background preloader

Apple: Stratégie marketing d'innovation ou stratégie industrielle?

Apple: Stratégie marketing d'innovation ou stratégie industrielle?

Les stratégies commerciales et marketing d’Apple - Le Petit Journal de l'Economie Partager ! Le 9 septembre dernier, Apple a présenté ses nouveaux smartphones : l’Iphone 6 et l’Iphone 6+. Leur sortie a été précédée par une effervescence sur internet via les réseaux sociaux, les blogs, et les sites spécialisés, tel que Gentside. Ces téléphones ont suscité diverses spéculations sur les différents modèles proposés, les prix, et même les spécificités. Une des stratégies commerciales d’Apple est de laisser courir les rumeurs pour créer le buzz et ainsi susciter le désir des internautes. N’en demeure pas moins que la firme investit énormément en campagnes publicitaires. Le plus connu des slogans d’Apple est « Think different ». En 2002 « Think Different » devient « Switch ». Aujourd’hui elle met en exergue l’expérience utilisateur avec le slogan « Powerful » et la phrase associée « You’re more powerful than you think ». Apple, contrairement à ses concurrents de la téléphonie mobile, adopte une stratégie indifférenciée qui tend à ignorer tous les segments du marché.

Comment Apple a réduit la stratégie de Samsung en miettes ! Avec des résultats financiers catastrophiques, Samsung fait face à une concurrence violente sur le segment moyen et bas de gamme. Mais c’est du côté d’Apple qu’il faut chercher les causes d’une telle débâcle. C’est dans une ambiance morose que la direction de Samsung a annoncé cette semaine de bien mauvais résultats financiers. Avec un bénéfice net en chute de près de 50 % d’une année à l’autre, le géant coréen navigue en plein cauchemar. Sa division mobile (smartphone, phablette, tablette), autrefois véritable locomotive du Groupe, plombe désormais ses comptes. En cause, un trio Galaxy S5 – Galaxy Note – Galaxy Tab pris en tenaille entre des concurrents low cost et le maître du haut de gamme, Apple. Apple, bourreau de Samsung La chute de 73,9 % des profits de la division mobile de Samsung ce trimestre suscite de nombreux commentaires. Volume & parts de marché vs marge Apple dont on critique à volonté une stratégie de marge, se retrouve en position de force. Porte de sortie Conclusion

Apple cède du terrain face à la concurrence de Samsung Le cabinet anglais IDC révèle que l’iPhone est en net repli face à ses concurrents, notamment la gamme Galaxy de Samsung. Au premier trimestre 2013, la firme à la pomme a vendu 800 000 téléphones de moins qu’un an auparavant, un recul de 11%. La publicité paye, et paye même très bien! Premier axe, un tout nouveau système d'exploitation pour les iDevices, l’iOS 7. L'art de se faire désirer est devenu le mantra du fabricant américain, jusqu'au ridicule pour ses détracteurs, qui y voient surtout un manque de créativité. Comment expliquer l'incontestable succès d'Apple? À la veille de la grande messe d’Apple où aura lieu le lancement de l’iPhone 6 (et peut-être l’iWatch), je me suis demandé pourquoi la compagnie arrive à toujours soulever des passions et à tant polariser. La pomme, on la croque ou pas? Mes expériences professionnelles et personnelles m’ont fait comprendre à quel point la plupart des gens ont peu de littératie technologique et que parmi ceux qui se considèrent geeks, beaucoup ne le sont qu’en surface. Les utilisateurs au service de la marque Je m’explique. Apple réussit à faire croire que les produits de la concurrence sont plus complexes et moins aboutis. C’est grâce à la simplicité apparente des produits de la marque que le succès s’est bâti. Apple réussit depuis des années à entretenir le mythe de la simplicité, mais surtout, elle fait croire que la concurrence fait toujours pire et que leurs produits sont plus complexes et moins aboutis. Mais la réalité est toute autre. Discipline de fer Mais pourquoi ça marche? Le fruit défendu

Bénéfice record pour Apple : 15,8 milliards d'euros en un trimestre 28 Janv. 2015, 09h38 | MAJ : 28 Janv. 2015, 10h36 Un record mondial. Jusqu'à présent, selon l'agence de notation Standard & Poor's, la meilleure performance aux Etats-Unis était à mettre à l'actif de la compagnie pétrolière ExxonMobil avec un gain de 14 milliards d'euros sur le deuxième trimestre de 2012 et au russe Gazprom qui avait engrangé de plus de 14,1 milliards d'euros au premier trimestre 2011... Tous produits confondus, le chiffre d'affaires d'Apple sur cette période s'élève à 65,7 milliards d'euros (en hausse de 29,5% sur un an), soit presque à une petite dizaine de millards près le déficit budgétaire de la France pour 2015... La marque à la pomme a vendu 74,5 millions d'exemplaires d'iPhone lors des trois mois de fin d'année. «La demande pour l'iPhone est impressionnante et surprenante», s'est félicité Tim Cook, le patron de la firme californienne, ajoutant qu'il était difficile d'expliquer de tels volumes. > Venez débattre et poser vos questions sur nos forums !

Dopé par l'iPhone 6, Apple pulvérise ses records de ventes et profits INFOGRAPHIE - Les nouveaux modèles proposés par la multinationale ont fait un malheur au cours des fêtes de fin d'année. L'entreprise de Tim Cook a réalisé 18 milliards de dollars de profits en trois mois. Apple confirme sa capacité à monétiser mieux que personne la ferveur commerciale des fêtes de fin d'année. Ses iPhone, iPad et Mac, en dépit de leurs prix plus élévés que ceux de la concurrence, ont une fois de plus figuré parmi les cadeaux les plus prisés. Les nouveaux modèles proposés par Apple depuis septembre, en particulier les iPhone 6 et 6 plus, dotés d'écrans plus grands que les précédents modèles, ont fait un malheur au cours de cette saison traditionnellement la plus lucrative pour Apple. Le géant de Cupertino (Californie) rend compte d'une hausse insolente de ses profits trimestriels de 38%, alors que ses ventes grimpent de 30%. 74, 5 millions d'iPhone vendus en trois mois L'iPhone est le principal moteur de ce succès. Les ventes de Mac grimpent de 14%

Les bénéfices d’Apple dopés par le succès de l’iPhone LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) Les dirigeants d’Apple peuvent être rassurés : l’iPhone reste un objet de désir capable de nourrir le chiffre d’affaires et gonfler les profits. Le groupe américain a annoncé, lundi 20 octobre, une hausse de 13,3 % de son bénéfice, à 8,5 milliards de dollars (6,6 milliards d’euros), et un bond de 12 % de son chiffre d’affaires, à 42,1 milliards de dollars, au quatrième trimestre de son exercice comptable 2013-2014, clos le 30 septembre. Un retour en grâce après un exercice 2012-2013 décevant qui avait vu les bénéfices d’Apple reculer pour la première fois depuis onze ans. En 2013-2014, la firme à la pomme a vu son chiffre d’affaires progresser de 7 %, à 182,8 milliards de dollars, et son bénéfice net monter de 6,7 %, à 39,5 milliards de dollars. La performance est d’autant plus notable que le marché des smartphones dans les pays développés est en voie de saturation.

Résutats Apple : les ventes d'iPhone s'envolent, le chiffre d'affaires et le bénéfice aussi La société Apple vient de dévoiler ses résultats financiers pour le dernier trimestre 2014 (le premier trimestre fiscal de l’entreprise) et elle établit ici un nouveau record puisque c’est le meilleur trimestre de son histoire. Il faut dire qu’Apple a réalisé un chiffre d’affaires de 74,6 milliards de dollars et un bénéfice net de 18 milliards de dollars sur les trois derniers mois de l’année, c’est respectivement 30 % de plus que le chiffre d’affaires du dernier trimestre 2013 qui s’élevait à 57,6 milliards de dollars et 37,4 % de bénéfice en plus (13,1 milliards fin 2013). Apple a ainsi réalisé sur un seul trimestre le chiffre d’affaires annuel enregistré en 2010. L’iPhone 6 est bien évidemment l’artisan de cette réussite avec 74,5 millions d’iPhone vendus durant les trois derniers mois de l’année contre 51 millions d’unités à la même période l’année précédente. L’iPad en revanche n’est pas à la fête. Tanguy Andrillon

Related: