background preloader

Humanités numériques

Humanités numériques
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Exemple de recherche en humanités numériques : répertoire d'archives[1] sous forme d'analyse de réseau. Elles se caractérisent par des méthodes et des pratiques liées à l'utilisation des outils numériques, en ligne et hors ligne, ainsi que par la volonté de prendre en compte les nouveaux contenus numériques, au même titre que des objets d'étude plus traditionnels. Les humanités numériques s'enracinent souvent d'une façon explicite dans un mouvement en faveur de la diffusion, du partage et de la valorisation du savoir. Définition[modifier | modifier le code] Manifeste des Digital Humanities - FR Les humanités numériques peuvent être définies comme l'application du « savoir-faire des technologies de l'information [et de l'informatique] aux questions de sciences humaines et sociales »[3]. « 1. Il arrive que les humanités numériques soient assimilées à l'« humanisme numérique » que propose Milad Doueihi dans Pour un humanisme numérique (2011).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Humanit%C3%A9s_num%C3%A9riques

Related:  Data-driven history / DigHumcapesdocprepa

Études de communication - langages, information, médiations Notes de la rédaction Comité de lecture du numéro 54 (Dossier) :Coordination : Ulrike Lune Riboni, Raphaële Bertho Christian Agbobli (UQAM, Canada), Anne Beyaert-Geslin (Université Bordeaux-Montaigne), Maxime Boidy (Université Paris-Est Marne-la-Vallée), Maxime Cervulle (Université de Paris 8), Fathallah Daghmi (Université de Poitiers), Marion Dalibert (Université de Lille), André Gunthert (EHESS), Sophie Jehel (Université de Paris 8), Virginie Julliard (Sorbonne Université), Madeleine Pastinelli (Université de Laval, Canada), Nelly Quemener (Université Sorbonne Nouvelle), Isabelle Rigoni (INSHEA), Alexandra Saemmer (Université Paris 8), Giovanna Zapperi (Université de Tours) Comité d lecture du numéro 54 (Varia) :Coordination : Marion Dalibert, Aurélia Lamy, Florence Rio

5.Introduction aux humanités numériques – Aurélien Berra Les métamorphoses numériques du Livre II Faire des humanités numériques Par Aurélien Berra L’expression "humanités numériques", calque de l’anglais digital humanities, garde peut-être encore quelque chose d’étrange en français. Pour nous, le terme "humanités" – qu’il s’agisse de "faire ses humanités" ou de l’héritage de la Renaissance – est un signifiant si désuet qu’il est redevenu libre.

La redocumentarisation (JM Salaun), un défi pour les sciences de l’information 1Les sciences de l’information viennent de passer un cap. Elles s’étaient construites sur un ordre documentaire relativement stable durant le XXe siècle. Même s’il subissait une explosion quantitative, même s’il intégrait de nouveaux supports comme l’audiovisuel, sa structure générale suivait des règles et canaux qui étaient repérés. Les sciences de l’information pouvaient alors se construire sur un corpus de documents soumis à des contraintes connues et proposer des méthodes et des outils pour en tirer l’information utile comme le classement, l’indexation, des équations de recherche de plus en plus raffinées, la scientométrie, etc. pour les traditions issues de la bibliothéconomie, et d’autres encore, comme l’évaluation, l’élimination, le calendrier de conservation de son autre racine professionnelle, plus méconnue en France : l’archivistique. 4La proposition sera bâtie en trois temps. 9Le numérique, par nature, implique une re-documentarisation.

Qu’apportent les digital humanities ? Quelques exemples (2/2) Accueil > Rubriques > Qu’apportent les digital humanities ? Quelques exemples (2/2) Qu’apportent les Digital Humanities ? Revue Humanités numériques Humanités numériques est une revue francophone consacrée aux usages savants du numérique en sciences humaines et sociales. Cette revue veut offrir un lieu de réflexion, de débat scientifique et d’expression aux chercheurs et enseignants dont les travaux s’inscrivent dans le champ des humanités numériques. Elle s’adresse donc aux spécialistes des sciences humaines, des sciences sociales et des disciplines liées aux technologies de l’information, ainsi qu’à tous ceux qui se sentent concernés par les transformations numériques des savoirs. Humanités numériques est une revue numérique ouverte, à la fois par sa volonté de représenter la diversité des points de vue et par son choix d’une publication en open access.

Culture numérique : Cours d'Hervé Le Crosnier Mise à jour le 23 mars 2017 de la brève publiée en 2009 Les cours d’Hervé le Crosnier à l’université de Caen Basse-Normandie donnés aux étudiants préparant le Capes documentation et aux étudiants de certains Masters, sont filmés et mis en ligne en accès libre, accompagnés de diapositives et documents pédagogiques. Les cours de 2009 sont en ligne sur DailyMotion Culture numérique session 2009 24 vidéosIntroduction générale - La messagerie électronique. Histoire et structure de l’Internet. Manifeste des Digital humanities – THATCamp Paris Contexte Nous, acteurs ou observateurs des digital humanities (humanités numériques) nous sommes réunis à Paris lors du THATCamp des 18 et 19 mai 2010. Au cours de ces deux journées, nous avons discuté, échangé, réfléchi ensemble à ce que sont les digital humanities et tenté d’imaginer et d’inventer ce qu’elles pourraient devenir. À l’issue de ces deux jours qui ne sont qu’une étape, nous proposons aux communautés de recherche et à tous ceux qui participent à la création, à l’édition, à la valorisation ou à la conservation des savoirs un manifeste des digital humanities. I. Définition

Affordance Le terme d'affordance est emprunté à l’anglais et il est parfois traduit par « potentialité ». Il dérive du verbe to afford qui a un double sens : « être en mesure de faire quelque chose » et « offrir ». Le terme est utilisé dans différents champs, notamment la psychologie cognitive, la psychologie de la perception, la psychologie ergonomique, le design, l'interaction homme-machine et l'intelligence artificielle, domaine où il prend une définition plus proche de « potentialité ».

EMI et les programmes (cycle 4) L'éducation aux médias et à l'information de la 5ème à la 3ème Dans les programmes du cycle des approfondissements (cycle 4), l'éducation aux médias et à l'information se retrouve à plusieurs endroits dans les spécificités du cycle et dans les contributions essentielles à l'acquisition des cinq domaines de formation du socle commun. Volet 1 : les spécificités du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 4) L'EMI et le S4C « Par la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République du 8 juillet 2013, la République s'engage afin de permettre à tous les élèves d'acquérir le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, porteur de la culture commune. Il s'agit de contribuer au succès d'une école de la réussite pour tous, qui refuse exclusions et discriminations et qui permet à chacun de développer tout son potentiel par la meilleure éducation possible » (Bulletin officiel n°17 du 23 avril 2015) Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer Comprendre, s'exprimer en utilisant la langue française à l'oral et à l'écrit Pour construire ou vérifier le sens de ce qu'il [l'élève] lit, il combine avec pertinence et de façon critique les informations explicites et implicites issues de sa lecture Comprendre, s'exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques

Cahiers pédagogiques - Littérature jeunesse : des blogs pour s’y retrouver Quand il s’agit de trouver un livre pour des enfants ou des adolescents, pour un cadeau ou pour le faire découvrir à des élèves, on peut aimer décortiquer les récents palmarès des meilleures ventes sur internet ou les sages listes validées par l’Éducation nationale. Mais on peut aussi préférer des avis personnels, des coups de cœurs de lecteurs passionnés qui auront vraiment lu le livre en question, et le monde des blogs littéraires s’ouvre alors, foisonnant et joyeux, plein de promesses de belles découvertes sur des blogs originaux. Ils regorgent de critiques de livres : des albums pour les tout-petits jusqu’aux romans pour jeunes adultes (Y. A, Young Adults dans le jargon), et comptent fréquemment des rubriques livres adultes aussi. Même si certains partenariats existent avec des éditeurs, les critiques restent libres et ouvertes, et mettent en avant les points forts comme les points faibles des ouvrages, au contraire des sites purement publicitaires. Des cadeaux-balades

Définition très précise des humanités numériques. by pareyj Nov 30

Related: