background preloader

L’art dans la pub

L’art dans la pub
La seconde exposition du musée de la Publicité, intitulée « L’Art dans la Pub », invite le public à découvrir la publicité « à référence d’art », sujet polémique sur lequel défenseurs et détracteurs de la légitimité des publicitaires à utiliser des œuvres du patrimoine à des fins commerciales se confrontent. Dans sa grande variété, la production publicitaire actuelle fait couramment appel au domaine artistique qu’il s’agisse des processus de création, de l’œuvre d’art à proprement parler ou de la renommée d’un artiste. Cette utilisation de l’art par les publicitaires n’est ni une publicité pour les institutions culturelles, ni une production d’artistes de renom, mais apparaît comme un mode de communication spécifique. De la simple reproduction, aux pastiches les plus élaborés, du jeu de mot au clin d’œil érudit, cette production révèle une critique d’art à la fois irrévérencieuse, drôle et effrontée, judicieuse, intelligente ou pertinente.

http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/publicite/expositions-96/archives-433/l-art-dans-la-pub/

Related:  FLE Français des Beaux-ArtsPublicitéArt et publicitéviclemculture de la communication

LE CORPS DANS L’ŒUVRE Dossiers pédagogiques – Collections du Musée Parcours REPRÉSENTER LE CORPS Défigurer Fragmenter Hybrider LE CORPS À L'ŒUVRE Le corps en action Traces et empreintes Le trait et la pulsion Un espace du toucher Les oeuvres d'art et la publicité peuvent-elles faire bon ménage ? La tendance publicitaire est à l'inspiration ou la reprise d'oeuvres d'art pour promouvoir les produits et les services des annonceurs. Mais oeuvres d'art et publicité font-elles forcément bon ménage ? La tendance publicitaire est à l’inspiration ou la reprise d’œuvres d’art pour promouvoir les produits et les services des annonceurs. Quand l’art devient publicité et la publicité devient art Art et publicité, un petit historique L’art et la publicité sont deux phénomènes culturels intimement liés entre eux. Le ciment de cette relation n’est rien d’autre que la créativité. L’artiste puise dans la créativité pour donner corps à son œuvre tandis que le marketeur va l’associer à un sujet (ce pourquoi il communique) pour donner vie à sa publicité.

Danser sa vie Robert Morris, Site, 1963 Performance au Surplus Dance Theater, Stage 73, New York, 1963 Danseurs : Carolee Schneemann et Robert Morris Film 16 mm, noir et blanc, sonore, 18’30” L’exposition : une approche inédite de l’art moderne et contemporainL’art du corps en mouvement Les artistes plasticiens ont souvent réalisé des décors, fonds de scène, rideaux ou costumes, pour des chorégraphes. Les danseurs et danseuses ont servi de modèles aux peintres et aux sculpteurs, aboutissant à de magnifiques portraits. Les échanges entre l'art et la danse ne sauraient toutefois se limiter à ces collaborations, si réussies soient-elles. Tout au long du 20e siècle et jusqu'à aujourd'hui, une influence mutuelle de l'art et de la danse a donné lieu à des œuvres qui empruntent tantôt à l'un, tantôt à l'autre.

Pub et art, art et pub, un lien transversal Au cours des deux derniers siècles, un lien étroit s’est développé entre l’Art et la Publicité. Cette relation transversale démarre en grande partie à la fin du 19 ème siècle avec un mouvement appelé « affichomanie », qui valorise les travaux de peintres comme Toulouse-Lautrec ou Leonetto Cappiello entre autres… Les affiches sont collectionnées, elles prennent une valeur marchande et deviennent de vétitables oeuvres d’art. Dans les années 20 et 30, de nombreux artistes comme Cassandre, Savignac signent des affiches de grande qualité. Au Etats-unis, des artistes comme Norman Rockwell illustrent avec une précision picturale impressionnante proche de la photo les thèmes de la société américaine et s’aventurent dans le monde de la publicité. A cette époque, ce sont les artistes qui font la publicité, mais à la fin des années 50, ce phénomème s’inverse et la société de consommation va influencer un courant artistique majeur : le Pop Art . Toulouse-Lautrec

Anti-art Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Illustration de Le Rire (1887). Sapeck (Eugène Bataille). L’Anti-art est un ensemble de concepts et d'attitudes[1] qui rejettent l’art et peuvent prendre la forme d'art ou non[2],[3]. Le terme a été utilisé pour la première fois par Marcel Duchamp[réf. nécessaire]. @Histoire de la publicité La publicité est partout et personne ne lui échappe. Elle colore nos pays, transforme nos vies en clips, influence nos comportements. Séduire, convaincre, informer, faire rêver pour faire vendre. Art de l’éphémère, par la force des images, des mots et des sons, elle s’est imposée comme une composante substantielle de la mémoire collective. février 2012 CHRISTO et JEANNE-CLAUDE, Surrounded Islands, îles de la baie de Biscayne, Miami, 1983. Projet de 1980 à 1983. En mai 1983, onze îlots artificiels servant surtout de décharges à ordures

Antipub Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Absence de pub à Toulouse. Le terme « antipub » ou « mouvement antipub », raccourci pour antipublicitaire, est devenu une appellation médiatisée en France après des actions spectaculaires à l'encontre de l'affichage publicitaire dans le métro parisien en automne 2003. Cependant, le mouvement antipublicitaire et les actions de contestation de la publicité ont émergé bien avant et dans le monde entier : dès 1977, en Californie, avec le Billboard Liberation Front[1], qui essaime jusqu'en Australie, (1983) ; en 1987, en France, avec les Humains associés et leurs campagnes d'affichage de contre-publicité humaniste, et en 1989 au Canada via le magazine Adbusters, qui promeut également des campagnes et actions antipub.

Related: