background preloader

Je veux être utile aux autres

Je veux être utile aux autres
Expliquer, conseiller Aider les enfants ou des adultes à progresser, c'est le rôle des enseignants et des formateurs. Une mission passionnante pour qui ne s'intéresse pas seulement à une discipline, mais prend plaisir à voir son public évoluer. Dans la sphère scolaire ou professionnelle, des psychologues de l’Éducation nationale, spécialisés en orientation, accompagnent des jeunes ou des adultes dans leur réflexion sur leur avenir. Savoir écouter, comprendre les besoins de son interlocuteur, l'aider à surmonter ses difficultés, sans faire à sa place, pour lui permettre de gagner en autonomie, c'est aussi le quotidien de la plupart des professionnels du social : assistants de service social, éducateurs, conseillers en économie sociale et familiale... Soulager les souffrances Lorsque vous pensez "utile", vous pensez "santé", et votre objectif est d'abord de soigner, de soulager les souffrances. Protéger les citoyens Pour vous, "utile" rime plutôt avec "sécurité, justice, protection, secours". Related:  Pompier

Les formations pour exercer dans la sécurité De sans diplôme à bac + 5 Des sélections sont ouvertes, sans condition de diplôme, pour le recrutement de cadets de la République et d'adjoints de sécurité au sein de la police nationale, de gendarmes adjoints volontaires et de sapeurs-pompiers volontaires. Avec la possibilité de progresser ensuite en interne. Différents concours (aux niveaux diplôme national du brevet/CAP, bac, bac + 2, bac + 3, bac + 5) permettent le recrutement des fonctionnaires et des militaires de carrière. Pour exercer une profession réglementée de sécurité privée, il faut posséder un diplôme de l'Éducation nationale dans le domaine de la sécurité ou un titre professionnel reconnu et obtenu dans une école agréée par l'État. En lycée professionnel, il est possible de préparer le CAP agent de sécurité, qui peut être suivi de MC (mentions complémentaires) et le bac pro métiers de la sécurité.

Les licences de lettres et de langues Les licences de lettres et de langues préparent aux métiers de l’enseignement. Elles apportent un socle de connaissances générales recherchées dans d’autres domaines : documentation, communication, édition, journalisme, traduction, tourisme, commerce… © iStockphoto Les licences de lettres et de langues orientent principalement vers l'enseignement, mais d'autres débouchés existent y compris en entreprise. À lire aussi Lettres, LLCE, LEA ... quel accès en L1 ? Les études de lettres et de langues s’adressent aux passionnés de littérature, de civilisation et de langues, qu’elles soient françaises, régionales ou étrangères, anciennes ou contemporaines. Si les licences générales sont ouvertes de droit aux titulaires du bac, l’inscription dans les filières de langues vivantes n’est pas automatique. Très demandées, les licences LEA et LLCE ne peuvent accueillir tous les bacheliers qui en font la demande via le site Admission-postbac (APB). Néanmoins, les titulaires d’un bac ES ou S peuvent postuler.

"Ce sera moi" : "Demain je serai pompier/ère" Pompier/ère Incendie, catastrophe naturelle (tremblement de terre ou inondation), accident de la route, noyade, mais aussi problèmes domestiques (fuite de gaz, nid de guêpes dans un grenier)... le pompier ou la pompière intervient sur tous les fronts ! Pas de routine, les missions sont variées : éteindre un feu de forêt, évacuer des personnes en danger, installer un périmètre de sécurité, délivrer les premiers soins aux blessés. Et le rythme est trépidant, en particulier en ville où l’on enregistre parfois un appel toutes les 10 secondes. Ces femmes et hommes de terrain peuvent se spécialiser, en alpinisme, en spéléologie ou en plongée pour intervenir dans un puits ou une grotte, faire des recherches sous-marines… Ils agissent aussi lors d'une pollution chimique ou radioactive. Le métier n’est pas sans risques. Accès : Trois statuts sont possibles (volontaire, professionnel ou militaire). Pompier/ère Le métier n’est pas sans risques.

Les licences de sciences humaines et sociales Philosophie, histoire, géographie, sociologie, psychologie à l’université… Attrayantes, ces disciplines se révèlent souvent plus exigeantes que prévu. © iStockphoto Les débouchés sont rares en licences de science humaines, les doubles compétences sont donc à privilégier. À lire aussi Accès Bac L, ES, S en priorité. Les principales mentions Des mentions distinctes mais complémentaires. Géographie Les intitulés de mentions peuvent varier d’une université à l’autre : géographie, géographie et aménagement sont les plus courants. Cette discipline exige curiosité et ouverture d’esprit, mais aussi beaucoup de rigueur. Au programme : géographie physique (climatologie, géomorphologie, hydrologie) et humaine (organisation de l’espace, population, géographie économique des territoires). S’y ajoutent l’apprentissage des méthodes et des outils du géographe (cartographie, système d’information géographique, télédétection, statistiques...) et un travail sur le terrain (stages, sorties intégrées aux études…).

Revivez le tchat sur le métier de pompier Le Modérateur : Bonjour et bienvenue sur ce nouveau tchat Onisep. Nous accueillons aujourd’hui le Capitaine Sylvain Wdowik, qui est affecté au Centre d'Incendie et de Secours de Lognes (77). Il se tient prêt à répondre à toutes vos questions sur son métier, son parcours, ses activités, etc. N'hésitez pas ! Bon tchat ! Capitaine Sylvain Wdowik : Bonjour à toutes et à tous. Mazine0001 : Peut-on faire carrière chez les pompiers ? Faites-vous partie des pompiers de Paris ? Capitaine Sylvain Wdowik : Oui, on peut effectivement faire carrière chez les sapeurs-pompiers, que ce soit à la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP), le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille (BMPM) ou dans les Services Départementaux d'Incendie et de Secours (SDIS). Les deux premières entités sont militaires et les sapeurs-pompiers professionnels dans les SDIS sont des fonctionnaires territoriaux. Pour ma part, je suis sapeur-pompier professionnel dans le SDIS 77 (Seine-et-Marne). Henri : Bonjour monsieur.

juriste en droit social Face à l'évolution de la législation du travail, aux plans sociaux, aux réformes... les entreprises et les administrations sont de plus en plus nombreuses à faire appel à un juriste en droit social. Sa spécialité ? Les contrats de travail, la gestion des procédures de licenciement et des contentieux prud'homaux... mais aussi la protection sociale, la formation des salariés, les relations avec les syndicats. En période de crise, ou lors de changements importants (aménagement des temps de travail), ce juriste a un rôle stratégique.

Pompier/ère Vous êtes pompier/ère et vous devez arriver au plus vite sur le lieu de l'accident d'un camion-citerne qui vient de se renverser... Modalités pratiques Disciplines : mathématiques, chimie, SVT. Niveaux : 4e, 3e, 2de. À vous de jouer A 17 h, un mardi, un camion-citerne vient de se renverser sur le boulevard des Défenseurs à Lille. Contraintes : Les sapeurs-pompiers mettent une minute pour sortir de la caserne après l’appel, au volant d’un camion-citerne d’une contenance de 3 000 litres. Les sapeurs-pompiers doivent emprunter les grands axes. Les sapeurs-pompiers doivent appeler la brigade spéciale du CMIC en cas de fuite de produit chimique. A l’aide des documents ressources Trouver un itinéraire possible pour arriver au plus vite. Fiches ressources pictogrammes à l’arrière du camion. 100 litres environ de liquide de pH égal à 4 sont répandus sur le sol. Les pompiers doivent faire passer le pH du liquide de 4 à 6. La pompe du camion a un débit de de 120 m3 /h. Témoignage d'un professionnel 1. 2.

Ma voie économique – Onisep » Licence de droit et science politique Des études exigeantes où il ne suffit pas d’apprendre par cœur ! Les parcours sont à construire petit à petit afin de s’ouvrir les portes des professions libérales, de l’entreprise, de la fonction publique… Accès Bac général, bac STG (futur STMG) avec un bon niveau. Les sortants d’ES sont majoritaires en L1 (45 %), devant les L (21 %) et les S (15 %). Au programme La licence générale de droit permet d’assimiler les connaissances juridiques de base et de maîtriser un vocabulaire et des exercices totalement nouveaux : le commentaire d’arrêt ou la dissertation juridique (très différente de celle pratiquée en français). La science politique est généralement abordée dans un parcours de licence de droit ou à partir de la L3. Le tronc commun (L1 et L2) Les enseignements des 2 premières années (4 semestres) sont organisés autour d’un tronc commun qui apporte les enseignements juridiques fondamentaux. Les spécialisations (L3) Les doubles cursus Que faire après la licence de droit ou science politique ?

Sapeur-pompier De la prise en charge des accidentés de la route à la lutte contre les incendies, en passant par les interventions auprès de particuliers, à domicile ou sur l'espace public, le sapeur-pompier est sur de nombreux fronts. Son champ d'action ne cesse d'ailleurs de s'étendre : il n'est pas rare de voir un pompier lutter contre une pollution d'origine chimique. Évacuer les personnes en danger, installer un périmètre de sécurité autour d'un accident, administrer les premiers soins aux blessés : pas de routine puisque chaque intervention est différente. Et le rythme est trépidant, en particulier dans les grandes villes où l'on enregistre parfois des appels très rapprochés. Plus qu'un métier, il faut parler de vocation, qui exige don de soi, altruisme, sens du devoir et des responsabilités.

Devenir sapeur-pompier volontaire (SPV) En France, quelque 198.900 hommes et femmes vivent un engagement quotidien au service des autres, en parallèle de leur métier ou de leurs études. Les sapeurs-pompiers volontaires représentent 79% des sapeurs-pompiers de France. Chaque jour, ils démontrent que solidarité et altruisme ne sont pas de vains mots. Sapeur-pompier volontaire, pourquoi pas vous ? Principales conditions d’engagement Ces conditions d'engagement vous sont données à titre indicatif et sont susceptibles d'évoluer. La loi du 20 juillet 2011 relative à l’engagement des SPV et son cadre juridique définit «l’engagement citoyen en qualité de sapeur-pompier volontaire comme une activité reposant sur le volontariat et le bénévolat, exercée dans des conditions qui lui sont propres». Cet engagement citoyen est librement consenti et ouvert à tous. Pour accéder au grade de lieutenant, les candidats doivent justifier d'un diplôme au moins de niveau II, soit Bac+3. A consulter sur www.legifrance.fr Dossier de candidature Formation

Related: