background preloader

Le e-quotidien 100% musique classique: l'actualité au quotidien

Le e-quotidien 100% musique classique: l'actualité au quotidien
BrokeBack Mountain: l’opéra. Direct depuis Madrid, ce soir le 7 février 2014 sur Medici.tv, 20h. L’opéra Brokeback Mountain, en création mondiale au Teatro Real de Madrid est diffusé en direct sur Medici.tv, le 7 février 2014 à partir de 20h (heure française), disponible ensuite en replay pendant 90 jours sur le site Medici.tv illustrations : © Javier del Real 2014 Depuis le 28 janvier 2014, le Teatro Real de Madrid programme la création mondiale de Brockeback Mountain, l’opéra, – prolongement du film aux 3 oscars (réalisé par Ange Lee, 2005) et du livre-source d’Annie Proulx ;…

http://www.classiquenews.com/

Travers-sons, votre passeport vers les musiques classiques Avec Elektra, La Monnaie retourne au mythe abordé par les deux opéras d’Iphigénie de Gluck. Hugo von Hofmannsthal, le librettiste de Richard Strauss, choisit Sophocle comme point de départ: Klytemnestre avec l’aide d’Egisthe, son amant, assassine le roi Agamemnon. Electre sa fille veut venger sa mort. Les magazines de musique classique : comment s'y retrouver ? Les magazines de musique classique : comment s'y retrouver ? Par Lucie Renaud / 1 décembre 1999 English Version... À l'approche des fêtes, on se retrouve encore une fois confronté à l'épineuse question du cadeau idéal. QCM Musique Le but de ce dossier est de vous expliquer ce que sont les tons voisins en musique. La première partie donnera une définition simple du phénomène et la deuxième (plus technique) en montrera l’utilité dans la musique tonale chez les compositeurs baroques classiques et romantiques jusqu’à Arnold Schönberg, qui a élargi cette théorie jusqu’à établir la carte des régions tonales. I) Définition et représentation Les tons voisins en musique sont les tonalités (= gammes) les plus proches de la tonalité initiale d’une œuvre. Ils se caractérisent par un grand nombre de notes communes dont en général les degrés forts (à savoir les premier, quatrième et cinquième degrés soit tonique, sous-dominante et dominante), ceci étant dû au fait qu’ils ont une armure proche.

Musicologie La musicologie est une discipline qui étudie tout ce qui touche à la musique, qu'elle soit classique, contemporaine, populaire, ou traditionnelle. Elle aborde donc son histoire, son évolution, ses relations avec les arts visuels, la société et la culture; elle examine les processus de diffusion, de réception des univers musicaux. La musicologie tente également de comprendre le langage musical, ses caractéristiques propres et ses processus d'écriture et de création, notamment en analysant les oeuvres et en les replaçant dans leur contexte de composition. Aborder ces études requiert avant tout une envie de découvrir le monde de la musique ou d'approfondir, de façon universitaire et scientifique, son goût pour l'art musical. Avoir des connaissances techniques dans le domaine est un avantage, mais n'est pas obligatoire ; des cours d'initiation à la lecture de la musique sont organisés à l'attention des étudiants. Débouchés

Olivier Messiaen (1908-1992) Né en Avignon le 10 décembre 1908, mort à Paris le 27 avril 1992. Son père Pierre Messiaen (1883-1957), professeur agrégé d'anglais à Nantes, est traducteur et exégète de Shakespeare (il a aussi publié un ouvrage sur Gérard de Nerval en 1947) , sa mère, Cécile Sauvage, est poétesse. Il compose sa première œuvre en 1916, La Dame de Shalott, pour le piano. Il reçoit ses premières leçons d'harmonie à Nantes, avec Jehan de Gibon. Arthur Honegger – Découvrez de la musique, des concerts, des stats, & des photos sur Last Arthur Honegger est un compositeur suisse, parisien d’adoption (bien qu’il ait conservé toute sa vie la nationalité suisse), né au Havre le 10 mars 1892 et mort à Paris le 27 novembre 1955. Arthur Honegger est un compositeur qui, au premier abord, paraît difficile à cerner à cause de la diversité de son œuvre, allant de la tonalité à l’atonalité (pour Antigone) en passant par la polytonalité, utilisant tous les registres, du quatuor à cordes à l’opéra, et respectant autant les acquis du passé que les apports de ses contemporains. Toute sa vie, il a été marqué par la double influence germanique (Ludwig van Beethoven, Jean-Sébastien Bach, Max Reger) et française (Claude Debussy, Florent Schmitt), ce qui contribue à situer son œuvre en marge des courants musicaux. Si l’on peut lui attribuer un style personnel, il n’est en revanche d’aucune école ; lui-même ayant rejeté, comme son confrère et ami Georges Enesco, les systèmes de classification trop stricts en musique.

György Ligeti Initialement formé au conservatoire de Cluj/Kolozsvàr en Transylvanie, le jeune Ligeti dut interrompre ses études en 1943, à la suite des mesures antisémites prises successivement par le régent Horthy (dont l’armée avait réoccupé la majeure partie de l’ex-territoire austro-hongrois dévolu à la Roumanie par le Traité de Trianon) et le régime des Croix fléchées. La presque totalité de sa famille disparut en déportation (seule sa mère survécut). Après la Seconde Guerre mondiale, il part étudier la musique et la composition à l’Académie Franz Liszt à Budapest, avant de se réfugier à Vienne. Après l’écoute du « Chant des adolescents » de Stockhausen, il contacte ce dernier qui accepte de l’intégrer à son studio de Cologne, où il rencontre Pierre Boulez, Luciano Berio et Mauricio Kagel, avec qui il travailla.

Luciano Berio Luciano Berio est né le 24 octobre 1925 à Oneglia et mort le 27 mai 2003 à Rome. Son père et son grand-père étaient des organistes qui lui apprirent le piano. De 1946 à 1951, il étudia au conservatoire Giuseppe Verdi de Milan chez Giulio Cesare Paribeni (contrepoint) et Giorgio Federico Ghedini (composition). Pierre Boulez – Découvrez de la musique, des concerts, des stats, & des photos sur Last Compositeur et chef d’orchestre français né le 26 mars 1925 à Montbrison, Loire Biographie Après des études en classe de mathématiques spéciales à Lyon, il se tourne vers la musique en 1942 et s’installe à Paris où il sera admis, deux ans plus tard, dans la classe d’harmonie d’Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris. Andrée Vaurabourg lui enseignera ensuite le contrepoint, Olivier Messiaen la composition et René Leibowitz la technique dodécaphonique. Il obtient un Premier Prix en 1945.

Henri Dutilleux Henri Dutilleux, né à Angers (Maine-et-Loire) le 22 janvier 1916, est un compositeur français. Biographie ————— Son impérieuse vocation, découverte de bonne heure et intelligemment encouragée par des parents attentifs, lui fait suivre tout d’abord une formation classique — piano, théorie d’harmonie et contrepoint — au Conservatoire de Douai avant d’entamer des études de composition auprès de Henri Busser au Conservatoire de Paris. Il remporte en 1938 le Premier Prix de Rome avec la cantate l’Anneau du Roi. Avant de partir pour la guerre en 1939, il approfondit intensément la musique de d’Indy, de Stravinski et de Roussel. En 1942, Dutilleux assume pour quelques mois les fonctions de chef de chœur de l’Opéra de Paris et, en 1944, il est au service de la Radiodiffusion française où il est responsable du service des Illustrations Musicales (banc d’essai pour de nombreux jeunes musiciens qui deviendront célèbres).

Pascal Dusapin Pascal Dusapin fait ses études d’arts plastiques et de sciences, arts et esthétique à l’Université de Paris-Sorbonne. Entre 1974 et 1978 il suit les séminaires de Iannis Xenakis. De 1981 à 1983 il est boursier de la Villa Médicis à Rome. Il reçoit de très nombreuses distinctions dès le début de sa carrière de compositeur. Parmi celles-ci, le Prix symphonique de la Sacem en 1994, le Grand prix national de musique du ministère de la Culture en 1995 et le Grand prix de la ville de Paris en 1998.

Related: