background preloader

A propos de l'enfant dysphasique et de l'enfant dyslexique

A propos de l'enfant dysphasique et de l'enfant dyslexique

Genedys: Origines cognitives, cérébrales et génétiques des troubles développementaux du langage sites institutionnels www.apedys.org/dyslexie/users_private/rhone/livretdinformationdyslexie.pdf Pirouette Editions - Livre didactique et éducatif - Outils pédagogiques inpes intégration scolaire des élèves dyslexiques Intégration scolaire des élèves dyslexiques : Propositions de l'Académie de Montpellier R. Cheminal, Centre de référence dans le diagnostic des troubles du langage oral et écrit, Service de neuropédiatrie, Hôpital Saint-Eloi, CRU 34295 Montpellier. C. Le 21 mars 2001, à la suite du rapport de Jean-Charles RINGARD et Florence VEBER (1), les troubles spécifiques du langage écrit ont été reconnus de manière officielle par la présentation d'un plan d'action des ministères de l'Education Nationale, de la Santé et du secrétariat d'état aux Handicapés. Un certain nombre d'enfants dyslexiques, porteurs de formes particulièrement sévères, souvent associées à d'autres troubles instrumentaux, mal compensées par des capacités intellectuelles limites, devront bénéficier d'une orientation vers des classes spécialisées de l'Education Nationale, éventuellement vers des établissements spécialisés. Un certain nombre de points théoriques doivent être pris en compte A-Législation : Organisation pratique

FicheDysgraphies (Les) Qu'est-ce que la dysgraphie? La dysgraphie est un trouble qui affecte l'écriture et son tracé (du grec dus- difficulté et graphein – écriture). L'écriture manuelle est soit trop lente, soit illisible, soit fatigante, demandant dans tous les cas un effort cognitif majeur. Le plus souvent la dysgraphie est isolée, sans déficit ni neurologique ni intellectuel, en l'absence de troubles psychologiques, chez un enfant évoluant dans un milieu socio-culturel normalement stimulant et suivant une scolarisation ordinaire. La dysgraphie peut parfois être secondaire à une pathologie neurologique présente dès la naissance ou évolutive. Elle s'intègre aux autres pathologies dys- auxquelles elle est fréquemment associée (dyslexie, dyspraxie, dysorthographie). Pourquoi ? L'écriture est une activité motrice fine complexe, de construction longue et difficile, dont la maîtrise demande plusieurs années pour tout enfant. Quels symptômes et quelles conséquences ? Quelques chiffres Traitement L'avenir

Troubles du langage 28-07-2010 /màj 15-02-2016 Difficiles à définir et à repérer, les troubles « dys » regroupent différentes difficultés de fonctionnement du système cognitif. Ils se confondent souvent avec les difficultés liées à l’apprentissage à l’école et sont donc fréquemment découverts dans ce cadre, au moment où l’enfant réalise ses premières acquisitions. La dysphasie s’applique à la parole La dyslexie à la lecture La dysgraphie à l’écriture et au dessin La dyscalculie au calcul La dyspraxie au geste La dysorthographie à l’orthographe Le déficit d’attention fait aussi partie de cette catégorie de troubles cognitifs « spécifiques » du langage et des apprentissages. On associe à ces troubles le terme « spécifique » pour indiquer qu’ils ne peuvent être expliqués ni par une déficience intellectuelle globale (retard mental), ni par un problème psychopathologique, ni par une anomalie anatomique de l'appareil phonatoire, ni par une altération sensorielle, ni par des facteurs socioculturels...

Related: