background preloader

Les sections européennes ou de langues orientales en collège et lycée

Les sections européennes ou de langues orientales en collège et lycée
Les sections européennes ou de langues orientales sont ouvertes aux lycéens des voies générale, technologique et professionnelle. Ces sections ont pour objectif de favoriser la maîtrise avancée d'une langue vivante par les élèves et l'ouverture européenne et internationale des établissements. À qui sont-elles destinées ? Les sections européennes ou de langues orientales sont ouvertes à des élèves désireux d'approfondir leur maîtrise d'une langue vivante étrangère. Ces élèves motivés sont accueillis dès la seconde. À la rentrée scolaire 2015, près de 2 000 sections européennes ou de langues orientales de lycée étaient réparties sur tout le territoire. Particularités des enseignements Les enseignements dispensés dans ces sections reposent sur les programmes en vigueur. Des activités culturelles et d'échanges sont également organisées, visant à faire acquérir aux élèves une connaissance approfondie de la culture du ou des pays dans lesquels est parlée la langue de la section. Langues concernées

Réforme du collège : la fin des classes bilangues et européennes ? La réforme du collège a pour objectif de donner plus d'autonomie aux collèges, de libérer du temps pour des "enseignements pratiques interdisciplinaires". Il y a 8 thèmes possibles, mais aussi des contreparties qui déplaisent, notamment la suppression des classes bilangues et des sections européennes. La réforme du collège portée par la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, doit s'appliquer à la rentrée 2016. Elle a pour objectif de donner plus d'autonomie aux collèges, de libérer du temps pour des "enseignements pratiques interdisciplinaires". Développement durable, monde économique et professionnel, culture et création artistique... La fin des classes bilangues Le grand changement concerne la deuxième langue vivante. Réforme du collège : la fin des classes bilangues et européennes ?

Comenius : quand l'école s'ouvre à l'Europe | Agence Europe Ce programme fait partie intégrante du Programme pour l'Education et la Formation tout au long de la vie (2007-2013). Il est désormais remplacé par le programme Erasmus +. Le programme Comenius permet les échanges et la coopération entre les établissements scolaires en Europe, de la maternelle au lycée.L'objectif est de favoriser le développement personnel et les compétences, notamment linguistiques, tout en développant les notions de citoyenneté européenne et de multiculturalisme.Chaque année, en Europe, Comenius relie 11.000 établissements, 100.000 enseignants et 750.000 élèves. Une gamme d'activités à exploiter Comenius donne aux établissements scolaires la possibilité d'entreprendre des projets européens qui enrichiront leur activité pédagogique quotidienne. Et des programmes complémentaires à associer Appel à propositions 2013L'appel à propositions 2013 a été publié. Génération Erasmus - Claudia - Comenius élève Publications Dépliant Erasmus Plus - septembre 2013 Tous les téléchargements

Réforme du collège : la fin des classes européennes suscite la discorde La réforme du collège, qui entrera en vigueur à la rentrée 2016, n'est pas prête de faire consensus. Objet de la critique, la suppression annoncée des classes européennes, sections d'excellence dans l'apprentissage des langues vivantes. Dans ces classes, les élèves apprennent les langues vivantes de manière intensive, dès la sixième et certains autres cours peuvent être dispensés en anglais ou une autre langue qu'ils ont choisie. La réforme aura pour conséquence la disparition de nombreuses classes bi-langues Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre Facebook Twitter Linkedin L'ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault a exprimé son "inquiétude" concernant l'apprentissage de la langue allemande dans une lettre à la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem. Appel à la grève le 19 mai Une intersyndicale FSU, FO, SNALC, CGT et Sud appelle les enseignants à la grève le 19 mai contre la réforme du collège, selon un communiqué du Syndicat national des lycées et collèges.

Collège COBERGHER - Accueil L'enseignement des langues étrangères en France, L'apprentissage des langues étrangères n'est pas un but en soi mais un vecteur au service de l'accès à la culture qu'elles véhiculent et à la mobilité dans une Europe sans frontière. Aussi l'enseignement des langues vivantes ne saurait être une discipline comme les autres, cantonnée à la seule transmission de savoirs langagiers. Lieu privilégié du contact interculturel, il doit nécessairement être complété par des expériences et des savoirs culturels. - au niveau individuel, il s'agit de promouvoir une ouverture culturelle et une approche de l'altérité, mais aussi de faciliter l'insertion professionnelle des jeunes en améliorant leurs compétences linguistiques ; - au niveau institutionnel, il s'agit de contribuer à la création d'une citoyenneté démocratique européenne et de renforcer en retour la diffusion de la langue et de la culture françaises chez nos partenaires. 1. L'Europe du libre-échange est un espace de communication et de mobilité. 2. (1) Réagir à la prédominance de l'anglais

Activités de classe pour la DP3 L'option DP3 (découverte professionnelle 3 heures) propose aux élèves des classes de 3eme une approche du monde professionnel par une découverte des métiers, du fonctionnement de l'entreprise et de son environnement économique et social. À ce titre, l'option participe du PDMF (parcours de découverte des métiers et des formations). Méthodologie Les compétences et connaissances sont construites à partir d’expériences concrètes réalisées par les collégiens. Les notions théoriques sont présentées de la manière la plus concrète possible. Les types d’activité seront variés : recherche d’informations, analyse de documents, intervention de professionnels, visites ou séquences d’observation en entreprise ou dans un établissement de formation, mise en commun d’expériences personnelles, analyse de parcours… Séquences pédagogiques Les enseignants doivent guider les élèves dans leur découverte des métiers, des organisations et des formations.

Le facteur de l’âge dans l’acquisition d’une L2 : remarques préliminaires Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. ARABSKI, J. 1999. Neuroatonomical perspective of age in L2 acquisition. BIALYSTOK, E. 1997. BIALYSTOK, E. & K. BIALYSTOK, E. & K. BIRDSONG, D. 1992. BIRDSONG, D. 2002. BLEY-VROMAN, R.W. 1989. BONGAERTS, T. 1999. BONGAERTS, T., S. BONGAERTS, T., B. BONGAERTS, T., C. BRUHN DE GARAVITO, J.L.S. 1999. COOK, V. 1995. COOK, V. & M. CURTISS, S. 1977. CURTISS, S. 1988. DEKEYSER, R.M. 2000.

Wenceslas Cobergher Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Wenceslas Cobergher Portrait de Wenceslas Cobergher Biographie[modifier | modifier le code] En tant qu’architecte-ingénieur à la Cour de Bruxelles (1605), il intervient régulièrement dans les châteaux ducaux, autant à Bruxelles qu’à Tervueren ou à Mariemont. Soucieux de plaire à la très catholique Isabelle, il prête ses services à la construction de nombreux édifices religieux dont elle soutient la fondation. Les Dunkerquois se souviendront de lui pour avoir réussi à transformer des marécages en pâturages, les moëres, situés à cheval sur la frontière franco-belge actuelle, entre Furnes et Bergues-Saint-Winoc. Soucieux de lutter contre la rapacité des usuriers, Cobergher importe chez nous le concept italien des monte di pieta – littéralement crédit de pitié et non mont de piété - et développe le prêt sur gage aux plus démunis, à faible taux d’intérêt ou gratuit, tel qu’il a été inventé par un franciscain de Pérouse, Michele Carcano (1462). P.

L’enseignement des langues et cultures étrangères à l’école primaire : un exemple d’utilisation de document authentique multimédia 1L’enseignement des langues et cultures étrangères à l’école primaire est un enjeu affiché des pouvoirs publics français. Nous rappellerons brièvement les différentes étapes qui ont jalonné la mise en place de cette discipline dans le système scolaire français. Nous insisterons particulièrement sur les méthodologies dont se sont réclamés les différents arrêtés ministériels en montrant que toutefois les moyens de leur application ne les ont pas toujours accompagnées. Pour illustrer nos propos, nous évoquerons les moyens réels proposés aux enseignants ainsi que certaines réalités observées empruntées à la formation des professeurs des écoles de l’académie de Midi-Pyrénées. 2Aujourd’hui, le dossier des langues étrangères est officiellement installé à l’école primaire, grâce à un intérêt croissant affiché par tous les partenaires : politiques, institutionnels, enseignants, parents d’élèves et apprenants. 9Ces apports reflètent l’évolution méthodologique de la didactique au XXème siècle.

École élémentaire et enseignement des langues 1L’histoire de l’enseignement des langues étrangères à l’école primaire est relativement courte et récente, mais mon propos n’est pas ici de faire un historique de la question. Simplement disons que le démarrage institutionnel quelque peu significatif date d’un peu plus d’une quinzaine d’années, avec l’EPLV (expérimentation contrôlée de l’enseignement d’une langue vivante étrangère à l’école primaire) et qu’au cours de cette courte période, les péripéties de toutes natures n’ont pas manqué, dues tout à la fois à des résistances profondes de type sociopolitique et culturel, (traditions de jacobinisme, de nationalisme monolingue, de centralisme du ministère de l’éducation) et à des carences institutionnelles notables : absence d’objectifs clairs, (on est allé de l’initiation au pré - apprentissage (?) en passant par la sensibilisation ) et impréparation totale au niveau de la formation des maîtres. 5De plus et c’est nouveau, ces textes s’appliquent pour tout le monde.

Enquête : L'apprentissage des langues reste difficile en France L’Association des parents d'élèves de l'enseignement libre (Apel) a missionné Opinionway pour effectuer un sondage auprès de 597 parents d’élèves scolarisés de la maternelle au lycée et de 548 enseignants exerçant leur activité dans ces mêmes niveaux. Objectif : définir ce que pensent les parents et les enseignants européens de l’apprentissage des langues à l’école. Résultat : « Peut mieux faire. » « Atout dans la vie professionnelle pour 97 % des parents d’enfants scolarisés (dont 61 % qui estiment que c’est tout à fait le cas) et 99 % des enseignants (81 % tout à fait), la maitrise d’une langue étrangère est aussi une « chance » (respectivement 97 % et 98 %), « valorisant » (94 % et 98 %) ou encore un « plaisir » (83 % et 89 %) », révèle tout d’abord l’enquête d’Opinioway. Toutefois, l’acquisition d’une langue étrangère reste difficile pour 78 % des parents et des enseignants. Comment améliorer l’apprentissage des langues étrangères en France ? ¤ Une 2e langue vivante dès la 5e

Éducation : Une 2e langue vivante dès la 5e La grande réforme du collège est arrivée ! Au programme : l’introduction d’une 2e langue vivante dès la 5e et l’autonomie laissée à chaque établissement de fixer 20 % de son emploi du temps. En 2016, le collège changera de visage. Une deuxième langue vivante dès la 5e Les petits Français pallieront-ils leurs lacunes en langues vivantes ? La rédaction d’Intellego vous recommande également ¤ Comment progresser en anglais ? Marie - © www.intellego.fr 2015 10 Trucs et astuces pour apprendre une langue - Babbel.com Matthew Youlden parle neuf langues couramment, et en comprend douze de plus. Nous partageons un même bureau à Berlin, et je l’entends constamment passer d’une langue à l’autre, tel un caméléon qui change de couleur. À dire vrai, j’ai même mis un certain temps à réaliser qu’il était anglais. Lorsque j’ai confié à Matthew les difficultés que je rencontre pour apprendre ne serait-ce qu’une deuxième langue, il m’a donné quelques conseils. Cela peut sembler évident, mais si vous n’avez pas une bonne raison d’apprendre une langue, vous aurez moins de chances de rester motivé sur le long terme. Vous vous êtes engagé, très bien. Atteindre un tel objectif dans un court délai permet de rester motivé et de continuer à pratiquer : « Je garde toujours à l’esprit qu’adapter ma propre mentalité à celle des gens de langue maternelle est la clé du succès. Faites preuve de créativité dans l’utilisation de vos connaissances ! Avant de savoir dessiner, il faut apprendre à regarder. (Bonus) DÉTENDEZ-VOUS !

Related: