background preloader

«La grammaire a été au service du pouvoir»

«La grammaire a été au service du pouvoir»
Yannick Chevalier, professeur de stylistique à l’université Lyon-II, présent au festival des idées Mode d’emploi, est spécialiste des rapports entre langue et genre. Le français a deux genres, masculin et féminin : y a-t-il des langues non genrées ? Il existe tous les cas de figure. Certaines langues ne présentent pas de genre : par exemple, le titre du roman Elle et lui de George Sand est intraduisible en hongrois. D’autres langues en ont trois ou plus. Par exemple, le neutre que l’on emploie pour parler des bébés en anglais ou des filles non mariées en allemand : la sexuation des corps n’est donc pas toujours une donnée pertinente pour les langues. Comment le français s’est-il retrouvé avec seulement deux genres, alors que c’est une langue issue du latin ? Progressivement, les mots latins de genre neutre se sont répartis en français entre masculin et féminin, sans doute selon les terminaisons et la manière dont les gens les percevaient. Quentin Girard Related:  Genre et publicitéHistoire Droits des Femmes

cafepedagogique: Objet du délit. Définition... Malgré des avancées, les inégalités homme-femme demeurent en Afrique - France Les femmes demeurent nettement désavantagées par rapport aux hommes dans leur vie quotidienne. Ce sont les principales conclusions de l’enquête Afrobaromètre. A l'origine de ces discriminations : l'inégalité scolaire particulièrement criante dans certains pays comme le Maroc, le Liberia ou le Bénin. Plus d'une Béninoise sur deux estime n'avoir jamais reçu d'éducation de base, alors que deux tiers des hommes y auraient eu accès. De cette inégalité éducative découlent des discriminations économiques et professionnelles. Sur dix personnes interrogées, quatre déclarent que les femmes sont « souvent » ou « toujours » traitées de façon inéquitable par leurs employeurs. Le poids des traditions Au Maroc, ou Soudan ou en Sierra Leone, plus de la moitié des sondés affirment que les femmes sont aussi discriminées par la police et les tribunaux. Sur le plan politique, les démarches engagées en faveur des femmes semblent pourtant de mieux en mieux acceptées dans la plupart des pays.

Grammaire - exercices - allophones - langage Samedi 18 août 2012 6 18 /08 /Août /2012 13:51 Bonjour, Ce site est original: Il a été fait par Marie-Josée Caron pour ses élèves de français langue seconde (FLS) ou français langue étrangère (FLE), mais convient quand même à tous ceux qui veulent travailler des notions de français. Il présente le français comme une recette. Dans la section adverbe, il y a des exercices pour l'utilisation du "en" et du "y". La page présentée dans l'article précédent fait aussi partie de ce site. Bonne découverte! Partager l'article ! inShare Par Marijo - Publié dans : Français 0 Féminin trop singulier. Catherine Vincent. Le Monde. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Catherine Vincent Quand la misogynie va se nicher jusque dans le dictionnaire, la féminisation des noms devient un combat. Retour sur un siècle de polémiques Quoi de plus respectable qu'un dictionnaire ? Soupçonner de misogynie ce garant du bon usage de la langue, n'est-ce pas pousser le bouchon un peu loin ? Dans cet inventaire prétendu neutre se cache en effet un dénigrement subtil, mais quasi permanent, du féminin. "J'ai travaillé sur Le Robert, mais on peut faire le même constat avec tous les dictionnaires de la langue française", précise Françoise Leclère, en rappelant que le lexicologue Alain Rey, figure emblématique du Robert, fut le premier à qualifier le dictionnaire de "prescripteur idéologique". Linguiste de formation, Claire Michard aboutit aux mêmes conclusions, mais par une autre approche. Quelle mesure imaginer pour lutter contre cette dissymétrie sémantique, qui biaise systématiquement la représentation sociale des femmes ? "Avocate ?"

Les petites filles rendent leur tablier «Les filles, c’est nul.» On le voit trop bien, Gabriel, tignasse brune et joues rondes, dégainer son argument fatidique face à une mère qui s’étonne de ne le voir inviter, pour ses 5 ans, que des garçons. Ce mercredi, il visite avec ses huit copains, tous sûrs de leur sexe, tous de bleu ou de gris vêtus, l’exposition «Des elles, des ils», au Forum des sciences de Villeneuve-d’Ascq, dans la banlieue de Lille. Son propos ? Promouvoir l’égalité hommes-femmes auprès des 3 à 6 ans. C’est là que Caroline Régnier, la mère de Gabriel, a organisé le goûter d’anniversaire. Sport. Quelques jours plus tard, c’est au tour d’une classe de grande section de maternelle de visiter l’expo. Chouchous roses. Juste à côté d’elle, un petit garçon, mèches blondes longues dans le cou, écoute, sans moufter. «Modèles restreints». Un devoir sur lequel plancheront les enseignants de maternelle dès 2013 dans cinq académies, puisque l’égalité hommes-femmes va entrer au programme.

Epouse et fermière CSC | La nouvelle approche de l'enseignement de la grammaire (Webémission) WebémissionLe 30 novembre 2007 Séquence vidéo La nouvelle approche de l'enseignement de la grammaire(Durée: 1h 17 minutes) Accès à haute vitesse Regardez la vidéo Accès commuté Regardez la vidéo Segments Introduction Issam Massouh, agent principal du rendement des élèves Secrétariat de la littératie et de la numératie (Durée : 1 minute) Accès à haute vitesse Regardez la vidéo Accès commuté Regardez la vidéo Déroulement de la webémission Francis Chalifour, agent du rendement des élèves Secrétariat de la littératie et de la numératie (Durée : 2 minutes) Accès à haute vitesse Regardez la vidéo Accès commuté Regardez la vidéo Table des matières (Durée : 1 minute) Accès à haute vitesse Regardez la vidéo Accès commuté Regardez la vidéo Mise en contexte Guylaine Lachanche, accompagnatrice provinciale, Service d'apprentissage médiatisé franco-ontarien (Durée : 6 minutes) Accès à haute vitesse Regardez la vidéo Accès commuté Regardez la vidéo Cette webémission se partage en 2 parties : Partager :

Féminisation des mots : la France en retard. TV5 Monde. A la question « Madame, le secrétaire perpétuel, ou Madame la secrétaire perpétuelle ? » du journaliste de France Inter Patrick Cohen à l’historienne Hélène Carrère d’Encausse, en direct de l’Académie française lundi 16 mars 2015, la réponse est sans appel : « Madame le secrétaire. La grammaire française doit être respectée ici ». La féminisation des noms fait encore et toujours débat en France. Dernière polémique en date, le « Madame le président » du député UMP Julien Aubert à l’Assemblée nationale en octobre 2014, en s’adressant à la présidente de séance du jour, Sandrine Mazetier. Un choix pour lequel le député a écopé d’une sanction financière, conformément à l’instruction datant de 1998 qui rend obligatoire l’usage du féminin pour désigner les fonctions exercées par les parlementaires femmes. Peu après cet incident, l’Académie française a émis une mise au point pour rappeler le bon usage de la langue française. « Un combat sans intérêt » Toutes n’ont pas le même avis.

The Breast of Advertising: As a Marketing Ploy, the Bust Is as Controversial as It Is Ubiquitous Sales were “crazy, crazy,” at Sal Ali’s grocery and news shop in Manhattan, where issues of Time magazine featuring a controversial cover on attachment parenting were selling off the rack. It was the rack, of course, that generated so much interest for the May 21 cover story, illustrated with an attractive mom exposing her nearly naked breast to nurse her huge, 3-year-old son standing on a chair. Leafing through the newsweekly’s buzziest cover in recent memory, Ali couldn’t deny he enjoyed the brisk business, though the cover made him wonder: “What will be the difference between Time and Playboy if they exploit like this?” Though Time executives trumpet the serious news value of their cover photo, the newsweekly was also hopping on a well-worn but reliable bandwagon. Far beyond selling bras, marketers flash young women’s breasts to hawk everything from chicken wings and cars to fishing line and, of course, magazine issues. Sexual content is everywhere in advertising.

Les premières électrices 2/8 - Odette Roux La Fondation pour l’innovation politique publie la deuxième vidéo de sa série sur les premières électrices, à l’occasion du 70e anniversaire du droit de vote des femmes. Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir le récit d’Odette Roux, née en 1917 « sous le signe de la révolte ». Résistante, Odette Roux adhère au parti communiste clandestin et elle est nommée conseillère municipale au lendemain de la guerre. Elle raconte son expérience de femme politique dans les années 40 avec les difficultés et les réticences qu’elle a pu rencontrer. En 1945, elle est élue Maire, avec le sentiment de participer à un moment historique pour son pays. Elle nous parle de la fierté des femmes d’avoir pu participer à cette élection et partage avec nous son sentiment : « On ne nous a pas accordé le droit de vote, nous l’avons gagné ! Elle revendique le droit pour les femmes de s’occuper de tout, d’apporter à la politique non seulement de l’humanité mais surtout du savoir. Anaïs Allemand

Cliquer sur Matériel pour allophones FRANCOJEU DES CÉGEPS 2016Le CCDMD invite le réseau collégial à participer à l’édition 2016 du Francojeu, organisé en collaboration avec l’Office québécois de la langue français. Du 1er au 31 mars, rendez-vous sur Facebook (avec ou sans compte) à francojeu.ccdmd.qc.ca. ENFIN TUTORAT!Librement accessible en ligne, Tutorat – Se former à la relation d’aide par les pairs est destiné aux tuteurs, qui jouent un rôle de premier plan dans les centres d’aide en français. Le matériel est centré sur neuf capsules vidéos illustrant diverses situations. Il vise à amener les tuteurs en formation à reconnaitre les savoirs essentiels à une bonne communication dans la relation d’aide. STRATÉGIES D'ÉCRITURELes dix fascicules de Stratégies d'écriture dans la formation spécifique sont maintenant tous disponibles. FRANCOJEU DES CÉGEPS 2015Le CCDMD invite le réseau collégial à participer à l’édition 2015 du Francojeu, organisé en collaboration avec l’Office québécois de la langue français.

Tumblr Genre et publicité La bière, une histoire d'hommes… sparkamovement-blog-blog: Creating a relationship between alcohol, sex, and the commodification of the female body is very dangerous. These ads take sexualization to a new level when they literally turn a woman’s body into a bottle of beer for a man’s consumption. As if my body being associated with a product for sale were not bad enough, let’s add booze into the mix. Even if I were able to overcome the idea that my body is not a bottle of alcohol to be consumed by men, other drunken individuals are still seeing me this way.It’s time to take a more serious look at sexual assault on college campuses, and maybe the place to start is by looking at the media’s influence. (via landmerbabe)

Antoinette Fouque : le pouvoir hypnotique de la domination féminine Antoinette Fouque est décédée le 20 février 2014. De vibrants hommages lui ont été rendus par ses proches et ses admirateurs, par des écrivains, des psychanalystes, des hommes et femmes politiques, des artistes et des chefs d’entreprise. Reprenant une dépêche erronée de l’AFP, la plupart des médias ont titré sur la disparition de la «fondatrice» ou «cofondatrice» du Mouvement de libération des femmes (MLF). Faut-il rappeler, une fois de plus, que l’on peut fonder toutes sortes d’institutions – banques, associations, instituts, partis –, mais jamais un mouvement (1) ? On en retiendra ici un seul aspect, moins directement «politique» mais non moins déconcertant : celui du véritable culte, rendu par nombre de militantes mais aussi d’intellectuels, artistes et politiques renommés, à la personne d’Antoinette Fouque. La jeune femme d’origine modeste a donc réussi, grâce au MLF qu’elle avait capté (2), à construire au fil des ans un «empire Antoinette Fouque».

Malaise dans la pub (3): Hétéro, I presume? J’ai dérogé pour la première fois à ma règle de publication hebdomadaire… J’essaie de sortir la tête de l’eau pour me rattraper. Et puis je te dois des remerciements, lecteur/rice: ce blog totalise maintenant plus de 5500 visites depuis fin septembre, et pour une débutante comme moi, ça fait chaud au coeur :) J’ai parlé dans les deux premiers posts de la série "Malaise dans la pub" de la représentation des femmes dans les publicités pour voitures et de l’image des hommes qui sous-tend ces publicités: machos, amoureux de leurs bagnoles, objectifiant les femmes. Cette représentation stéréotypée se retrouve explicitement dans des publicités destinées à un public masculin. Il me semble que l’on parle beaucoup de l’image des femmes véhiculée à travers la publicité (même si ce n’est pas assez, et que les choses ne changent pas, au contraire). Ces deux campagnes, qu’il s’agisse de vendre un film ou des chaussures, soulèvent la même question. Like this: J'aime chargement…

Related: