé avec force que notre utilisation d’internet laisse des traces : les données privées peuvent être utilisées à diverses fins. Faut-il s’inquiéter de cette forme d’«espionnage» ? Débat. Pour éviter l’overdose de médias

Les Français restent attachés à la famille traditionnelle 28 sept. 2011 - Le sondage Ipsos réalisé avec le concours du journal La Croix pour La Conférence des Evêques de France souligne que les Français restent très fortement attachés à la famille nucléaire traditionnelle, sans pour autant porter de regard moralisateur sur l’augmentation des divorces ou des séparations. Redoutée par dessus tout, la séparation serait aujourd'hui liée à des raisons individuelles et psychologiques (un manque d’efforts) plutôt que la conséquence d’une dévalorisation du mariage ou d’une trop grande tolérance avec le divorce. Voir la vidéo de Guillaume Petit

La Conférence des évêques de France La Conférence des évêques de France - ou Conférence épiscopale - est constituée de l'ensemble des cardinaux et évêques en activité exerçant leur charge pastorale en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer (D. O. M.), ainsi que des cardinaux français en retraite résidant en France. Font également partie de la Conférence épiscopale l'évêque placé à la tête de l'éparchie (diocèse) des Arméniens en France, l'exarque des Ukrainiens en France, les vicaires apostoliques et préfets apostoliques des départements d'outre-mer (D. O.

Familles monoparentales, familles recomposées : un défi pour la société française. Rapport d'information sur l'activité de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes pour l'année 2005-2006 Mesdames, Messieurs, Depuis quelques décennies, la société française est marquée par de profondes mutations des structures familiales. Le modèle familial traditionnel, fondé sur un couple composé d'une femme et d'un homme unis par les liens du mariage et ayant des enfants communs, n'est certes pas contesté, mais ne constitue plus dans les faits le seul mode d'organisation de la vie familiale.

Grandes écoles : les jeunes diplômés étrangers interdits de travail par Guéant Le gouvernement avait-il anticipé de telles conséquences ? De jeunes diplômés des écoles les plus prestigieuses telles HEC ou Sciences Po, disposant déjà d’une promesse d’embauche d’un grand cabinet de conseil international, à 40.000 euros de rémunération annuelle, qui se retrouvent dans l’incapacité de signer leur contrat de travail ou de créer leur entreprise... C’est pourtant ce qui est en train d’arriver à bon nombre d’entre eux. Plus précisément ceux qui sont étrangers non ressortissants de l’Union européenne. Et malgré les conventions bilatérales signées avec de nombreux pays, notamment du Maghreb, les nouvelles dispositions du ministère de l’Intérieur permettent à l’administration de compliquer les démarches de changement de statut des étudiants étrangers. Trois obstacles

Les Familles Monoparentales en France : rapport du Centre d'Etudes de l'Emploi (CEE) Le rapport Les Familles Monoparentales en France de Anne Eydoux, Marie-Thérèse Letablier, avec la collaboration de Nathalie Georges, explore la catégorie des « familles monoparentales », la diversité des situations qu’elle recouvre, et les défis qu’elle pose à l’heure actuelle aux politiques publiques. La diversification des trajectoires familiales a fragilisé les familles dites « monoparentales », particulièrement concernées par la pauvreté et la précarité de l’emploi et des conditions de vie. Importé en France dans les années 1970, le concept de « famille monoparentale » émerge comme catégorie des politiques familiales et sociales. Statistiquement, les familles monoparentales sont définies par l’Insee comme constituées d’une mère ou d’un père de famille sans conjoint avec un ou plusieurs enfants. Elles constituent une population en forte augmentation, et ce faisant, la proportion d’enfants vivant dans de telles familles croît constamment.

Une famille sur 5 est monoparentale en France Le phénomène des maternités précoces a fortement baissé, à la différence de pays voisins comme le Royaume-Uni, le nombre de mères mineures étant passé de 10.000 en 1980 à environ 4.000 à la fin des années 1990. La majorité des familles monoparentales ont pour chef des mères, qui se voient confier les enfants dans 85 % des cas de divorce. Seules 14 % des familles monoparentales ont aujourd'hui un père à leur tête. Les veufs et les veuves ne représentent que 7,5 % des familles monoparentales (données de 2004). Les familles monoparentales présentent souvent des vulnérabilités qui les rendent plus à risque de pauvreté : jeunesse du parent et de ses enfants, faible niveau de formation et de qualification, faible revenu, mauvaises conditions de logement, forte exposition au chômage à la précarité de l’emploi. La proportion des ménages monoparentaux sans emploi était de plus de 25 % en 2002.

Population - Les familles monoparentales - Des difficultés à travailler et à se loger Graphique 1 : Toujours plus de familles monoparentales 1. À partir de 1999, l’âge des enfants est l’âge révolu à la date du recensement, alors que lors des recensements précédents il s’agissait de l’âge atteint l’année du recensement. En 1999, il y a 34 000 familles avec enfant de 0 à 24 ans de plus en utilisant l’âge révolu plutôt que l’âge atteint dans l’année.

Population - Les familles monoparentales - Des difficultés à travailler et à se loger Des difficultés à travailler et à se loger Olivier Chardon, Fabienne Daguet, Émilie Vivas, division Enquêtes et études démographiques, Insee Résumé En 2005, 1,76 million de familles sont composées d’enfants de moins de 25 ans et d’un seul parent, leur mère le plus souvent. Depuis les années soixante, la part des familles monoparentales ne cesse de grandir du fait de la fragilité accrue des unions parentales. Seule la moitié des mères de famille monoparentale occupent un emploi à temps complet, alors qu’elles fournissent en général l’essentiel des revenus du ménage.

Related: