background preloader

Arnold Schönberg, Pierrot lunaire (Full)

Arnold Schönberg, Pierrot lunaire (Full)
Related:  Opéras en vidéo (captation complète ou extraits)Compositeurs

"L’Inondation" de Francesco Filidei et Joël Pommerat à l’Opéra Comique | ARTE Concert Pour écrire ce livret, Jöel Pommerat s’est inspiré d’une nouvelle du Russe Evgueni Zamiatine. Dans cette œuvre de 1929, un couple désespéré de ne pas avoir d’enfant adopte une jeune fille de treize ans. L’arrivée de l’adolescente dans son foyer va secouer ce couple, déjà fragilisé par les non-dits. A ce drame intime se rajoute une catastrophe naturelle : une crue de la Neva. C’est la première fois que Joël Pommerat se confronte à la création d’un livret original. Sur la scène de l’Opéra Comique, les trois personnages principaux sont tenus par Chloé Briot (La Femme), Boris Grappe (L’Homme) et Norma Nahoun (La Jeune Fille). Spectacle capté le 3 octobre 2019 à l’Opéra Comique, Paris. Photo © Stefan Brion Pour écrire ce livret, Jöel Pommerat s’est inspiré d’une nouvelle du Russe Evgueni Zamiatine. C’est la première fois que Joël Pommerat se confronte à la création d’un livret original.

SCHONBERG KANDINSKY Une correspondance ? Juin 2009 par Esteban Buch À travers l'amitié, brève mais forte, entre Schoenberg et Kandinsky, le texte évoque la tentative de rencontre entre l'abstraction et l'atonalisme, et propose une plongée au cœur des ruptures initiées par les avant-gardes au début du XXe siècle. Un Qu'une main puisse être heureuse alors que son propriétaire est plongé dans l'angoisse, voilà qui fait vaciller nos idées de ce que posséder nos mains signifie, voire de ce que veut dire posséder tout court. Ce n'est pas l'avis de cet animal fabuleux, mi-hyène mi-chauve-souris, qui lorsque l'oeuvre commence a déjà les dents plantées dans la nuque de l'homme. La technique du pâtir commande désormais la composition : c'est le crescendo qui, du rouge pâle et du vert sale que décrit le texte, en quelques secondes porte la scène à un jaune incandescent comme la sonorité du mal. Deux L'amitié entre Arnold Schoenberg et Wassily Kandinsky a tout du scénario de ceux qui étaient nés pour s'entendre. Trois

Parler ou chanter? Musique et arts du langage: parler ou chanter? Objectif: identifier la voix parlée de la voix chantée. Savoir utiliser les 2 phénomènes dans la même production vocale. Domaine du timbre. Pierrot lunaire Arnold Schönberg fiche élève.pdf " VOIX : instrument Quand elle interprète sa partie d'une œuvre musicale, la voix est utilisée comme un instrument de musique (elle est à ce titre considérée comme le plus ancien). La production du son vocal, ou phonation, est obtenue par l'envoi d'air à travers deux cordes vocales en vibration, situées dans le larynx, puis par amplification et résonance grâce aux différents organes résonateurs, comme le pharynx, la cavité buccale ou les fosses nasales. La voix humaine est capable de produire une très grande variété de fréquences. C'est en modifiant la tension, et surtout, l'épaisseur des cordes vocales, que l'on peut changer leur fréquence de vibration, ce qui a pour effet de faire varier la hauteur des sons émis par la voix. Vidéo: la voix, je la vois! doc élèves

Cet oiseau qui chante avec ses plumes Eurylaime à flancs roux. © Francesco Veronesi. Si vous vous enfoncez un jour dans les forêts d’Afrique subsaharienne, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir les voltes aériennes de petits oiseaux à grosse tête – par rapport au reste de leur corps –, les eurylaimes du genre Smithornis. Chez les trois espèces que regroupe le genre (eurylaimes du Cap, eurylaimes à tête grise, eurylaimes à flancs roux), les mâles, pour marquer leur territoire, pratiquent un curieux rituel. Ils décollent de la branche sur laquelle ils se tiennent et vont s’y reposer après avoir effectué dans les airs une minuscule boucle d’environ 50 centimètres de diamètre, le vol s’effectuant au son d’un chant strident, qui n’est pas sans évoquer, mais en plus aigu, le son de certains vieux klaxons : un trille perçant qui porte à plus de 100 mètres malgré la densité de la forêt. La vidéo ci-dessous (à regarder avec le son) montre très bien ce comportement. L’étape d’après a consisté a étudier, en soufflerie (!)

"Les Indes galantes" de Rameau à l’Opéra de Paris | ARTE Concert Qu’est-ce qui a interpelé Clément Cogitore dans cette œuvre emblématique de Jean-Philippe Rameau ? Le rapport à l’autre, le mythe du « bon sauvage » véhiculé par Les Lumières. A l’exotisme exacerbé des Indes Galantes (Turquie, Amériques, Perse), le metteur en scène préfère nous confronter à nos propres préjugés en plongeant l’action dans un milieu urbain contemporain. Dans nos villes en effet, communautés et minorités se côtoient sans toujours se rencontrer. Krump, voguing... aux saltos de la Compagnie Rualité s’ajoutent les acrobaties vocales d’un plateau de haute-volée : Sabine Devieilhe, Florian Sempey, Jodie Devos, Edwin Crossley-Mercer, Julie Fuchs, Mathias Vidal, Alexandre Duhamel et Stanislas de Barbeyrac. La fosse n’est pas en reste avec un Orchestre Cappella Mediterranea placé sous la direction de Leonardo García Alarcón.

KANDISKY ET LA MUSIQUE Abonnements sans engagement de durée (Abonnement à durée libre au JournaldesArts.fr) (Abonnement à durée libre à L’oeil et au JournaldesArts.fr) (Abonnement à durée libre au Journal des Arts et au JournaldesArts.fr) (Abonnement à durée libre au Journal des Arts, au JournaldesArts.fr et à L’oeil) Abonnements d'une durée de six mois Cette offre n'est pas disponible Abonnements d'une durée d'un an (12 mois d’accès au JournaldesArts.fr) Vous accédez librement et en permanence pendant 1 an à toutes les archives de L’œil et du Journal des Arts depuis 1994 ainsi qu’à l’actualité quotidienne du JournaldesArts.fr. (12 mois d’accès au JournaldesArts.fr + 11 numéros de L’oeil) Vous recevez tous les mois (sauf en août) votre revue + vous accédez à la totalité des archives et articles quotidiens du JournaldesArts.fr, pendant 1 an tout en réalisant une économie de près de 67 € (12 mois d’accès au JournaldesArts.fr + 22 n° du Journal des Arts) Abonnements d'une durée de deux ans (Abonnement à durée libre à L’Oeil)

Spoken word Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le spoken word (littéralement « mot parlé ») est une façon particulière d'oraliser un texte, qu'il soit poétique ou autre. Il comprend souvent une collaboration (ou expérimentation) avec d'autres formes d'art comme la musique, le théâtre ou la danse. Cependant, le spoken word se concentre essentiellement sur les mots eux-mêmes, la dynamique et le ton de la voix, les gestes, les expressions. « L'expression spoken word comme telle nous vient des États-Unis, inspirée des traditions jazz, soul et blues, et surtout de la Beat generation, symbolisée par Kerouac, Ginsberg et Burroughs. »[1] Histoire[modifier | modifier le code] Le spoken word poétique nord-américain tire ses origines de la poésie de la Renaissance de Harlem[3], ainsi que du blues et des beatniks des années 1960[4]. Le spoken word partage une technique similaire avec la chanson et le rock français à savoir le parlé-chanté. Artistes notables[modifier | modifier le code]

"Les Compositrices pionnières" ► Concert donné 15 juillet 2014 à 18 heures, Salle Pasteur à Montpellier dans le cadre du Festival Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon Hélène de MontgeroultSonate n°9 en fa dièse mineur op 5 n°31. Allegro spiritoso 2. Adagio non troppo 3. Presto Edna Stern, Piano Edith Canat de ChizyFormes du Vent 5 pièces pour violoncelle, inspiré de la poésie de Pierre Reverdy1. Amy Bercy BeachLes Rêves de Colombine (Suite française) op 65 (extrait) : 4. Lili BoulangerD'un matin de printempsD'un soir tristeTrio Dali Clara Schumann3 préludes et fugues op 16 (extrait) : 1. ► Concert donné le 21 juillet 2015 à 18h00 Salle Pasteur à Montpellier dans le cadre du Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon Clara Schumann3 Romances op 21 : Romance en Fa Majeur op 21 n°2 3 Romances op 21 : Romance en La mineur op 21 n°1Edna Stern, piano Pauline Viardot Alfred de Musset, AuteurMadridDivin sommeilMarianne Crebassa, Mezzo-SopranoEdna Stern, Piano Anna Mahler5 Lieder 1.

"Les Contes d’Hoffmann" de Jacques Offenbach à La Monnaie | ARTE Concert L'intrigue des Contes d'Hoffmann s'articule autour de trois histoires narrant chacune un amour brisé. Racontés par Hoffmann lui-même, à la fois narrateur et héros, ces contes brossent le portrait de trois figures féminines : Olympia l'automate pour l'acte un, Antonia la cantatrice moribonde pour l'acte deux et Giuletta la courtisane pour l'acte trois. Ce triptyque permet le dépliement d'univers et couleurs très différents, la déclinaison de l'image de la femme mais aussi de celle du mal. Comme souvent à La Monnaie, cette production des Contes d'Hoffmann jouit d’un casting cinq étoiles : Eric Cutler dans le rôle d’Hoffmann, Patricia Petibon dans celui de Olympia, Antonia, Giulietta et Stella, Alain Altinoglu à la direction et Krzysztof Warlikowski à la mise en scène. Ajoutez à cela l’Orchestre symphonique et les Chœurs de la Monnaie et vous obtenez une performance qui touche à la perfection. Spectacle capté le 20 décembre 2019 au Théâtre de La Monnaie, Bruxelles. Photo © B.

PAUL KLEE Polyphonies La Cité de la musique © William Beaucardet Nous sommes désolés mais la page que vous avez demandée est introuvable. Nous venons de changer de version de site pour encore mieux vous servir, mais cela ne va pas sans petits tracas... Sachez néanmoins que sans même le vouloir, vous venez d'envoyer un courriel au webmestre de ce site pour qu'il regarde d'où vient le problème - quand il aura trouvé un moment pour le faire. S'il s'agit d'une page que vous aviez sauvegardée comme favori ou signet, c'est peut-être le moment de penser à le supprimer ou à le modifier avant d'oublier... la procrastination a ce genre d'effet de bord et c'est fâcheux. Par contre, rassurez-vous, vous n'avez pas cassé l'Internet, et la meilleure façon de repartir d'ici reste de cliquer (une seule fois donc - un peu de pédagogie au passage) sur un des nombreux liens qui entourent ce texte. Et surtout merci de votre visite !

Parlé-chanté Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le parlé-chanté désigne une manière d'interpréter vocalement un texte, à mi-chemin entre le chant et le langage oral parlé. Dérivé du sprechgesang, le parlé-chanté est le plus souvent utilisé dans le domaine de la chanson. Il n'est pas à confondre avec le spoken word, issu de la culture noire américaine. Chanteurs et groupes utilisant le parlé-chanté[modifier | modifier le code] En France[modifier | modifier le code] Dans le monde[modifier | modifier le code] Non datés/classés[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ a et b Cité dans une émission de France-Culture de mai 2013. Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code]

1970 – 1980 – 120 Years of Electronic Music Since the 1960s, Australian electronics engineer Tony Furse had been trying to develop an electronic musical instrument that was capable of digitally synthesising complex waveforms such as percussion and orchestral instruments. Furse’s early transistor prototypes using small flip-flop circuits only became practically viable with the advent of of integrated circuits in the late 1960s – this basic ‘proto digital waveform generator’ (1966 to 1969) enabled him to control waveform harmonics but failed to deliver the tonal complexities of ‘real’ instruments. In 1972 Furse set up his own company ‘Creative Strategies’ in Sydney, Australia to continue the development of his instrument. The first product of Creative Strategies was named the Qasar I a monophonic digital/analog hybrid synthesiser. Furse and Creative Strategies next project was the Qasar M8 or “Multimode 8”. Later Models included the 8-voice MC6800 and Qasar Polyphone (1975). Sounds: Tony Furse. Sources:

éducation musicale - utiliser sa voix parlée en variant les paramètres mis en jeu NDLR : Les situations proposées ne sont pas données dans un ordre chronologique. Il s'agit d'un éventail de possibilités que l'enseignant choisit, écarte, réorganise en fonction de la construction de la séquence. Objectif 1: être capable d'exagérer l'articulation d'une phrase, la rendre intelligible et compréhensible. 1.1- Le professeur propose une phrase issue d'un texte quelconque (non ponctué) et demande à ce que chaque élève la prononce d'un ton monocorde le plus régulièrement possible sans ponctuation, sans intention. 1.2- Le professeur propose une série de texte. 1.3- Le professeur montre l'exercice à effectuer individuellement: chaque élève devra prononcer une phrase de manière compréhensible avec un stylo dans la bouche. 1.4- Deux par deux, les élèves s'entraînent sur les différents exercices d'articulation donnés (ex : Un chasseur qui chassait fit sécher ses chaussettes sur une souche sèche etc...). Objectif 2: être capable de varier le débit de sa déclamation.

Grand Corps Malade fait un slam pour Saint-Denis "J'voudrais faire un slam pour une grande dame que j'connais depuis tout petit. J'voudrais faire un slam pour celle qui voit ma vieille canne du lundi au samedi. J'voudrais faire un slam pour une vieille femme dans laquelle j'ai grandi. J'voudrais faire un slam pour cette banlieue nord de Paname qu'on appelle Saint-Denis". Une ville à laquelle il rend hommage en nous emmenant en balade, en RER, en métro ou en tramway. À partir d'une célèbre chanson évoquant un lieu, les reporters de RTL nous font découvrir la France et ses trésors. Lire la suite

Related: