background preloader

Séniors et VAE : Témoignage d'un référent VAE à l'AFPA

Séniors et VAE : Témoignage d'un référent VAE à l'AFPA

Ce que la loi sur la formation professionnelle va changer pour l'entreprise Mission accomplie pour le ministre du Travail, Michel Sapin. La réforme de la formation professionnelle a été menée tambour-battant. Issue de l'accord national interprofessionnel (ANI) du 14 décembre 2013, le projet de loi sur la formation professionnelle, l'emploi et la démocratie sociale a été adopté par l'Assemblée nationale hier et le Sénat ce jeudi 27 février 2014 (188 voix pour, 133 voix contre). Principal point d'achoppement: la réforme de l'inspection du travail a été retirée du projet de loi. Elle n'est pour autant pas enterrée a souligné Michel Sapin, qui a annoncé qu'il présentera des propositions sous peu. Le projet de loi redessine les contours du paysage de la formation continue en France. 1. Principale innovation de ce projet de loi sur la formation, le compte personnel de formation sera opérationnel à partir du 1er janvier 2015, date à laquelle il remplacera le DIf (Droit individuel à la formation). A lire: Compte personnel de formation: ce qu'il faut savoir. 2. 3. 4. 5.

La validation des acquis de l'expérience (VAE) - Formation professionnelle des salariés Qui peut bénéficier de la VAE ? Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée – que l’activité ait été exercée de façon continue ou non – peut prétendre à la validation des acquis de l’expérience (VAE). Plus précisément, et quels que soi(en)t le(s) diplôme(s) précédemment obtenu(s) ou le niveau de qualification, pour demander la validation des acquis de son expérience il faut : avoir exercé une activité professionnelle salariée (CDI, CDD, intérim), non salariée, bénévole ou de volontariat, ou inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau mentionnée au premier alinéa de l’article L. 221-2 du code du sport ; ou avoir exercé des responsabilités syndicales (par exemple, les délégués syndicaux), un mandat électoral local ou une fonction élective locale en rapport direct avec le contenu de la certification (diplôme, titre…) visée. 1. 2. 3.

La validation des acquis de l'expérience (VAE) La validation des acquis de l'expérience est une mesure qui permet à toute personne, quels que soient son âge, son niveau d'études ou son statut, de faire valider les acquis de son expérience pour obtenir une certification professionnelle. Trois ans d’expérience en rapport avec le contenu de la certification visée sont nécessaires. Fonctionnement de la VAE La VAE permet d'obtenir, en totalité ou en partie, un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Le candidat doit remplir un dossier détaillant son expérience professionnelle et les compétences acquises. Tout le monde a droit à la reconnaissance de son expérience salariés,non salariés,demandeurs d'emploi indemnisés ou non,personnes ayant exercé des activités sociales, bénévoles, etc. La seule condition requise est d'avoir exercé une activité d'une durée de trois ans au minimum en rapport avec le contenu du diplôme visé. À qui s'adresser ?

Réforme de la formation professionnelle 2014 : ce qu'il faut retenir Le 5 mars 2014, l’état nous gratifiait d’une nouvelle réforme de la formation professionnelle continue. A l’heure où les décrets d’application sont en cours de parution, il est d’actualité de se poser la question des apports et des risques de cette nouvelle monture. Simplifier cette réforme à la simple disparition du DIF et de la déclaration fiscale 2483 est un peu réducteur. Si le premier est bien arrêté au profit du compte personnel de formation (CPF), son solde au 31/12/2014 sera néanmoins à transmettre par chaque entreprise avant le 31/01/2015 à son OPCA et consommé en priorité lors des demandes de formations CPF, comme stipulé dans le décret n° 2014-1120 du 2 octobre 2014.Quant à la DF2483, rien pour l’instant ne laisse présager sa complète disparition. Une baisse des contributions obligatoires : la carotte Pour les entreprises de moins de 10 salariés, rien ne change (0,55% de la masse salariale brute). Le DIF est mort, Vive le CPF ! Et les financements ? Pour conclure

Réussir sa Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) Vous avez au moins trois ans d’expérience salariée, non salariée ou bénévole (syndicale, associative, politique, …), et souhaitez faire reconnaître vos compétences ? La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est un dispositif qui permet de faire valider vos acquis (savoir-faire, méthodologies, process, connaissances) construits dans l’expérience par l’obtention d’une certification (diplôme, titre ou certificat). Toutefois, c’est une démarche qui peut être longue, requérant de fournir un travail personnel conséquent, mais qui sera formative. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté. Avant de lancer dans une démarche de VAE, vous devez vous poser quelques questions. Quel est votre projet professionnel ? Il est important, avant d’entamer tout projet, de faire un point sur vos motivations et votre situation actuelle (compétences, aptitudes). Le bilan de compétences peut vous aider dans cette démarche. Où vous informer sur la VAE? Comment financer votre projet?

La validation des acquis de l'expérience (VAE) Dernière mise à jour le 11 mars 2014 Synthèse Reconnue par le Code du travail, la validation des acquis de l’expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience notamment professionnelle ou liée à l’exercice de responsabilités syndicales, afin d’obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle. Diplômes, titres et certificats sont ainsi accessibles grâce à l’expérience (et non uniquement par le biais de la formation initiale ou continue), selon d’autres modalités que l’examen. A savoir Avant de débuter une procédure de VAE, il est nécessaire de bien préciser son projet professionnel et de choisir la certification la plus adaptée. Sommaire Fiche détaillée La VAE : à quelles conditions ? ExempleL’épouse collaboratrice d’un artisan, chargée de la comptabilité, de la gestion et de la relation clientèle, peut obtenir - en faisant valoir son expérience dans les conditions prévues pour la VAE - un BTS d’assistante de gestion de PME-PMI.

Quels dispositifs de formation pour les salariés "seniors" Rapide résumé des deux billets précédents : Les décrets de mai 2009 obligent les entreprises d’au moins 50 salariés à conclure un accord ou à mettre en oeuvre un plan d’actions pour l’emploi des seniors, comprenant un volet formation.L’âge n’est pas un « handicap » à l’apprentissage. Simplement, les stratégies d’apprentissage des seniors ne sont pas les mêmes que celles des salariés plus jeunes. Ils ont besoin de s’appuyer sur leur expérience préalable pour apprendre, et peuvent avoir besoin de plus de temps. Ils sont plus facilement déconcentrés par des perturbations telles que le bruit, peuvent avoir des difficultés à réaliser plusieurs tâches simultanément. Dans une enquête menée par le Conseil Economique et Social de Rercherche du Royaume Uni (ESRC), une part importante de seniors interrogés déclarent qu’ils aiment apprendre « parce que cela leur maintien le cerveau en activité, stimule leur intellect, et leur fait plaisir. Les situations d’apprentissage gênantes pour les seniors

Pourquoi et comment se former après 50 ans ? - Travailler après 45 ans - Studyrama Pro À la recherche de la motivation « Tout collaborateur est en principe adaptable. Il peut développer de nouvelles compétences si l’organisation lui donne l’occasion de les acquérir et de les mettre en œuvre ». Cette logique de valorisation des talents défendue par Thierry Merle, du cabinet TMC Consultants, se heurte à plusieurs freins, dont le critère très pragmatique du retour sur investissement. « L’entreprise doit accepter qu’elle n’aura des résultats qu’à moyen ou long terme, précise le sociologue Guillaume Huyez. Ce qui peut être très excluant pour les séniors ». Danielle Thomas, de l’Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA), ajoute que parfois, « les seniors se disent eux aussi qu’il n’est pas nécessaire de se former ». Selon l’UCANSS*, les séniors, au même titre que les autres, ont en tête trois types d’objectif au moment de mettre en place une action de formation. Volonté politique et réalité Bien identifier les nouvelles possibilités Mathieu Prost

Seniors Formation - Formations Intra Nous élaborons pour nos clients, des formations sur mesure, conçues pour répondre aux besoins des entreprises et au développement de l’efficience de leurs salariés seniors. Nos formations s’inscrivent dans les domaines définis par la loi du 1 mars 2013, portant sur le contrat de génération, et complétée par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, plus particulièrement sur le volet concernant l’emploi des salariés âgés. L’anticipation de l’évolution des carrières et gestions des âges Le développement des compétences, des qualifications et l’accès à la formation La coopération intergénérationnelle L’aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite La transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat

Related: