background preloader

Cinquième République 1958-nos jours

Cinquième République 1958-nos jours
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Cinquième République, ou Ve République, est l'actuelle forme du régime républicain en vigueur en France. Elle succède, le , à la Quatrième République, instaurée en 1946, et marque une rupture par rapport à la tradition parlementaire de la République française dans la volonté de renforcer le rôle du pouvoir exécutif. Mise en place[modifier | modifier le code] Des juristes ont argué que la mise en place de la Cinquième République s'est opérée selon une procédure non constitutionnelle et doit être considérée comme un coup d'État : en effet, la Quatrième République ne prévoyait pas la possibilité de modifier la constitution par référendum. Vers l'élection du président au suffrage universel[modifier | modifier le code] Un référendum est organisé en 1962 par le président de Gaulle pour modifier à nouveau le mode d'élection du président de la République. L’élection du président au suffrage universel conduit à la personnification du pouvoir. Related:  FranceXXème Siècle

Quatrième République 1946-1958 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. République françaiseQuatrième République 1946 – 1958&&&&&&&&&&&0437411 ans, 11 mois et 21 jours Ce nouveau régime républicain connaît de sérieuses difficultés pour dégager des combinaisons politiques stables, l'essentiel du pouvoir étant détenu par une Assemblée nationale au sein de laquelle ne se dégage pas de majorité claire. La formation de la Quatrième République[modifier | modifier le code] Les origines de la Quatrième République[modifier | modifier le code] La première Assemblée constituante[modifier | modifier le code] Projection graphique de la composition de la première Assemblée constituante issue des élections législatives de 1945 PCF : 27,13 % des voix, 159 sièges MRP : 25,60 % des voix, 150 sièges SFIO : 24,91 % des voix, 146 sièges Radicaux & UDSR : 12,12 % des voix, 71 sièges « Modérés » (droite) : 9,04 % des voix, 53 sièges Autres : 1,2 % des voix, 7 sièges La deuxième Assemblée constituante[modifier | modifier le code]

Pays Pays membres de l'UE (année d'adhésion) L'Union européenne compte 28 pays membres: Sur la voie de l'adhésion à l'UE Pays candidats Candidats potentiels Bosnie-et-Herzégovine Kosovo * * Cette désignation est sans préjudice des positions sur le statut et est conforme à la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies ainsi qu'à l'avis de la CIJ sur la déclaration d'indépendance du Kosovo L'adhésion à l'UE L'adhésion à l'Union européenne est une procédure complexe qui prend du temps. Carte

Histoire des institutions françaises (1789-1815) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La vie politique française a été très mouvementée depuis la fin de l'Ancien Régime. De nombreuses institutions ont été créées à partir de la Révolution, tandis que d'autres ont connu des évolutions. La théorie dite de « séparation des pouvoirs » élaborée par Montesquieu dans son ouvrage phare, De l'esprit des lois, permet d'élaborer un plan d'étude de chaque régime, en décrivant les attributions des pouvoirs dits « politiques » (exécutif et législatif) ainsi que le mode de scrutin défini pour chaque régime. Cet article se veut avant tout un résumé des institutions présentes au sein des régimes politiques qu'a connu la France depuis la Révolution, ainsi qu'une courte chronologie sélective pour chaque régime. 5 mai 1789 : Réunion des États Généraux à Versailles, l'effectif des représentants du Tiers État est Doublé17 juin 1789 : "Coup d'État" du Tiers État qui se proclame Assemblée nationale. Il y en avait deux.

Commune de Paris (1871) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En juillet 1870, Napoléon III entreprend contre la Prusse une guerre mal préparée, qui le conduit rapidement à la défaite. Le , à la suite d'une journée d'émeute parisienne, l'Empire est renversé. Un gouvernement de défense nationale s'installe à l'hôtel de ville de Paris officiellement pour poursuivre la guerre contre les États allemands, dont les troupes occupent le nord du pays. Selon certaines interprétations, dont celle de l'historien Henri Guillemin, ce gouvernement issu de la classe dominante aurait surtout œuvré à signer la capitulation et à faire accepter la défaite aux Français dans le but d'enrayer la menace du socialisme parisien, qui sans l'aide des Allemands aurait été incontrôlable[1],[2]. Les événements font monter la tension à Paris au sein du peuple où se retrouve « ce qui a produit la sans-culotterie en 1792-1794 : ébénistes, tanneurs, cordonniers, tailleurs, maçons, charpentiers... »[3]. Thiers gagne Versailles.

Le massacre du 17 octobre 1961 - La Riposte Le 17 octobre 1961, deux à trois cents Algériens et Français d’origine algérienne, qui manifestaient contre le couvre feu que le Préfet de police Papon leur avait imposé, ont été tués et jetés dans la Seine par des policiers déchaînés. Quarante ans plus tard, peu de gens connaissent ce pogrom perpétré en plein Paris, avec la bienveillance du préfet de police, lui-même couvert par les plus hautes instances de l’État. Mardi 17 octobre 2001, à l’Assemblée Nationale, les députés du RPR et de Démocratie Libérale quittent l’hémicycle dans la plus grande confusion. La raison : une question d’un député communiste concernant le massacre du 17 octobre 1961. La plupart des gens ignorent l’existence de ce massacre ; au mieux le confondent-ils avec celui du Métro Charonne, commis quelques mois plus tard (février 1962), et qui a fait 8 morts – avec, dans le rôle des assassins, les mêmes protagonistes. Manifestation pacifique contre répression sanglante Boulevard St. Bilan officiel : trois morts La Riposte

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, Le Barbier, 1789, huile sur toile, 71 x 56 cm, Paris, musée Carnavalet. La Monarchie, tenant les chaînes brisées de la Tyrannie, et le génie de la Nation, tenant le sceptre du Pouvoir, entourent la déclaration. Lire en ligne Texte sur Wikisource La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 (DDHC) est un texte fondamental de la Révolution française, qui énonce un ensemble de droits naturels individuels et les conditions de leur mise en œuvre. Histoire des droits[modifier | modifier le code] La discussion débute le 9 juillet avec le rapport de Jean-Joseph Mounier présentant un ordre de travail pour la rédaction d'une Constitution débutant par une déclaration des droits[A 2]. Le 4 août 1789, la Constituante décrète que la constitution sera précédée d'une déclaration des droits. Sources[modifier | modifier le code]

Cent-Jours Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Cent-Jours sont la période de l'histoire de France comprise entre le retour en France de l'empereur Napoléon Ier, le 1er mars 1815, et la dissolution de la Commission Napoléon II, chargée du pouvoir exécutif après la seconde abdication de Napoléon Ier, le [1]. Du 1er au 20 mars 1815, c'est la reconquête du pouvoir par Napoléon, après son débarquement dans le golfe Juan et sa marche vers Paris. Cette période est surnommée « le vol de l'Aigle » par l'historiographie favorable à l'empereur. Du 20 mars au 22 juin 1815, c'est le second règne impérial de Napoléon Ier. Cette période voit le rétablissement du contrôle de l'administration et de l'armée par Napoléon, la modification de la Constitution avec l'Acte additionnel, et la reprise de la guerre contre les Alliés qui s'achève par la défaite française à Waterloo (Septième Coalition), et l'abdication de l'empereur. Le retour de l'empereur[modifier | modifier le code]

Le Front populaire, dossier du mois  - Encyclopédie Universalis L’expérience du Front populaire (juin 1936-novembre 1938) reste un moment essentiel de l’histoire contemporaine de la France. En effet, le gouvernement conduit par Léon Blum a laissé une œuvre sociale importante. Les accords Matignon, signés dès le 7 juin 1936, proposent la réduction du temps de travail à 40 heures hebdomadaires, l'instauration de deux semaines de congés payés et la mise en place de conventions collectives. En outre, le Front populaire jette les bases d'une politique des loisirs à destination de tous et œuvre en faveur d'une véritable démocratisation de la culture. FRONT POPULAIRE Depuis le début des années 1930, la France est confrontée à une crise multiforme, à la fois économique, politique, sociale et morale, marquée par une profonde dépression, une poussée du chômage, une chute des revenus, une perte de confiance dans la démocratie parlementaire et une impuissance des gouvernements successifs, de gauche et de droite, à … Lire la suite … Lire la suite

Napoléon Ier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il réorganise et réforme durablement l'État et la société. Il porte le territoire français à son extension maximale avec 134 départements en 1812, transformant Rome, Hambourg, Barcelone ou Amsterdam en chefs-lieux de départements français. Il est aussi président de la République italienne de 1802 à 1805, puis roi d’Italie de 1805 à 1814, mais également médiateur de la Confédération suisse de 1803 à 1813 et protecteur de la Confédération du Rhin de 1806 à 1813. Ses victoires lui permettent d'annexer à la France de vastes territoires et de gouverner la majeure partie de l’Europe continentale en plaçant les membres de sa famille sur les trônes de plusieurs royaumes : Joseph sur celui de Naples puis d'Espagne, Louis sur celui de Hollande, Jérôme sur celui de Westphalie et son beau-frère Joachim Murat à Naples. Une tradition romantique fait de Napoléon l'archétype du grand homme appelé à bouleverser le monde. Biographie Jeunesse Naissance Consulat

Première Restauration Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nouveau régime est constitutionnel : il s'agit en effet, pour réconcilier le pays, de mêler le retour à la monarchie avec certains des acquis majeurs de la Révolution française. Pour ce faire, le souverain octroie aux Français la Charte de 1814. C'est dans ce contexte que Napoléon Ier débarque en France le 1er mars 1815. De l'Empire au retour de la monarchie[modifier | modifier le code] Une situation politique confuse[modifier | modifier le code] Le contexte troublé de la campagne de France se révèle favorable à la restauration de la monarchie. Les alliés ont quant à eux des intérêts divergents. En marche vers la monarchie[modifier | modifier le code] Les manœuvres politiques de Talleyrand permettent le retour de la monarchie. Talleyrand a entre-temps convaincu le tsar, peu favorable aux Bourbons, que la Restauration est la seule voie permettant d'écarter définitivement Napoléon. Fonctionnement du régime[modifier | modifier le code]

Chronologie de la France sous la IVe République Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 1946[modifier | modifier le code] 20 janvier : Charles de Gaulle démissionne à la suite d'un désaccord sur la future Constitution.8 avril : Nationalisation du gaz et de l'électricité, avec la création d'Électricité de France (EDF) et de Gaz de France (GDF).9 avril : Loi Marthe Richard sur la fermeture des maisons de tolérance.19 mars : La Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et La Réunion deviennent des départements français.16 juin : Discours de Bayeux du général de Gaulle, critiquant les institutions naissantes de la IVe République.13 octobre : Adoption de la Constitution de la IVe République par référendum.27 octobre : Promulgation de la Constitution de la IVe République. 1947[modifier | modifier le code] 1948[modifier | modifier le code] 1949[modifier | modifier le code] 1950[modifier | modifier le code] 1951[modifier | modifier le code] 1952[modifier | modifier le code] 1953[modifier | modifier le code] 1954[modifier | modifier le code]

Premier Empire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Empire françaisPremier Empire – &&&&&&&&&&&036189 ans, 10 mois et 26 jours – &&&&&&&&&&&&01093 mois et 17 jours Devise : Aucune[B] Hymne : Aucun[C] L’Empire à son apogée en 1812 (en bleu foncé, la France ; en bleu clair, ses territoires vassaux). Le Premier Empire se distingue des autres régimes politiques de l'Histoire de France d'abord par son originalité (il inaugure un système politique alors inédit en France, l'Empire), ensuite par sa belligérance (les guerres napoléoniennes voient la France affronter successivement cinq coalitions de 1805 à 1815). C'est le premier des deux empires français établis au profit de la dynastie des Bonaparte. L’Empire commence le , quand le sénatus-consulte proclame Napoléon Bonaparte « empereur des Français ». Histoire[modifier | modifier le code] Ingres, Napoléon sur son trône impérial. Du Consulat à l'Empire[modifier | modifier le code] En 1799, Napoléon Bonaparte est nommé Premier Consul.

Restauration 1814-1830 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette période de restauration de la monarchie fut un temps d'expérimentation des débuts du parlementarisme, en préservant quelques acquis de la Révolution française. La période voit donc l'expérience d'une monarchie constitutionnelle, avec une période relative de paix dans un contexte international troublé. La Révolution industrielle provoque des bouleversements économiques et sociaux profonds. La politique ministérielle s'en ressent. En politique intérieure, c'est un retour monarchique mais sous l'influence d'une vraie vie parlementaire, qui est marquée d'une oscillation entre ultra-royalistes et libéraux. Le comte de Provence étant retardé en Angleterre, c'est tout d'abord son frère, le comte d'Artois qui fait son entrée en France, et accepte sans grande conviction l'idée d'une constitution, sans pour autant prêter serment sur le texte[11]. Malgré la chute de Napoléon, la situation des Bourbons n'est guère enviable.

Hitler : La Naissance du mal Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hitler : La Naissance du mal (Hitler: The Rise of Evil) est un téléfilm historique canado-américain réalisé en 2003 par Christian Duguay. Synopsis[modifier | modifier le code] Durant son enfance, Adolf Hitler semble nager dans l'incompréhension de ses proches. Ce sentiment le poursuivra même jusqu'au rejet de sa candidature à l'école des beaux-arts de Vienne. Désœuvré, il accueille la déclaration de guerre avec enthousiasme et se hisse jusqu'au grade de caporal. Fiche technique[modifier | modifier le code] Distribution[modifier | modifier le code] Version courte de TF1[modifier | modifier le code] La version française diffusée par TF1 fut coupée de 50 minutes[1], passant de 185 minutes à 135 minutes. Polémiques[modifier | modifier le code] En 2003, un des producteurs, Ed Gernon, a été licencié pour avoir comparé, au cours d’un entretien, les conditions de l'acceptation du nazisme avec la situation politique aux États-Unis[2].

Related: