background preloader

Sandy Skoglund Art Site

Sandy Skoglund Art Site

El Lissitzky (1890-1941) El (Elizar or Lazar or Eliezer) Marcovich Lissitzky was a designer, typographer, artist, photographer, architect, and teacher (among other jobs). He had a great influence on the design work from the Bauhaus and De Stijl movements, and on modern commercial art and design. Here we present in full one of his great books, as well as other examples of his work in various media. In addition, we present art from other Suprematist painters, especially Kasimir Malevich. Some other El Lissitzky on the Internet Some El Lissitzky books Camilla Gray, The Russian Experiment in Art 1863-1922, revised and enlarged edition by Marian Burleigh-Motley, copyright 1962, 1986, Thames and Hudson, Ltd., London, LC 86-50219, ISBN 0-500-20207-9, pb.

Ver más Ya.com Shop Welcome to JR's shop. You will find lithographs, posters and books, to learn more about JR and his projects. Ruth Asawa SYSTAIME Bernd and Hilla Becher: Landscape/Typology Bernd and Hilla Becher: Landscape/Typology May 21–August 25, 2008 The Edward Steichen Photography Galleries, third floor View related events The German artists Bernd and Hilla Becher, who began working together in 1959 and married in 1961, are best known for their "typologies"—grids of black-and-white photographs of variant examples of a single type of industrial structure. Organized by Peter Galassi, Chief Curator of Photography. Bernd and Hilla Becher. If you are interested in reproducing images from The Museum of Modern Art web site, please visit the Image Permissions page (www.moma.org/permissions). © Copyright 2011 The Museum of Modern Art

kbx< Kobas + Laksa > François Morellet Oeuvres Les débuts François Morellet commence par de la peinture figurative avant de passer à l’abstraction géométrique. 1952 – Premiers systèmes Les œuvres de François Morellet sont exécutés d’après un système : chaque choix est défini par un principe établi par avance. Ces systèmes rappellent les structures proposées par l’Oulipo (Ouvroir de Littérature Potentielle) et décrites par Raymond Queneau : « Quel est le but de nos travaux ? Par la suite, François Morellet va continuer à utiliser des systèmes basés sur un univers mathématique. "6 répartitions aléatoires de 4 carrés noirs et blancs d’après les chiffres", 1958, Centre Pompidou "Sphère trame", 1962 "Violet, bleu, vert, jaune, orange, rouge", 1953 Centre Pompidou "Hexagones à côtés bleus et verts", 1953, Centre Pompidou "4 panneaux avec 4 rythmes d’éclairage interférents", 1963 Le GRAV : Joël Stein, Julio Le Parc, Jean-Pierre Yvaral, Lélia Mordoch, Francisco Sobrino, Anne Passeron, Horacio Garcia Rossi et François Morellet 1963 – Néons

deleuze Il y aura probablement une vingtaine de nouvelles transcriptions cette année ainsi que des "évènements" auxquels nous n'osons même pas penser aujourd'hui, évènements qui-nous l'espérons- auront pour tâche de nous (re)-plonger dans l'atmosphère des mardi matins qui ont illuminés notre jeunesse des années 1970 à la fin du dernier cours en 1987. Ce serait un moyen, à nous, d'innover et de créer le réel, de participer à une pluralité de mondes constitués de singularités et d'évènements. La Pensée-Deleuze est aussi cet acte de résistance. Dans la régression politique généralisée qui nous enserre, entre la Bêtise suffocante et la Servitude volontaire de la majorité grégaire, la tentative de création d'un espace diagonal, tout simplement la tentative de penser est déjà, en soi, une esquisse d'échappement. C'est dans la création de micro-mondes non hiérarchisés et anti-autoritaires que ce site vient s'inscrire comme un acte mineur, un acte mineur de résistance. Big SysOp.

Breton Telle est l'ambition de ce site entièrement gratuit constitué à partir de la collection qu'André Breton a rassemblée tout au long de sa vie. Cette collection d'environ 15 000 objets (œuvres ou documents), dispersée en 2003, n'a donc pas totalement disparu puisque vous pourrez petit à petit la découvrir dans son intégralité, chose tout simplement impossible du temps de la rue Fontaine. Administré sous la responsabilité de l'Association Atelier André Breton, présidée par Aube Breton-Elléouët, la fille du poète, le site se présente aujourd'hui sous la forme d'une base de données évolutive qui, grâce à la technologie wiki, permet à tout un chacun de l'enrichir à tout moment et partout dans le monde. À vous de compléter les informations par vos propres connaissances du surréalisme, de l'art populaire, des arts graphiques ou premiers, etc. Toutes les données sont indexées selon plusieurs points d'entrée. Mais des renvois sont toujours nécessaires. Bonne visite !

Archive | Keith Arnatt Keith Arnatt The Photographers’ Gallery, London, UK By the time, in the early 1970s, that Keith Arnatt stopped calling himself an artist and allowed that photography had more than a documentary relation to his practice, he had already established the act of vanishing as key to his modest and absurd twist on Conceptual tropes. In his ‘Earth Plug’ series (1967–8) he excised tidy chunks of turf, lined them with fibreglass and slotted them neatly back in the ground. In ‘Self Burial (Television Interference Project)’ (1969) he was photographed nine times as he apparently sank, feet first and stony-faced, into the earth. At the same time, with their deadpan take on the linguistic concerns of the era, his textual works explored the paradoxes of self-assertion, asking Is it possible for me to do nothing as my contribution to this exhibition? Brian Dillon

Man Ray ARNAUD COHEN / RUINS OF NOW Posted by julcrenn on 3 janvier 2012 · Poster un commentaire Exposition Arnaud Cohen galerie Laure Roynette Qu’est-ce que le destin, si ce n’est la densité de l’enfance ? Rainer Maria Rilke, Elégies de Duino (1922) La galerie Laure Roynette présente la première exposition monographique d’Arnaud Cohen (né en 1968 à Paris) dans ses murs. Alors que nous ne sommes pas encore entrés dans la galerie, le ton est donné : Pay Now, Buy Later, Tout Doit Disparaître. Dans la première salle de la galerie sont présentées Remains of The Day (2011), trois photographies de Black Coke Down in Fall (2009) et Egyptian Boxes (2011). Les photographies font écho aux sculptures, puisqu’elles viennent témoigner d’une œuvre installée sur l’île de l’artiste, Black Coke Down (2010), une bouteille de Coca-Cola® noire, couchée sur le sol, partiellement enfouie dans les feuilles tombées, comme un résidu d’une époque. Julie Crenn Plus d’informations sur l’exposition :

Related:  photo | artists #2ARTSite de gensartist webkaragual