background preloader

[Vidéo] Comment démarrer un mouvement

[Vidéo] Comment démarrer un mouvement
Merci pour vos commentaires Romain, Ce qu’il serait intéressant de savoir, c’est quelle est la raison, le « déclic » qui fait qu’une personne se dit « J’y vais »… Je suis plutôt d’accord avec l’analyse que tu fais dans ton commentaire. Il appelle ses amis, ou la foule, du geste ensuite. Quelle que soit sa motivation profonde pour faire cela, c’est sans doute la première raison qu’il mettra en avant si on lui pose la question. La 3ème personne décide de se joindre au délire, sans doute parce qu’elle prend la décision de s’amuser plutôt que de s’ennuyer, et à partir de là, l’effet est immédiat : à partir de 3 personnes, il est « sécure » de venir danser avec eux, ce se sont plus deux pauvres gus isolés qui font les idiots. Il y a de nombreux points intéressants que nous enseigne cette vidéo : – La plupart des êtres humains ont peur du regard de l’autre, même dans des situations aussi triviales et relaxées qu’un concert en plein air. – Le facteur qui influence ici est la preuve sociale. José, Related:  Propagande & censure

« Au temps de l'hyper information, le conspirationnisme actuel est la conséquence directe de la société de l'hyper désinformation dans laquelle nous baignons au quotidien. » Quelles sont, pour vous, les principales causes du conspirationnisme ? Sommes-nous naturellement amenés à douter de la parole officielle ? Il faut commencer par dire que le conspirationnisme a toujours existé. Vous parlez, bien sûr, du 11 septembre et des différentes théories qui l’entourent. Les théories autour des attentats du 11 septembre sont emblématiques de ce nouveau conspirationnisme que j’évoquais précédemment. Quel rôle ont les médias, et notamment internet, dans les théories du complot ? L’essayiste Paul Virilio, fin analyste de l’alliance entre la technologie et la vitesse, parle d’une époque « révélationnaire ». « Le communisme des affects, la synchronisation instantanée des émotions à l’échelle du monde entier » constituent, explique-t-il, « un évènement mystique ». « Le pouvoir de la technologie nous donne à gérer les attributs du divin : l’immédiateté, l’ubiquité, l’instantanéité, la simultanéité. Le conspirationnisme est-il dangereux pour la démocratie ?

Plus de pétrole... Lutter contre la Cyber-Censure | Owni.fr Ce vendredi 12 mars met en avant lors de la journée mondiale de lutte contre la cyber-censure, la bataille pour la liberté d'information. Depuis que le Net s'ouvre au monde, les [États] tendent à renforcer le contrôle sur l'information. Ce vendredi 12 mars met en avant lors de la journée mondiale de lutte contre la cyber-censure, la bataille pour la liberté d’information. Chaque citoyen soumis à la censure ou que les états veulent faire taire devient un relais d’informations permettant au monde entier d’être mis face aux dérives des régimes autoritaires, il n’est qu’à penser à la Révolution Twitter en Iran… Malheureusement, quelques rares pays, la Corée du Nord, la Birmanie, le Turkménistan voire Cuba coupent totalement l’accès au Web prétextant un manque de moyens techniques et un moindre développement des infrastructures. - Au Yémen, quatre journalistes sont actuellement derrière les barreaux pour des raisons similaires… Quand la démocratie censure… Les blogueurs s’associent…

"Leur bonne humeur est ce qu'il y a de pire au monde" (dit Reger) "Leur bonne humeur est ce qu’il y a de pire au monde" (dit Reger) contre le "positive thinking" Leur bonne humeur est ce qu’il y a de pire au monde, dit Reger, au diable leur bonne humeur ! Pas un jour sans que j’observe ces hommes et ces femmes obsédés par le positive thinking (en allemand positives Denken), pas de jour sans que je les voie jouer la bonne humeur, je dis bien jouer car aucun d’entre eux ne croit vraiment aux mensonges qu’il ou elle distribue toute la journée à ses proches pour faire croire qu’il ou elle possède le secret du bonheur ! Leur bonne humeur feinte est absolument dégoûtante, dit Reger, elle est sans conteste l’un des pires maux de l’époque car elle fige chaque acteur de la bonne humeur dans l’imbécillité la plus totale, dans l’absence de réflexion de ce qu’est la vie vraiment, dans l’absence de réflexion tout court. © Reger _ 15 août 2010

Saussure, Ferdinand - Cours de Linguistique Generale You're Reading a Free Preview Pages 6 to 45 are not shown in this preview. You're Reading a Free Preview Pages 51 to 61 are not shown in this preview. You're Reading a Free Preview Pages 71 to 191 are not shown in this preview. You're Reading a Free Preview Pages 197 to 269 are not shown in this preview. Propaganda : Comment manipuler l'opinion en démocratie Vous avez ici gratuitement accès au contenu des livres publiés par Zones. Nous espérons que ces lybers vous donneront envie d’acheter nos livres, disponibles dans toutes les bonnes librairies. Car c’est la vente de livres qui permet de rémunérer l’auteur, l’éditeur et le libraire, et… de vous proposer de nouveaux lybers… et de nouveaux livres. Ouvrage initialement paru sous le titre Propaganda aux éditions H. Liveright, New York, en 1928 et réédité chez Ig publishing en 2004. © Edward Bernays, 1928. © Pour la traduction française, Zones / Éditions La Découverte, Paris, 2007. Par Normand Baillargeon « La propagande est à la démocratie ce que la violence est à un État totalitaire. » Noam Chomsky. Après avoir exposé les fondements, en particulier politiques et psychosociaux, de la pratique des relations publiques qu'il préconise (chapitres 1 à 4), Bernays entreprend de donner des exemples concrets de tâches qu'elles peuvent accomplir ou ont déjà accomplies. Edward L. Que faire, alors ? « 1.

Une sacrée victoire pour la France Coucou ! Aujourd'hui, c'est le 12 mars 2011 et c'est la journée mondiale de la cyber censure organisée par Reporters Sans Frontières (RSF). Pour "fêter" celà, ils ont mis en ligne une liste des ennemis d'Internet. Les voici : Arabie saouditeBirmanieChineCorée du NordCubaIranOuzbékistanSyrieTurkmenistanViêt-Nam Et en complément, une liste des "Pays sous surveillance", c'est à dire ceux qui en 2010, ont exercés une censure du net, via des arrestations, du harcèlements ou de la surveillance des net-citoyens mais aussi le blocage de sites web ou le vote de lois liberticides. Voici la liste : AustralieBahreïnBélarusCorée du SudEgypteEmirats Arabes UnisErythréeFranceLibyeMalaisieRussieSri LankaThaïlandeTunisieTurquieVenezuela Et oui, parmi tous ces beaux pays, la France figure en bonne place... Comment j'suis trop fier qu'on soit au niveau de l'Egypte, de la Malaisie, de la Libye ou du Vénézuela ! Pour tous les détails je vous invite à consulter le site de la journée mondiale de la cyber censure.

A peine 18 ans et déjà botoxées - Lifestyle Le jeunisme gagne aussi... les jeunes. C’est du moins ce que l’on découvre en dépouillant les folles statistiques publiées par la Société américaine de chirurgie plastique. En 2009, 12 000 injections de botuline ont été pratiquées sur des Américains âgés de 13 à 19 ans. Les déclarations de Charice Pempengco sur l’usage du Botox avaient suscité la polémique aux USA. Dans notre pays, la botuline est soumise à la réglementation des médicaments vendus sous ordonnance, dans la catégorie A (non renouvelable sans autorisation du médecin), précise Swissmedic, l’organe de surveillance du marché des médicaments. C’est le nombre d’interventions à la botuline pratiquées en 2009 en Suisse, selon les estimations d’Acredis, un organisme indépendant de conseils en chirurgie esthétique et plastique. Certes, les motifs des interventions peuvent être fort divers, comme le traitement de la migraine ou l’hyperkynésie (hyperactivité des muscles). «Cette tendance ne m’étonne guère.

"Mon conseil aux journalistes? Soyez des fils de pute, mais des fils de pute extrêmement polis" "Remember they're public servant, and you serve the public". A côté du mot "vérité", il a encadré cette phrase sur son bureau, et la relit à chaque fois qu'il contacte ses sources. Surtout si elles sont gouvernementales. Damien Spleeters est journaliste d'investigation indépendant, avec les armes pour madeleine. A 27 ans et trois années de carrière, c'est un pur produit belge: Carolo, une femme flamande, un pied à terre à Gand, il a publié ses enquêtes sur Apache.be, dans La Libre, De Morgen, The New York Times ou Le Soir. Damien Spleeter, autoportrait à notre demande. Alors on a voulu parler avec lui de son parcours, de sa vie de journaliste indépendant. Apache.be: Damien, comment situes-tu le début de ton parcours professionnel, ton entrée dans le monde du journalisme? Damien Spleeters: "Ça a commencé par un bachelier en journalisme, à l'ULB, mais je n'ai pas du tout aimé: trop théorique. Là, j'ai vraiment détesté. J'écrivais beaucoup à l'époque, des fictions, de la poésie.

Related: