background preloader

Apports

Apports
Chapitre 27 Définir des objectifs Savoir définir un objectif Quel que soit le travail pédagogique engagé, il convient toujours de revenir aux "fondamentaux". Définir un objectif pédagogique n’est pas toujours le premier des actes – c’est le cas ici - mais le passage est indispensable car il conditionne, pendant et après les travaux, avec les élèves toute l’évaluation. Il s’avère d'autant plus nécessaire qu'il s'agit de communiquer avec des collègues, mais aussi avec des élèves et leurs parents. Privilégier l'approche pragmatique et réaliste Toute situation pédagogique touche à plusieurs objectifs à la fois. · Construisez votre séquence, que ce soit à partir d’une situation-problème, d’un thème, d’un concept, peu importe. Un QCM pour se remémorer ce qu’est un objectif pédagogique Peut-on partager des objectifs entre disciplines ? On a préféré formuler ici des compétences plutôt que des objectifs pour être très explicite avec les élèves. Déterminer la valeur de vos objectifs Auto-test

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique | madamemarieeve Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Voici l’explication de chacun des niveaux. Besoins physiologiques: Ils sont liés à la survie. Besoin de sécurité : Ce besoin se réfère au fait que tout individu doit se protéger des dangers. Besoin d’appartenance et affectif : Ce besoin a une dimension sociale. Besoin d’estime : Il est le prolongement du besoin précédent. Besoin de s’épanouir : Ce besoin se retrouve au sommet des aspirations humaines. Nous devons tenir compte, en tant qu’enseignant, de ces besoins. Voilà donc la pyramide vue sous un regard ayant une vision pédagogique: Besoins physiologiques : L’enseignant doit toujours s’assurer que l’enfant est prédéterminé à écouter.

J'enseigne moins, ils apprennent mieux ... I teach less, they learn better Des lecteurs de ce Blog m’ont demandé de présenter un dispositif concret où je mets en action les cinq facettes de mon modèle d’apprentissage ou encore l’intégration des compétences dans l’enseignement … Voici une présentation de l’un de mes cours, un dispositif hybride dans lequel je mets en pratique ces idées (une version antérieure de cette présentation a été publiée dans notre journal « Résonances » de janvier 2011). Je l’ai écrite sous la forme d’une interview … que je me fais à moi-même … une opération de réflexivité ! La rédaction : Marcel Lebrun, on vous connaît comme conseiller « technopédagogique » à l’IPM, moins comme enseignant. Même si on peut le deviner, qu’enseignez-vous au juste ? Marcel Lebrun : Et bien oui, outre mon travail à l’IPM, je donne des cours de technologies pour la formation, l’enseignement et l’apprentissage, des cours finalement assez éloignés de la préoccupation instrumentaliste. R : Et vos publics ? Objectifs et méthodes ML : Non et oui ! Informations

Les principes de l’intelligence collective Posted on 2014/11/26 Le terme « Intelligence Collective » englobe une diversité de méthodes permettant aux participants d’un groupe de contribuer à un objectif commun avec leurs capacités cognitives. Le postulat de départ de ces méthodes est que l’intelligence du groupe sera supérieure à la somme des intelligences isolées. C’est bien la rencontre d’une diversité de personnes dotées de leurs expériences, de leurs savoirs tacites et explicites qui nourrira une réflexion commune dans un cadre donné. S’il n’y a pas de recette miracle pour mobiliser les potentiels humains, il y a cependant quelques ingrédients, couramment utilisés et communs à de nombreuses approches organisationnelles, qui une fois intégrés à la recette permettent de créer des conditions favorables. Le dessin (ci-dessus) d’Hélène Pouille, facilitatrice visuelle de talent avec qui je travaille, met en image 5 des 6 principes que j’utilise pour poser le cadre lors d’une session de courte durée. Ecouter avec attention

Qui je suis ? Un praticien réflexif engagé dans une démarche de changement Suite au bilan de compétences que j’ai fait avec Actual, et après avoir publié mon récit de vie, voici mon argumentaire de recherche d’emplois et dans l’attente de la publication du portfolio de compétences ainsi que de ma fiche d’objectif. Passionné par tout ce qui touche à l’expérience professionnelle et à la réflexivité dans l’apprentissage au travail, je veux faire évoluer ma pratique vers l’accompagnement et la formation à l’employabilité (promotion de son identité, développement de son réseau, analyse de son activité…) et à la professionnalité (bilan de compétences et d’orientation, portfolio…) Je travaille depuis 2006 avec un blog portfolio de compétences qui est à la fois mon outil d’auto-apprentissage de praticien réflexif et la mémoire de mes activités et de mes pratiques. C’est ainsi que j’ai analysé mes pratiques dans la durée et défini mon activité et mes compétences. J’ai été membre du jury de CAPES interne de documentation de 2008-2012. Enseignant documentaliste en poste

La pédagogie au prisme des Intelligences multiples Bonjour Merci à vous pour cette page de veille à propos des Intelligences Multiples et pour la mention de ma page Scoop.it. Je suis coordonnateur pédagogique dans un collège de Roubaix, où nous développons un projet, soutenu par l’Académie de Lille, autour des Intelligences Multiples. Ainsi pour impulser, accompagner et développer une réflexion sur les Intelligences Multiples, j’ai engagé un travail de curation dans ce domaine : qui vient également en complément de mon action de formateur. Je suis également co-auteur d’un ouvrage édité par CANOPE Lille à propos des cartes heuristiques dans lequel est fait le lien entre cet outil et les Intelligences Multiples. Très cordialement Lucas Gruez

La question, outil de l’enseignant Ou l’art de poser des questions pour former et évaluer… « Je t’en pose, moi, des questions ? » Combien de fois cela vous est-il arrivé de recevoir « à la figure » cette réplique toute faite, signe d’une indiscrétion ou curiosité potentielle envers votre interlocuteur ? La question peut donc agacer. Faisons un petit tour d’horizon de la question pédagogique ! La question peut en effet être considérée comme l’outil de base de l’interaction pédagogique. D’une séance sur l’autre, il est aisé de mettre en ligne un quiz de 5 questions sur les points clés à connaitre lorsque l’on demande de « réviser tel chapitre ! Les résultats obtenus permettent de constituer 3 groupes lors du cours suivant : o Les non répondants (quiz non réalisé volontairement ou involontairement) o Les répondants avec erreurs (apprentissage partiel) o Les répondants avec maitrise (niveau atteint) Les étudiants qui ont réussi vont assister ceux qui ont fait des erreurs. Les enseignants ont besoin d’évaluer en 3 temps :

Constructivisme Le constructivisme est une théorie de l’apprentissage fondée sur l’idée que la connaissance est élaborée par l’apprenant sur la base d’une activité mentale. Cette théorie repose sur l’hypothèse selon laquelle, en réfléchissant sur nos expériences, nous nous construisons et construisons notre propre vision du monde dans lequel nous vivons. Développée par Jean Piaget (1964) en réaction au behaviorisme, la théorie constructiviste met en avant le fait que les activités et les capacités cognitives inhérentes à chaque sujet lui permettent de comprendre et d’appréhender les réalités qui l’entourent. L’enseignement constructiviste est fondé sur la croyance que toute personne apprend mieux lorsqu’elle s’approprie la connaissance par l’exploration et l’apprentissage actif, les mises en pratique remplaçant les manuels. Le modèle andragogique de l’apprentissage chez les adultes, développé notamment par Malcolm Knowles, ne dit pas non plus autre chose que cela. Bibliographie

Qu'est-ce que la différenciation pédagogique? Qu'est-ce que la différenciation pédagogique? En contexte scolaire, toute situation pédagogique peut être représentée par le modèle suivant inspiré de Legendre (2005). Lors d’une situation pédagogique, un sujet fait l’acquisition d’un objet d’apprentissage sous la responsabilité d’un agent qui utilise certaines formules pédagogiques et tient compte de différents aspects du milieu. Tel qu’illustré, il s’établit entre ces quatre composantes, différents types de relations pédagogiques (relation d’apprentissage, relation d’enseignement, relation didactique). Inspirées de ce modèle, dans le cadre de la recherche-action sur la différenciation pédagogique en Montérégie, nous avons défini la différenciation pédagogique comme : En d’autres termes, différencier signifie savoir analyser et ajuster sa pratique de même que l’environnement d’apprentissage de façon à tenir compte des préalables et caractéristiques d’un ou de plusieurs élèves au regard d’un objet d’apprentissage particulier. ASTOLFI, J.

Développer l'attention et la Concentration Descriptif : Proposer aux élèves, tout au long de l'année, des activités simples, ne nécessitant pas de déplacements, dans le but de recentrer l'attention : • par un moment de chant, • par des activités de rythme • en se dégourdissant les jambes (se promener dans la classe quelques minutes) • par des exercices de gymnastique, tout en restant en place, à leur table : rectification de la posture, redressement de la colonne vertébrale, étirement, mouvement de doigts. • par des exercices respiratoires : ouvrir d'abord les fenêtres. Respirer lentement, bouche fermée, pendant cinq secondes, retenir l'air deux secondes dans les poumons, puis expirer lentement, par la bouche, pendant cinq secondes ; garder les poumons vides deux secondes encore avant de reprendre une inspiration, longue de huit secondes. •par des exercices de respiration abdominale : placer la main sur le ventre. • Faire des séquences courtes. • Alterner les types d'activités : individuel, en groupe, à l'oral, à l'écrit…

IMS - enseignant Pour en savoir plus... Vous trouverez dans cette section 5 catégories d’outils : Outils pour introduire les IM en classe Outils pour planifier des interventions Outils pour mieux tenir compte de certaines formes d’intelligence Outils pour tenir compte de l’intelligence émotionnelle des élèves Outils pour aider les élèves à se donner une méthode de travail efficace Pour en savoir plus: Pourquoi et comment introduire les IM en classe Outils pour planifier des interventions La fiche de planification d'interventions pédagogiques IM, offerte en deux formats, présente quelques points de repère en lien avec les Intelligences multiples : Dans la section Élève, on retrouve un outil similaire pour aider les jeunes à planifier leur étude ou leurs travaux. Pour en savoir plus: Utilisation des fiches de planification Outils pour mieux tenir compted'une certaine forme d'intelligence Exemples de cartes d'organisation d'idées Pour en savoir plus: Pourquoi utiliser des cartes d'organisation d'idées

Sketchnote ou Croquinote: une technique à découvrir pratique vise à utiliser le dessin et des modèles graphiques pour favoriser les échanges et les réflexions au sein d’un groupe, lui permetant de construire une vision commune (source: Le "Sketchnote" ou "Croquinote" en français, consiste aussi à traduire en pensée visuelle des concepts, processus, idées, conversations, mais individuellement et comme technique de prise de note. Les origines du Sketchnote remontent aux fameux carnets de note de Leonardo Da Vinci. Dans la vidéo en anglais, ci-dessous, on peut observer un exemple des technique utilisées pour le sketchnoting. principe organisateur. Aujourd'hui le sketchnote se fait surtout sur support papier, de préférence un carnet de note de type Moleskine. On voit donc que cette technique partage beaucoup avec la carte heuristique et la facilitation graphique.

Sketchnote : une bonne manière pour (ré)apprendre un cours Le sketchnoting, c’est une technique de prise de notes qui consiste à en illustrer les idées principales (d’une réunion, d’un cours…) sur un carnet aux pages blanches. Mélange de dessins et de notes minimalistes, cette nouvelle approche a séduit de nombreuses entreprises aux États-unis et pourrait bien faire son chemin dans l’éducation aussi. Alors, les sketchnotes, une bonne manière pour apprendre et réapprendre ses cours ? Le sketchnoting, c’est l’art de faire travailler l’imagination lors de la prise de notes. Mais alors quels sont les avantages des sketchnotes dans le monde de la pédagogie ? Les sketchnotes permettent de raconter une histoire, et des plus jeunes aux plus adultes, les histoires (à la TV, dans les livres, au cinéma…) sont toujours quelque chose de plus marquant qu’une série de faits écrits mots à mots ou enterrés sous des formulations reprises du discours du professeur. Source de l’image à la Une : Flickr (Mike Rohde)

Related: