background preloader

FicheDysgraphies (Les)

FicheDysgraphies (Les)
Qu'est-ce que la dysgraphie? La dysgraphie est un trouble qui affecte l'écriture et son tracé (du grec dus- difficulté et graphein – écriture). L'écriture manuelle est soit trop lente, soit illisible, soit fatigante, demandant dans tous les cas un effort cognitif majeur. Le plus souvent la dysgraphie est isolée, sans déficit ni neurologique ni intellectuel, en l'absence de troubles psychologiques, chez un enfant évoluant dans un milieu socio-culturel normalement stimulant et suivant une scolarisation ordinaire. La dysgraphie peut parfois être secondaire à une pathologie neurologique présente dès la naissance ou évolutive. Elle s'intègre aux autres pathologies dys- auxquelles elle est fréquemment associée (dyslexie, dyspraxie, dysorthographie). Pourquoi ? L'écriture est une activité motrice fine complexe, de construction longue et difficile, dont la maîtrise demande plusieurs années pour tout enfant. Quels symptômes et quelles conséquences ? Quelques chiffres Traitement L'avenir

http://www.integrascol.fr/fichemaladie.php?id=92

Related:  dysgraphiemaena47DysgraphieGraphisme Écriturechiens

Marie SIRICA - Dysgraphie - troubles et difficultés de l'écriture Comment reconnaître une Écriture Dysgraphique © GGRE Chantal Thoulon Page Les troubles de l'écriture sont fréquents chez l'enfant et l'adolescent. Ils sont parfois le symptôme d'une "dysgraphie". La dysgraphie est un désordre affectant l'aisance, la lisibilité ou la rapidité de l'écriture qui se détecte en général vers 7/8 ans. Test de Mesker et Latéralité grapho-motrice Dr Jean Raynaud Ce travail est fondé sur la traduction du livre de P.MESKER qui porte originellement le titre « la main humaine », traduction réalisée dans le cadre de l’Association Française d’audio-psycho-phonologie. Ce livre fonde une pratique et il pose un certain nombre de questions essentielles que j’ai essayé de préciser. En premier lieu celui du développement psychomoteur qui doit être centré sur l’exécution motrice. Il révèle l’importance du bilatéralisme et pose la question fondamentale de la dominance cérébrale.

A quelle vitesse les elèves écrivent ils en cursive? La vitesse à laquelle les élèves écrivent pose souvent des questions aux enseignants et aux parents. "Ecrit-il assez vite?" est une question qu'on me pose souvent. La réponse que j'aimerai faire est "Assez vite pour quoi faire?" Prendre des notes rapides sous la dictée?

Dyspraxie : l’écriture, le problème majeur Avril 2015 : mise à jour avec le dossier “Dysgraphie et compensation”, pour accéder au dossier, cliquez ici. On pourrait dire que tout est dans le titre ! Les problèmes de graphisme, d’écriture reste le problème essentiel des enfants dyspraxiques. Un enfant dyspraxique est toujours un enfant dysgraphique. * Générateur de feuilles scolaires / écriture cursive * Quadrillées, lignées, à musique et surtout scolaires... vous les trouverez toutes regroupées ici, sur le blog de Jérôme Desmoulins. Une petite pépite à conserver soigneusement dans ses favoris! * A titre d'exemples * La deuxième feuille, pour ceux qui ne connaissent pas, est particulièrement intéressante pour nos élèves dyspraxiques ou ayant des problèmes au niveau de l'écriture cursive. Je l'ai découverte il y a deux ans au cours de mes recherches sur ce trouble DYS, pour un de mes loupiots de C.P, grâce notamment au site de Lakanal qui détaille ici (en bas de page) cet outil qui aide beaucoup nos petits élèves en difficultés.

Main et graphismes Tout au long de la scolarité en classe maternelle, nous travaillons le graphisme. Lignes droites, obliques, courbes, ronds, spirales, etc... Voici une activité très simple qui permet de travailler une multitude de graphismes de son choix. Dans un premier temps, il faudra "photocopier" les petites mains. Chaque main sera découpée et une nouvelle fois photocopiée afin de ne conserver que la forme de la main. Par ailleurs, au préalable, des modèles de graphismes ont été préparés: autour du rond, de lignes, etc... L’écriture de l’enfant – Ajuriaguerra « Aide mémoire dys Le langage exprime la pensée par le mouvement significatif. (5) "L’écriture est praxie et langage… Elle est une gnosie-praxie" (6) Le développement de l’écriture est mesurable : "elle est fonction d’une part de facteurs maturatifs, organo-fonctionnels… d’autre part d’un apprentissage scolaire hiérarchisé." Comme tout activité motrice, elle garde aussi un style personnel. Exigences sociales : mise en page, libilité, rapidité. Apprentissage : forme des lettres, levers de plume, modes de liaison. (7) Plan : évolution de l’écriture évolution de la trace graphiqueévolution de la motricité sous l’angle des positions, du tonus, du mouvementles difficultés d’apprentissage : analyse de leur mécanisme à partir d’examens graphométriques et psychologiques, avec un point de vue génétique et pathologiqueméthodes de rééducation

Fabienne LESNIAK Graphologue Graphotherapeute La dysgraphie (Dys = Difficultés, Graphie = écriture) La dysgraphie est une anomalie du mouvement cursif, de la conduite du trait, qui se traduit par des difficultés de coordination, des irrégularités d’espacements entre les lettres et les mots, des malformations et des discordances multiples, souvent accompagnées d’une qualité du trait défectueuse. 5 types de dysgraphie : •Dysgraphie raide : crispation, tension, écriture anguleuse, crampes •Dysgraphie molle : formes moins structurées, négligence, impression de laisser-aller •Dysgraphie impulsive : rapidité, écriture précipitée, gestes lancés •Dysgraphie maladroite : mauvaises formes, trop appuyée ou pas assez appuyée •Dysgraphie de lenteur : trop de précision, trop d’efforts Les écritures peuvent présenter plusieurs formes de dysgraphie. Aspects psychologiques :

Jeu de graphisme : préparer sa main à écrire! Ce jeu fait suite à une demande, et à des recherches sur le travail de la main. Merci à Midoca pour ces échanges si fructueux! Comment la préparer au travail, comment l'assouplir, ouvrir le bras, ... L'idée vient d'un jeu anglais Twister Finger que vous pouvez trouver sur le net. Progression des apprentissages au primaire Imprimer la section Pour apprendre à Lire des textes variés, les élèves doivent acquérir des connaissances et des stratégies se rapportant aux textes littéraires et courants présentés sur différents supports (imprimés, électroniques, multimédias). Apprendre à lire se poursuit durant toute la vie, mais c’est au primaire que des bases solides doivent être ancrées. Les élèves y apprennent, notamment, à reconnaître des mots et des groupes de mots, à traiter des phrases, des paragraphes et des textes ainsi qu’à se donner une représentation d’un texte en tenant compte de leur intention et de la situation de lecture. Le processus de lecture est axé sur la compréhension et l’interprétation personnelle de textes courants ou littéraires, ainsi que sur l’expression de réactions à l’égard de ces textes.

Related: