background preloader

Folksonomie — Enseigner avec le numérique

Folksonomie — Enseigner avec le numérique
Office québecois de la langue française Définition « Système de classification collaborative et spontanée de contenus Internet, basé sur l'attribution de mots-clés librement choisis par des utilisateurs non spécialistes, qui favorise le partage de ressources et permet d'améliorer la recherche d'information. » Équivalent anglais folksonomy Termes non retenus : socionomie , peuplonomie , populonomie , personomie, potonomie Notes « À l'inverse des systèmes hiérarchiques de classification (faite par des experts), les contributeurs d'une folksonomie (des internautes, de simples utilisateurs) ne sont pas forcés d'utiliser une terminologie prédéfinie, mais peuvent librement choisir les termes (catégories thématiques) pour classifier leurs ressources. Notes linguistiques : « Le terme anglais folksonomy est un mot-valise issu de la contraction de folks (les gens) et de taxonomy (classification hiérarchisée). Les termes de la blogosphère Wikipédia Définition Wikipédia

http://eduscol.education.fr/numerique/dossier/archives/travail-apprentissage-collaboratifs/de-quoi-parle-t-on/outils-collaboratifs/folksonomie

Related:  Info DocFOLKSONOMIETerminologie TICE

Sécurité des écoles, collèges et lycées [En vidéo] intervention de Bernard Cazeneuve Sécurité des écoles, des collèges et des lycées : intervention de Bernard Cazeneuve La sécurité est un droit. Un droit essentiel, pour tous nos concitoyens. Un droit qui constitue, pour ce Gouvernement, un devoir et une exigence. Nous mettons tout en œuvre pour la garantir et l’assurer sur l’ensemble de notre territoire, et dans toutes les institutions de la République. Sérendipité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans les pays anglo-saxons, les Serendipity shops sont des boutiques où l'on trouve des idées inattendues de cadeaux. Parmi les nombreux exemples de découvertes et inventions liées au hasard, citons comme exemple de découverte par sérendipité : la lithographie, le four à micro-ondes, la pénicilline, le Post-it, le téflon, le Velcro.

La refondation de l'École de la République Le ministère de l'éducation nationale a engagé la refondation de l'École de la République qui vise à réduire les inégalités et à favoriser la réussite de tous. La loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'École concrétise l’engagement de faire de la jeunesse et de l’éducation la priorité de la Nation. Priorité au primaire Web 2.0 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cartographie sensible du web 2.0 L'expression « Web 2.0 » désigne l'ensemble des techniques, des fonctionnalités et des usages du World Wide Web qui ont suivi la forme originelle du web[1]. Elle concerne en particulier les interfaces permettant aux internautes ayant peu de connaissances techniques de s'approprier de nouvelles fonctionnalités du web.

L'éducation prioritaire Les principes de la refondation de l'éducation prioritaire La nouvelle politique d'éducation prioritaire repose sur des principes clairement affirmés. Une refondation pédagogique La refondation de l'éducation prioritaire est avant tout pédagogique. Les réussites observées montrent que c'est principalement dans le quotidien des pratiques pédagogiques et éducatives que se joue la réussite scolaire des élèves issus des milieux populaires. Une approche systémique inscrite dans la continuité des parcours est essentielle.

ScoLOMFR Le profil ScoLOMFR est composé : d’un schéma de métadonnées reposant sur le schéma normalisé du LOMFR (2006),de plusieurs vocabulaires communs aux différents acteurs de l'enseignement scolaire. Les mises à jour du schéma et les outils associés sont disponibles sur un site dédié. Des documents d'accompagnement sont disponibles : un guide de bonnes pratiques,un manuel technique,un rapport sur les fonctionnalités et outils logiciels.

Les établissements d'enseignement privé Le statut des établissements d'enseignement privé Quatre lois, dont les dispositions ont été intégrées au code de l’éducation, fixent le statut juridique des établissements d’enseignement privés : la loi "Goblet" du 30 octobre 1886 relative à l’enseignement primaire la loi "Falloux" du 15 mars 1850 sur l’enseignement secondaire la loi "Astier" du 25 juillet 1919 sur l’enseignement technique la loi "Debré" du 31 décembre 1959 définissant les rapports actuels entre l’État et les établissements d’enseignement privés Les conditions de création d'un établissement d'enseignement privé L’ouverture d’un établissement d’enseignement privé est soumise à déclarations préalables auprès du maire, du procureur de la République, du préfet et du recteur. Il peut être fait opposition à cette ouverture dans l’intérêt des bonnes mœurs ou de l’hygiène.

Cloud computing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4]. Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables[5]. Terminologie[modifier | modifier le code]

Fiche méthodologie de la recherche d’information en 6 étapes Accueil > Boîte à outils > Fiche méthodologie de la recherche d’information en 6 étapes Les élèves de 3e doivent constituer un dossier en SVT. Un des professeurs m’a demandé d’aider les élèves dans leurs recherches. Nous avons donc organisé deux séances de recherche en demi-groupe. J’ai de plus créé une fiche méthodologique sur la recherche d’information et le document de collecte. Télécharger :Fiche méthodologie : 6 étapes de la recherche documentaire (doc)Fiche méthodologie : 6 étapes de la recherche documentaire (pdf) Dictionnaire de la vie numérique, du web, et des réseaux sociaux Ce dictionnaire ou lexique permet de donner les définitions clé, en usage sur le web, internet, et les réseaux sociaux. De nombreuses terminologies naissent, et nécessitent un éclairage pointu. L’objectif est de permettre à chacun de comprendre les concepts, mots, définitions . Les définitions sont associées à des textes qui permettent d’éclairer leur sens.

Dossiers documentaires sur le numérique — Enseigner avec le numérique Ils sont liés à des priorités ministérielles. Leur approche se veut à la fois théorique et pratique, illustrée par des points de vue de chercheurs et de spécialistes du terrain. Les sujets sont explorés sous divers angles, pédagogique, technique, institutionnel, sociologique, économique et juridique. Vous accédez aux dossiers par le classement thématique ci-dessous. À l'intérieur de chaque dossier, un encadré signale des dossiers associés. Plusieurs modes d'affichage sont proposés : en sommaire, tout le dossier [Voir tout], un chapitre ou une partie de chapitre.

Effet diligence, effet serendip et autres défis pour les sciences de l'information. Effet diligence, effet serendip et autres défis pour les sciences de l'information. Les sciences de l'information et de la communication sont une spécialité française qui rassemble sous un terme générique ce que l'on nomme ailleurs " media studies " et " information science ". La composante " sciences de l'information " est proche de " information science " et de " social informatics ". Certains chercheurs français ont en effet introduit, depuis une quinzaine d'années, l'étude des usages et des contextes dans leur champ disciplinaire.

L'effet diligence - La technologie rime t-elle avec innovation ? L’introduction des technologies dans les apprentissages pose la question de l’innovation. L’introduction d’un ordinateur, d’un TBI, d’un vidéo-projecteur dans un dispositif sont-ils des facteurs de changements ? La simple présence d’un nouvel outil (numérique de surcroît) signifie t-il que le professeur s’inscrit dans un réel processus d’innovation ? Ce n’est pas sûr, notamment si l’on se contente de reproduire les méthodes anciennes avec des outils nouveaux.

Related: