background preloader

L'Accélérateur - Accueil

L'Accélérateur - Accueil
L’Accélérateur reprend le modèle aussi simple qu’efficace du fameux Y Combinator de la Silicon Valley (DropBox, AirBnB, etc) : des serial entrepreneurs qui se consacrent exclusivement à aider les start-up sélectionnées à réussir, en leur offrant leur énorme expérience d’entrepreneuriat et une disponibilité quotidienne totale, dans le cadre d’un investissement et d’une petite prise de participation qui lient nos intérêts. Nous misons sur des entrepreneurs tenaces, agiles, humbles et pragmatiques, et travaillons méthodiquement et intensément avec eux sur tous les aspects de leur société pour la mettre sur les rails. Ainsi, l'Accélérateur est une exigeante école de start-up avec le modèle économique d'un fonds d'investissement qui prend des risques.

http://laccelerateur.fr/node/1

Related:  Fond d'investissement / business angel

Startup 42 : nouvel accélérateur de startup techno StartUp42 est un nouvel accélérateur de startups, soutenu par l’EPITA et un réseau d’entreprises. D’une durée de 4 mois, le but de StartUp42 est de permettre à des projets tech early-stage, de développer un produit minimum et de valider des hypothèses business initiales. Le programme est ouvert à tous, gratuit et sans prise de participation. Association indépendante sous la co-direction de l’EPITA et Daniel Jarjoura, le nouvel accélérateur Startup 42 a des airs de déjà vu. Extrêmement lié à un réseau de partenaires entreprises (Econocom, Salesforce, Bell Labs France, etc.) lui permettant de proposer un programme gratuit sans prise de participation, ce nouvel accélérateur à de quoi plaire et pour cause, il ressemble assez au Camping de Silicon Sentier. Ce modèle sans investissement en direct a néanmoins la particularité d’être adossé à une école et non à une autre association.

Blue Factory ouvre sa 13ème saison d'incubation La Blue Factory est un incubateur de startups, situé dans les locaux de l’ESCP Europe à Paris, qui aide les jeunes entreprises à caractère innovante, à accélérer leur développement. Le programme dure 1 an et les candidatures pour la saison 2013/2014 sont maintenant ouvertes. Depuis 2003, la Blue Factory a accompagné plus de 160 projets dans des domaines divers et variés tels que le design, la mobilité, l’éducation, le web, la culture, etc. A ce jour, des startups comme Bankeez, Carnet de Mode ou encore FinanceTesEtudes. Pour prétendre à la Blue Factory, voici les critères à remplir: Vous portez un projet d’entreprise innovant et soucieux de son empreinte économique, sociale et environnementaleUn membre au moins de votre équipe est étudiant ou diplômé de ESCP EuropeLes statuts de votre structure ont été déposés ou seront déposés au cours des premiers mois d’incubation

Wellfundr, la plateforme de crowdfunding dédiée à la e-santé Trouver et financer les innovations qui amélioreront sa vie et celle de ses proches, tel est l’objectif de Wellfundr, la première plateforme de financement participatif dédiée à l’e-santé. Le financement participatif au service de l’e-santé A l’heure où le financement participatif est reconnu dans les mécanismes de financement de l’innovation et où la France sera, peut-être, l’un des champions internationaux de ce domaine, il semblait naturel à Lionel Slusny et Fabrice Nabet, les co-fondateurs de Wellfundr d’apporter une vision différente du crowdfunding au service de l’e-santé. Pour Fabrice Nabet, son co-fondateur et CEO, il s’agissait tout autant de permettre aux innovations liées à l’e-santé d’être financées que de permettre à chacun de “faire le premier pas pour prendre soin de soi et de ses proches”. De fait, l’e-santé n’est pas un monde économique identique aux autres. La rigueur médicale et l’expertise y sont essentielles.

Vos contributions pour créer « l'Ecole de l'entrepreneuriat » Afin d'améliorer l'accès à la création d'entreprise à tous les profils, Fleur Pellerin propose de créer une « Ecole de l'entrepreneuriat ». Ouverte à tous, elle permettrait en particulier aux jeunes, aux seniors, aux habitants des quartiers populaires de se lancer dans l'aventure entrepreneuriale. La ministre a invité celles et ceux qui le souhaitaient à faire part de leurs suggestions sur ce que pourrait être cette école. L'espace de commentaires est désormais clos. Startups, quel accélérateur choisir Article de Patrick HANNEDOUCHE et Anthony FITOUSSI Dans la foulée de Quel avenir pour les accélérateurs de startups ?, voici le premier comparatif des accélérateurs français. L’implantation récente et rapide de ces structures dans l’écosystème des startups incite désormais davantage de créateurs d’entreprise à se poser la question : Quel accélérateur choisir ?

Tremplin Entreprises 2015 Co-organisé par le SENAT et l’ESSEC depuis 1999, Tremplin Entreprises est un concours national pour les entreprises innovantes animé par 25 partenaires experts du financement et de l’innovation. Les rencontres investisseurs – entrepreneurs de Tremplin Entreprises rassemblent chaque année au Sénat les acteurs du capital risque et du financement de l’entreprise innovante qui viennent découvrir les 30 lauréats sélectionnés par notre comité de sélection dans le cadre d’un concours national. Un événement plébiscité par les précédents lauréats

Start-up : le TOP des incubateurs et accélérateurs à Paris "Les chocs culturels stimulent la créativité ", disait Lindsay Owen-Jones, l'ancien président du groupe L'Oréal. Ça tombe bien, sous l'impulsion de ­Xavier Niel, PDG du groupe Iliad, maison mère de Free, un millier de start-up ­devraient s'installer fin 2016 sur les 30 000 m2 de la Halle Freyssinet (anciennes Messageries de la gare d'Austerlitz) dans le 13e arrondissement de Paris. Un projet pharaonique, fer de lance de la politique " innovation " made in Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique, qui veut faire de Paris une " capitale numérique " au même titre que Londres ou San Francisco. Mais dans cette quête de l'innovation, deux écoles s'opposent. Le gouvernement veut développer, dès la fin de l'année, des "quartiers numériques" dans les grandes villes qui fédéreront start-up, centres de recherche et universités.

Ce jour où il y aura plus d'incubateurs et d'accélérateurs que de startups La situation est encourageante, tout l’écosystème d’accompagnement se bouscule pour apporter les meilleurs services aux startups en pleine croissance. Pourtant bien souvent, il s’agit aussi (avant tout ?) d’un business rentable pour les acteurs privés et les acteurs publics du développement économique… Les dispositifs de d’accompagnement ou de financement n’ont jamais été aussi nombreux. Les incubateurs et les accélérateurs fleurissent à Paris et dans la France entière.

Investisseurs Deux partenaires financiers, spécialisés en capital d'amorcage, ont apporté leur soutien à SYMBIOFI et ont été présents au capital de la société. Inovam Fruit d'un partenariat public - privé, Inovam est un fonds d'amorçage et de capital risque dont la gestion a été confiée à l'Institut Régional de Développement (IRD). Inovam a pour objet de réaliser des opérations de haut de bilan minoritaires concourant à la création d'entreprises relevant des NTIC, de l'électronique, des biotechnologies ou dont l'activité est liée aux technologies et au progrès scientifique. Il intervient à hauteur de 50 K€ à 200 K€, pour un premier investissement. Groupe Finorpa

Orange lance son accélérateur de start-up en France L'accompagnement des start-ups est clairement au coeur des stratégies des pouvoirs publics mais surtout des géants des TIC. Outre l'effet positif sur l'image, l'idée est bien de soutenir des pépites qui viendront à terme alimenter l'éco-système d'un éditeur, d'un opérateur. On connaissait le programme BizSpark de Microsoft, cette fois c'est Orange qui intensifie la présence d'Orange Fab. Après un lancement dans la Silicon Valley, l'opérateur historique décline son incubateur en France, en Pologne et en Asie du Sud-Est.

Xavier Niel va bien racheter la Halle Freyssinet pour en faire un temple numérique Dans le petit monde du numérique français, c'est un secret de Polichinelle, déjà ébruité par le Monde. Le projet de grand incubateur numérique à la Halle Freyssinet, dans le 13e arrondissement de Paris, sera financé en grande partie par Xavier Niel. Contacté par Challenges, le fondateur de Free, prudent, dit n'avoir "aucun projet abouti" en ce sens. Mais plusieurs sources, à la ville de Paris et à Bercy notamment, nous l'ont confirmé. Les détails restent à finaliser, pour une annonce officielle qui pourrait intervenir d'ici le mois de juillet. L'investissement est très important. #Pitch : Comment mettre toutes les chances de son côté et convaincre un investisseur Pour réussir à séduire les journalistes, les potentiels futurs clients, mais surtout les investisseurs, l’exercice du pitch est un passage obligé pour tous les entrepreneurs qui se lancent. Souvent très court, ce moment permet d’exposer son projet et de convaincre sur son potentiel. Alors comment faire pour atteindre le plus de monde possible en si peu de temps et devant un public inconnu ? Cette infographie réalisée par le magazine Fortune Pick, livre quelques astuces simples mais efficaces pour faire le pitch « idéal ».

Paris ou province: où monter sa start-up? - L'Express L'Entreprise Raphaël Lombard a fait partie de la délégation d'entrepreneurs français à Las Vegas, au dernier Consumer Electronic Show (CES). Un privilège réservé aux créateurs de start-up de Paris, ou des grandes villes françaises, labellisées "Métropole French Tech" ? Pas du tout. Sa start-up, Tapcards, dans l'univers de la photographie souvenir, il l'a mise sur pied à... Clermont-Ferrand. La preuve que l'implantation géographique de son entreprise ne passe pas obligatoirement par les grandes métropoles.

#Luxembourg : GGM Capital, un fonds d'investissement qui guette les startups françaises Les besoins de financement des startups sont grandissants, et certaines jeunes pousses n’arrivent pas à trouver les moyens souhaités en France. Il est alors possible de s’orienter vers des fonds situés à proximité de nos frontières avec des villes dynamiques comme Londres, Berlin ou encore le Luxembourg. Présentation du fonds GGM Capital, un fonds luxembourgeois qui n’hésite pas à jeter un oeil sur les pépites françaises. Entretien avec Pamela Grondin, Associate chez GGM Capital. Pouvez-vous présenter votre fonds?

Related: