background preloader

Un trou noir hors norme découvert dans une galaxie lointaine

Un trou noir hors norme découvert dans une galaxie lointaine
Des astronomes pensent avoir découvert le plus gros trou noir jamais observé, un monstre doté d'une masse équivalente à 17 milliards de fois celle de notre Soleil, tapi au cœur d'une lointaine galaxie. Ce trou noir est si gigantesque qu'il représente 14 % de la masse totale de sa galaxie, contre seulement 0,1 % habituellement. Une proportion tellement élevée qu'elle pourrait contraindre les spécialistes à réviser leurs théories sur la formation des galaxies, estiment-ils. Le monstre "NGC 1277" est situé à 220 millions d'années-lumière de nous, dans une galaxie dix fois plus petite que notre Voie lactée. La gueule du trou noir est énorme : onze fois plus large que l'orbite de la planète Neptune autour du Soleil. "C'est vraiment une galaxie insolite", résume dans un communiqué Karl Gebhardt, de l'université du Texas à Austin. NGCC 1277 est à coup sûr le deuxième plus gros trou noir identifié, et il pourrait bien ravir la première place du classement. Related:  Sciences de la Terre et de l'Univers - A ClasserTrous noirs

Exoplanètes : des géantes gazeuses à la composition surprenante Les spectres dans l'infrarouge proche des exoplanètes autour de HR 8799. On voit des indications pour des raies correspondant à l'ammoniac (NH3), au méthane (CH4) et à l’acétylène (C2H2) en fonction de la longueur d'onde (en abscisse. En ordonnée, les chercheurs ont utilisé des unités arbitraires. © American Museum of Natural History Exoplanètes : des géantes gazeuses à la composition surprenante - 2 Photos On se souvient des images extraordinaires d'exoplanètes autour de l'étoile HR 8799. En prenant la première photo d'un système exoplanétaire autour de HR 8799 en 2008, trois astronomes québécois ont accompli un exploit, dont l'écho a fait le tour du monde. On sait maintenant qu’il y a au moins quatre géantes gazeuses (HR 8799 b, HR 8799 c, HR 8799 d et finalement HR 8799 e) autour de la jeune étoile. Coronographie pour exoplanètes au mont Palomar Énigme astrochimique Il n’en a rien été. 200 étoiles avec exoplanètes au programme A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

espace-temps autour d'un trou noir Reprenons l’image d’un tissu élastique comme représentation de l’espace en relativité. Le trou noir correspond à une bille si lourde qu’elle s’enfonce profondément dans le tissu jusqu’à disparaître. La bille est désormais invisible et uniquement détectable par la présence d’un trou dans le tissu élastique. De la même façon, il est impossible de voir un trou noir, mais on peut le deviner par la présence d’une importante distorsion de l’espace et du temps dans son voisinage. La distorsion du temps autour d’un trou noir Les propriétés les plus étonnantes sont celles qui concernent la distorsion du temps autour d’un trou noir. Imaginez-vous en train d’observer au loin un ami suffisamment intrépide pour vouloir plonger dans un trou noir. Pour votre ami par contre la situation sera inversée. Il n’est pas utile de préciser qu’il n’y a pas de billet retour pour un tel voyage. L’effet Einstein et les trous noirs Les forces de marée autour d’un trou noir Les trous noirs en rotation

Ca se passe là haut... Hypothèse du trou de ver - TERRA-SCIENCES.com Avant de commencer, il est important de rappeler que les trous de ver sont des concepts purement théoriques : l'existence et la formation physique de tels objets dans l'Univers n'ont pas été vérifiées. Il ne faut pas confondre trous de ver et trous noirs: les trous de ver sont hypothétiques, alors que les trous noirs existent réellement. Le trou de ver est une découverte théorique faite par Einstein. Un trou de ver, en physique, est un objet hypothétique issu des propriétés de l'espace-temps. Il formerait un raccourci à travers l'espace-temps. Pour le représenter plus simplement, on peut se représenter l'espace-temps non en trois dimensions mais en deux dimensions, à la manière d'un tapis ou d'une feuille de papier. L'utilisation du raccourcis "trou de ver" permettrait un voyage du point A directement au point B en un temps conséquemment réduit. L'utilisation d'un trou de ver permettrait ; le voyage d'un point de l'espace à un autre. Source : Thierry-l

Les trous de ver, de nouveau un espoir pour des voyages interstellaires ? Une représentation d'un trou de ver qui serait traversable contrairement à un pont d'Einstein-Rosen. Une telle déformation de l'espace-temps connectant deux régions permettrait, en théorie, de voyager en n'importe quel point de l'espace et du temps instantanément ou presque. © Wikipédia, CC by 3.0 La théorie des trous de ver, sortes de ponts entre deux régions différentes de l’espace-temps au sein d'un même univers ou entre deux univers, a focalisé l’attention de nombreux physiciens de premier plan à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Stephen Hawking et ses collègues avaient alors obtenu des résultats remarquables sur la physique quantique des trous noirs en développant la gravitation quantique euclidienne. Interstellar est un film de science-fiction écrit, produit et réalisé par Christopher Nolan, dont la sortie est prévue fin 2014. Trou ver et énergie du vide quantique Les champs scalaires, l'effet Casimir et les trous de ver Des trous de ver fossiles ? Sur le même sujet

Ce que les travaux de Stephen Hawking ont apporté à la physique Le cosmologiste britannique a grandement contribué à mieux connaître la physique des trous noirs, des objets longtemps restés au stade de curiosité mathématique. Stephen Hawking, mort mercredi 14 mars à l’âge de 76 ans, est l’un des fondateurs de ce que l’on pourrait appeler la physique des trous noirs, presque une discipline en soi. La première contribution majeure de Hawking remonte à la fin des années 1960, date à laquelle lui et son ancien professeur et ami Roger Penrose publient ce que l’on appelle les « théorèmes des singularités », des travaux qui changeront le regard des physiciens sur les trous noirs. Jusqu’alors, le trou noir, objet bien connu aujourd’hui, ne représentait rien de plus pour les physiciens qu’un objet théorique, émanant d’un concept et encore jamais observé. Le mot même de « trou noir » ne fut inventé qu’en 1969 par John Wheeler. Le trou noir, du concept théorique à la réalité Des trous pas si noirs que cela Des questions restées irrésolues

AGO: Public & Media: Dernières nouvelles de l'Univers : Archives 2012 Speedy neutrinos (01/01/2012) On savait que l'excès de vitesse des neutrinos mesuré au Gran Sasso contrevenait au moins à la loi d'Einstein. Des considérations théoriques sur la désintégration des particules donnant naissance à ces neutrinos conduisent aussi à mettre en doute une vitesse supraluminique. Reste que les résultats de l'expérience n'ont toujours pas été invalidés. Encelade (02/01/2012) Les observations d'Encelade par Cassini révèlent de nouveaux détails sur l'environnement de plasma de cette lune. La qualité du système d'optique adaptative du grand télescope Subaru (Hawaii) a permis de préciser l'asymétrie de l'anneau de poussières entourant l'étoile HD 4796A, confirmant ainsi la présence d'une ou plusieurs grosses planètes. Titan (06/01/2012) Extinctions (09/01/2012)

Vidéo > Énergie sombre et matière noire : à la découverte du côté obscur de l’univers La totalité de la matière ordinaire ne représente que 5 % de l’univers. Le reste n’est qu’énergie noire ou matière sombre. Le LHC, le plus grand accélérateur de particules du monde, se trouve au Cern, entre la France et la Suisse. En utilisant pour la première fois à pleine puissance ce Grand collisionneur de hadrons, les scientifiques espèrent identifier des particules de matière noire. L’Esa travaille de son côté à l’élaboration d’un télescope baptisé Euclide permettant de sonder l’univers à grande échelle. Avec ce nouvel outil, les scientifiques pourront explorer et cartographier l’univers à la recherche de matière noire et d’énergie sombre. © Space, Euronews ASTRONEWS LES ASTRONEWS de planetastronomy.com: Mise à jour : 13 Mars 2008 Conférences et Événements : Calendrier .............. Rapport et CR Astronews précédentes : ICI dossiers à télécharger par ftp : ICI ARCHIVES DES ASTRONEWS : clic sur le sujet désiré : Astrophysique/cosmologie ; Spécial Mars ; Terre/Lune ; Système solaire ; Astronautique/conq spatiale ; 3D/divers ; Histoire astro /Instruments ; Observations ; Soleil ; Étoiles/Galaxies ; Livres/Magazines ; Jeunes /Scolaires Sommaire de ce numéro : La pâle lumière de la matière noire : CR de la conférence de GF Bertone à l'IAP le 4 mars 2008. (13/03/2008) Les Mathématiques de l'Astronomie : Partie 2 par B Lelard. (13/03/2008) Vit on dans un dodécaèdre de Poincaré? : Peut être bien que oui! En fait les premiers scientifiques appartenaient à d’autres civilisations moins connues implantées depuis des dizaines de siècles dans une région que le grec Strabon de Cappadoce nomma « le Croissant Fertile « .

Related: