background preloader

- Le journalisme « augmenté » ce n’est pas les outils, c’est l’humain, stupide !

- Le journalisme « augmenté » ce n’est pas les outils, c’est l’humain, stupide !
Le seul outil indispensable du journaliste ? Son cerveau – Crédit photo ©noodlepie via Flickr.com 5e anniversaire réjouissant des Observateurs de France24 dans l’univers morose du journalisme français touché par deux mauvaises nouvelles consécutives : la liquidation judiciaire de l’agence Sipa et l’annonce de la fin probable d’owni.fr. Pour ceux qui ne connaissent pas encore les Observateurs de France 24, il s’agit d’une plateforme contributive entre un site d’information, France24 aidé de RFI, et des correspondants amateurs à travers le monde. Dans 99% des cas explique Julien Pain, rédacteur en chef des Observateurs, les contributeurs envoient spontanément des infos sur le site de France24, sous forme de textes, photos ou videos… En ce cas, ils ne sont pas payés, mais de toutes façons, leur motivation n’est pas vénale. France 24 a pris le parti dès le départ de vérifier très attentivement toutes les informations qui lui sont envoyées. Assia El’Hannouni aux Jeux paralympiques 2012

- Cyrille Frank cyrille-frank-mediaculture.fr Je m’appelle Cyrille Frank, j’ai 41 ans, je suis entrepreneur/consultant/formateur. J’ai fondé Médiaculture Conseil (2010), co-fondé AskMedia (2011) -agence d’infographies, datavisualisations, applications informatives- et lancé le site quoi.info (2011). En 2013, j’ai co-créé Médiacadémie, avec 3 collègues journalistes-entrepreneurs (Philippe Couve, Cédric Motte, Damien Van Achter). Ancien journaliste (+15 ans), je forme, conseille et coache des médias depuis 2009 (Le Figaro, L’Express, L’Equipe, France TV, Le Temps, Elle…) ou des marques et agences (Crédit Agricole, Crédit Lyonnais, Socialy, MIG, Influence digitale…) Je donne aussi des cours et des conférences pour des écoles de journalisme (CFJ, Celsa, Science Po), écoles de commerce (ESG, Sciences-com), à l’Université (Science-Po Montpellier, Saint-Denis, Grenoble) ou en formation professionnelle (ESJ Pro, Wan-IFRA). C’est donc vers Internet que je me tourne dès 1997. A bientôt ! Cyrille

Règlement Vous pourrez dans quelques instants publier des articles gratuitement. Tous les articles étant modérés manuellement merci de lire attentivement les règles de soumission.Si vous ne les suivez pas :vos articles ne seront pas publiéset votre compte sera suspenduMerci de votre compréhension. Contenus Les articles doivent :Avoir un titre de moins de 100 caractèresFaire un minimum de 200 motsComporter un nombre raisonnable de liens et de mots clefs (les liens et mots clefs en surabondance sont automatiquement supprimés)Etre affectés à 1 ou 2 catégories maximumComporter au moins 1 illustration de grande taille Mise en forme Merci de vous assurer que la mise en page de votre article est correcte avant de le soumettre. Publication Suspension de comptes Responsabilités légales Modification ou Suppression de votre Article Déplacement de votre Article Conditions générales d’utilisation Inscription

Indymedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir IMC. Logo d'Indymedia Historique[modifier | modifier le code] Indymedia a été créé par divers organismes indépendants, alternatifs et militants pour couvrir les contre-manifestations de Seattle en 1999, lors de la réunion de l'OMC et du FMI. En regroupant l'ensemble de ces organisations, le Centre Médias de Seattle a produit une série de cinq documentaires transmis chaque jour par satellite, dans tous les États-Unis, à des points d'accès public[1]. Le Centre Médias a également produit son propre journal, distribué à Seattle et dans d'autres villes par l'intermédiaire d'Internet, ainsi que des centaines de bandes audio transmises à travers le Web. Au cours de l'année suivante, à travers un réseau décentralisé et autonome, des centaines d'activistes de l'information ont ouvert des Centres de Médias à Londres, au Canada, à Mexico, à Prague, en Belgique, en République populaire de Chine, en France et en Italie.

Ohmy News International TV lobotomie : cassez vos télévisions ! 23/07/2012 — 16h00 PARIS (NOVopress) — La nouvelle idée reçue concernant la télévision, serait que depuis l’avènement d’internet, les gens la regarderaient de moins en moins pour consacrer plus de temps à surfer sur la toile. Or, la dernière étude réalisée par Médiamétrie montre exactement le contraire : pour l’année 2011, un nouveau record vient d’être établi : les Français regardent en moyenne la télévision 3h47 par jour. Ce qui est beaucoup. Ce chiffre est en augmentation constante chaque année. En 1993, la moyenne était de 2h56 « seulement ». Les plus « accrocs » sont les personnes âgées qui passent en moyenne 4h59 par jour devant la télé, mais les plus jeunes ne sont pas en reste : les jeunes adultes (15-35 ans) y consacrent une moyenne quotidienne de 2h45 et les enfants (4-14 ans) 2h18 par jour. C’est ce qu’a voulu montrer Michel Desmurget dans son livre « TV Lobotomie » (Ed. La télévision détruit également le mécanisme cérébral qui permet l’attention et la concentration.

Related: