background preloader

Chargé(e) d'études en marketing

Chargé(e) d'études en marketing
Fiche métier Avant de lancer un nouveau produit ou un nouveau service sur le marché, le chargé d'études marketing analyse les attentes des clients et l'offre de la concurrence pour assurer au maximum le succès commercial. Niveau d'accès : bac + 5 Salaire débutant : 2083 € Statut(s) : Statut salarié Synonymes : Chargé(e) d'études de marché, Chargé(e) d'études qualitatives ou quantitatives, Chargé(e) de mission marketing, Consultant(e) marketing Secteur(s) professionnel(s) : Commerce - Distribution, Communication - Publicité Centre(s) d'intérêt : Enquêter, analyser l'information, je veux en faire mon travail, J'ai la bosse du commerce, J'ai le sens du contact, J'aime jongler avec les chiffres Related:  QG2 REPONSE AUX BESOINS OU INFLUENCE DU CONSOMMATEUR?

Marketing et publicité : des métiers prisés Internet révolutionne les métiers du marketing et de la publicité en permettant un contact direct et personnalisé avec les consommateurs. Deux secteurs très appréciés des étudiants. © Alto - Le marketing : l'analyse du marché Un secteur attractif Le marketing et la publicité ont un objectif commun : séduire et fidéliser les consommateurs en créant des marques aux identités fortes. Les professionnels du marketing exercent principalement dans les sièges sociaux des entreprises, mais aussi dans des cabinets de conseil et des instituts d'études et de sondage. La publicité offre de petits volumes de postes, principalement en agences. Les régies publicitaires vendent les espaces publicitaires disponibles dans les médias (presse, radio, télé) aux annonceurs, c'est-à-dire aux entreprises qui communiquent sur leurs produits. En marketing, et plus encore en publicité, la majorité des offres d'emploi se situe en Ile-de-France. Des métiers "branchés" Des écoles très prisées

Si c’est gratuit, c’est vous le produit : la vidéo qui décrypte comment vos données enrichissent certaines entreprises Prenez garde, on utilise contre votre gré vos informations personnelles sur Internet sans que vous le sachiez ! Découvrez comment les entreprises de l’Internet monétisent vos données personnelles à travers cette vidéo ludique et complète. Les réseaux sociaux, les moteurs de recherche et les journaux en ligne sont autant de services gratuits que vous consommez tous les jours sur Internet. Cependant, si vous ne dépensez pas un sous, vous participez sans le savoir à la rémunération de ces sites : c’est ce que cette vidéo appelle le principe de monétisation du web. Ainsi, si Facebook, Twitter, Mixcloud ou encore Google sont libres d’accès, leurs sources de revenus résident dans la publicité. Omniprésente, cette dernière peut apparaître sous des formats divers et variés tels que les bannières, les pop-ups, les mailings et bien d’autres : vous êtes donc gavés de force à la pub et cette dernière gagne de l’argent grâce à vous.

Directeur artistique © tomas del amo - Fotolia Le directeur artistique est avant tout un créatif qui met en forme l’aspect visuel d’une publicité, d’un magazine, d’un livre, ou d’une émission de télévision. Il s’inscrit dans la stratégie de communication du service commercial et à partir du choix des supports par le service média. Description métier Les missions du directeur artistique (DA) s'orientent autour de trois axes : la conception, la négociation et le suivi technique. Dans le domaine de la conception, le directeur artistique réalise un support de communication visuelle sous forme de dessins, graphismes (mise en pages, mise en volume). Le DA peut également créer des messages publicitaires sous une forme écrite, graphique, audiovisuelle. Le projet est présenté au client. Enfin, dernière étape, le suivi technique. Il collabore à la préparation et à la réalisation des documents afin que ceux-ci s'inscrivent bien dans l'optique de la campagne définie. Évolutions Salaires Métier accessible Centres d'intérêts

Grande distribution : la collecte des tickets et ses enjeux Nous constatons au quotidien dans les SI traditionnels rencontrés qu’un volume important de données qui peuvent s’avérer d’une grande utilité ne sont, soit pas collectées, soit non exploitées à leur juste valeur. Aussi, les données sont souvent cloisonnées au sein d’applicatifs qui ne communiquent pas entre eux et ne permettent donc pas de les faire fructifier en les croisant avec d’autres données internes ou externes et d’en tirer une plus-value. Pour atteindre ce niveau de maturité, proposer à vos clients de nouveaux services et vous différencier de la concurrence, l’enjeu est d’abord technique. Comment mon SI peut stocker, traiter un volume de données de plus en plus important dans un minimum de temps ? L’enjeu est également métier, puisque le traitement croisé, voire temps réel de ces données font émerger de nouvelles perspectives qu’il faut savoir appréhender. Le secteur du E-Commerce et de la grande distribution n’échappent pas à la règle. Aujourd’hui, c’est possible ! Et chez moi ?

L'école - ENSAPB Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-Belleville marchés publicsles admissionstravaux d'étudiantsbibliothèqueintranetespace diplômés L'école + actualités Haut de page Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-Belleville - 60 boulevard de la Villette, 75019 Paris Quand les 4E bousculent le mix marketing traditionnel… Hello à tous ! Après un article invité et une interview, à mon tour d’écrire un article En janvier dernier, j’ai évoqué rapidement la notion de mix marketing, connu sous le nom des 4P. Pour comprendre ce qui va suivre, je vous rappelle seulement que les 4P viennent de : Product, Place, Price, Promotion … et ils ne sont que des « indicateurs » à prendre en compte lors d’une étude de marché et d’une analyse du potentiel de son entreprise. Le concept est ancien, il date de 1960 et fut créé par Jerome McCarthy. 4E : mais c’est quoi cette nouvelle approche ? Une entreprise marketing de renommée mondiale, Ogily & Mather, connaissant parfaitement la conjoncture actuelle (l’avènement d’internet, la montée des médias sociaux) et les consommateurs (leurs besoins, leurs attentes, leurs habitudes de naviguer, de consommer..), a décidé de mettre en place un nouveau mix marketing, plus proche de la réalité d’aujourd’hui. En quoi les 4E sont-ils différents des 4P ? E de … Émotion… E de …Expérience

Etude qualitative Ecrit par B.Bathelot, mis à jour le . Glossaires : Etudes / Consommateur Une étude qualitative est une étude destinée à recueillir des éléments qualitatifs, qui sont le plus souvent non directement chiffrables par les individus interrogés ou étudiés. Une étude qualitative est le plus souvent réalisée par des entretiens collectifs (focus group) ou individuels ou par des observations en situation menés auprès d’échantillons réduits. La notion d’étude qualitative s’oppose généralement à celle d’étude quantitative, bien que dans la pratique des études qualitatives sont souvent menées afin de préparer des études quantitatives. Un exemple de méthodologie détaillée d’étude qualitative : Un exemple d’étude qualitative menée en laboratoire et utilisant le neuromarketing : Un exemple de résultats d’une étude qualitative pour un titre de presse : Un exemple de focus groupe :

Comment réaliser une étude quantitative du marché Les études quantitatives sont les études de marché les plus courantes. Elles consistent à interroger un échantillon du marché par le biais d’un questionnaire afin de connaître les avis ainsi que les attentes des membres de l’échantillon constitué. On les qualifie de quantitatives car elles permettent de quantifier sous forme de pourcentage les réponses aux questions et d’effectuer des tris croisés notamment et différentes autres analyses de ces résultats. Importance d’une étude de marché quantitative Une étude de marché fait partie de la démarche marketing qui a pour but d’analyser et de comprendre les comportements des clients potentiels de votre entreprise. L’étude de marché est primordiale pour le marketing car elle permet de mieux connaitre votre cible pour adopter la bonne stratégie. En d’autres termes, elle permet de réduire les incertitudes liées à votre marché et réduire tout risque commercial. Conception de l’objet d’étude Méthodes d’échantillonnages Auteur de ce billet

Quelles informations pour sa base de données clients ? Toutes les entreprises possèdent un fichier clients plus moins évolué. Nous vous proposons de passer au stade supérieur en créant une véritable base de données clients. L’objectif est de tirer profit de cette masse d’informations au lieu de la laisser dépérir dans quelques fichiers Excel. Nous nous intéressons dans ce billet aux informations qu’il est intéressant d’inclure dans son système. A quoi sert une base de données clients ? La finalité principale est double : développer les ventes et fidéliser sa clientèle. Un autre objectif est de maîtriser son portefeuille client : quelle est la structure de la clientèle ? Les informations détenues dans la base de donnée client doivent apporter des réponses à ces questions. Quelles sont les informations à enregistrer ? Le premier point est de qualifier le type de données qui vont venir alimenter votre base. On distingue 3 types : – les données personnelles : elles correspondent aux informations signalétiques que l’on peut obtenir du client.

Quel est l'impact des couleurs sur notre comportement ? Il y a quelques mois, j’avais écrit un article sur la perception que nous avons des couleurs et de l’impact que celle-ci ont sur nous. Je parlais ici de théorie, de l’hypothétique influence qu’aurait les couleurs sur nous : j’ai eu l’occasion de rencontrer une personne dont l’entreprise a testé et calculé l’impact des couleurs lors d’une expérimentation menée dans un univers recréé pour l’occasion. Samy Ben Jazia, responsable de la marque Tork, témoigne de cette expérimentation. Centrée sur le domaine de la restauration, l’étude consiste à immerger un volontaire dans un environnement monocolor : entièrement jaune, entièrement rouge, entièrement bleu… Non seulement les avis des participants sont relevés, mais un casque analysant leurs ondes cérébrales permet de savoir comment cet univers de couleur impacte le ressenti du participant. Impact des couleurs sur notre comportement : une étude qualitative menée en Suède Une méthode de recueil des résultats originale Cédric Jeanblanc

Related: