background preloader

Www.quaibranly.fr/cc/pod/recherche.aspx?b=1&t=1

Www.quaibranly.fr/cc/pod/recherche.aspx?b=1&t=1

le Musée de l'Objet Le Musée de l’Objet – collection d’art contemporain a ouvert ses portes à Blois en 1996. La collection qu’il présente aux publics est unique, rassemblant des œuvres dont la particularité est d’être réalisées à partir d’objets. Elle regroupe plus de 120 œuvres produites par 70 artistes français et étrangers qui, dans le courant du XXème siècle, ont fait de l’utilisation, de la manipulation de l’objet un véritable genre artistique. Le choix de rassembler les nombreuses tendances artistiques qui ont abordé la problématique de l’objet, son détournement, sa métamorphose, son interprétation, est celui d’Eric Fabre, collectionneur qui a souhaité prêter ses œuvres à la Ville de Blois. Sa collection constitue un parcours de réflexions sur les définitions de l’art et de la vie, de regards critiques sur la société, teintés d’humour ou d’angoisse. Les axes historiques Enfin, Salvador Dali (3) crée en 1931 les objets à fonctionnement symbolique en assemblant des objets entre eux.

Fondation Maeght - La Fondation La Fondation Marguerite et Aimé Maeght est un exemple unique de fondation privée en Europe. Inaugurée le 28 juillet 1964 par André Malraux, alors Ministre des Affaires Culturelles, cet ensemble architectural a été entièrement conçu et financé par Aimé et Marguerite Maeght pour présenter l'art moderne et contemporain sous toutes ses formes. Des peintres et des sculpteurs ont étroitement collaboré à cette réalisation avec l'architecte catalan Josep Lluís Sert en créant des œuvres, souvent monumentales, intégrées au bâtiment et aux jardins : la cour Giacometti, l'une des oeuvres "in situ" les plus connues au monde le labyrinthe Miró peuplé de sculptures et de céramiques, les mosaïques murales de Chagall et de Tal-Coat, le bassin et le vitrail de Braque, la fontaine de Bury… 200 000 visiteurs viennent chaque année à la Fondation Maeght qui a réalisé plus de 100 expositions monographiques ou thématiques depuis son ouverture. Dépliant Fondation Maeght

Une histoire du monde en cent objets Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une histoire du monde en cent objets (A History of the World in 100 Objects) est un projet commun de la BBC Radio 4 et du British Museum composé d'une série de cent émissions radiophoniques, rédigées et présentées par Neil MacGregor, directeur du British Museum. En quinze minutes d'une présentation audio, diffusée chaque jour de la semaine sur BBC Radio 4, Neil MacGregor utilise un objet (art ancien, produits industriels, technologiques voire des armes) provenant des collections du British Museum, comme support pour présenter une partie de l'histoire humaine. La diffusion de cette série, préparée pendant quatre années, a commencé le 18 janvier 2010 pour une durée de vingt semaines[1]. Pour accompagner la série, un livre (A History of the World in 100 Objects[2]), écrit par Neil MacGregor,a été publié par Allen Lane le 28 octobre 2010[3]. Le British Museum a reçu en 2011 le prix The Art Fund pour son rôle moteur dans le projet.

Rodin, la chair, le marbre Pendant les travaux de rénovation de l’hôtel Biron, la salle d’exposition temporaire de la Chapelle accueillera l’exposition Rodin, la chair, le marbre. Une cinquantaine de marbres et une dizaine de maquettes en terre cuite ou plâtre seront présentées, venant témoigner de l’importance de ce matériau et du traitement qui lui est réservé dans l’oeuvre de Rodin. Si la critique moderne a fait avant tout de Rodin un modeleur et un homme du plâtre, ses contemporains avaient vu en lui le dominateur de la pierre devant lequel « le marbre tremble ». Contrairement à une idée reçue les marbres de Rodin, loin d’être conventionnels, selon ces mêmes critiques, donnent vie et forme à l’âme moderne, « cette psyché disloquée, brutale et délicate, fougueuse et lasse, négatrice et fervente ». Non content de faire jouer son sens de la synthèse plastique, Rodin sait animer un matériau classique voué, a priori, à l’immobilité. >Les oeuvres exposées >Parcours de l'exposition >Bande-annonce et interviews

Centre Pompidou, parcours pédagogique : L'OBJET DANS L'ART DU XXe Dossiers pédagogiques - Collections du Musée > English text REPRÉSENTER L’OBJET L’EXPÉRIENCE CUBISTE • Georges Braque (1882-1963) • Pablo Picasso (1881-1973) DÉTOURNER L’OBJET RÉEL DE DUCHAMP AUX SURRÉALISTES • Marcel Duchamp (1887-1968) Les ready-made • L’objet insolite des surréalistes UNE SOCIÉTÉ D’OBJETS POP ART AMÉRICAIN ET NOUVEAU RÉALISME • Le Pop Art américain • Les Nouveaux réalistes MISES EN SCÈNE DE L’OBJET DES MYTHOLOGIES PERSONNELLES • Joseph Beuys (1921-1986) • Bertrand Lavier (1949) L’objet traverse la tradition picturale occidentale dès l’antiquité. Crânes, instruments de musique, miroirs, corbeilles de fleurs et de fruits semblent enfermer le spectateur dans le monde muet des choses. Mais c’est à Duchamp que revient le geste radical transformant, par la seule déclaration de l’artiste, l’objet quotidien manufacturé en œuvre d’art. ReprÉsenter l’objet L’expÉrience cubiste Violons et bouteilles, guitares et guéridons, journaux et verres peuplent les natures mortes cubistes. Liens

On naviguait à vue, dans la nuit «Feufeu Fa», c'est depuis longtemps le terme consacré pour les filles, le syntagme feu-feu servant un peu à tout, de l'envie d'aller aux toilettes à caractériser les vaches. Le reste est une question d'intonation ou de vocalisation, un peu à l'instar des quatre tons en chinois faisant autant de sens possibles pour une voyelle donnée. Et si le chinois n'est pas une langue facile pour l'Occidental, la nôtre n'est pas simple non plus. Halte à l'ombre. En sortant de la séance, Émilien étant bien, avant de rejoindre notre voiture, je tente un petit détour en ce début de matinée dans les rues étroites de cette partie de la ville ancienne. Alors, comment dire à ces regards clairs et sombres dont je respecte l'hostilité, que mon grand fils adore la musique, ceux qui la créent et les instruments qui l'expriment ; et que cette joie est inextinguible, franche et limpide ? Transports et violons. Vent et chariots. Terminus. Photo souvenir. Qui n'attend qu'une note, ardente, pour s'enflammer.

La Complainte du progrès Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Complainte du progrès est une chanson de Boris Vian pour les paroles, et d'Alain Goraguer pour la musique, créée en 1956. La chanson[modifier | modifier le code] Le batteur à manivelle nommé « tourniquette » par Boris Vian Elle portait à l'origine le titre Arts ménagers. Insérée dans le 33 tours 25 cm intitulé Chansons possibles et impossibles qui sort en 1956, elle est utilisée par le service de promotion de Philips qui envoie Boris assurer la publicité de son disque au Salon des arts ménagers[2] Caricature très drôle, elle condamne l'importance des objets par rapport à celle des individus[3]. Boris Vian y déplore le matérialisme d'une compagne qui, en guise de témoignage d'affection, réclame des objets. La composition[modifier | modifier le code] L’orchestre de jazz accompagne la voix de Boris Vian. La voix est une voix chantée, mais parfois proche de la voix parlée. Notes et références[modifier | modifier le code]

Contact Form 7 Text input fields are the most common factors of a contact form. As you may know, HTML has two types of elements for text input fields: <input type="text"> for a single-line input; and <textarea> for multi-line input. Contact Form 7 provides several types of form tags for representing these two types of HTML elements: text; text*; email; email*; tel; tel*; url; url*; textarea; and textarea*. Text field Both text and text* are used for single-line input and accept any form of text. These fields can have a zero or one value, and the value will be used as the default value of the input field. Example: [text* your-name 20/40 class:required "John Smith"] Email field Both email and email* are for single-line input and accept only e-mail addresses. email* is a required field. [email your-email 40/100 "example@example.com"] URL field Both url and url* are for single-line input and accept only URL. url* is a required field. [url your-url 40/100 " Telephone number field Textarea Demo

Fontaine (Duchamp) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Fontaine. Fontaine (en anglais : Fountain) est un ready-made de Marcel Duchamp consistant en un urinoir en porcelaine renversé signé « R. Mutt » et daté 1917. L'œuvre fut refusée lors de la première exposition de la Société des artistes indépendants de New York en 1917 avant de disparaître. Seules des répliques certifiées par Duchamp dans les années 1960 sont aujourd'hui exposées dans les musées. Fontaine est un ready made, c'est-à-dire un « objet tout fait », autrement dit une idée que Marcel Duchamp a eue de « choisir » un urinoir industriel en vue d'une exposition d'art moderne au lieu de faire une sculpture de ses mains. La réplique exposée au Musée d'art moderne du Centre Georges Pompidou, réalisée en 1964, est un urinoir en faïence blanche recouverte de glaçure céramique et de peinture. D'après le Mercure de France (1918), l'envoi de R. Or, « l'appareil sanitaire » envoyé par R.

Que sont ils devenus? A propos Voici "Margot"! C'est le premier entretien de notre série-documentaire "Que sont ils devenus" Un deuxième," Roman" est achevé, visible en rubrique "news". D'autres sont en cours, dont des hors-séries. Ces court-métrages content des histoires d'enfants autistes dont le destin a été infléchi par la rencontre avec un praticien orienté par la psychanalyse. Ils s'adressent à tous les publics. Chaque film concerne un patient. Dans le plus grand respect de l'équilibre et de la temporalité de celui ci, des élèves de la FEMIS ou d'autres jeunes cinéastes s'entretiennent librement avec lui et son entourage, puis ils transmettent. Un projet de loi récent a voulu interdire la psychanalyse avec les autistes. Ce n'est pas chose aisée car la psychanalyse ne permet pas l'application d'un standard, valable pour tous, puisqu'elle s'adresse au plus singulier de chacun, d'où le choix de la mise en série. Mais, nos réalisations sont trop ralenties par l'absence totale de budget. Docteur Annie SMADJA

ANDY WARHOL et le Pop art Andrew Warhola (6 août 1928 au 22 février 1987), connu sous le nom d'Andy Warhol, était un artiste américain et une figure centrale dans le mouvement artistique du Pop art. Après une carrière réussie en tant qu'illustrateur commercial, Warhol est devenu célèbre dans le monde entier pour son travail en tant que peintre, réalisateur de films avant-gardistes, producteur de musique et auteur. Warhol a été le sujet de nombreuses expositions rétrospectives, de livres et de documentaires depuis sa mort en 1987. Warhol a inventé l'expression « 15 minutes of fame » (15 minute de gloire), qui se rapporte à l'état passager de la célébrité. Cette célébrité est rattachée à l'attention des médias sur un sujet, qui s'évapore aussitôt que l'attention est portée sur un nouveau sujet. La première exposition Pop art solo d'Andy Warhol a été accueillie à la galerie Eleanor Ward's Stable de New York, du 6 au 24 novembre 1962. Cette critique a eu des échos jusque dans son exposition de 1980.

FNN Remembering 3/11 Footage: A capture of tsunami attacking Matsukawaura lagoon of Soma city, Fukushima prefecture. Video recorded by Mr. Kyoichi Kamiyama of Prefectural Fisheries Research Institute, Soma branch at the Obama district of Matsukawaura. On the other side of the Matsukawaura bridge, white-crested waves are gradually seething. Near the bridge, a few boats are being tossed about by strong waves, running aground or being capsized. When the camera is turned to face the direction of Kikai island to the coast of Oosu within the bay, a torrent attacks the lighthouse before their eyes and a fishing boat looks like it could be swallowed up by the waves any minute. People are screaming incessantly, as waves increase in height and intensity.

L'Apprenti sorcier (Dukas) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un apprenti sorcier tente d'animer un balai pour qu'il effectue son travail : remplir une bassine d'eau avec des seaux. Ne contrôlant plus son enchantement, il tente de le détruire à la hache, mais il se retrouve face à un deuxième balai suivant le premier pour inonder la maison. Son maître arrive enfin et répare les dégâts provoqués par l'apprenti[1]. L'œuvre possède deux thèmes reconnaissables qui se jalonnent (ou s'affrontent) tout au long de l'écoute. On peut y entendre la mélodie du balai et la joie de l'apprenti, souvent modifiée par différentes harmonies pour représenter le doute, la peur et l'effroi (final). L'Apprenti sorcier est écrit pour orchestre symphonique, avec piccolo, clarinette basse, trois bassons et un contrebasson en plus des bois « ordinaires », les trompettes sont renforcées de deux cornets à pistons, mais il n'y a pas de tuba pour les cuivres. Portail de la musique classique

Il était tsunami Je le félicite, il s'applaudit. Une autre flaque est plus loin, plus grande encore. Nouveau challenge. Je regarde ces grandes mares d'une eau argileuse, dense, rouillée ; apaisée, plane, miroir parfait d'une atmosphère qui en profite pour s'y voir changer. Une eau qui dort… l'aphorisme qui porte à s'en méfier et qui me vient si facilement à l'esprit me rappelle la force et la puissance de l'eau, des eaux ; tous ceux qui auront fait un peu d'eau vive, en kayak, en raft ou à la nage comprendront ce que je veux dire. [ Atlantique, Vieux-Boucau. Il y a quelques jours, je tombais par hasard sur un article dans TheGuardian, avec une vidéo ; un montage des moments forts du tremblement de terre à l'Est du Japon et du tsunami qui s'ensuivit sur la préfecture de Fukushima ; un montage évocateur, scénarisé, sans doute trop vendeur…. Plop. Recul. C'est dans ces états-là, dans une conscience engourdie, que l'esprit en profite pour bouillir en arrière-plan. Et je dérive. En contrepoint ce jour :

Related: