background preloader

Les Tuniques Bleues - Accueil

Les Tuniques Bleues - Accueil
Related:  La BD franco belge

Raoul Cauvin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Raoul Cauvin est un scénariste de bande dessinée belge né à Antoing (Belgique) le . Il est l'un des scénaristes les plus prolifiques de la bande dessinée franco-belge. Biographie[modifier | modifier le code] Des débuts chez Dupuis par la petite porte[modifier | modifier le code] Raoul Cauvin suit d'abord des études de lithographie publicitaire à l'Institut St Luc à Tournai, pour découvrir en entrant dans la vie active que cette formation n'a plus aucune utilité depuis la fin des années 1930[1]. Une place grandissante dans Spirou[modifier | modifier le code] Cauvin, le plus prolifique des scénaristes du franco-belge[modifier | modifier le code] Après la mort accidentelle de Maurice Tillieux en 1978, Dupuis perd son scénariste le plus prolifique ; Cauvin, qui était déjà très présent, va le devenir de plus en plus ; dès 1984, Thierry Groensteen évoque « un auteur qui, pour être inégal, ne se révèle pas moins incontournable[4] ». Ouvrages, dossiers

L'héritage des espions, Le Carré, John, Le Seuil, Cadre vert, 9782021371338 1961. L'espion britannique Alec Leamas et son amie Liz Gold trouvent la mort au pied du mur de Berlin. 2017. Peter Guillam, fidèle collègue et disciple de George Smiley dans les services de renseignement autrefois surnommés « le Cirque », est tiré de sa retraite en Bretagne par une lettre de son ancien employeur, qui le convoque à Londres. Pourquoi ? Peyo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Peyo (pseudonyme de Pierre Culliford), né le à Schaerbeek (Belgique) et mort le à Bruxelles (Belgique), est un auteur belge francophone de bande dessinée, principalement connu pour les séries Benoît Brisefer, Jacky et Célestin, Johan et Pirlouit, Poussy et surtout Les Schtroumpfs. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Débuts artistiques[modifier | modifier le code] Un artiste qui se cherche[modifier | modifier le code] Début dans la bande dessinée[modifier | modifier le code] En 1949, entre deux commandes publicitaires, il s'essaye au gag en une demi-planche avec Poussy, le chat. Entrée à Spirou[modifier | modifier le code] Entrée des anciens locaux des éditions Dupuis et de la rédaction du journal Spirou dans la Galerie du Centre à Bruxelles. À la fin de l'année 1951, Peyo rencontre par hasard son ancien collègue de chez CBA, André Franquin, qu'il avait perdu de vue depuis des années. Benoît Brisefer[140]

LES AVENTURES DE BLAKE ET MORTIMER - Le Bâton de Plutarque Edgar P. Jacobs Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Edgard Félix Pierre Jacobs, plus connu sous le nom d'Edgar P. Jacobs, né le à Bruxelles et mort le à Lasne (Belgique), est un auteur de bande dessinée belge. Edgar P. Jacobs est le créateur de la série des Blake et Mortimer, et un des collaborateurs d'Hergé. Biographie[modifier | modifier le code] Il se lie d'amitié avec Hergé et travaille avec lui à la refonte de l'illustration des albums Tintin au Congo, Tintin en Amérique, Le Sceptre d'Ottokar, et Le Lotus bleu en 1943, puis il collabore l'année suivante aux Sept Boules de cristal et au Temple du Soleil, participant notamment au dessin des décors, des matériels et des équipements. Les contraintes de narration et de dessin pour les publications destinées à la jeunesse s'exercèrent sous la vigilance d'Hergé : ainsi dans L'Énigme de l'Atlantide, la dernière image de l'attaque des ptérodactyles est remplacée par une série de flashs juste avant la parution[1]. Œuvre[modifier | modifier le code]

Tintin - Site officiel

Related: