background preloader

Peut-on copier en toute L-égalité ?

Peut-on copier en toute L-égalité ?
A l’instar de ce qui va suivre je dois le titre de cet article à ma collègue Anne Sophie Domenc qui a assuré l’essentiel de la préparation et du suivi de la copy party qui va, comme je vous l’avais annoncé il y a quelques mois, se dérouler au lycée, ce vendredi. J’en profite, par ailleurs, pour remercier, en notre nom, Olivier Ertzscheid, Lionel Maurel et Silvère Mercier pour la disponibilité et l’attention dont ils nous ont fait la sympathie. Nous savons l’intérêt qu’ils portent à cet événement qui constitue tout de même une première et, au delà du clin d’oeil, pour sa dimension pédagogique dans le contexte spécifique d’un lycée. Point sur lequel je vais concentrer l’essentiel de mon propos. Creative Commons Licence photo credit : Geoffrey Dorne Nous avons mis en oeuvre ce projet dans le cadre de l’option littérature et société de seconde avec un groupe de 22 élèves, à raison de 2 heures par semaine sur une séquence de 9 séances. Related:  Le principe de la copy party

Ce soir, dormez dans un hôtel de qualité, réservez en dernière minute au meilleur prix. > Hoteltonight.fr Le calendrier de l’Avent du domaine public par SavoirsCom1 Le collectif SavoirsCom1 dont je fais partie à le plaisir de vous présenter le calendrier de l’Avent du Domaine Public 2013 SavoirsCom1 vous propose de découvrir chaque jour de décembre un-e créateur-trice dont les ouvrages rejoindront dès l’an prochain nos biens communs de la connaissance. Chaque jour, une nouvelle raison de se réjouir car des oeuvres permettront -et ce, dès le nouvel an- à l’ensemble des humain-e-s de se cultiver, s’éduquer, se faire rêver s’enrichir ou s’inspirer en toute liberté. Chaque jour, une oeuvre ou un auteur s’offre à vous… N’hésitez pas à la partager. Bravo aux membres de SavoirsCom1 qui se mobilisent autour de ce projet ! Lionel Maurel précise le dispositif: Auteur : Silvae (1102 Posts) Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. This work, unless otherwise expressly stated, is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 France License. About Silvère Mercier

And the winner is ... Copy Party ! Je suis actuellement en déplacement. Quand ce billet paraîtra, la nouvelle sera officielle : la copy-party a remporté le 1er prix (ex-aequo avec "la petite bibliothèque ronde") du salon I-Expo dans la catégorie "documentation et bibliothèque du futur". <hurlement de joie> Hip hip hip ... Ce sont les deux papas et camarades Lionel Maurel (calimaq) et Silvère Mercier (bibliobsession) qui sont allés défendre l'initiative devant le jury. Mais la copy-party est une initiative qui a, bien avant ce prix, été assez unanimement saluée par différents observateurs comme une étape importante de l'avenir des bibliothèques. Mais la prise de risque sur l'idée même et l'organisation de ladite copy-party était assez élevée, à la fois pour ses initiateurs et concepteurs, ainsi que pour la bibliothèque qui a décidé de jouer le jeu. Ce prix vient donc s'ajouter à la reconnaissance médiatique et "scientifique" dont avait déjà bénéficié l'opération. Mais le boulot continue.

De l’importance du copier-coller dans la recherche d’information | Vous le savez, nous avons organisé avec Lionel Maurel et Olivier Ertzscheid la première copyparty de l’univers. Il s’agissait à travers cet évènement de faire comprendre l’importance des pratiques de copie et surtout leur légalité pour un usage personnel, dans certaines conditions. Nous aurons le plaisir de défendre notre candidature à l’occasion du prochain salon I-expo où nous sommes très fiers d’avoir été nominés pour le Trophée Documentation et Bibliothèque du futur ! Trop souvent envisagée à travers le côté obscur de la force : le plagiat, la copie est dévalorisée et synonyme d’une pratique paresseuse. Il n’est pas rare qu’elle soit interdite, en particulier dans le secteur de l’Éducation…Pourtant il s’agit d’une des composantes essentielles d’ appropriation de l’information aujourd’hui. Nicole Boubée, du LERASS – Laboratoire d’etudes et de recherches appliquees en sciences sociales l’a montré en 2008 dans un article en accès libre. La copie est partie prenante d’un processus

Copie privée des livres droit de prêt en bibliothèque Un titre qui doit vous interpeller : Copie privée, droit de prêt en bibliothèque : vous payez, nous ne touchons pas un centime. Un sous-titre chargé d'orienter vers les conséquences : Quand la France organise la marginalisation des écrivains indépendants. Un auteur vraiment indépendant : Stéphane Ternoise. Un ebook court mais très précis, vendu à tarif décent, 1 euro 99. - Présentation - La rémunération pour copie privée, officiellement - La répartition de la rémunération pour copie privée - La SOFIA - Le droit de prêt - Les parlementaires - Un avocat, peut-être... - Un débat, au moins (...) Les consommateurs comme les fabricants considèrent "souvent" qu’ils payent trop cher pour le droit de copie privée, même sur des supports qu’ils utilisent pour la copie de leurs propres données. Le droit de prêt, c'est la loi du 18 juin 2003 qui l’a organisé en France en créant un droit à rémunération pour l’auteur au titre du prêt de ses livres dans les bibliothèques.

L’Observatoire des filles 8-13 ans : construction de la personnalité et apprentissage de la féminité A l’occasion du lancement de sa nouvelle formule, le magazine Julie, dédiée aux filles de 8 à 13 ans, a voulu mieux les connaître en lançant l’Observatoire des petites filles. Plus de 400 fillettes ont complété le questionnaire auto-administré qui se trouvait dans le numéro de janvier 2011. L’enseignement majeur de cette enquête ? La préadolescence, qui n’existait pas il y a une dizaine d’années, est devenue une tranche de vie à part entière, avec ses codes et ses préoccupations spécifiques. - Vive l es copines : le cercle amical est essentiel pour les préadolescentes. Entre 8 et 13 ans, la construction de la personnalité passe par le cercle amical, sorte de deuxième famille… que l’on a choisie ! S’intégrer à un groupe d’amies qui leur ressemble leur permet à la fois de s’émanciper peu à peu du cocon familial et de construire leur personnalité, par opposition avec les tribus auxquelles elles ne veulent pas ressembler. - La préadolescence est aussi l’âge des premiers émois amoureux.

L’Open Data, la participation citoyenne par les données L’Open Data est une véritable lame de fond qui traverse la sphère numérique depuis plusieurs années. Selon la définition qu’en donne Wikipedia, « une donnée ouverte (en anglais open data) est une information publique brute, qui a vocation à être librement accessible et réutilisable. La philosophie pratique de l'open data préconise une libre disponibilité pour tous et chacun, sans restriction de copyright, brevets ou d'autres mécanismes de contrôle. ». Cette philosophie nouvelle, qui s’inscrit dans un vaste mouvement de transparence et de participation citoyenne, prône la liberté d’utiliser, de réutiliser, de redistribuer plus ou moins librement des données originales, qu’il s’agisse d’œuvres artistiques, littéraires, de données scientifiques, géographiques ou gouvernementales. Cette réalité trouve un écho assez large et positif chez le citoyen, avide d’e-démocratie, et reçoit depuis plusieurs années l’aval du monde politique.

La première #copyparty dans un lycée a eu lieu ! Vous souvenez-vous de la première #copyparty intersidérale ? Organisée à la Bibliothèque Universitaire de la Roche-Sur-Yon, elle proposait aux participants de copier pour leur usage privé n’importe quel document de a bibliothèque, en s’appuyant sur l’article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, à condition de le faire avec ses propres moyens de copie et sans briser de DRM, en toute légalité, tout simplement. Attentifs aux usages et aux enjeux soulevés par la copie, nous avions été récompensés par le prix Bibliothèque et documentation du futur pour cette initiative, avec Lionel Maurel, Olivier Ertzscheid et votre serviteur. Nous sommes donc particulièrement fiers de vous dire aujourd’hui qu’une #copyparty a eu lieu dans un lycée, le Lycée Rabelais en Vendée. Concrètement, quel a été le dispositif pédagogique ? Voici le livret explicatif, je le trouve particulièrement bien fait : Voyez aussi ce certificat d’engagement a signer par les élèves : Voici le retour de Gildas Dimier :

TICMooc | Un Mooc pour intégrer les TICE dans sa classe. Les inscriptions pour ce Mooc seront ouvertes à la mi mai 2014. Pourquoi TICMooc? L’idée de ce TICMooc est née au sein même de mon école à l’issue d’une réunion de concertation avec mes collègues, où, discutant de la place des TICE dans la classe, je faisais le constat que l’équation -une salle de classe, un groupe-classe, un enseignant, un programme à transmettre, était bien peu favorable à l’arrivée des nouveaux outils de communication dans l’enseignement. L’équipe d’animation du TICMooc est actuellement composée d’une quinzaine de personnes : enseignants du primaire et du secondaire, du privé et du public, de France et de Québec, des spécialistes de la formation et du e-learning, d’IEN… Si vous souhaitez nous rejoindre et partager activement votre expérience, contactez-nous en complétant le forumaire au bas de cette page. Jean-Michel Robineau. (Illustration de l’en-tête: image libre de droit venant de Photos Libres)

Bernard Heger (Simavelec) sur la copie privée, « leur débat n'est pas sain » Après la démission des industriels de la Commission copie privée, Bernard Heger, délégué général du SIMAVELEC (Samsung, Sony, LG, Panasonic, Philips, Loewe, etc.) a bien répondu à nos questions sur le débat. La quasi-totalité du collège des industriels, exception faite de la Fédération française des télécoms, a démissionné cette semaine de la commission copie privée. En face, les ayants droit se sont indignés de ce départ, évoquent des manœuvres d’obstruction et les accusent de désinformation. Ils estiment en outre que le départ de ces cinq syndicats est sans effet sur la suite des débats. Les 12 ayants droit estiment que malgré votre démission, les travaux peuvent continuer en commission copie privée. Avant, le fond était mauvais, mais la forme était respectée. Avez-vous un retour du ministère de la Culture ou de Bercy depuis votre démission ? Aucun retour. En Espagne, la RCP a été rabaissée à 5 millions d'euros, mais le prix des supports n’a pas bougé.

Le réseau social (numérique), une entrée par le soi, pas par le groupe, opposition Les applications informatiques pour mettre en place des réseaux sociaux numériques se multiplient sous des formes variées. Si les plus connues sont en haut de l’affiche, moins connues sont de nombreuses initiatives type Ning, Yammer, Beebac, etc…. et tant d’autres qui parfois même sont intégrées à des dispositifs ou des outils plus génériques. Quelle est donc la particularité essentielle de ces types d’applications : le SOI. Depuis bien longtemps de nombreuses applications informatiques destinées à des collectifs sont centrées sur les groupes constitués (la classe, le projet, le lieu géographique, le contenu de travail etc…) On peut observer cela au travers d’application de type LMS comme Moodle ou Claroline et leurs dérivés. Si l’on regarde, dans le monde scolaire, nombre d’ENT ou encore des applications comme le Webclasseur par exemple, on retrouve cette modalité d’entrée dans l’usage fondée sur le groupe constitué. A suivre et à débattre

Biens Communs Une copy party en lycée Le 7 Mars 2012, à La Roche sur Yon avait eu lieu la première copy party en bibliothèque universitaire. Le concept même de copy party été né de la réflexion sur le droit de copie privée de deux bibliothécaires Lionel Maurel et Silvère Mercier : « Puisque les bibliothèques peuvent prouver la licéité des sources, la notion de copie privée peut s’appliquer à la copie par les usagers d’œuvres acquises par la bibliothèque elle même. » Une première copy-party organisée par Olivier Ertzscheid, a eu lieu sur le campus de l’Université de Nantes à La Roche sur Yon, le 7 mars 2012.Les CDI ont eux aussi la même spécificité d’acquisition d’œuvres légales à partager ; ce qui a été fait en bibliothèque universitaire peut être appliqué au CDI. Voilà qui est fait. Peut-on copier en toute L-égalité ? La première #copyparty dans un lycée a eu lieu ! Rappel Copy Party : le 7 Mars 2012, La Roche sur Yon Brève de Docs pour docs du 18 février 2012. Mise à jour 12 décembre 2012 Peut-on copier en toute L-égalité ?

La curation avec des lycéens : Réaliser une revue de presse avec Flipboard La séquence présentée a été réalisée dans le cadre du Mooc DocTice organisé par l’académie de Besançon. Lors de ce Mooc, plusieurs thèmes de travail ont été proposés dont celui de la curation. Le groupe de formation nous a accordé l’autorisation de publier leurs travaux. Nous les en remercions vivement. L’éducation aux médias, menée par le professeur documentaliste en collaboration avec les enseignants disciplinaires, offre à l’élève la possibilité de comprendre les mécanismes de la construction de l’information mais aussi les enjeux et la place des médias dans la société actuelle. Dans le cadre du MoocDoctice, initié par le groupe doctice de l’académie de Besançon, nous nous sommes interrogées sur la manière dont la revue de presse numérique pouvait répondre à ces problématiques. De cette manière, nous avons choisi de mener auprès des élèves une démarche innovante, par le biais du processus de curation. Référent Cadre Domaine de compétences et capacités du B2i : Descriptif

Related: