background preloader

- Le journalisme « augmenté » ce n’est pas les outils, c’est l’humain, stupide !

- Le journalisme « augmenté » ce n’est pas les outils, c’est l’humain, stupide !
Le seul outil indispensable du journaliste ? Son cerveau – Crédit photo ©noodlepie via Flickr.com 5e anniversaire réjouissant des Observateurs de France24 dans l’univers morose du journalisme français touché par deux mauvaises nouvelles consécutives : la liquidation judiciaire de l’agence Sipa et l’annonce de la fin probable d’owni.fr. Pour ceux qui ne connaissent pas encore les Observateurs de France 24, il s’agit d’une plateforme contributive entre un site d’information, France24 aidé de RFI, et des correspondants amateurs à travers le monde. Dans 99% des cas explique Julien Pain, rédacteur en chef des Observateurs, les contributeurs envoient spontanément des infos sur le site de France24, sous forme de textes, photos ou videos… En ce cas, ils ne sont pas payés, mais de toutes façons, leur motivation n’est pas vénale. France 24 a pris le parti dès le départ de vérifier très attentivement toutes les informations qui lui sont envoyées. Assia El’Hannouni aux Jeux paralympiques 2012

Expliquer l’info : un métier d’avenir "Explainer", un nouveau mot pour un métier d'avenir du journalisme. L'école de journaliste de New York University (NYU) et le site d'investigations Pro-Publica ont signé un partenariat en ce sens. Le projet, explainer.net, a pour objectif de traiter l'information par le contexte plutôt que par le flux. A côté du nouveau métier de "curator" qui consiste à trier, vérifier et mettre en scène l'info disponible online (qui a fait l'objet de nombreux posts sur ce blog), celui d'"explainer" revient à expliquer l'information et la rendre la plus intelligible pour le plus grand nombre. L'idée, me direz vous, est vieille comme le journalisme, mais : 1) qui se concentre vraiment sur cette mission aujourd'hui dans les médias ? 2) l'environnement dans lequel évolue l'info aujourd'hui rend ce métier de plus en plus indispensable aux utilisateurs. "On a toujours l'impression d'entrer dans une info au milieu ou à la fin", rapporte le producteur Alex Blumberg. Tout le monde rencontre ce problème.

- Nouveaux modèles de la presse : innovons, mais sachons aussi rester de “vieux cons” ! La presse doit aussi être un peu “vieux con” – Credit ©deepblue66 via Flickr.com Lundi 10 décembre à Science Po, s’est tenue une conférence de haut niveau sur les nouvelles pratiques du journalisme. On y a beaucoup parlé de modèles économiques et des tendances à ne pas rater pour les années à venir. On a aussi pu entrevoir quelques risques derrière les opportunités. La première tendance totalement incontournable est celle de la forte progression de la consommation média sur mobiles. Julia Beizer du Washington Post, est venue nous confirmer l’importance des mobiles pour le secteur des médias. 4 lecteurs sur 10 disent consulter davantage de news depuis qu’ils sont sur mobiles. 31% des mobinautes américains passent en priorité par le mobile selon l’étude 2012 du Pew Rearch Center, même si, sur l’ensemble des internautes, 60% préfèrent un autre mode d’accès (PC de bureau, portable, tablette…). Chose intéressante, Julia confirme un phénomène que j’ai repéré. Cyrille Frank

- Cyrille Frank cyrille-frank-mediaculture.fr Je m’appelle Cyrille Frank, j’ai 41 ans, je suis entrepreneur/consultant/formateur. J’ai fondé Médiaculture Conseil (2010), co-fondé AskMedia (2011) -agence d’infographies, datavisualisations, applications informatives- et lancé le site quoi.info (2011). En 2013, j’ai co-créé Médiacadémie, avec 3 collègues journalistes-entrepreneurs (Philippe Couve, Cédric Motte, Damien Van Achter). Ancien journaliste (+15 ans), je forme, conseille et coache des médias depuis 2009 (Le Figaro, L’Express, L’Equipe, France TV, Le Temps, Elle…) ou des marques et agences (Crédit Agricole, Crédit Lyonnais, Socialy, MIG, Influence digitale…) Je donne aussi des cours et des conférences pour des écoles de journalisme (CFJ, Celsa, Science Po), écoles de commerce (ESG, Sciences-com), à l’Université (Science-Po Montpellier, Saint-Denis, Grenoble) ou en formation professionnelle (ESJ Pro, Wan-IFRA). C’est donc vers Internet que je me tourne dès 1997. A bientôt ! Cyrille

Google, Facebook, Twitter, Yahoo!… Leçons d’innovation aux médias Crédit: AA Ils bâtissent la Google TV, l’Apple TV, l’algorithme de Google News, le tri intelligent des courriers sur Gmail, le newsfeed et les pages profil de Facebook. Au royaume de la Silicon Valley, là où siègent les mastodontes du Web, les rois sont les… développeurs, ces experts en langage informatique qui «mangent du code» et sont au cœur des Google, Yahoo!, Twitter et Facebook. Leur rêve: travailler pour l’entreprise la plus innovante au monde. Du point de vue des développeurs, le critère d’attractivité d’une entreprise se résume à un qualificatif: celle-ci doit être «hot». En effet, entre start-up et développeurs, il ne s’agit pas seulement d’une relation employeur/employé. Pour s’arracher les meilleurs, très demandés, les sociétés de la «Valley» alignent les arguments et ont placé la culture geek — celle des développeurs donc — au cœur de leur organisation. Et si les médias s’en inspiraient? NB: L’Ecole de journalisme de Sciences Po, où je travaille, collabore avec Google. 1. 2.

2001 l'odyssée de l'espace de Stanley Kubrick 1- L'aube de l'humanité. Un groupe de singes végétariens, menacés par des voisins carnivores et luttant pour la possession d'un point d'eau, découvre en se réveillant un monolithe noir mystérieux. L'un d'eux apprend alors à se servir d'un os comme arme et tue pour se procurer de la viande. 2- Quatre millions d'années plus tard, en 2001, un savant américain, le Dr Heywood Floyd, va sur la lune pour enquêter sur la présence d'un monolithe noir qui émet des signaux vers Jupiter. 3- Mission Jupiter. 4- Jupiter et au-delà de l'infini. Pour Michel Ciment : L'utilisation par Kubrick des premières mesures de Ainsi parlait Zarathoustra nous renseigne sur ses intentions profondes. "-Qu'est le singe pour l'homme ? Le titre qui précède la première partie du film "L'aube de l'humanité" peut valoir pour l'œuvre entière. Cette quête métaphysique est accomplie par le seul David Bowman après la mort de son ami Frank Poole et des trois savants en hibernation. Se voir vieillir dans la glace

Règlement Vous pourrez dans quelques instants publier des articles gratuitement. Tous les articles étant modérés manuellement merci de lire attentivement les règles de soumission.Si vous ne les suivez pas :vos articles ne seront pas publiéset votre compte sera suspenduMerci de votre compréhension. Contenus Les articles doivent :Avoir un titre de moins de 100 caractèresFaire un minimum de 200 motsComporter un nombre raisonnable de liens et de mots clefs (les liens et mots clefs en surabondance sont automatiquement supprimés)Etre affectés à 1 ou 2 catégories maximumComporter au moins 1 illustration de grande taille Mise en forme Merci de vous assurer que la mise en page de votre article est correcte avant de le soumettre. Publication Suspension de comptes Responsabilités légales Modification ou Suppression de votre Article Déplacement de votre Article Conditions générales d’utilisation Inscription

Honnêtement, l’objectivité n’existe pas. (Que faire ?) (2/4) Poursuivons la réflexion suscitée par la lecture de la recherche publiée par Mark Lee Hunter et Luk van Wassenhove (elle est directement disponible ici). Ces derniers s’intéressent à de nouveaux médias capables de financer de longues enquêtes journalistiques, remplaçant ainsi une industrie de la presse déclinante et déficitaire. Toutefois l’organisation, le fonctionnement, et les buts que poursuivent les médias stakeholders ne sont pas sans conséquences sur le statut des reportages et des articles qu’ils publient. Quand les journalistes parlent "éthique", on est souvent loin des grands débats philosophiques. En fait, la presse française (et par extension, la presse francophone) a construit sa déontologie autour d’une éthique de l’objectivité. Certes, le problème se pose en des termes moins consternants chez nos confrères anglo-saxons qui ont toujours apprécié la notion d’objectivité avec plus de circonspection, sans pour autant s’en débarrasser totalement. Like this: J'aime chargement…

[Infographie] Les lecteurs de la presse online optent de plus en plus pour le smartphone Desktop, Tablette ou Smartphone ? Quels supports sont privilégiés lorsqu’il s’agit de consulter la presse française sur le web ? Retrouvez dans cette infographie une analyse détaillée réalisée du 1er juin 2014 au 30 juin 2015 sur 12 titres français d’actualité généraliste. Taux de rebond, saisonnalité, évolutions par device… Tous les usages sont passés au crible. Chargée des études Marketing – Avec un master en Marketing de l’Institut Supérieur Européen de Gestion de Bordeaux, Aurélie possède plus de 5 ans d’expérience dans le domaine des études. Ces articles pourraient aussi vous intéresser : Indymedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir IMC. Logo d'Indymedia Historique[modifier | modifier le code] Indymedia a été créé par divers organismes indépendants, alternatifs et militants pour couvrir les contre-manifestations de Seattle en 1999, lors de la réunion de l'OMC et du FMI. En regroupant l'ensemble de ces organisations, le Centre Médias de Seattle a produit une série de cinq documentaires transmis chaque jour par satellite, dans tous les États-Unis, à des points d'accès public[1]. Le Centre Médias a également produit son propre journal, distribué à Seattle et dans d'autres villes par l'intermédiaire d'Internet, ainsi que des centaines de bandes audio transmises à travers le Web. Au cours de l'année suivante, à travers un réseau décentralisé et autonome, des centaines d'activistes de l'information ont ouvert des Centres de Médias à Londres, au Canada, à Mexico, à Prague, en Belgique, en République populaire de Chine, en France et en Italie.

Ils quittent Twitter et Facebook pour se lancer dans le journalisme Home Medium Cette semaine, je voudrais revenir sur les projets de deux champions des réseaux sociaux qui veulent sauver le journalisme et l'industrie de l'information. Evan Williams, co-fondateur de Twitter, et Dan Fletcher, ancien responsable éditorial de Facebook, ont tous deux choisi de s'investir dans la production éditoriale. Avant de fonder Twitter, Evan Williams avait lancé en 1999 la plateforme de blogs Blogger, depuis vendue à Google. Cette semaine, Evan Williams a exposé sa vision des médias. Dan Fletcher a, quant à lui, annoncé, en septembre 2013, le lancement de Beacon avec deux autres associés. L'équation économique de ce projet promet de reverser entre 60% et 75% des recettes aux auteurs. Ces deux projets ont été rendus célèbres grâce au profil de leurs fondateurs. Marie-Catherine Beuth est journaliste, spécialiste des nouveaux médias au Figaro.

ABC Consumer Magazines: Print falling 10 times faster than digital editions are growing UPDATE: See Patrick's analysis of what's wrong with these figures and why they dont tell the full story, right here. Digital magazines are on the rise, but print is falling ten times faster. Analysis of today's ABC magazine figures for the second half of 2012 show that digital edition circulation was up 16 percent to 214,000. That's an additional 29,000 digital editions over the six months. But beware - only 60 titles did report digital edition stats to the ABC and during the same period those titles lost a combined total of 314,000 from their print circulations - more than ten times the number of digital editions added. In percentage terms, the print fall is far smaller - at 3.6 percent - but the starting points are so far apart that the net loss in circulation is a whopping 285,000. That's 285,000 people who have given up buying the print edition who aren't forking out for the digital edition either. One caveat to these figures. Image via Flickr curtousey of rich115

Ohmy News International Jean Marie Charon décrypte les mutations du journalisme MarketingAjouté le 11/04/14 Brève Quelle est la longueur idéale d’un tweet, d’un titre, d’un post ? ‘’Faites court’’, c’est l’injonction dominante pour les réseaux sociaux. Pour découvrir tous les chiffres et les analyses, le post est là : The Ideal Lenght of Everything Online Le Printemps des Études fait la part belle au digital Créer un espace participatif et générer un climat de confiance sont les deux pré-requis à toute conversation digitale. Mais comment s’y prendre pour écouter, analyser et réagir aux conversations des internautes ? Conçu à partir des attentes de ses acteurs, cet évènement offre toute une série de conférences et rendez-vous, parmi lesquels : Comment exploiter les big, small ou open data dans les études stratégiques (jeudi 10 à 15h); Comment mesurer les nouveaux usages sur les nouveaux devices et comprendre le consommateur (vendredi 11 à 15h); ou encore des études de cas sur l’apport des communautés clients aux études (vendredi 11 à 16h30). MarketingAjouté le 09/04/14

Related: