background preloader

Communication de crise : le cas de Quick après le décès d’un adolescent - mathildeheureuse sur LePost.fr (19:51)

Communication de crise : le cas de Quick après le décès d’un adolescent - mathildeheureuse sur LePost.fr (19:51)
En entendant parler de cette affaire tous azimuts, j’ai voulu m’intéresser à cette gestion de crise et étudier le cas Quick. Rappelons d’abord la définition d’une crise. Selon Le Petit Robert, une crise est une « phase grave dans l’évolution des choses, des événements et des idées caractérisée par un changement subit et généralement décisif ». En d’autres termes, c’est un évènement inattendu mettant en péril l’existence ou la réputation d’une organisation. Mon billet sera construit de la manière suivante. Les faits Une famille prend son repas vendredi soir (le 21 janvier 2011) dans un restaurant de l’enseigne de restauration rapide, situé dans la zone commerciale Cap Sud, sur la nationale 7 en périphérie d’Avignon. Evidemment, le fait divers a été repris dans tous les médias : presse écrite (France Soir, Libération, Le Parisien etc), radio (RTL, BFM, France Inter etc), télévision (TF1, BFM TV, Canal + etc), agence (AFP). Conséquences Réactions de Quick Analyse de la gestion de crise

Quick de Belleville: Des souris grignotent l'image de la marque «Chez nous, c'est l'égout». Le slogan de Quick en prend pour son grade sur Internet. Depuis la publication, lundi soir, d'une photo de plusieurs souris prise dans le restaurant Quick de Belleville à Paris, les internautes ont la dent dure envers l’enseigne de fastfood. Une indigestion de souris qui s'exprime jusque sur la page Facebook de Quick, où la chaîne de restaurant fait profil bas et ressort à l’envi le communiqué officiel, à chaque nouvelle publication faisant référence aux souris bellevilloises. Problème réel et récurrent On peut ainsi y lire que «France Quick regrette la présence inopinée de rongeurs dans son restaurant Quick de Belleville (20e arrondissement).» Le restaurant insiste également sur le fait qu'«un passage supplémentaire a été immédiatement demandé par la direction». La visite précédente dans ce restaurant datait du 27 février, précise par ailleurs le groupe Quick sur sa page Facebook. Vidéos sur Internet Reste que Quick se serait bien passé de cette publicité.

QUICK, bientôt un cas d’école de eReputation négative et de mauvaise gestion du community management? La situation rencontrée ce week end avec l’annonce du décès d’un adolescent et le rapport éventuel avec ce qu’il aurait consommé dans un Fast-Food Quick est un nouvel exemple de l’impact du web en temps réel sur l’image d’une marque. Si l’équipe de communication sera certainement sur le pont lundi matin, il sera très intéressant d’observer la démarche qui sera adoptée ou nom par la marque sur le web et les réseaux sociaux. Car si les premiers impacts de cette affaire sur l’eReputation de Quick ne se sont pas faits attendre, on ne peut pas dire que l’entreprise fasse preuve ces derniers temps d’une gestion exemplaire de ses communautés web si l’on en juge par le contenu de sa page Facebook. En effet, à la lecture de cette page Facebook, on peut se demander s’il y a un pilote dans l’avion. Lorsque des critiques sont émises sur le Quick d’une ville et de son directeur, aucune réaction ni aucune question ne sont posées par Quick: Bien sûr, nous ne leur souhaitons pas. A suivre donc… Like this:

Devenir leader à la place du leader : Quick, vingt années dans la peau d'un challenger D'un côté 319 restaurants. De l'autre 981. Depuis plus de vingt ans, le Belge Quick et l'Américain McDonald's s'affrontent sur le marché français de la restauration rapide. Un affrontement qui est devenu depuis 1997 un face à face. Après avoir absorbé les restaurants Freetime, le groupe belge a bouclé il y a six ans le rachat du réseau Burger King France. Quick est aujourd'hui le challenger unique de McDonald's avec 26,5 % de part de marché en France. La stratégie du challenger est un art consommé pour le groupe belge. Mais ne cherchez pas cette culture européenne dans les noms des produits. Plutôt que d'entrer dans une guerre des prix ou des implantations sur les restaurants, Quick a fait le choix de se forger sa propre identité gustative. "Ce positionnement, qui est notre image de marque, nous l'adoptons sur tous les marchés où nous sommes présents, souligne Roland Higgins.

La saga Quick Succès d’une histoire européenne Quick, c’est une histoire de goût qui a su adapter le modèle de la restauration rapide américaine aux habitudes et aux goûts européens. Sa signature ? Des recettes et des restaurants qui se démarquent très tôt par la qualité des ingrédients et des aménagements, propres à la manière de consommer des Européens. Depuis 1971, Quick n’a cessé de se développer, de créer, d’inventer et d’innover, tout ce qui fait aujourd’hui la force de son identité. 40 ans de création au service du goût et de la qualité... Quick a façonné la restauration rapide telle qu’on la connaît aujourd’hui en Belgique et en France, en apportant variété et qualité à la carte traditionnelle du fast-food telle qu’elle existait dans les années 70 aux Etats-Unis. L’invention chez Quick est un savoir être précurseur ! Ces quelques pages proposent de faire un voyage passionnant au cœur de l’histoire de Quick. Quick en chiffres Chiffre d’affaires à la marque* : *Au 31/12/2010 Que la saga commence !

Related: