background preloader

Comment bien gérer son eRéputation ?

Comment bien gérer son eRéputation ?
Cher Internaute, Je travaille pour la marque Ariel au sein du groupe Procter & Gamble France. Régulièrement, je regarde ce qui se dit sur la marque en utilisant Google. C’est ainsi que je suis arrivé sur votre page (ou plus précisément 2 pages), où ont été mises en ligne la présentation « Ariel et les mathématiques », que vous présentez comme une « leçon d’anti-marketing ». h​t​t​p​:​/​/​w​w​w​.​e​a​s​y​r​o​u​t​a​r​d​.​c​o​m​/​2​0​0​9​/​0​9​/​1​5​/​a​r​i​e​l​l​e​-​e​t​-​l​e​s​-​m​a​t​h​e​m​a​t​i​q​u​e​s​-​u​n​e​-​b​e​l​l​e​-​l​e​c​o​n​-​d​a​n​t​i​-​m​a​r​k​e​t​i​n​g​/ h​t​t​p​:​/​/​w​w​w​.​c​o​n​s​e​i​l​s​m​a​r​k​e​t​i​n​g​.​f​r​/​e​n​t​r​e​p​r​i​s​e​-​m​a​r​k​e​t​i​n​g​/​s​t​o​r​y​.​p​h​p​?​t​i​t​l​e​=​a​r​i​e​l​l​e​-​e​t​-​l​e​s​-​m​a​t​h​e​m​a​t​i​q​u​e​s​h​e​l​l​i​p​-​u​n​e​-​b​e​l​l​e​-​l​e​%​E​7​o​n​-​d​-​a​n​t​i​-​m​a​r​k​e​t​i​n​g​h​e​l​l​i​p Je tenais à vous informer que les informations contenues dans cette présentation sont fausses.

http://www.slideboom.com/presentations/102329/Comment-bien-g%C3%A9rer-son-eR%C3%A9putation-%3F

Analyser et comparer votre e-réputation sur les médias sociaux 0inShareinShare0 A l’heure où l’indexation en temps réel des médias sociaux par les moteurs de recherche s’intensifie, il est de plus en plus nécessaire de surveiller les conversations existantes sur ces nouveaux médias et de mettre en place une vraie stratégie de gestion de l’e-réputation de votre entreprise. Moteur de recherche uberVU Compare

Le crowfunding ou financement par des particuliers : comment ça marche ? Il est aujourd'hui très difficile de trouver des financements publics ou des banques pour des petits projets. On peut se tourner vers le financement des particuliers via des sites de collecte de fonds. Crédit / Placement Dossier : E-réputation (c) www.darksidevoices.com Dossier spécial e-réputation sur Marketing-Professionnel.fr ! Lire la version 2012 de Veille et e-réputation La e-réputation en un coup d’œil Périmètre et définition de l’e-reputation L’e-Réputation, un challenge pour les entreprises.

Qu’est-ce que le Business Model ? Suite à une demande d’un Business Angel concernant la levée de fond pour la start-up ou je travaille actuellement, je me suis intéressé de plus près à ce qui se cache derrière le terme “business model”. Dans le cadre de mes recherches sur ce sujet, je suis tombé sur un article particulièrement intéressant qui m’a beaucoup aidé à appréhender ce concept dans son ensemble. C’est pourquoi j’ai décidé de vous en livrer une petite traduction adaptée (pour une information exhaustive, voir la thèse de l’auteur). Concrètement, le business model n’est autre que la représentation de la façon dont une organisation réalise (ou essaye de réaliser) du chiffre d’affaires, ou plus simplement comment elle gagne de l’argent. Il détaille donc la façon dont l’organisation crée de la valeur pour ses clients et la monétise (concept lié à celui de chaîne de valeur).

7 cas concrets d’utilisation de l’e-reputation au quotidien « QS Le phénomène de e-reputation est désormais intégré par les spécialistes des tendances du web et de l’analyse des comportements des internautes. La preuve en est, le nombre d’articles et de reportages par les mainstreams médias sur ce sujet, dont voici quelques exemples : - Le Monde : Usine Nouvelle : Le Figaro : Femme Actuelle : POP COM Canal+ : Nous assistons bien à une réelle évolution des comportements sur le web mais les acteurs de cette évolution, les internautes, ne sont pas forcément conscients de l’impact de leur rôle et encore moins du fait qu’ils sont à l’origine du phénomène de e-reputation. Un peu comme Monsieur Jourdain (Le Bourgeois Gentilhomme) fait de la prose sans le savoir, la plupart des internautes font de l’e-reputation et l’utilise sans s’en rendre compte. - Besoin d’achat d’un produit:J’ai recours à l’e-reputation à partir du moment ou je cherche les avis des consommateurs sur le produit souhaité et les produits concurrents.

PERSONAS: définition et démarche Quelques éléments de définition… Un PERSONA, c’est un utilisateur-type (le fameux archétype), une représentation fictive des utilisateurs cibles, qu’on peut utiliser pour fixer des priorités et guider nos décisions de conception d’interface. La méthode des PERSONAS est une technique de conception centrée Utilisateurs, initiée par Alan Cooper en 1999. Cette méthode permet d’offrir une vision commune et partagée des utilisateurs d’un service ou d’un produit, en insistant sur leurs buts, leurs attentes et leurs freins potentiels, et en proposant un format des plus engageants. La démarche … Du collaboratif AVANT TOUT… avec quelques ateliers de travail, pas mal d’entretiens, et l’épluchage de diverses sources, pour recueillir l’ensemble de faits nécessaires à la construction des PERSONAS. Une démarche en 3 temps:PREPARER – CONSTRUIRE – COMMUNIQUER ET UTILISER… 1 Préparer

Les origines de la e-Réputation Henri Ford disait « les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes. » La e-reputation devient un sujet de plus en plus important au sein de notre vie professionnelle et personnelle. A travers quelques articles sur la nowhere -enteprise, je vais tenter d’apporter mon éclairage sur le sujet. Vie privée : le point de vue des “petits cons” « InternetActu.ne Nombreux sont ceux qui pensent que les jeunes internautes ont perdu toute notion de vie privée. Impudiques, voire exhibitionnistes, ils ne feraient plus la différence entre vie publique et vie privée. Et si, a contrario, ils ne faisaient qu’appliquer à l’internet ce que leurs grands-parents ont conquis, en terme de libertés, dans la société ? Dans “La vie privée, un problème de vieux cons ?

Créer une entreprise : quels frais les premières années ? - idee projet creation entreprise Attention, cette liste et les montants indiqués sont donnés uniquement à titre indicatif. Les besoins peuvent varier de manière importante selon votre situation personnelle. Les frais au moment de la création 1. Apport initial La boite à outils pour surveiller votre e-reputation sur les méd Cet article a été posté par Kheir Ismael le 28 janvier 2010 à 17:32 De plus en plus d’entreprises actuellement se rendent compte de la puissance des médias sociaux et y développent de vraies stratégies afin de garantir leur développement. Chaque entreprise présente sur le net a (en principe) envisagé une stratégie de visibilité et de présence sur certains canaux. Certaines matraquent parfois l’internaute et abusent de techniques de seeding et d’undercover Marketing , tandis que d’autres ne se soucient pas de ce qu’il se dis sur leur marque que cela soit en bien ou en mal.

8 outils pour gérer son « e-reputation  Gérer sa réputation sur Internet est devenu indispensable. Il paraît notamment impensable pour quiconque cherche à obtenir un rendez-vous professionnel de laisser traîner sur son profil facebook la photo de sa dernière beuverie (remarquez, j’en connais qui n’hésitent pas). Mais comment faire pour gérer cette e-réputation – et aussi pour surveiller celle des autres ? C’est la question que s’est posée Aref Jdey dans cet article de son blog qui propose une matrice (cliquer sur l’image à gauche) des outils de la veille. Voici donc selon lui les 8 types d’outils qui permettent de surveiller et de travailler sa réputation en ligne :

Comment améliorer votre e-réputation En se recentrant sur les internautes, le web 2.0 leur a donné la parole. Vos clients s'expriment en temps réel au travers d'outils tels que les blogs, Twitter, les commentaires des sites web des médias, et même YouTube pour les contenus vidéos. Et ils attendent que vous en fassiez de même !

agir sur les reseaux sociaux pour valoriser votre Hervé Zobenbiehler, directeur de projet SMO et SEO chez Activis, nous apporte son expertise sur les réseaux sociaux et leur usage dans la stratégie de visibilité des professionnels soucieux de leur présence et réputation online. Selon une récente étude de 360i, 7% de l’ensemble des résultats sur toutes les requêtes effectuées incluent une forme de média social. Ceci peut paraître relativement faible mais le caractère de contribution, partage et capitalisation est amené à faire considérablement augmenter cette tendance et influer directement sur l’approche des résultats moteurs.

Related: