background preloader

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales
En dépit de la recherche réalisée dans ce domaine, on ne connaît pas encore les causes de chacune des maladies mentales. On sait toutefois qu'il existe des facteurs déclenchant, souvent des événements douloureux qui peuvent favoriser son apparition, par exemple, la perte d'un être cher, un divorce, la perte d'un emploi, un accident ou une maladie grave. De plus, on reconnaît aujourd'hui une origine biologique à certaines maladies. Grâce à la technologie moderne, le fonctionnement du cerveau est de mieux en mieux compris. Certaines substances identifiées par les chercheurs, telles la sérotonine (un neurotransmetteur) jouent un rôle important dans le développement des maladies mentales comme la dépression. Les recherches indiquent que les maladies mentales résultent d'une interaction complexe de facteurs génétiques, biologiques, des traits de personnalité et de l'environnement social.

http://www.fondationdesmaladiesmentales.org/les-maladies-mentale.html

Related:  `test 1022

Lobotomies et leucotomies La fin ? En 1949, pour Ch. Brisset, « la psycho-chirurgie est encore dans une période de croissance, pleine de promesse, mais encore tâtonnante » (L'Evolution psychiatrique, IV, p. 490). AQPAMM - Association québécoise des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale inc. Retour aux articles La schizophrénie La schizophrénie est un désordre cérébral qui perturbe le processus mental de la pensée et du jugement, la perception sensorielle et la capacité d’interpréter et de réagir de façon appropriée à des situations ou à des stimuli particuliers. Plusieurs cliniciens décrivent les symptômes typiques de la schizophrénie comme étant « positifs » ou « négatifs ». Parmi les symptômes positifs, on retrouve: hallucinations ; (le malade entend, ressent ou voit des choses qui n’existent que dans sa tête);idées délirantes ; (idées fausses tenaces), méfiance;troubles marqués de la pensée (difficulté à communiquer, incohérence);comportement bizarre et désorganisé. Les symptômes négatifs entre autres:

Lobotomie Généralités Si la lobotomie est l'interruption de la totalité des fibres nerveuses (plus précisément les faisceaux nerveux), la leucotomie quant à elle, correspond à l'interruption d'une partie des faisceaux (faisant partie de la substance blanche du système nerveux) qui unissent le cortex cérébral. La lobotomie, autorise l'accès aux tissus profonds d'un viscère. C'est le cas entre autres, pour retirer une tumeur. Historique CE QU’UN SHAMAN VOIT DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE Les facultés curatives des "guérisseurs" Dans le monde dans lequel nous vivons il faut être "fou" ou "illuminé" pour penser avoir des dons de guérisseurs ou autres, ces choses font partie des contes pour enfants, des séries de science fiction mais pas de la réalité, on tend à les accepter et on ose encore très peu en… Dans "Ces extraordinaires facultés qu'ont les Hommes et leurs cerveaux" Chi Nei Tsang d'après Gilles Marin | Massage du ventre

J’ai décidé de me confier à un site de psychologie en ligne gratuite... - Question / Réponse d'expert - Psychologie Tout dépend de ce que vous attendez d’une consultation en ligne ! Si ce sont des conseils psychologiques, oui. Si vous pensez qu’il s’agit d’une véritable thérapie, l’avis des professionnels est beaucoup plus réservé. La Nef des Fous de Sebastian Brant, un livre d’une grande (...) Si 2009 célèbre les cinq cents ans de l’Eloge de la Folie d’Erasme, il serait injuste d’oublier un de ses prédécesseurs, l’humaniste strasbourgeois Sebastian Brant (1457-1521). Double docteur (de droit civil et canonique), il publie en 1494 à Bâle la Nef des Fous, une œuvre dont le succès est fulgurant et durable. Brant, comme plus tard Erasme, s’inspire de la première Epitre aux Corinthiens où l’on distingue la sagesse de Dieu de celle du monde, qu’il a « frappé de folie ». Ainsi, « si quelqu’un parmi vous pense être sage à la façon de ce monde, qu’il devienne fou pour devenir sage ; car la sagesse de ce monde est folie auprès de Dieu ». Dans l’esprit du renouveau spirituel mis en chantier par les frères et sœurs de la vie commune, Brant s’offusque que, bien que les Saintes Ecritures « abondent », « on se moque bien de Bible et de doctrine.

Schizophrénie, quand faut-il s’inquiéter ? : Comment accepter l'inacceptable © Jupiter Sommaire A découvrir Où se faire aider ? Unafam (Union nationale des amis et familles de malades psychiques) Cette association d’aide aux malades et à leurs proches couvre le territoire national.

folie Folie et normalité, une fluctuante frontière Introduction De nos jours, la folie reste encore un sujet tabou où les gens préfère ne pas en parler car ils ne se sentent pas concernés par le sujet. D'après tous les dictionnaires, la fol ie, du latin follis (un ballon, outre gonflée) est un très grave dérangement de la personnalité. Prenant sa source dans des obsessions ou des angoisses p rovoquées par des traumatismes, elle se traduit par un délire où le fou n'est pl us capable de faire la distinction entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas. Tandis que le terme normalité, du latin norma : équerre est au sens propre, selon l'étymologie :. perpendiculaire s'écartant ni d'un coté ni de l'autre.

Information rapide : La santé mentale / la maladie mentale - Association canadienne pour la santé mentaleAssociation canadienne pour la santé mentale Qui est touché? Tous les Canadiens et toutes les Canadiennes sont indirectement touchés par la maladie mentale, serait-ce par un membre de famille, un ami ou un collègue.20 % des Canadiens et Canadiennes seront personnellement touchés par la maladie mentale au cours de leur vie.La maladie mentale touche les personnes de tout âge, de tous niveaux scolaires et de revenu et de toutes cultures.Environ 8 % des adultes éprouveront une dépression majeure à un moment quelconque durant leur vie.Environ 1 % des Canadiens et Canadiennes éprouveront un trouble bipolaire (ou ” psychose maniaque-dépressive “). Est-elle répandue? Quelles en sont les causes?

folie En premier lieu, consultons le dictionnaire (1), nous trouvons folie entre folichonnerie et folié, bon, je vais peut-être passer les détails pour les deux autres...Folie donc est un nom féminin qui veux dire :1 - déréglement mental, démence exemple : Philippe a eu un accès de folie. Edmond sombre dans la folie 2 - manque de jugement, inconscienceexemple : C'est une folie de vouloir démissionner 3 - idée, parole, action déraisonnable exemple : vous n'allez pas prendre votre moto par ce temps, c'est de la folie 4 - dépense excessive exemple : Très chère, vous avez fait des folies 5 - Engouement, passion, manie. exemple : Paulo a la folie des bâteaux

FOLIE : Définition de FOLIE FOLIE1, subst. fém. 1.Trouble du comportement et/ou de l'esprit, considéré comme l'effet d'une maladie altérant les facultés mentales du sujet.Un état cérébral touchant à la folie (Goncourt, Journal,1894, p. 702).N'était-il pas clair comme de l'eau de roche que François était devenu fou, que son suicide avait uniquement pour cause une crise de folie? (Queffélec, Recteur,1944, p. 221).Chacun jugeait l'autre « fou », fou à la lettre. C'est que peut-être certaine intensité de l'être paraît toujours folie et que nous ne semblons sains d'esprit que parce qu'un long usage nous a appris à cacher nos prétentions (Guéhenno, Jean-Jacques,1948, p. 194): 1.

La folie est un rêve : Nerval et le docteur Moreau de Tours La folie est un rêve 73 3. Aurélia est la seule œuvre de Nerval qui exploite pleinement l'analogie rêve-folie.

Ce site de la fondation des maladies mentales traite des causes des maladies mentales, les facteurs déclenchant, souvent des événements douloureux, mais également l’origine biologique de certaines maladies. En effet, les maladies sont observées sous leurs aspects biologique, psychologique et social afin de rendre possible une action préventive. by mahjabeen_groupec_psy Mar 2

Related: