background preloader

Les modèles d’affaires du web 2.0

Les modèles d’affaires du web 2.0
Les sites web 2.0 offrent toujours un accès gratuit à leurs services. Leur économie repose donc sur la capacité à valoriser les activités et les échanges qui se développent sur le site de manière à générer des revenus autour de ce service gratuit. Jean-Samuel Beuscart, Christophe Dacheux et Kevin Mellet, chercheurs au laboratoire Sense d’Orange Labs ont cherché à identifier les différentes modalités de monétisation de la présence et de l’activité des utilisateurs. L’occasion, à travers la modularité de ces différentes combinaisons, de mieux identifier et comprendre les modèles d’affaire du web 2.0. On peut identifier quatre modalités distinctes de monétisation de la présence et de l’activité des utilisateurs. Pour la plus répandue d’entre elles, la publicité, on peut en outre distinguer quatre façons très différentes de faire de la réclame en ligne, dont deux sont spécifiques aux univers du Web 2.0. 1. Ces quatre formes de monétisation assurent aux sites web 2.0 des revenus directs. 2.

http://www.internetactu.net/2008/03/07/les-modeles-d%e2%80%99affaires-du-web-20/

Related:  Impact d'internet sur la presseMarketing et design webCitoyenneté numériqueAUDIOVISUEL

Où en est la consommation média sur mobile et tablettes ? : 27% de la consommation média réalisée sur mobile Les français utilisateurs d'Internet mobile consomment plus de 7 heures de médias par jour. Après avoir détrôné la TV, le PC ne représente finalement que le second poste de consommation média avec 113 minutes par jour : c'est en effet le mobile qui arrive en tête puisqu'il représente 27% de la consommation média quotidienne des français, avec 116 minutes. A noter que 51% des français pratiquent le multi-tasking devant leur poste de télévision. Comment choisir le bon business model pour se lancer sur le web Rendre son site rentable, c’est le nerf de la guerre pour ceux qui se lancent sur la Toile. A chaque Web entrepreneur de trouver la formule la mieux adaptée à son projet pour transformer son idée en succès économique. C’est grâce à sa femme, qui avait sillonné Paris pour trouver une paire de chaussures, que Yoann Le Berrigaud a eu l’idée, en 2005, de créer Sarenza, aujour­d’hui leader français de la vente de chaussures en ligne (*). Vendre sur Internet un produit que la plupart des gens essaient avant d’acheter, le pari était osé.

Les enfants qui travaillent pour nos smartphones Extraction du Cobalt en RDC © Amnesty International 50% de la production mondiale de Cobalt vient de République démocratique du Congo (RDC). La demande croît de 5% chaque année. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter car le cobalt sert à fabriquer les batteries en lithium-ion qui se trouvent dans tous les matériels électroniques portables : tablettes, ordinateurs portables, mais aussi voitures électriques. Pourquoi la VOD des séries a tant de mal à convaincre en France En retard voire indisponibles, trop chères, impossibles à lire partout... Les griefs contre les séries TV en vidéo à la demande sont nombreux, alors que le marché du DVD continue sa chute. Quels sont donc les freins et les leviers pour une VOD vraiment compétitive sur les séries ? C'est ce que nous avons voulu savoir avec VOD Factory et la Hadopi. Le marché physique des séries va mal et la vidéo à la demande (VOD) en ligne peine à reprendre le flambeau. De janvier à septembre, les ventes physiques de séries ont baissé de 11,2 % en valeur, selon les derniers chiffres du CNC, alors que les services de VOD ne sont pas encore armés pour attirer les clients.

La troisième frontière du Web « Cratyle.net Chacun sent que le Web entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de son développement. Les tentatives de synthèse fleurissent, mais ne semblent pas suffire à rendre compte des évolutions en cours. Peut-être sont-elles encore trop vagues? ou déjà trop précises? Révolutionner la presse: la "Google Newsroom" Les périodes un peu agitées sont des périodes très actives où l'on multiplie les idées. J'ai eu l'occasion de réfléchir, à mes heures perdues, à un concept de rédaction recomposée autour du web et du print, et comme j'ai trouvé cette réflexion passionnante, j'ai décidé de partager son résultat avec vous et d'ouvrir un échange. Cela fait longtemps que l'on parle et propose des modèles de rédaction intégrée (le modèle le plus connu est celui proposé par l'Ifra). Un exemple, la rédaction intégrée du Daily Telegraph, qui fout un peu la trouille au premier abord: Le problème c'est que, bien souvent, ce modèles très théoriques se heurtent à la réalité des rédactions: des journalistes orientés print avec une très faible agilité web.

Mobizel, développement d'applications iPhone, Android pour smartphones et tablettes tactiles La fonctionnalité de l’In App Purchase donne la possibilité de vendre du contenu additionnel à l’intérieur même d’une application mobile (smartphone et tablette). D’après une étude réalisée par Flurry en 2015, les revenus générés par les achats In-App sont passés de 21 milliards de dollars en 2014 à 33 milliards prévisionnels de dollars pour 2015. Une croissance qui dépasse pour la première fois celle de la publicité mobile (source). Apple récupère 30% des revenus émanant des achats intégrésWindows Store : les applications mobiles avec achats intégrés génèrent 55% du trafic au Q1 2015 (source).D’après une étude App Annie en 2014, 98% des revenus du mois de mai de la plateforme Google Play provenaient des applications freemium (source).

Samsung : d'où vient le cobalt de nos téléphones ? À Samsung Madame, Monsieur, Le 19 janvier, Amnesty International a publié un nouveau rapport intitulé « Voilà pourquoi on meurt, les atteintes aux droits humains en République démocratique du Congo (RDC) alimentent le commerce mondial du cobalt » qui révèle que les grandes marques électroniques, comme Apple, Samsung et Sony, n'effectuent pas les contrôles élémentaires afin de vérifier que la fabrication de leurs produits n’intègre pas de cobalt extrait dans les mines par des enfants.

7 raisons pour lesquelles Netflix n’arrive pas à faire décoller son audience Lundi, l’action de Netflix plongeait de plus de 15%, peu après l’annonce de résultats trimestriels “décevants”. Le service de streaming n’enregistre qu’une timide progression au niveau du nombre d’abonnés en dépit de son déploiement international. Une situation complexe qui trouve de nombreuses explications… Crédit photo : AFP Le mode hors-ligne tarde à arriver

Related: