background preloader

Petit guide des food trucks parisiens

Petit guide des food trucks parisiens
Depuis un an, la street food a pris possession de la capitale avec une dizaine de camions qui régalent les Parisiens. Depuis l'arrivée à Paris, en novembre 2011, de Kristin Frederick et son camion à burger inspiré des États-Unis, le paysage de la street food parisienne a été sérieusement bousculé. Une dizaine de nouveaux «food trucks gourmets», qui ne cuisinent pas que des burgers, se sont installés dans la capitale, avec un même credo: des produits et une cuisine de choix pour des plats top qualité. Alors que l'association Street food en mouvement, présidée par Thierry Marx, vient d'être lancée dans le but «d'encadrer et développer» la cuisine de rue, petit tour d'horizon des camions parisiens. • Le Camion qui fume Qui? Quoi? Où? Combien? » Site web du Camion qui fume • Cantine California Qui? Quoi? Où? Combien? » Site web de Cantine California • Le Refectoire Qui? Quoi? Où? Combien? » Site web du Réfectoire • Goody's Qui? Quoi? Où? » Site web de Goody's • El Carrito by Clasico Argentino Related:  PROJET X

La folie food trucks Place de la Madeleine à Paris, jour de marché. Des effluves d'oignons caramélisés viennent chatouiller les narines des affamés qui patientent derrière le désormais célèbre Camion qui fume, garé entre le petit maraîcher et le très bon fromager. Les cadres rassasiés de saladeries et cantines saines affluent pour la pause-déjeuner. Depuis un an déjà, Kristin Frederick et son Camion créent le buzz dans l'univers de la street food avec ses savoureux burgers préparés devant le client. Véritable phénomène né aux Etats-Unis, la cuisine de rue s'impose comme la tendance bouffe du moment. A Paris, en régions et dans les grandes villes européennes. Les camions bouffes itinérants, une tradition américaine Fin octobre, France Télévisions a lancé sur France O son émission culinaire « Street Chef », une sorte de « Masterchef » des food trucks, dans laquelle quatre jeunes amateurs apprenaient en vingt jours à gérer un camion itinérant. Une clientèle de gourmets Des autorisations au compte-goutte

Street Food: de la rue à l’assiette La Street food trouve ses origines dans les pays en voie de développement. Cette nourriture préparée rapidement, vendue dans la rue et prête à être dégustée ne fait pas figure de nourriture saine et équilibrée. Les kebabs, pizza, et autres sandwiches ont longtemps été considérés comme de la malbouffe. Le concept a évolué s’appuyant malgré tout sur les mêmes principes: rapidité, accessibilité et gourmandise. Venus d’Amérique, les «food truck» -comprendre «camion alimentaire»- connaissent un très grand succès dans la capitale française. Ces camions ambulants parcourent la ville selon un tracé pré-établi et proposent de la nourriture rapide à avaler. La Street Food s’installe Mobile, la cuisine de rue s’est peu à peu installée dans des établissements. Plusieurs enseignes de renommée se sont également lancées dans la restauration rapide, à l’instar des maisons Ladurée et Angelina, qui proposent des clubs sandwiches. Quand la rapidité devient un luxe

Un food truck. Sans truck Ils ne pouvaient rêver meilleur spot. Depuis que Starck a ouvert son restaurant Ma Cocotte au cœur du marché Paul-Bert, on ne jure plus que par les Puces de Saint-Ouen. C’est pourtant le hasard qui a conduit le jeune couple à se fixer ici et, plus généralement, à se lancer dans la gastronomie sur pneus. Tout part d’un projet de fin d’études : surfant sur la vague de la street food qui fait rage outre-Atlantique et en Asie où elle a pas mal voyagé, Perrine Arby planche sur un projet de food truck, ourdissant des business plan dignes d’un Marc Zuckerberg et obtenant, pour son travail, les faveurs des jurys. On imagine la suite : plutôt que de se terrer dans quelque open space pour y subir des burn-out, la jeune diplômée décide de donner vie à son projet. De moins en moins d'autorisations Elle enfourche son vélo, tandis que Guillaume prépare burgers et tartares dans leur propre cuisine, juste à l’entrée des puces. La qualité dans les camions

Ouvrir un restaurant Abordable, tendance et rentable, la restauration rapide est en pleine expansion. De quoi aiguiser l'appétit des créateurs d'entreprise, qui malgré la concurrence, sont plus de 11 000 à se lancer chaque année avec des concepts de plus en plus imaginatifs. Au risque d'oublier certains fondamentaux. Alors que des millions de Français mangent chaque jour à l'extérieur, l'industrie de la restauration rapide ne cesse de se réinventer pour attirer de nouveaux clients. Bien loin des premiers fast-food, voici cinq nouveaux concepts qui ont le vent en poupe. Quel statut adopter, quelle licence demander pour pouvoir servir des boissons alcoolisées, comment être sûr de respecter la loi Evin sur le tabac... Première étape quand on a le projet d'ouvrir un restaurant : tester ses motivations et ses compétences, et déterminer le type de restauration que l'on pense offrir. Concevoir une thématique, faire appel à un chef cuisinier, élaborer sa carte, trouver un nom...

Le « food truck », version gastro-bobo de la baraque à frites Sur le marché Saint-Honoré (Ier arrondissement de Paris), un essaim de cadres cravatés autour d’un camion noir. Le Cantine California, « food truck » créé début mars, tourne à plein régime. « C’est le seul hamburger que je mange ! », lance Ava, une employée du quartier. Marié à une Française, Jordan Feilders, américano-canadien de 28 ans, décide de lancer son projet l’an dernier, et injecte une somme économisée pendant huit ans. « A Los Angeles, dans les quartiers de Venice Beach et d’Abbot Kinney, plein de camions sillonnent les rues pour rassasier les passants. Jordan Feilders à l’arrière de son camion à Paris, le 13 septembre 2012 (Ava du Parc) Carburer dès le matin 7h30. A côté, un frigo gigantesque de 2 m3 contient les Tupperware de poivrons, tomates, les pièces de viande... Des légumes dans le frigidaire de la cuisine (Ava du Parc) Les légumes proviennent de Rungis. Même le pain n’est pas surgelé. « Pas besoin d’aller chez Metro, l’Ikea de la restauration. 9h30. « Groundhog day »

Ne jamais jamais jamais avaler le moindre nugget poulet, même si c'est bon... - Le club des plus de 40 ans pour bien vieillir Il existe des produits qui symbolisent le contraste absolu entre l'horreur industrielle et le résultat en bouche très agréable, tout autant que l'odeur à sniffer... Le nuggets poulet est de cette trempe là. C'est un piège à gourmand ! C'est composé de viande de poulet achetée généralement dans un pays en voie de développement type Roumanie qui refuse qu'on vienne inspecter de trop près ses abattoirs et ses méthodes d'élevage... Cette viande est alors trafiquée chimiquement dans une usine de transformation. Zoomons un peu sur les nuggets faits avec des déchets du poulet. Quand les chercheurs examinent ce qu'il y a dedans... ils trouvent du tissu musculaire, des os, du cartilage, de la graisse, des vaisseux sanguins et des nerfs... Il faut comprendre la logique derrière. Autant dire que cette histoire de fabrication industrielle de l'alimentation est capitale. Un industriel de l'agro alimentaire est confronté à une contrainte majeure : la démographie. La belle blague. Ah j'oubliais.

LE RÉFECTOIRE, food truck de marché Vous allez vite oubliez votre dernière expérience de réfectoire pour apprécier ce récent food truck et sa cuisine issue de produits frais du marché. Les burgers, déclinés en 3 recettes élaborées sont roi mais pas seulement puisqu’un plat du jour les accompagnent, avec prochainement, un café...et l'addition. Si l'on se pose - encore - la question de la pertinence des "camions à manger" (en français moins joli), il suffit d'y faire un tour pour trouver la réponse (votre serviteur a la chance et le privilège de les avoir TOUS testé prochain article, dernier camion): des prix serrés, des recettes personnelles puisque chaque chef crée et décline, des produits artisanaux de qualité et un accueil aux petits oignons. Evidemment, on peut craindre de manger dehors surtout en hiver mais il y a une ambiance et une chaleur humaine qui se dégage du four et des plaques sans doute mais aussi de l’équipe et des clients, heureux de se régaler ensemble. Le Réfectoire hello@le-refectoire.com

Les restaurants zéro-déchet se multiplient L’établissement finlandais Nolla a ouvert à New-York un bistrot éphémère pour convaincre les Américains qu’une cuisine de qualité peut aussi être durable. En Europe, de plus en plus de restaurants zéro-déchet ouvrent leurs portes. Une mission louable mais difficile à remplir. New-Yorkais, prenez exemple sur les Helsinkiens… L’Institut culturel finlandais a demandé aux chefs du restaurant Nolla d’installer dans la capitale économique américaine un établissement éphémère qui reprend son concept de zéro déchet. 70 000 kilos de déchets par an par restaurant traditionnel Un restaurant traditionnel produit environ 70 000 kilos de déchets par an. Les projets se multiplient En Belgique, plusieurs entrepreneurs se sont récemment lancés dans cette aventure. Les aliments sont, eux, achetés en vrac chez des producteurs locaux. « Le Local » dans le quartier bruxellois d’Ixelles suit, lui aussi, la philosophie du zéro déchet. La France à son tour… La France commence, elle aussi, à suivre ce mouvement.

Modèle de Business Plan : Food Trucks - Camions Restaurants Business plan Food Trucks – Camions RestaurantsMathieu Brogniart2016-01-20T14:16:45+00:00 Le site Creer-Mon-Business-Plan.fr m'a permis de réaliser une simulation financière cohérente. Mon dossier de congé individuel de formation vient d'être accepté et je débute ma formation très prochainement. Véronique B., Ile de France Les tableaux de trésorerie, générés automatiquement, ont été d'une grande aide pour l'avancement de mon projet. Frédéric F., Champagne-Ardenne J'ai acheté le modèle de business plan "Centre de bien-être, spa". Merci pour ces outils pratiques, à la fois complets et simples d'utilisation et indispensables à tout créateur d'entreprise. L'équipe de Créer Mon Business Plan est très réactive : elle a répondu dans la demi-heure à mon problème de connexion. L'utilisation de l'outil business plan permet de dépasser l'angoisse de la page blanche, grâce au plan type qui facilite la rédaction. Sécurité des transactions Nous utilisons PayPal comme solution de paiement en ligne.

Related: