background preloader

014 - Hymne national soviétique, version de 1977 - Histoire, géo et musique en ligne

014 - Hymne national soviétique, version de 1977 - Histoire, géo et musique en ligne

http://hgfun.skyrock.com/1251773678-014-Hymne-national-sovietique-version-de-1977.html

Related:  2. L'URSS de Lénine à Staline3H1L2- Démocraties fragilisées et expériences totalitaires dans

Joseph STALINE né le 18 décembre 1878 à Gori (Géorgie) mort le 5 mars 1953 à Moscou (URSS) Secrétaire Général du Parti Communiste d’URSS (1922-1953) Palais de la civilisation italienne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Palais de la civilisation italienne (Palazzo della Civiltà Italiana) ou Palais de la civilisation du travail (Palazzo della Civiltà del Lavoro) ou Colisée carré est un monument emblématique de l'architecture fasciste de style néoclassique épuré du XXe siècle, situé dans le quartier d'affaires EUR (Esposizione Universale di Roma) de Rome en Italie et sera transformé en musée en 2012. Ce bâtiment est composé de très peu de matières, du béton armé pour la structure et du tuf de calcaire pour le recouvrir ce qui lui donne sa couleur blanche et bien lisse. Il est composé de six niveaux, chacun de ses niveaux est composé de neuf arches, ce qui est supposé représenter le nombre de lettres dans le nom et le prénom de Benito Mussolini.

Les crimes de masse sous Staline (1930-1953) - Encyclopédie des violences de masse Les déportations massives de paysans dans le cadre de la « liquidation des koulaks en tant que classe » (1930-1932)**** Le lancement de la collectivisation forcée des campagnes, décidé au Plenum du Comité central du Parti communiste de novembre 1929, s’accompagne de la « liquidation des koulaks en tant que classe » ou « dékoulakisation ». Cette campagne a un double objectif : « extraire » (tel est le terme employé dans les instructions confidentielles) les éléments susceptibles d’opposer une résistance active à la collectivisation forcée des campagnes et « coloniser » les vastes espaces inhospitaliers de la Sibérie, du Grand Nord, de l’Oural et du Kazakhstan.

Les années trente en URSS La période de la fin des années trente en URSS est appelée Grande Terreur. Ces années de violence et de purges se déroulent dans un contexte où Staline cherche à définitivement contrôler le parti dans une situation internationale grosse de périls. La grande purge va toucher en profondeur l'encadrement du parti, les cadres de l'industrie, le corps des officiers, les élites culturelles... Kirov Premier incident lors du congrès du parti en 1934. Les discours prononcés à la tribune couvrent d'éloges Staline. Il semble pourtant qu'un courant plus modéré souhaite son départ et peut-être son remplacement par Kirov, chef du parti à Léningrad et dont le discours est davantage applaudi.

Mussolini participe à une "bataille du blé" La "bataille du blé" constitue incontestablement le symbole des grandes batailles économiques engagées par le régime fasciste italien à partir de 1925-1926, lorsqu'après une courte phase libérale, Mussolini fait clairement le choix d'une politique dirigiste et autarcique. Le blé constitue un enjeu de taille en Italie, dans un pays où l'alimentation populaire se compose essentiellement de pain et de pâtes. Or, en 1925, l'Italie importe environ 25 millions de quintaux de blé, représentant 4 millions de lires, soit la moitié du déficit de la balance commerciale. Staline / Trotski : le tsar et le prophète - 26/03/2015 - News et vidéos en replay - Duels Staline face à Trotski, c’est un duel absolu, ultime, à mort. Un duel idéologique entre deux visions du communisme, un duel politique pour la prise du pouvoir mais surtout et avant tout, un duel entre deux hommes que tout oppose, du physique à l’intellect, des origines aux motivations, du parcours à l’ascension. Le fils de savetier géorgien face au juif cosmopolite, le rustre taciturne contre l’intellectuel bavard, le calculateur méthodique et l’enthousiaste brillant, l’organisateur patient contre le flamboyant pressé, le nationaliste rationnel face au théoricien mondialiste… Le duel entre Staline et Trotski se déroule sur trente ans à travers plusieurs continents.

Histoire de l'URSS sous Staline Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « bon article ». L’URSS sous Staline est un État souvent présenté comme l'un des principaux exemples de totalitarisme[note 1], modelé par un dirigeant qui disposait de la totalité des pouvoirs et se fit entourer d'un intense culte de la personnalité. 3H2 : Démocraties fragilisées et expériences totalitaires dans l’Europe de l’entre-deux-guerres. Un titre à rallonge pour ce gros chapitre sur l’entre-deux guerres qui regroupe à peu près deux chapitres de l’ancien programme. Je l’ai découpé en 4 parties. Après une petite introduction sur la montée des dictatures en Europe, la première partie concerne la mise en place du régime totalitaire en URSS sous Lénine puis Staline : Le même diaporama en pdf ici. Dans la deuxième partie du cours, nous avons travaillé sur un autre régime totalitaire, la dictature nazie. Le même diaporama en pdf ici.

Les voix du goulag De 1939 à 1950, un million d’Européens sont déplacés de force dans les camps de travail soviétiques ou relégués dans des villages isolés de Sibérie ou d’Asie centrale. Les Archives sonores du goulag donnent la parole aux derniers témoins. Une série documentaire, réalisée à partir de ces archives avec la collaboration du Cercec (CNRS/EHESS), démarre ce week-end sur RFI et France Culture. (La première version de cet article a été publiée dans CNRS Le journal, n° 255, avril 2011.) Goulag Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Koulak. Le Goulag est l’organisme central gérant les camps de travail forcé en Union soviétique. Les principaux camps du Goulag entre 1923 et 1961, selon les travaux de la fondation russe Memorial Le terme Goulag est un acronyme formé d'après le russe Главное управление лагерей, Glavnoïé oupravlénié laguéreï, qui signifie « Administration principale des camps ».

Related: