background preloader

La propagande Hitlerienne

La propagande Hitlerienne
Analyse d'une peinture Publié le 09/03/2008 à 12:00 par lesimagesdesdictateurs Ce document est une peinture datant de 1938 lors de l'Anschluss(annexion de l'Autriche-Hongrie). L'auteur n'est pas exprimé sur le document, mais nous pouvons encore une fois comme sur la photographie précédente supposé que celle-ci a été commandé sur ordre du ministère de la propagande. Cette peinture se compose de deux parties : le portrait d'Hitler sur lequel on peut le voir en tenue militaire sur lequel on peut voir sur le bras droit d'Hitler l'insigne du parti nazi. Il est droit et a le regard orienté vers l'est. Cette peinture qui résume à elle seule les principes de l'idéologie nazi en montre deux des principes fondamentaux(En effet l'idée du peuple ainsi que des théories raciales s'y raccordant ne sont pas représentés. Etude filmique : Le triomphe de la volonté Publié le 06/03/2008 à 12:00 par lesimagesdesdictateurs Analyse d'une photographie Le culte du chef Hitlerien

http://lesimagesdesdictateurs.centerblog.net/rub-La-propagande-Hitlerienne.html

Related:  PROPAGANDE ET ART ENGAGÉPropagande Nazie2GM

John Heartfield En 1930, alors que les nazis avaient de plus en plus d’influence en Allemagne, Helmut Herzfeld –qui se faisait appeler John Heartfield pour protester contre la haine de l’Angleterre qui sévissait dans son pays– a fait une série de photomontages pour dénoncer le nazisme. J’ai découvert son travail récemment et je trouve ça extraordinaire. Issu du mouvement DADA et ami de Bertolt Brecht, John Heartfield devait avoir pas mal de courage pour oser faire ce qu’il a fait et en plus c’est plastiquement sublime. On dirait du Winston Smith avec 50 ans d’avance.

La propagande dans les Comics Américains de la Seconde Guerre Mondiale Skip to content ufunk ufunk La Sélectiondu Week-End [77 images] La Sélection du Week-End n°245 Top 16 des pires affiches de propagande durant la seconde guerre mondiale Avant Facebook, avant Twitter, il y avait quand même moyen de faire passer ses idées voyez-vous. Les affiches de propagande restent l'une des meilleures traces de ce que pouvait être le quotidien des foules de civil embrigadées dans cette folie meurtrière. Faire passer son message, même, ou surtout, en mentant outrageusement. Et en temps de guerre, la caricature est rarement l'apanage d'un seul camp. Ce top non exhaustif le prouve (maj mai 2012) Venez avec moi avec Confiance Le bon temps de Vichy qu'il disait.

UNE SÉQUENCE TOUTE FAITE EN 4 ÉTAPES Le nazisme vu par les démocraties Il s'agit d'établir qu'au total ces sons et images nous disent plus de choses sur la représentation qu'ont les gens du temps d'Hitler et de son régime que sur la réalité de celui-ci. Ainsi Chaplin (mais nous sommes en 1940) centre son film sur le pouvoir du chef et la militarisation, sur la persécution des juifs aussi, ce qui est assez rare pour être noté. De fait, et même chez des observateurs hostiles, on trouve l'idée de "réussites" du régime. Par contre, sa dimension meurtrière n'est souvent pas prise en compte (pas vue / montrée) et sa dangerosité amoindrie par la représentation caricaturale d'Hitler en "clown", "artisan", "fou". Cette étude de cas nous a donc permis de montrer que les régimes totalitaires, et en particulier le Nazisme, ont été mal compris par les contemporains, d'où la nécessité d'en faire une analyse spécifique.

La propagande nazie "La propagande vise à imposer une doctrine à tout un peuple… la propagande agit sur l’opinion publique à partir d’une idée et la rend mûre pour la victoire de cette idée." C’est ce qu’écrivait Adolf Hitler dans son livre Mein Kampf (1924), prônant pour la première fois l’utilisation de la propagande pour diffuser les thèmes du national-socialisme – notamment le racisme, l’antisémitisme et l’antibolchevisme. Après l'arrivée au pouvoir du parti nazi en 1933, Hitler fonda un ministère de la Culture et de la Propagande du Reich dirigé par Joseph Goebbels. Ce ministère avait pour mission de véhiculer la doctrine nazie par l’intermédiaire des arts, de la musique, du théâtre, des films, des livres, de la radio, des documents pédagogiques et de la presse. La presse fut particulièrement active à diffuser les thèmes antisémites, alors que le nombre de films présentant ces thèses fut réduit.

Auschwitz à travers des témoignages- Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique Séquence inscrite dans le cadre du chapître sur la Seconde Guerre Mondiale lors de l’étude de l’Europe sous la domination nazie, lorsqu’on aborde la politique d’extermination. Des séquences vidéo prises sur le site.TV1 en recherchant le mot "auschwitz". 1er extrait : "L’arrivée à Auschwitz" : 7 mn 24 : Cet extrait du documentaire "Auschwitz, des mots pour le dire" présente les témoignages d’hommes et de femmes déportés au camp d’Auschwitz...

Propagande nazie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La propagande nazie faisait partie des attributions du ministère du Reich à l'Éducation du peuple et à la Propagande, dirigé par Joseph Goebbels. Le parti nazi avait lui aussi son officine de promotion : la Reichspropagandaleitung der NSDAP, également dirigé par Goebbels.

Histoire L'appel du 18 juin * Une vidéo explicative (info Jakadi): * Le discours du Général de Gaulle: * Le site de la fondation de Gaulle qui contient un espace pédagogique avec des vidéos de 5 min, des fiches de questions et des pistes pour le maître (info Jakadi): cliquez ici * Une infographie sur le sujet: cliquez ici

Arts et totalitarismes - 1/3- Histoire des arts L’ouvrier et la kolkhozienne du Pavillon SoviétiqueExposition Universelle de 1937 à Paris Deux épisodes éloquents de l’année 1937, l’Exposition Universelle de Paris, qui ouvre ses portes en Mai et l’exposition « d’art dégénéré » qui se tient à Munich en été, permettent d’approfondir la question de l’assujettissement artistique et culturel par rapport au pouvoir politique et de comprendre les politiques culturelles des régimes totalitaires de la période située entre les deux guerres mondiales et leur prolongement. • La démarche pédagogique Il s’agit de sonder les connaissances de base sur le sujet à travers l’étude des situations économiques et historiques des états et ainsi replacer les dictateurs dans les états. On montrera le cheminement de l’émulation des peuples ainsi que le rôle du cinéma, de l’affiche, de la sculpture et de la peinture, dans la propagande nazie, fasciste ou encore soviétique. Les objectifs disciplinaires

Related: