background preloader

Creative Commons : vidéo d’animation explicative

Creative Commons : vidéo d’animation explicative
Qu’est-ce que la licence Creative Commons ? Comment publier et partager des contenus en Creative Commons ? Quels sont les 4 termes de licence ? La vidéo de présentation des licences Creative Commons avec CC-Kiwi répond à ces questions en 5 mn 21 s. Creative Commons, c’est quoi ? Cette vidéo d’animation sous licence Creative Commons CC-BY est diffusée sur le portail Framatube a été réalisée originellement par Creative Commons Nouvelle-Zélande. Vidéo Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France Tags: Creative Commons, guide, tutoriel, video Posté par Jean-Luc Raymond le Dimanche 2 décembre 2012 Crédit média : Creative Commons Nouvelle-Zélande Catégories : Autoformation, guides, Blog NetPublic, Création multimédia, Culture, éducation, Droit, netiquette, sécurité, Formation Internet, Formation numérique, Ressources NetPublic, Tutoriels, supports de cours

http://www.netpublic.fr/2012/12/creative-commons-video/

Related:  TIC & droitle coin juridiqueDroit / Internet Responsable / Licences CCTravaux & PublicationsPublier sur le web (droits)

Partager un scanner pour développer la copie privée de livres L'idée que l'on puisse mettre en place un partage des ressources nécessaires à la numérisation - un scanner de livre comme le BookScanner - pour encourager et simplifier la vie de tout un chacun est séduisante. Or, la loi française aujourd'hui implique qu'il faille disposer, en tant que propriétaire, de l'appareil qui effectuera la numérisation. Nous avons déjà évoqué le sujet, mais la réflexion se prolonge autour d'une Copy Party licence. Avec S.I.Lex Samedi dernier a eu lieu au Garage de la Quadrature du Net un atelier DIY Bookscanner, dont j'avais déjà parlé ici, dans le cadre du festival Villes en Biens Communs. Faire jouer l'exception pédagogique  Informations juridiques Conditions d'utilisation : Droit de propriété intellectuelle : la présentation et le contenu du site www.cndp.fr constituent des oeuvres protégées par la législation française et internationale relative à la propriété intellectuelle. Les éléments de fond protégeables tels que les textes, les photographies, les données, les graphiques, les vidéos, les images…, ainsi que les éléments de forme (choix, plan, disposition des matières, organisation des données…) sont la propriété du CNDP au titre du droit d'auteur et au titre du droit du producteur de la base de données.

Les droits d'auteur pour les nuls J'avoue être surpris du retentissement qu'ont eu mes deux billets répondant à la tribune de Luc Besson et à l'interview de Frédéric Lefèbvre (j'ai eu plus de visites dans la journée de mardi que lors de la journée du 23 octobre 2008 où j'avais publié 63 billets de magistrats). Cela révèle un véritable intérêt pour le droit de la propriété littéraire et artistique, discipline non pas complexe, mais contre-intuitive, à cause du parallèle fait avec le droit de propriété tout court, source de confusion chez les artistes eux-même (sur ce point, la tribune de Luc Besson était un exemple parfait). Alors je vous propose une explication, que j'espère simple, sur la propriété littéraire et artistique (PLA), aussi appelée propriété intellectuelle. Retenez d'ores et déjà une chose : ces expressions sont indivisibles. Les épithètes “ littéraire et artistique ” ou “ intellectuelle ” changent le sens du mot propriété. Ce qui exclut que l'atteinte à la propriété littéraire et artistique soit un vol.

Web 2.0 = Pédagogie 2.0 ? Cours et synthèse collective (université de Laval, Québec) La classe d’enseignement 2010 du Cours de 2e et 3e cycles de Renée Fountain (Université de Laval, Québec, Canada) s’est intéressée à un sujet et une question qui font écho pour les EPN (espaces publics numériques) : « Web 2.0 = Pédagogie 2.0 ? » Une interrogation qui a amené les étudiants à effectuer différents travaux d’enquête et de recherche regroupés sur cette page Wiki en guise de sommaire. Pédagogie 2.0

Trouver des contenus légalement réutilisables avec le site "CC Search"- Usages du numérique éducatif Lors de la création de ressources numériques, les auteurs sont souvent amenés à rechercher des contenus réutilisables librement pour illustrer leur production. Plusieurs organisations indépendantes proposent dans leurs outils de recherche avancée un filtre permettant de trier les contenus proposés sous licence Creative Commons. Cependant il peut être fastidieux de trouver et mettre en œuvre ce filtre sur chacun de ces sites (Voir la démarche pour filtrer sur site de Flickr). Le site CC Search va donc faciliter cette recherche. • Les étapes pour trouver un contenu avec CC Search Renseigner votre recherche.

L'empreinte digitale d'un troll (Agence Science-Presse) Il y a quelques semaines, la compagnie Apple annonçait avec fierté que son nouveau téléphone serait muni d’un système de reconnaissance par empreinte digitale. Au-delà des inquiétudes sur la vie privée, il est tout de même un avantage qui est passé inaperçu: la possibilité qu’il s’agisse d’un outil pour lutter contre les trolls. Cliquer sur la photo pour agrandir C’est que dès le moment où il devient nécessaire de s’identifier —en donnant l’empreinte de son doigt— il devient plus difficile de mettre en ligne des commentaires anonymes. Guide juridique et responsabilités des blogueurs À l’occasion d’une décision majeure concernant l’extension du droit de la presse aux blogs, voici un petit guide rappelant les bases du statut juridique des blogs, et des responsabilités des blogueurs. Le genre d’article qui est susceptible d’être utile pour les internautes ayant l’habitude d’élever la voix, pour savoir quoi faire s’ils sont attaqués, s’ils sont dans leur bon droit, mais aussi pour savoir quelles sont les limites à ne pas franchir… Les formalités juridiques de base sont plutôt simples à respecter : - Tout blogueur doit déclarer son identité à son hébergeur ou à son fournisseur d’accès lorsque c’est ce dernier qui fournit l’hébergement. Autant dire que si vous payez un hébergement, ou que vous êtes abonné pour votre accès à Internet, cette obligation est déjà remplie. Si par contre vous êtes hébergé gratuitement, vous devez déclarer votre véritable identité à votre hébergeur.

TIC & responsabilités professionnelles de l’enseignant Ce support de cours vise une partie des compétences du domaine A3 – responsabilité professionnelle dans le cadre du système éducatif du C2i-2 enseignant, en particulier : A32 Prendre en compte les enjeux et respecter les règles concernant notamment le filtrage internet.A33 Prendre en compte les lois et les exigences d’une utilisation professionnelle des TICE concernant notamment : la protection des libertés individuelles et publiques ;la sécurité des personnes ;la protection des mineurs ;la confidentialité des données ;la propriété intellectuelle ;le droit à l’image.A34 Respecter et faire respecter la (les) charte(s) d’usage de l’établissement, notamment dans une perspective éducative d’apprentissage de la citoyenneté Format MAF : Cliquer droit et enregistrer le fichier au format MAFF sur votre ordinateur. Après avoir installé l’extension MAF pour Firefox, vous pourrez ouvrir le fichier avec Firefox et consulter directement le site web contenu dans le fichier MAF Voir

Les licences Creative Commons en vidéo Courte présentation du Ministère de la Culture et de la Communication Le Ministère de la Culture et de la Communication place désormais ses données et contenus (sites web culture.fr et culturecommunication.gouv.fr) sous licences ouvertes (licences Creative Commons et licence Etalab) conformément aux recommandations du rapport « ouverture et partage des données publiques culturelles » et à la politique gouvernementale en faveur des données ouvertes et du gouvernement ouvert. Il propose ainsi, en partenariat avec Creative Commons France, une vidéo pédagogique permettant de mieux saisir le fonctionnement de ce type de licence et de ses différentes déclinaisons :

L'AFP et Getty condamnés à 1,2 millions de dollars d'amende pour utilisation de photos sur Twitter sans accord L'affaire débute le 12 janvier 2010, alors qu'un tremblement de Terre ravage l'ile d'Haïti ( il fera plus de 200 000 morts ), Daniel Morel, présent sur place, photographie la ville dévastée de Port-au-Prince. Des clichés qui finissent sur TwitPic et donc sur Twitter. Les photographies, parmi les premières disponibles à ce moment, ont été récupérées par un site amateur, puis par Vincent Amalvi, éditeur de l'Agence décide d'en publier 8 sur le fil twitter de l'AFP, sans aucun accord. Getty Image, partenaire de l'AFP récupère à nouveau ces clichés et les diffuse à son tour, les photos de Daniel Morel font alors rapidement le tour du monde, récupérées par diverses agences de presse et médias profitant d'accords avec l'AFP. Pour ne pas avoir vérifié la provenance et l'auteur des clichés, mais aussi pour avoir violé de façon consciente le droit d'auteur, l'AFP a été poursuivie par le journaliste.

Droit d'auteur, propriété intellectuelle... on fait le point ! Par Anne Delannoy Loin d’être des spécialistes du droit de l’information, les professeurs documentalistes se doivent d’en connaître les bases et doivent aussi transmettre un minimum de connaissances à la fois aux élèves dans leurs pratiques et aux enseignants disciplinaires, même s’ils y sont parfois hostiles ! Ces questions sont essentielles mais elles sont malheureusement souvent très complexes. Cette sélection de ressources et de sites incontournables devrait vous permettre de comprendre, de veiller, mais aussi d’aborder ces questions en classe. Dossier « Droits des auteurs »

Le droit à l’image des personnes filmées : panorama de la jurisprudence récente. Par Blandine Poidevin, Avocat. I/ Principe du consentement exprès De façon constante, les Tribunaux rappellent que l’acceptation de la personne à la diffusion de son image doit être expresse [1]. Toutefois, le consentement peut être tacite dans certaines circonstances. II/ Exception du consentement tacite

Images mises au net Le matériel empirique sur lequel s’appuie ce texte est issu d’une enquête effectuée dans le cadre plus général d’une thèse de sociologie en partie publiée. L’article reprend les principaux matériaux et résultats qui y sont présentés. Jean-Paul Fourmentraux, L’œuvre en actes. Travail artistique et NTIC. Sociologie du net art, thèse de doctorat en sociologie, université de Toulouse II, 2003, 422 p. J.

Related:  Creative Commonsopen sourcegeraldinelaprofdocmethodo et numerique