background preloader

La mine d'or du Big Data

La mine d'or du Big Data
LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Julie Battilana, professeure associée à la Harvard Business School L'explosion du volume des données informatiques, du fait du développement de l'Internet et des nouvelles technologies de l'information, a ouvert de nouveaux horizons aux entreprises. Certaines utilisent déjà une partie de ces données pour prédire le comportement des consommateurs et améliorer leur offre de produits et services. C'est le cas, par exemple, de Google, Facebook, Amazon, Microsoft, Walmart et LinkedIn, qui ont investi dans l'analyse de données informatiques ces dernières années. Quand elles ne mènent pas elles-mêmes ces analyses en interne, les entreprises peuvent les sous-traiter à des sociétés spécialisées, qui fleurissent aujourd'hui dans le monde entier. C'est donc un véritable marché, désigné par le vocable anglo-saxon "Big Data", qui a émergé autour de l'exploitation de la masse de données informatiques disponibles.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/11/26/la-mine-d-or-du-big-data_1795865_3234.html

Related:  Le Big DataActualité - Big Data

Big Data : comparatif des technos, actualités, conseils... Pour faire face à l'explosion du volume des données, un nouveau domaine technologique a vu le jour : le Big Data. Inventées par les géants du web, ces solutions sont dessinées pour offrir un accès en temps réel à des bases de données géantes. Quelle est la promesse du Big Data ? Face à l'explosion du volume d'informations, le Big Data vise à proposer une alternative aux solutions traditionnelles de bases de données et d'analyse (serveur SQL, plate-forme de Business Intelligence...).

Big Data + mauvaise méthode = Big Echec ! Abed Ajraou 256inShare Cependant, rares sont les sociétés qui accompagnent les entreprises de la meilleure des façons, c'est à dire en proposant une méthode innovante et adaptée aux défis du Big Data. Naviguer dans l'inconnu Un des points communs des initiatives Big Data est l'inconnu. En effet, il est impossible de prédire si la question business soulevée apportera un retour sur investissement pour l'entreprise. Vertigineux "big data" LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane et Cécile Ducourtieux Photos, vidéos, sons, chiffres, textes... Depuis la démocratisation de l'Internet haut débit, ce sont des milliards de données qui sont déversées par les particuliers, les entreprises et même l'Etat sur la Toile.

Définition du Big Data - Profitez des opportunités du Big Data - France Définition du Big Data Chaque jour, nous générons 2,5 trillions d’octets de données. A tel point que 90% des données dans le monde ont été créées au cours des deux dernières années seulement. Ces données proviennent de partout : de capteurs utilisés pour collecter les informations climatiques, de messages sur les sites de médias sociaux, d'images numériques et de vidéos publiées en ligne, d'enregistrements transactionnels d'achats en ligne et de signaux GPS de téléphones mobiles, pour ne citer que quelques sources. Ces données sont appelées Big Data ou volumes massifs de données. Ecoutez les experts

Synthèse mensuelle : L’échec des projets d’analytics est-il inéluctable D’ici à 2017, 60 % des projets d’analytics seront sanctionnés par des échecs. Tel est le sombre scénario que décrit le Gartner qui propose quelques moyens d’y remédier. Mener à bien un projet de business intelligence ou d’advanced analytics[1] n’est donc pas un long fleuve tranquille. Il concerne autant un changement d’état d’esprit et de culture que d’acquisition d’outils et de compétences. Parallèlement, le big data[2] a le vent en poupe, le Gartner prévoit que 75 % des entreprises investir ou projette de le faire dans les deux ans à venir. Big data : comment se lancer ? - SOLUCOMINSIGHT Assurance Digital & innovation Publié le Le challenge du Big data est de donner du sens à une masse de données pour aboutir à des cas d’usage générateurs de valeur.

4 causes d’échecs d’un projet big data Mathieu Dubois, Nomios Mieux connaître ses clients ou ses prospects, avoir un « coup d’avance » sur ses concurrents ou encore proposer un nouveau service, les possibilités offertes par le Big Data sont quasi infinies mais les contraintes associées également. C’est d’autant plus vrai que la définition de « Big Data » est floue et que chacun peut y associer ce qu’il entend. Entre buzzword et véritable révolution, le concept est en vogue depuis quelques années maintenant et nombreux sont ceux qui se sont lancés ou qui sont prêts à le faire.

Les Big Data dans tous leurs états ParisTech Review – En l’espace de deux ou trois ans, le thème des Big Data s’est imposé dans l’espace public, suscitant enthousiasme et réticences… sans qu’on sache toujours précisément de quoi il s’agit. Pouvez-vous nous l’expliquer rapidement ? Henri Verdier – Cette confusion n’a rien de surprenant, car non seulement c’est un thème récent mais, surtout, on assiste à un affrontement politique et économique autour de sa définition. L’expression « Big Data » renvoie à au moins trois phénomènes. Big Data : comment se lancer sans se ruiner Un cluster Hadoop adossé à une compétence interne en informatique et statistiques permet de faire ses premiers pas dans le Big Data. Un budget de 100 000 euros par an est à prévoir. Le Big Data est sur toutes les lèvres.

Big Data : peu de projets, le plus souvent des échecs Non, en 2015, "transformation numérique" ne règnera pas en seul maître sur les charts des buzzwords de l'IT. Non, car le Big Data est toujours là. Si le terme a émergé il y a désormais plusieurs années, les projets dans ce domaine le font eux très progressivement. Pour autant, des démarches se mettent en place en entreprise selon une étude de Capgemini. Big Data : l’antisèche anti-blabla Quoi ? Mot clé à la mode, les "Big Data" agitent toutes les industries, de la politique au transport aérien, en passant par la télévision et bien sûr la publicité. L'essor des "Big Data" serait même l'une des raisons qui aurait poussé Publicis et Omnicom à se rapprocher pendant l'été. Mais que cache ce concept ? A quoi ça sert ?

«Big data»: un marché colossal, un défi immense - Big Data Le phénomène des «big data» — solutions technologiques émergentes permettant de résoudre des problèmes extrêmement complexes — est acclamé par les analystes de l’industrie, les conseillers en stratégie économique et les spécialistes du marketing comme un nouvel eldorado en termes d’innovation, de concurrence et de productivité. Le 11e symposium sur les indicateurs des télécommunications/TIC dans le monde (WTIS), qui s’est tenu à Mexico du 4 au 6 décembre 2013, a confirmé que les «big data» pourraient avoir des effets extrêmement bénéfiques sur le développement en fournissant des informations en temps réel et pour un coût modique par rapport aux données provenant d’autres sources. Mais au-delà du battage médiatique, les possibilités offertes par les «big data» motivent les chercheurs de domaines aussi divers que la physique, l’informatique, la génomique et l’économie. Des milliards d’éléments d’information sont amassés chaque jour. «Big data» — plus faciles à reconnaître qu’à définir?

Comment Auchan E-commerce va passer au Big Data L'activité d'e-commerce de la célèbre enseigne française a décidé de déployer la technologie d'analyse de Splunk. Retour sur les raisons qui ont motivé ce choix stratégique. C'est décidé. Auchan E-commerce s'oriente vers le traitement de données en masse, ou Big Data, pour analyser ses données métiers.

Related: