background preloader

Faites votre pain comme au XVIII° siècle, le façonnage

Faites votre pain comme au XVIII° siècle, le façonnage
Ce billet est la suite d'une série dont l'épisode précédent est ICI. C'est l'aventure d'un pain au levain naturel fabriqué comme le décrit Parmentier sans son livre. Merci aux lecteurs qui me suivent. Ceux qui ont raté le tout début peuvent aller sur cette page. Au XVIII° siècle, à la fin du pétrissage on mettait la pâte à lever sur le pourtour du pétrin, et on préparait le levain pour la future fournée. (c'est ce que nous avons fait dans le billet précédent, sauf qu'à défaut de pourtour du pétrin, nous avons mis la pâte à lever dans une jatte). Après cette première levée, on plaçait la pâte dans les corbeilles pour terminer son apprêt. La pâte a levé pendant 1 à 3 heures maximum dans un endroit bien chaud. On retourne la pâte sur le plan de travail légèrement fariné. Vous constaterez que la pâte est redevenue un peu molle, c'est normal, c'est le levain qui a travaillé. C'est beau, non ? Remettez au chaud, pour 2 à 3 heures, lorsque le pâton aura augmenté de volume.

http://www.dumieletdusel.com/archives/2012/06/22/24533818.html

Related:  PAINSfaire son painmaggie

Faites votre pain comme au XVIII° siècle, la cuisson Nous arrivons au terme de la série de billets sur le pain au XVIII° siècle, d'après le livre écrit par Antoine Parmentier. Le début est ICI, je vous encourage à cliquer si vous voulez comprendre le fil et voir les références du livre qu'on peut télécharger sur Gallica, ICI. Dans le billet précédent, nous en étions à la seconde levée, appelée apprêt. Le pâton est douillettement installé dans sa corbeille. Il a fermenté pendant une heure environ, on va voir où il en est. A l'époque de Parmentier, on aurait allumé le four à bois à peu près en même temps que le début de la levée : il fallait plusieurs heures pour chauffer un four.

Gâteau à la compote de pommes sans beurre - le blog de chantal76 Deuxième ème essai sur trois, pour faire des gâteaux à base de compote de pommes, différent du premier, mais tout aussi moelleux avec des petits morceaux de pommes dans la pâte vanillée...! 200 g de farine 100 g de sucre en poudre Faites votre pain comme au XVIII° siècle, le pétrissage Dans le billet précédent, ICI, nous avons rafraîchi le levain. Maintenant, quatre heures plus tard, il a triplé de volume. Nous allons commencer le pétrissage. A défaut de pétrin en bois, prenez un grand récipient.

Calculer les quantités de levain, farine et eau en un clic, vous en rêviez, voici la calculette ! Parfois on est un peu perdu pour calculer les proportions de farine et d'eau à employer pour faire un pain. Ou pour adapter une recette de levure avec du levain, par exemple. Les calculs sont fastidieux, taux d'hydratation, pourcentages, quantité de sel, de levain... pas facile de s'y retrouver. GATEAU AU CITRON BERGAMOTE, PUREE D’AMANDE ET FARINE DE RIZ - Les recettes Biogourmandes d'Anne-So En faisant mes courses dans mon magasin bio préféré, je suis tombée en admiration devant de magnifiques citrons bergamote, comme vous pourrez le voir sur les photos. Et ils ne sont pas que beaux, ils ont aussi un parfum incroyable de bergamote. Il fallait vraiment que je trouve une recette digne de ces jolis agrumes. Je suis allée fouiner sur un des mes blogs préférés, celui de CLEA et j’ai trouvé le gâteau au citron et amande qui m’a donné l’inspiration pour le gâteau que je vais vous proposé. Pour une fois c’est un gâteau rien que pour les adultes !!!! Si si !!!

Faites votre pain comme au XVIII° siècle, le levain Votre levain est prêt ? Votre four est équipé de sa pierre ? Vous avez la farine ? Un endroit chaud pour faire lever la pâte ? Faire son levain ©Jupiterimages/Iconos Lorsqu’on fait son pain pour la première fois, il faut tout d’abord réaliser son propre levain, en deux étapes : d’abord un “levain-chef”, puis un levain “tout point”. Par la suite, il suffit de prélever un morceau de pâte à pain, qui servira à la fournée suivante. Le levain “tout point” Lazy bread (Pain Irlandais) 18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 17:07 J'ai trouvé cette superbe recette sur le magnifique blog de Laurence, Petits repas entre amis. Elle est toujours à l'affût de recettes saines et bonnes comme ce délicieux pain. J'ai légérement modifié la recette puisque je n'avais pas tous les ingrédients à ma disposition comme le buttermilk ... oui parce que Madame vit en Californie, vous comprenez !

Faites votre pain comme au XVIII° siècle...de la théorie à la pratique : Les préparatifs. Dans un billet précédent, je vous ai parlé de la méthode de panification pratiquée au XVIII° siècle, décrite par Auguste Parmentier dans un livre en direction de ce qu'on appelle aujourd'hui le "grand public". Nous allons maintenant aborder l'aspect pratique des choses. Pour vous allécher un peu, je vous montre tout de suite le résultat que l'on obtient avec cette méthode. C'est un pain blanc de base. Un pain bien levé, à la mie couleur crème, avec des alvéoles irrégulières, c'est le signe d'une bonne fermentation. Fabrication du pain L'inimitable saveur du pain maison. Il faut avoir vécu cela pour être pris par cette nouvelle passion : faire son pain. Recette de base : Généralités : Nous ne parlerons ici que de pain complet au levain spontané. (avec le levain spontané l'acide phytique (déminéralisant) contenu dans les céréales complètes est décomposé; autre avantage considérable : une excellente conservation.)

Matlouh à l'huile d'olive - Jeu Interblog #6 28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 07:00 Voici ma sixième participation au jeu Interblog organisé par Sorcilili, Melle Banane et Minnie. Je devais piocher une recette sur le blog Cuisine by Btissam, et c'est Le chant des cerises agitées qui devait piocher une recette chez moi ! Pour en savoir un peu plus sur le jeu ou vous inscrire pour la prochaine édition, cliquez sur le logo ci-dessous ! Le choix fut difficile car beaucoup de recettes me tentaient et c'est malheureusement le manque de temps qui m'a poussé à ne faire qu'une recette.

Related: